';
Image
Katalin Pór
Professeure en études cinématographiques
Katalin Pór est historienne du cinéma, spécialiste des questions de circulations transnationales et de transferts culturels. Ses travaux, qui portent essentiellement sur le champ hollywoodien, s’intéressent aussi de manière privilégiée à la dimension collective de la création cinématographique, qu’elle aborde comme le produit d’interactions créatives entre des individus porteurs de compétences techniques, de cultures professionnelles, de traditions artistiques et de valeurs hétérogènes. Sa thèse, soutenue en 2007, a été publiée en 2011 sous le titre ``De Budapest à Hollywood. Le théâtre hongrois et le cinéma hollywoodien``, aux Presses Universitaires de Rennes. Elle a également récemment publié ``Lubitsch à Hollywood. L’exercice du pouvoir créatif dans les studios`` aux Éditions du CNRS.
Elle mène actuellement au sein de l'Institut Universitaire de France (IUF) un projet de recherche intitulé ``Motion Pictures Having a Propaganda Effect. Les processus d'investissements politiques des films hollywoodiens. 1933-1947``.
Elle codirige depuis 2017, avec Bérénice Bonhomme, le réseau de recherche Création Collective au Cinéma, ainsi que la revue en ligne du même nom. Elle est également membre du conseil d’administration de l’AFRHC (Association Française de Recherche sur l’Histoire du Cinéma).
Activités scientifiques

Publications & communications

  • Lubitsch à Hollywood. L’exercice du pouvoir créatif dans les studios Éditions du CNRS, Paris, juin 2021.
  • De Budapest à Hollywood. Le théâtre hongrois et le cinéma hollywoodien. 1930-1943, Presses Universitaires de Rennes, Rennes, 2011. 
  • Bonhomme Bérénice, Lacoste Paul, Pór Katalin (dir.), Création Collective au Cinéma n°8, « Conflits dans la fabrique du film », 2023 (à venir).
  • Leventopoulos Mélisande, Pór Katalin, Renouard Caroline (dir.), Au travail ! L’équipe de film et ses interactions créatives, Éditions de l’AFRHC, à paraître fin 2022.
  • Leventopoulos Mélisande, Pór Katalin, Renouard Caroline (dir.), Création Collective au Cinéma n° 5, « Regroupements, nébuleuses et associations de cinéastes. Concevoir les films en collectifs », 2021.
  • « Inventer l’opérette cinématographique : les premiers musicals de Lubitsch », in Martina Anne, Vatain-Corfdir Julie (dir.), American Musicals. Stage and Screen/L’écran et la scène, Sorbonnes Université Presses, collection « e-Theatrum Mundi », 2019, pp. 13-27. 
  • « Max Reinhardt, entre art et industrie », in Silhouette Marielle (dir.), Max Reinhardt, l’art à la conquête de l’espace, Peter Lang Editions, Bern, 2017, pp. 275-281 .
  • « Dire le monde contemporain : To Be or Not to Be et la poétique de l’estrangement », in Kleinberger Alain, Nacache Jacqueline (dir.), To Be or Not to Be, Ernst Lubitsch. Un classique dans l’histoire, Éditions le Bord de l’Eau, Paris, 2014, pp. 117-133.
  • « Interaction des pôles créatifs dans le mélodrame hollywoodien au départ de pièces hongroises », in Andrin Muriel, Gailly Anne, Nasta Dominique (dir.), Le Mélodrame filmique revisité, Peter Lang Editions, 2014, pp. 169-179. 
  • « La mobilisation de la notion d’auteur dans les rapports d’Hollywood à ses sources », in Gauthier Christophe, Vezyroglou Dimitri, Juan Myriam (dir.), L’Auteur de cinéma : histoire, généalogie, archéologie, éditions de l’AFRHC, Paris, 2013, pp. 177-185.
  • « Omniprésent, protéiforme et fondateur : le théâtre populaire dans le cinéma de Lubitsch », in Chabrol Marguerite, Karsenti Tiphaine (dir.) Théâtre et cinéma : le croisement des imaginaires, Presses Universitaires de Rennes, Rennes, 2013, pp. 95-111.
  • « Une immanence idyllique : expressivité de la couleur dans Carousel (1956) de Henry King », in Costa de Beauregard Raphaelle (dir.), Cinéma et couleur, Michel Houdiard Editeur, Paris, 2009, pp. 385-392.  
  • « Perversions et crises de la société dans Le Journal d’une femme de chambre », in Himy Laure, Poulouin Gérard (dir), Octave Mirbeau, passions et anathèmes, Presses Universitaires de Caen, décembre 2007, pp. 171-184.
  • « Introduction », in Création Collective au Cinéma n° 5, 2021, pp. 9-15.
  • « Transferts culturels, approches transnationales, paradigmes nationaux : la problématique des circulations transnationales au cinéma », in 1895-Revue d’Histoire du Cinéma, n°94, printemps 2021, pp. 9-23.
  • « Ethnicité, charisme et compétences musicales : le lancement de Maurice Chevalier à Hollywood », in 1895-Revue d’Histoire du Cinéma n°94, printemps 202, pp. 95-115. 
  • « Repenser l’équipe, créer un format : l’invention du film musical », in Création Collective au Cinéma n° 2, 2019, Bérénice Bonhomme et Isabelle Labrouillère (dir.), pp. 15-27.
  • « Travail collectif et processus industriels : Lubitsch à la Paramount », in Création Collective au Cinéma n° 1, 2018, Bérénice Bonhomme et Paul Lacoste (dir.), pp. 47-59.
  • « Tester des attractions, penser le film musical. Le studio Astoria-Paramount et Broadway (1929-1931) », in CINéMAS n° 26 2-3, printemps 2016, pp.201-214. 
  • « Usages de l’opérette aux débuts du parlant à Hollywood : innovations techniques et stratégies spectaculaires », in 1895, n° 72, printemps 2014, pp. 67-85.
  • « Qu’advient-il des adverbes à l’écran ? stratégies verbales, stratégies filmiques dans Trouble in Paradise » in Bulletin du CICLAHO n° 6, « Le cinéma parle ! Études sur le verbe et la voix dans le cinéma anglophone », 2012, pp. 181-193.
  • « Incarner le politique. The West Wing et la tradition de la pièce politique » in CYCNOS volume 27, n°2/2011, dossier « Généalogies de l’acteur au cinéma : échos, influences, migrations », pp. 41-49.
  • « Joseph Armando Soba, Dans les coulisses de Hollywood. Syndicalisme et mondialisation (1920-2012), Paris, L’Harmattan, « logiques sociales », 2020 », in 1895 Revue d’Histoire du Cinéma n°94, printemps 2021. 
  • « Jean-Loup Bourget, Rebecca, Éditions Vendémiaire, 2017 », in 1895 Revue d’Histoire du Cinéma n°85, pp.205-207. 
  • « Jean-Pierre Jeancolas, le Hongrois », in 1895, Revue d’Histoire du Cinéma n°84, pp.155-160.
  • « Les mille et un visages de Segundo de Chomón : truqueur, coloriste, cinématographiste… et pionnier du cinématographe » à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé ; exposition « Effets Spéciaux. Crevez l’écran ! » à la Cité des Sciences et de l’industrie », in 1895, Revue d’Histoire du Cinéma n°84, pp.172-175.
  • « Sémiotiques en Hongrie », in Nouveaux actes sémiotiques, février 2004, pp. 165-167.
  • « Choisir le collectif comme prisme d’observation. Entretien avec Catherine Roudé » in Création Collective au Cinéma n° 5, 2021, pp. 15-27.
  • « Confluences épistémologiques. Étudier les collectifs dans les arts vivants. Entretien avec Bérénice Hamidi-Kim et Séverine Ruset », in Création Collective au Cinéma n° 5, 2021, pp. 27-40. 
  • « Pratiques collaboratives dans le New York des années 1970. Entretien avec Beth B » in Création Collective au Cinéma n° 5, 2021, pp. 111-125.

Organisation de colloques et journées d’études :

Depuis sept 2021 : Organisation (avec Joël Augros, Bérénice Bonhomme, Patricia Caillé, Nolwenn Mingant, Christel Taillibert, Cécilia Tirtaine et Ana Vinuela) du séminaire « Production Cinématographique et Transculturation » dirigé par Nolwenn Mingant, 3LAM, Université d’Angers. 

Automne 2021  : Organisation (avec Paola Palma et Valérie Pozner) de la journée d’études « Profession et professionnalisation de l’acteur de cinéma », THALIM/ITEM/2L2S, 1er octobre 2021.

Novembre 2019 : Organisation (avec Caroline Renouard) de la journée d’études « Quête d’idéal et modèle du rêve américain : le projet utopique de la comédie musicale », Université de Lorraine, 21 novembre 2019.

Décembre 2018 : Organisation de la journée d’études « L’artiste engagé et le processus de création collective », Université de Lorraine, 4 décembre 2018. 

Novembre 2018 : Organisation (avec Bérénice Bonhomme, Martin Fournier et Nedjma Moussaoui) du colloque international « Mais où est donc passé le scénariste ? La place du scénariste au sein de l’équipe de film et du processus de création cinématographique », Université Lyon 2, 26-27 novembre 2018

Septembre 2018 :  Organisation (avec Bérénice Bonhomme, Morgan Lefeuvre et Gwénaële Rot) de la journée d’études « La Création collective à l’épreuve du territoire », Sciences Po Paris, CSO, 24 septembre 2018. 

Novembre 2017 : Organisation (avec Mélisande Leventopoulos, Jean-Marc Leveratto et Caroline Renouard) du colloque international « La création cinématographique : coopérations artistiques et cadrages industriels », Université de Lorraine (Metz), 23-24 novembre 2017. 

Juin 2017 : Organisation (avec Mélisande Leventopoulos, Jean-Marc Leveratto et Caroline Renouard) de la journée d’études « La création cinématographique : coopérations artistiques et cadrages industriels », Université de Lorraine (Metz), 21 juin 2017.

2010-2012 : Coordination (avec Jean-Marc Leveratto) du séminaire de recherche « Arts et Industries Culturelles », Université de Lorraine. 

 

Organisation et direction de groupes et projets de recherche :

Depuis sept 2017 : Conception et codirection (avec Bérénice Bonhomme) du réseau de recherche « Création Collective au Cinéma » : conception du projet, mise en place de l’équipe de chercheurs français et internationaux. Financements obtenus auprès de la MSH-Lorraine et du pôle scientifique CLCS (Connaissance, Langages, Communication, Société) de l’Université de Lorraine.

Depuis 2018 : Codirectrice de publication (avec Bérénice Bonhomme) de la revue en ligne Création Collective au Cinéma.

2020-2021 : Conception et direction du projet CINE-TRANS-POL, financé par la MSH-Lorraine. 

2019 : Conception et direction du projet CREAPOL, financé par la MSH-Lorraine.

 

Jurys, comités, expertises :

Depuis 2020 : Membre du jury du prix Hungarica.

Depuis 2018 : Membre de jurys de thèse : 

– André Balso, Robert Ryan ou la fureur souterraine. Jeu d’acteur d’une « non star » hollywoodienne, Université de Caen, juin 2018 ; 

– Nicolas Boscher, Marcel Achard et le cinéma : dramaturge, critique, producteur, dialoguiste, réalisateur, Université de Caen, septembre 2020 ; 

– Tatiana Monassa, L’Effet-caméra : essai sur le cadre mobile comme perception technique, Université Sorbonne-Nouvelle, décembre 2020 ;

– Claire Demoulin, Le récit de vie sous la caméra de William Dieterle entre 1931 et 1942, Université Paris 8 Vincennes-Saint Denis, 24 septembre 2021.

Depuis 2008 : Participation à des comités scientifiques de colloques : colloque Littérature et cinéma (NYU in Paris, 2009), colloque Coproductions européennes depuis 1945 (THALIM, 2016), colloque jeunes chercheurs Le Public dans tous ses états (2L2S, Université de Lorraine, 2018), Festival International de Sociologie L’éducation dans et hors la classe (2L2S, Université de Lorraine, 2019), colloque Création collective au cinéma, quand ça tourne mal.. Conflit dans la fabrique du film (LARA-SEPPIA, ENSAV, CCC, 16-18 février 2022). 

Depuis 2008 : Evaluation d’articles et d’ouvrages pour les Presses de la Sorbonne Nouvelle (PSN, 2010), Presses Universitaires de Rennes (2015), Presses Universitaires de Provence (2015, 2016), Presses Universitaires de Strasbourg (2015) ; ainsi que pour les revues CINéMAS (2014, 2018), Questions de Communication (2015), Mise au Point (2017), Double Jeu (2017), Création Collective au Cinéma (2017, 2018), Genres en Série (2018) et Demeter (2019)

Depuis 2013 : Evaluation et expertise de dossiers pour les Labex Arts-H2H (2014) et CAP (2015)

Depuis mai 2009 : Participation à des comités de sélection de MCF : Université Paris Ouest Nanterre – La Défense (2010, 2013) ; Université de Strasbourg (2010) ; Université Grenoble 3 (2011); Université Lyon 2 (2012) ; Université de Lorraine (2014, 2016, 2020) ; Université Diderot-Paris 7 (2017) ; Université Paris 3 (2018).

Sujets d’études

Mots-clés

  • Circulations transnationales, transferts culturels
  • Création collective au cinéma: genèses cinématographiques, processus créatifs, interactions créatives, histoire sociotechnique
  • Histoire du cinéma (1930-1950): histoire sociale du cinéma américain, politisation du champ hollywoodien
ESTCA