';
Quand :
4 novembre 2021 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
2021-11-04T18:00:00+01:00
2021-11-04T20:00:00+01:00
Où :
Institut national d'histoire de l'art, salle Jullian
2 Rue Vivienne
75002 Paris
Présentation de l'ouvrage "Nuremberg. La bataille des images" - Théâtres de la mémoire @ Institut national d'histoire de l'art, salle Jullian
Présentation de l’ouvrage « Nuremberg. La bataille des images » par Sylvie Lindeperg

Comment les Américains engagèrent contre les Russes la bataille des images dans le plus célèbre procès de l’Histoire à l’encontre des dirigeants nazis. 

Fin 1944, les Alliés décidèrent d’un grand procès exemplaire des criminels de guerre nazis qui s’ouvrit à Nuremberg en octobre 1945. Les Américains, qui entendaient faire de ce jugement un show médiatique, prirent vite la tête de son orchestration. La Field Photographic Branch de l’OSS (future CIA), dirigée par John Ford, fut chargée de rassembler des images témoignant du plan d’invasion nazi et du génocide contre les Juifs. Budd Schulberg, l’auteur de Qu’est-ce qui fait courir Sammy?, parcourut toute l’Europe à la recherche de ces précieux fragments de pellicule. Au même moment, ses collègues agençaient la salle d’audience du palais de Justice en vue du filmage d’un procès qui dura dix mois et vit les équipes de tournage des Alliés se livrer concurrence pour offrir au monde le premier documentaire sur Nuremberg. C’est l’histoire de cette mise en scène et en image, des folles ambitions déçues des Américains et de leur bataille de l’image perdue contre les Russes qui est racontée ici pour la première fois dans un récit captivant.

 

Sylvie Lindeperg est professeure à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France. Ses recherches portent sur les liens entre le cinéma, la mémoire et l’histoire. Elle est l’auteure de nombreux ouvrages remarqués et largement traduits ainsi que de films documentaires.

Discutante : Gertrud Koch, Professor Emerita for Cinema Studies at the Freie Universität, Berlin.

Modérateur : Ophir Levy, maître de conférences en études cinématographiques à l’Université Paris 8.

 

Séance dans le cadre du séminaire inter-universitaire Théâtres de la mémoire.

ESTCA