';
Workshop + Présentation + Projection aux Giornate del cinema muto de Pordenone
« FILMER L’ITALIE ENTRE 1896-1930. Des paysages réels aux paysages réinventés »
Le 4 octobre 2022, Pordenone, Italie

14:00-16:00 : Workshop « Filmer l’Italie entre 1896-1930 : des paysages réels aux paysages réinventés », sous la direction de Silvio Alovisio, Céline Gailleurd et Luca Mazzei. Hotel Moderno – Salle de conférence n°35. Viale Franco Martelli 1, 33170, Pordenone Italie

L’intérêt porté aux films de non fiction a permis que se développe une véritable redécouverte du genre dal vero. En témoignent les premiers travaux de Ivo Blom, de Marco Bertozzi, l’ouvrage répertoire d’Aldo Bernardini (2008), le numéro spécial de la revue Immagine – Note di storia del cinema coordonné par Luca Mazzei et Ilaria Agostini (2014) ou encore le coffret DVD Grand Tour Italiano. 61 film dei primi anni del ‘900, édité par la Cineteca di Bologna et coordonné par Andrea Meneghelli (2016). Autant d’approches qui partent à la redécouverte des paysages italiens eux-mêmes chargés de cette tension permanente entre tradition et modernité naissante. Le nouveau projet de recherche « Revisualizing Italian Silentscapes 1896-1922. Landscapes and locations in early Italian cinema a hundred years later » porté par Silvio Alovisio et Luca Mazzei s’inscrit dans le prolongement de ces approches. Il entend étudier la relation entre le paysage national et les films tournés en Italie entre 1896 et 1922 (arrivée du cinéma en Italie et marche sur Rome), dans une perspective historique mais en même temps fortement liée aux transformations et aux problèmes de la contemporanéité. Ce workshop international propose de revenir sur le lancement de ce nouveau projet afin de le présenter aux chercheurs et de nouer des perspectives de travail avec plusieurs institutions françaises dont la Cinémathèque Français, La Direction du Patrimoine du CNC (Bois d’Arcy) et la Fondation Jérôme-Seydoux-Pathé.

Avec la participation de Silvio Alovisio, Manon Billaut, Clarisse Bronchti, Ivo Blom, Stella Dagna, Elena Mosconi, Céline Gailleurd, Luca Mazzei, Elena Mosconi, Dominique Moustachi, Emmanuelle Berthault, Hervé Pichard, Maria Assunta Pimpinelli, Mehdi Taibi.

16:00 : Présentation des publications « L’oro di Atlantide. Il cinema muto italiano e le arti » (Edizioni Kaplan) et « Le Cinéma muet italien à la croisée des arts » (Presses du Réel/ ArTec). Théâtre Verdi (Ridotto) Viale Franco Martelli, 2, 33170 Pordenone PN, Italie

Le workshop sera suivi d’une présentation des volumes L’oro di Atlantide. Il cinema muto italiano e le arti, Céline Gailleurd (a cura di.), Edizioni Kaplan, octobre 2022), le premier numéro de collection « La favilla, la vampa, la cenere. Nuove ricerche sul cinema muto italiano » dirigée par Silvio Alovisio et Luca Mazzei ainsi que de la version française du volume Le Cinéma muet italien à la croisée des arts aux Presses du Réel/ ArTec.

17:00 : Projection d’ »Italia, Il Fuoco, La Cenere » (Italie, Le Feu, La Cendre, Céline Gailleurd, Olivier Bohler) (IT/FR 2022). Théâtre Verdi (Sala Grande – 938 places) Viale Franco Martelli, 2, 33170 Pordenone PN, Italie

Conçu sous la forme d’un essai documentaire, lyrique et onirique, Italia retrace la naissance du septième art dans une Italie à peine unifiée, de ses premières images, jusqu’au parlant et la chute dans le précipice du fascisme. A travers la projection du film Italia, Il Fuoco, La Cenere il s’agit de faire découvrir les conclusions d’un travail qui a rassemblé plusieurs chercheurs en histoire et esthétique du cinéma muet italien, ainsi que des responsables d’archives rattachés à plusieurs institutions patrimoniales : Eye Filmmuseum (Amsterdam), Museo Nazionale del Cinema (Turin), Cineteca di Bologna (Bologne), CSC – Cineteca Nazionale (Rome), Cineteca Milano, Cineteca del Friuli (Gémone), Direction du patrimoine cinématographique du CNC (Bois d’Arcy).

Avec le soutien de l’ESTCA – Université Paris 8, ArTec, Università degli Studi di Roma « Tor Vergata », Università degli Studi di Torino, Le Giornate del Cinema Muto | Pordenone Silent Film Festival.

ESTCA