DĂ©c
11
lun
2017
Emanuele Quinz. Design et Distraction @ ENSAD - salle 308
DĂ©c 11 @ 10 h 00 min – 13 h 00 min
Emanuele Quinz. Design et Distraction @ ENSAD - salle 308 | Paris | Île-de-France | France
Emanuele Quinz Design et Distraction

Dans un essai de 1972, Psychologie de l’espace, Abraham A. Moles et Elisabeth Rohmer proposent la dĂ©finition d’un “nouveau design” qui Ă©tend son horizon des objets aux agencements de l’espace et du temps, et vise une “programmation des relations entre homme et environnement”.

Le principe de programmation, que le design applique aux dimensions physiques mais aussi sociales et politiques de l’espace et du temps, s’étend Ă©galement Ă  la “rĂ©gulation scientifique d’atomes de comportement”. Dans cette perspective les dĂ©viations sont programmĂ©es, selon une “partition de chocs”, oĂč des surprises “artistiques” prĂ©disposĂ©es composent un contre-point Ă  la rigiditĂ© des conduites fonctionnelles. Cet Ă©pisode mĂ©connu de l’histoire du design et de l’architecture semble renvoyer Ă  un dĂ©lire cybernĂ©tique, oĂč contrĂŽle et distraction s’opposent comme les termes d’une Ă©quation, et oĂč l’informatique devient l’instrument non seulement de l’analyse mais du design de la sociĂ©té : une utopie – ou dystopie ? – qui se diffuse entre les annĂ©es 1960 et 1970, et dont les fantasmes semblent s’étendre jusqu’à aujourd’hui, Ă  l’ñge du tout numĂ©rique, des big data et des smart cities.

Emanuele Quinz est commissaire d’exposition. MaĂźtre de confĂ©rences Ă  l’UniversitĂ© Paris 8 et enseignant-chercheur associĂ© Ă  l’EnsadLab, Ecole Nationale SupĂ©rieure des Arts dĂ©coratifs, oĂč il co-dirige le sĂ©minaire doctoral. Ses recherches explorent les convergences entre les disciplines dans les pratiques artistiques contemporaines : des arts plastiques Ă  la musique, de la danse au design. Il est l’auteur de Le cercle invisible. Environnements, systĂšmes, dispositfs (Les presses du rĂ©el, 2017) et il a dirigĂ© ou codirigĂ© plusieurs ouvrages dont Strange Design (avec J. Dautrey, Ă©ditions it :, 2014), EsthĂ©tique des systĂšmes (Les presses du rĂ©el, 2015), Behavioral Objects I (avec S. Bianchini, Sternberg, 2016), Uchronia (avec F. Apertet et A. Vigier (les Gens d’Uterpan), Sternberg, 2017).

Organisé par Paul Sztulman & Dork Zabunyan.

 

Juin
14
ven
2019
Faire communautĂ©(s) face Ă  l’écran de cinĂ©ma – Atelier mĂ©thodologique @ MSH Paris Nord Salle 408 (4e Ă©tage)
Juin 14 @ 9 h 30 min – 18 h 00 min
Faire communautĂ©(s) face Ă  l’écran de cinĂ©ma - Atelier mĂ©thodologique @ MSH Paris Nord Salle  408 (4e Ă©tage)
ATELIER MÉTHODOLOGIQUE  FAIRE COMMUNAUTÉ(S) FACE À L’ÉCRAN DE CINÉMA

Le public de cinĂ©ma peut ĂȘtre compris comme un groupe en permanente restructuration et rĂ©invention, variant selon les identitĂ©s culturelles, ethniques, nationales, religieuses des spectateurs qui le composent. Or ce collectif mouvant au fil des sĂ©ances mĂ©rite d’ĂȘtre confrontĂ© plus frontalement qu’il ne l’a Ă©tĂ© jusqu’à prĂ©sent aux trajectoires des communautĂ©s le frĂ©quentant. Ce projet de recherche souhaite ainsi interroger les interactions intra- et intercommunautaires suscitĂ©es par l’implantation des projections cinĂ©matographiques en dehors des pĂŽles dominants de la production de films Ă  l’échelle mondiale depuis les dĂ©buts du xxe siĂšcle, en excluant donc l’Europe de l’Ouest et l’AmĂ©rique du Nord de l’étude.

En quoi le spectacle cinĂ©matographique fait-il communauté ? Doit-il ĂȘtre considĂ©rĂ© comme une instance de division ou un moteur consensuel au sein de celles-ci ? Comment se forgent les publics en situation minoritaire ? Il s’agira de questionner cĂŽte Ă  cĂŽte, parfois d’un seul tenant, deux types de processus : les phĂ©nomĂšnes d’homogĂ©nĂ©isation culturelle et ceux de coexistence, forcĂ©e ou consentie, entre des groupes multiples au sein d’un mĂȘme territoire en explorant le large Ă©ventail de pratiques collectives politiques et sociales Ă©mergeant au sein et en marge des espaces de projection animĂ©e.

ComitĂ© d’organisation
Morgan Corriou (CEMTI Paris 8)
Caroline Damiens (HAR Paris Nanterre)
MĂ©lisande Leventopoulos (ESTCA Paris 8)

Avec la participation de
Sofia Eremina (L3 cinéma Paris 8)
Emma Roy (M1 cinéma Paris Nanterre)
Camille Silvestre de Sacy (M1 cinéma Paris Nanterre)

Atelier organisĂ© par les laboratoires CEMTI et ESTCA de l’universitĂ© Paris 8 et HAR de l’universitĂ© Paris Nanterre avec le soutien de l’UFR Phillia

→ Consulter le programme de l’atelier