Nov
17
jeu
2016
Jean-Charles Hue, plasticien et vidéaste @ Université Paris 8
Nov 17 @ 18 h 30 min – 21 h 00 min
Jean-Charles Hue, plasticien et vidéaste @ Université Paris 8 | Saint-Denis | Île-de-France | France

Céline Gailleurd rencontre Jean-Charles Hue
Salle A1-181
Dans le cadre de « l’Atelier de rencontres » du Master Cinéma, Céline Gailleurd rencontre le cinéaste, plasticien et vidéaste Jean Charles Hue.  à l’Université Paris 8.

Nov
23
mer
2016
Le cinéma Mashup @ CNRS
Nov 23 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Le cinéma Mashup @ CNRS  | Paris | Île-de-France | France

Séance#5 « Le Mashup, un objet cinématographique en cours de légitimation »
IHTP, CNRS, salle 255
Rendez-vous le 23 novembre 2016, à 14h pour débuter la saison 2016-2017 de l’APPIA « Muséalité du Mashup ».Cette séance d’introduction reviendra sur les enjeux de l’ APPIA dans sa prospection sur les rapports entre patrimonialisation et images animées, et présentera le nouvel objet à l’étude cette année : le cinéma mashup, et la problématique muséale qui lui sera progressivement appliquée.

Nov
29
mar
2016
Approches culturelles des musiques de films. Europe / USA @ Université Paris 8
Nov 29 @ 10 h 00 min – 13 h 00 min
Approches culturelles des musiques de films. Europe / USA @ Université Paris 8 | Saint-Denis | Île-de-France | France

Approches culturelles des musiques de films. Europe / USA
Paris 8 salle A 217
Responsable : Marguerite Chabrol, professeure en études de cinéma, avec Todd Decker, professeur en musicologie à la Washington University in Saint-Louis, invité sur une chaire internationale du Labex Arts-H2H (14 novembre-10 décembre

Présentation des travaux de doctorat de Claire Demoulin, Céline Pluquet, Silvia Neri.
La séance s’interrogera sur les processus de réappropriation des musiques par le cinéma, en particulier sur les implications idéologiques liées à l’intégration de formes musicales ayant une histoire et une conception autonome dans l’industrie cinématographique (française et américaine). On réfléchira en particulier à la question de la standardisation et d’une éventuelle « résistance » des formes musicales d’un point de vue culturel (comment les marqueurs culturels s’effacent ou au contraire demeurent dans les musiques de films).
Un des enjeux méthodologiques est d’articuler analyse musicale et analyse de film. Les exemples seront empruntés principalement musiques américaines (musiques noires, folk, indiennes) réinvesties par la musique de cinéma (Todd Decker, Silvia Neri) ; au transfert des formes musicales européennes vers le cinéma américain (Claire Demoulin, Marguerite Chabrol) ; aux musiques incidentes utilisées pour les accompagnements du cinéma français muet (Céline Pluquet).

Déc
1
jeu
2016
Politiques du musical hollywoodien / The politics of hollywood musicals @ Université Paris Ouest, Cinéma le Grand Action, Université Paris Diderot
Déc 1 @ 9 h 30 min – Déc 3 @ 17 h 00 min
Politiques du musical hollywoodien / The politics of hollywood musicals @ Université Paris Ouest, Cinéma le Grand Action, Université Paris Diderot

4e atelier du projet Musical MC² : le film Musical hollywoodien en Contexte Médiatique et Culturel (2015-2017)

L’atelier vise à étudier les enjeux idéologiques propres au film musical, emblème par excellence de la culture de masse à Hollywood. Nous envisagerons en particulier les enjeux ethniques, par exemple la façon dont le film musical emprunte aux cultures noires tout en les transformant. Ou la façon plus générale dont fonctionnent les exotismes du genre, apparemment réduits à une simple vocation de distraction. En outre, le film musical est un objet particulièrement négligé dans l’histoire de l’autocensure, orchestrée par le Code de production hollywoodien. En effet, ces films sont rarement cités
comme exemples d’entorses ou de négociations difficiles entre les producteurs et l’administration du Code et nous examinerons la place à part de ce genre. This workshop will tackle the ideological questions at stake with the musical genre, the epitome of mass culture in Hollywood. We will particularly focus on racial issues, and the way musicals borrowed from black culture and partly erased those sources. We’ll question the function of exoticisms beyond mere entertainment. A part of this workshop will be based on the study of the Production Code Administration files of chosen musicals to explain the specific status of this genre among all Hollywood productions. [styled_button title= »En savoir plus / More » href= »http://www.estca.univ-paris8.fr/index.php/2016/11/24/politiques-du-musical-hollywoodien/ » title_align= »text-center » display= »block » button_height= » » text_size= » » letter_spacing= » » font_family= »dfd-block-title-family » font_weight= »100″ text_color= »text-white » style= »style-1″ bg_color= »bg-main » icon= » » icon_size= » » icon_style= » » icon_color= »icon-color-main » border_width= »1″ border_style= »dotted » border_radius= »2″ border_color= »border-color-main »]

Déc
8
jeu
2016
Mati Diop cinéaste @ Université Paris 8
Déc 8 @ 18 h 30 min – 21 h 00 min
Mati Diop cinéaste @ Université Paris 8 | Saint-Denis | Île-de-France | France

Céline Gailleurd rencontre la cinéaste Mati Diop
salle A1-181
Dans le cadre de « l’Atelier de rencontres » du Master Cinéma animé par Céline Gailleurd, rencontre avec la cinéaste Mati Diop.

 

Déc
15
jeu
2016
Rencontre avec la cinéaste Lucie Borleteau @ Université Paris 8
Déc 15 @ 18 h 30 min – 21 h 00 min
Rencontre avec la cinéaste Lucie Borleteau @ Université Paris 8 | Saint-Denis | Île-de-France | France

Rencontre avec la cinéaste Lucie Borleteau
Paris 8, salle A1-181
Rencontre avec la cinéaste Lucie Borleteau dans le cadre de « l’Atelier de rencontres » du Master Cinéma animé par Céline Gailleurd et Eugénie Zvonkine.

Jan
25
mer
2017
Muséalité du Mashup @ CNRS
Jan 25 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Muséalité du Mashup @ CNRS | Paris | Île-de-France | France

Séminaire « Muséalité du Mashup »
IHTP, CNRS, salle 255

La deuxième séance du séminaire « Muséalité du Mashup », intitulée :  « La pratique du Mashup ».

Mar
8
mer
2017
Kevin B. Lee, l’art de l’observateur distrait @ Ecole Normale Supérieure
Mar 8 @ 14 h 30 min – 18 h 30 min
Kevin B. Lee, l'art de l'observateur distrait @ Ecole Normale Supérieure | Paris | Île-de-France | France

Kevin B. Lee, l’art de l’observateur distrait

ENS Salle de Conférence

Quels mouvements suivent nos yeux devant un écran d’ordinateur, quand ils sont confrontés à une pluralité de signes visuels, écrits et sonores ? Et que devient ce regard itinérant quand la vidéo nous fait traverser, sur ce format d’image réduit, différents pans de l’histoire du cinéma, y compris des blockbusters au montage parfois ultra- rapide ? En quoi, dès lors, notre vision n’est-elle pas condamnée à devenir distraite ou flottante ? Comment les expériences de distraction mises en place par Kevin B. Lee nous permettent en retour de questionner les types d’attention que nous portons aux images animées ?

Atelier organisé par Dork Zabunyan et Chloé Galibert-Laîné (doctorante SACRe, ED 540). Premier atelier international du projet « Politiques de la distraction »


Equipe ESTCA (Paris 8), ED 540 – École doctorale transdisciplinaire Lettres/Sciences (ENS)

Cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet intitulé « Politiques de la distraction », porté par Paul Sztulman (ENSAD) et Dork Zabunyan (ESTCA, Paris 8).

Cet atelier bénéficie d’une aide
de l’ANR au titre du programme Investissements d’avenir (ANR-10- LABX-80-01).

Télécharger le programme

Avr
20
jeu
2017
Peter Snowdon. Démonter le temps, remonter la révolution. @ Maison des sciences de l'Homme Paris Nord
Avr 20 @ 10 h 30 min – 16 h 30 min
Peter Snowdon. Démonter le temps, remonter la révolution. @ Maison des sciences de l'Homme Paris Nord | Saint-Denis | Île-de-France | France

Peter Snowdon. Démonter le temps, remonter la révolution.
Maison des sciences de l’Homme Paris Nord – Salle 408

En 2011, Peter Snowdon suit à distance, sur son ordinateur, les soulèvements arabes qui touchent alors plusieurs pays : la Tunisie, l’Egypte, la Libye, la Syrie, mais aussi le Yémen et jusqu’au petit royaume de Bahreïn. Quel régime de perception adopte-t-il alors pour examiner, en temps réel, ces événements qui se déroulent parfois simultanément ? Comment s’orienter par ailleurs dans la masse considérable d’images dites « amateurs » que Peter Snowdon collecte en ligne, en se concentrant sur certaines d’entre elles, et en en découvrant d’autres au détour d’une observation distraite ? Et de quelle manière le cinéma peut-il mimer ces jeux entre focalisation et distraction pour rendre sensible la portée historique de ces images de soulèvements ?

Labex Arts-H2H, ESTCA (Paris 8)
Ce second atelier international s’inscrit dans le cadre du projet Arts-H2H intitulé
« Politiques de la distraction », porté par Paul Sztulman (ENSAD) et Dork Zabunyan (ESTCA, Paris 8).
Ce projet bénéficie d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme Investissements d’avenir (convention attributive d’aide ANR-10-LABX-80-01).
Télécharger le programme

Juin
16
ven
2017
Yves Citton, Capitalisme attentionnel et distraction @ INHA , Salle mariette
Juin 16 @ 10 h 30 min – 16 h 30 min
Yves Citton, Capitalisme attentionnel et distraction @ INHA , Salle mariette | Paris | Île-de-France | France
Yves Citton, Capitalisme attentionnel et distraction

INHA, Salle Mariette

Depuis plusieurs années, Yves Citton propose l’analyse minutieuse d’une « économie de l’attention » qui caractérise le fonctionnement du capitalisme contemporain. En crise, car source d’un régime attentionnel toujours plus dispersif – nous sommes continuellement sollicités par des signes visuels et sonores en tout genre –, cette économie est elle-même entretenue par un système
où l’attention divisée devient la condition d’une action efficace (dans le monde de la finance, par exemple). Par-delà l’opposition convenue entre « trouble de l’attention » et « règne de la distraction », Yves Citton cherche à tracer une voie critique à partir de réappropriations d’outils numériques qui favorisent habituellement une attention clivée, tout en esquissant une pensée de la distraction qui s’émancipe de la déploration catastrophiste.
Yves Citton est professeur de littérature et médias à l’Université Paris 8, après avoir enseigné à l’Université Grenoble Alpes et à l’Université de Pittsburgh (USA). Il co-dirige la revue Multitudes, il a publié récemment Pour une écologie de l’attention (Seuil, 2014) et a dirigé le volume collectif L’économie de l’attention : stade ultime du capitalisme ? (La Découverte, 2014). Son prochain ouvrage, intitulé Médiarchie, est à paraître au Seuil en septembre 2017.

En partenariat avec :
Labex Arts-H2H et ESTCA (Paris 8).
Ce troisième atelier s’inscrit dans le cadre du projet « Politiques de la distraction », porté par Paul Sztulman (ENSAD) et Dork Zabunyan (ESTCA, Paris 8). Il bénéficie d’une aide de l’ANR au titre du programme Investissements d’avenir (ANR-10-LABX-80-01.

Télécharger le programme

Oct
11
mer
2017
Décryptage « La révolution » @ Forum des images, Forum des Halles
Oct 11 @ 7 h 00 min – 8 h 30 min
Décryptage "La révolution" @ Forum des images, Forum des Halles  | Paris-1ER-Arrondissement | Île-de-France | France
Décryptage « La révolution »

Débat animé par Géraldine Mosna-Savoye en présence de Dork Zabunyan (critique, chercheur-enseignant en cinéma) et Gaspard Glanz (journaliste)

Le Forum des images inaugure un nouveau rendez-vous mensuel où il sera question d’analyser les représentations, les constructions imaginaires liées à un sujet de fond ou à l’actualité, véhiculées par le cinéma, l’internet, la publicité, la presse, bref par toutes les images qui nous entourent. Ce mois-ci, on explore les diverses représentations de la révolution.

Le premier thème abordé est « La Révolution » avec Dork Zabunyan, professeur en arts et cinéma à l’Université de Paris 8 et auteur notamment de « L’insistance des luttes – Images, soulèvements, contre-révolutions » (De L’Incidence éditeur, 2016), et Gaspard Glanz, fondateur du site d’information militante Taranis News.

Comment les images des révolutions se fabriquent-elles ? En quoi la représentation des révoltes de notre présent résonne-t-elle avec les images et les figures emblématiques des soulèvements passés, devenues parfois de véritables icônes de la culture populaire, comme ces portraits du Che reproduits à l’infini sur des T-shirts ?

© images, Che Guevara, Wallpapers Wide.

Déc
11
lun
2017
Emanuele Quinz. Design et Distraction @ ENSAD - salle 308
Déc 11 @ 10 h 00 min – 13 h 00 min
Emanuele Quinz. Design et Distraction @ ENSAD - salle 308 | Paris | Île-de-France | France
Emanuele Quinz Design et Distraction

Dans un essai de 1972, Psychologie de l’espace, Abraham A. Moles et Elisabeth Rohmer proposent la définition d’un “nouveau design” qui étend son horizon des objets aux agencements de l’espace et du temps, et vise une “programmation des relations entre homme et environnement”.

Le principe de programmation, que le design applique aux dimensions physiques mais aussi sociales et politiques de l’espace et du temps, s’étend également à la “régulation scientifique d’atomes de comportement”. Dans cette perspective les déviations sont programmées, selon une “partition de chocs”, où des surprises “artistiques” prédisposées composent un contre-point à la rigidité des conduites fonctionnelles. Cet épisode méconnu de l’histoire du design et de l’architecture semble renvoyer à un délire cybernétique, où contrôle et distraction s’opposent comme les termes d’une équation, et où l’informatique devient l’instrument non seulement de l’analyse mais du design de la société : une utopie – ou dystopie ? – qui se diffuse entre les années 1960 et 1970, et dont les fantasmes semblent s’étendre jusqu’à aujourd’hui, à l’âge du tout numérique, des big data et des smart cities.

Emanuele Quinz est commissaire d’exposition. Maître de conférences à l’Université Paris 8 et enseignant-chercheur associé à l’EnsadLab, Ecole Nationale Supérieure des Arts décoratifs, où il co-dirige le séminaire doctoral. Ses recherches explorent les convergences entre les disciplines dans les pratiques artistiques contemporaines : des arts plastiques à la musique, de la danse au design. Il est l’auteur de Le cercle invisible. Environnements, systèmes, dispositfs (Les presses du réel, 2017) et il a dirigé ou codirigé plusieurs ouvrages dont Strange Design (avec J. Dautrey, éditions it :, 2014), Esthétique des systèmes (Les presses du réel, 2015), Behavioral Objects I (avec S. Bianchini, Sternberg, 2016), Uchronia (avec F. Apertet et A. Vigier (les Gens d’Uterpan), Sternberg, 2017).

Organisé par Paul Sztulman & Dork Zabunyan.