Sep
23
ven
2016
L’Université Paris 8, de Vincennes à Saint-Denis : archives audiovisuelles et luttes @ Université Paris 8
Sep 23 @ 14 h 00 min – 18 h 00 min
L'Université Paris 8, de Vincennes à Saint-Denis : archives audiovisuelles et luttes @ Université Paris 8 | Saint-Denis | Île-de-France | France

L’Université Paris 8, de Vincennes à Saint-Denis : archives audiovisuelles et luttes

Salle de projection A1-181
Depuis la création du Centre Universitaire expérimental de Vincennes et son installation à Saint-Denis jusqu’aux luttes actuelles contre la loi travail et son monde, retour et réflexion sur des années de luttes et de mobilisations dans l’Université Paris 8 à partir des archives audiovisuelles.

AU PROGRAMME  :

– « Les Murs et la parole », 1978-1982, 1h30, collectif Rameau rouge, en présence de Patrick Boriès co-réalisateur
– « L’Acte de création », 2016, 8 min, de Mahault Bourdessol, Noémie Duclos, Élisa Ducret, Lena Hildebert, Tai-Yun Chang
– « Vincennes à Saint-Denis », 2016, 20 min, court métrage sur les étudiant.e.s étranger.e.s à Paris 8, de Dayse Ramos et Bruna Ferreira
– Ciné-tracts réalisés par des étudiant.e.s de Paris 8 dans le cadre de la mobilisation contre la loi «Travail»
– Vidéos réalisées par le collectif Automédia de Paris 8 pendant la mobilisation de 2016 sur les grèves cheminottes et chez Mac Donald, sur la mobilisation étudiante et ses répercussions dans l’université.

Organisé par des étudiant.e.s en Cinéma de Paris 8 dans le cadre de la Semaine de pré-rentrée. OUVERT À TOU.TE.S !

L’évènement sera suivi de « Paris 8 Fait Son Cinéma # », Soirée festive de projection libre de films d’étudiant.e.s de Paris 8, 19h-23h00, Amphi X

Oct
27
jeu
2016
The Image- Thing
Oct 27 – Oct 28 Journée entière
The Image- Thing
The Image- Thing

The conference The Image-Thing will analyse the function of the image as an operator endowed with reality. By way of acknowledgement of its ontological dimensions, the conference will explore the key role that it plays between object and subject, as well as between the intelligible and sensible world. Theories and practices will be presented that address today the different regimes of presence of images as well as their relative independence and exteriority, developing directly or indirectly a reflection about imagination offering an alternative to the idea of an imaging consciousness distancing us from reality. Rather than being understood as an ineffectual figment of imagination, the image will be regarded as central to the understanding of life itself, thus becoming a vehicle for the comprehension of modes of existence that would otherwise escape our grasp. As written by Gilbert Simondon, the image-thing is a “sample of life”, a quasi-organism presenting itself according to its own forces, capable of inhabiting our consciousness like an intruder resisting the free will of the subject. Conceived of as exerting such a decisive role, the image will reveal itself as a vital function of the living.

  • Lectures by Andrea Cavalletti, Emanuele Coccia, Elie During, Bertrand Prévost, Chiara Vecchiarelli, Frédéric Worms, Dork Zabunyan
  • Screenings of works by Pierre Huyghe, Mark Lewis, Jonas Mekas, Peter Snowdon

Curated by Chiara Vecchiarelli

Scientific Committee

Martin Bethenod
Andrea Cavalletti
Benoît Tadié
Chiara Vecchiarelli
Angela Vettese
Frédéric Worms

In collaboration with

Università Iuav di Venezia
École normale supérieure de Paris
Institut français Italia

Jan
25
mer
2017
Rétrospective Claire Simon @ Reflet Médicis
Jan 25 @ 20 h 00 min – Jan 31 @ 20 h 00 min

Rétrospective Claire Simon, en présence de Agnès Varda, Nathalie Baye, Marilyne Canto, Antoine De Baecque, Tonie Marshall, Laurent Cantet du 25 au 31 janvier au reflet Médicis.

flyer-recto

flyer-verso

le-concours_815x315_5

 

Fév
22
mer
2017
Matérialité des réseaux, idéologies de la dématérialisation @ LE BAL
Fév 22 @ 20 h 00 min – 21 h 00 min
Matérialité des réseaux, idéologies de la dématérialisation @ LE BAL  | Paris | Île-de-France | France

Matérialité des réseaux, idéologies de la dématérialisation
Débat-projection avec Julien Prévieux, artiste ; Dork Zabunyan, professeur en cinéma à l’université Paris VIII Vincennes-Saint-Denis.
Dans le cadre de projets encore en cours de réalisation, Julien Prévieux s’interroge sur les conditions de possibilités matérielles d’une finance et des flux prétendument immatériels qui lui sont associés.

Visant à maîtriser des données qui ne cessent de se complexifier et de s’accélerer, le monde financier s’empare de technologies numériques de plus en plus élaborées. Cette évolution s’accompagne d’une idéologie qui présente la dématérialisation et la rapidité comme des signes de progrès et de modernité.
En se focalisant sur certaines affaires de la finance contemporaine, Prévieux mène l’enquête sur les objets matériels qui ont accompagné ces scandales : du cable Ethernet à travers lequel Jérôme Kerviel a fait passer ses transactions aux livres annotés par Bernard Madoff pour concevoir son escroquerie à grande échelle.

Juin
25
dim
2017
La Grèce dans la tourmente cinématographie. Projections-rencontres. @ Cinéma L'Écran
Juin 25 @ 2 h 00 min – 9 h 30 min
La Grèce dans la tourmente cinématographie. Projections-rencontres. @ Cinéma L'Écran | Saint-Denis | Île-de-France | France
La Grèce dans la tourmente cinématographie. Quels regards politiques par temps de crise ?

Cette journée de projections-rencontres se poursuivra le 26 juin dans le cadre de la journée d’étude organisée à la Maison de la recherche de l’Université Paris 3, salle Claude Simon, 4 rue des Irlandais 75005, Paris.  Voir l’évènement.

14H Suntan d’Argyris Papadimitropoulos (tarif unique, 4 euros 50, film en programmation)
Grèce-Allemagne/2016/couleur/VO sous-titrée/1H44
L’île d’Antiparos devient l’été le lieu d’un amour fou et non réciproque qui conduit un médecin quarantenaire à l’obsession érotique.

16H Park de Sofia Exarchou (entrée libre)
Grèce-Pologne/2016/couleur/VO sous-titrée/1H40
Parcours croisés d’adolescents dans les ruines du village olympique construit pour les Jeux d’Athènes de 2004, Park entreprend de brosser le portrait d’une génération en déshérence.
>>> Projection suivie d’un débat avec la cinéaste Sofia Exarchou animé par Evgenia Giannouri, Mélisande Leventopoulos, Achilleas Papakonstantis, organisateurs de la journée d’études.

18H30 Interruption de Yorgos Zois (entrée libre)
Grèce-France-Croatie/2015/couleur/VO sous-titrée/1H49
Un groupe de jeunes gens armés interrompt une représentation théâtrale post-moderne de l’Orestie d’Eschyle. La parole est désormais aux spectateurs sommés de décider du dénouement de la pièce.
>>> Projection suivie d’un débat avec le cinéaste Yorgos Zois animé par Evgenia Giannouri, Mélisande Leventopoulos, Achilleas Papakonstantis.

Un pot amical conclura la journée.
Cette programmation est réalisée grâce au soutien des laboratoires IRCAV de l’université Paris 3 et ESTCA de l’université Paris 8 ainsi qu’avec celui de l’université de Lausanne.

Nov
16
jeu
2017
« Vers la tendresse » @ Université Paris 8 - AMPHI X
Nov 16 @ 18 h 15 min – 21 h 00 min
"Vers la tendresse" @ Université Paris 8 - AMPHI X | Saint-Denis | Île-de-France | France

« Vers la tendresse »

Rencontre avec la cinéaste Alice Diop et projection du film Vers la tendresse (36 minutes, César du court-métrage en 2017).

La rencontre, animée par Eric Fassin et Céline Gailleurd, est co-organisée par le Laboratoire d’études de genre et de sexualité (LEGS), le projet Genre et sexualité en migration, et l’atelier de rencontres du Master cinéma (ESCTA) — Esthétique, Sciences et Technologies du Cinéma et de l’Audiovisuel.

Nov
23
jeu
2017
Rencontre avec le réalisateur Arthur Harari @ Université Paris 8 - Salle de projection A1-181
Nov 23 @ 18 h 15 min – 20 h 30 min
Rencontre avec le réalisateur Arthur Harari @ Université Paris 8 - Salle de projection A1-181 | Saint-Denis | Île-de-France | France

Rencontre avec le réalisateur Arthur Harari, animée par Eugénie Zvonkine et Céline Gailleurd.

Déc
1
ven
2017
Paris 8 fait son cinéma #6 @ Au Clos Sauvage - M° Ligne 7
Déc 1 @ 19 h 00 min – 22 h 00 min
Paris 8 fait son cinéma #6 @ Au Clos Sauvage - M° Ligne 7  | Aubervilliers | Île-de-France | France
Paris 8 fait son cinéma #6

Avec les étudiants de Paris 8, et Gabrielle Salem, Garance Rigoni, Nicolas Droin
Paris 8 fait son cinéma est un événement créé par des étudiant.es en cinéma de Paris 8 pour les étudiant.es. L’idée est de présenter tous les films (à condition que la/le réalisatrice/teur soit présent.e pour le présenter), sans sélection, afin de donner un espace de diffusion aux créations de nos étudiant.es, de nos cours, ateliers… Cet espace permet aux étudiant.es et enseignant.es de découvrir les films qui se font dans les autres cours, de partager aussi sur les pratiques, les pédagogies, les exercices… C’est aussi un espace de rencontre entre les étudiant.es et entre les « niveaux » puisque étudiant.es en Master, en L1, L2, et L3 se mélangent, échangent… Enfin nous nous associons à chaque fois à des squats, lieux associatifs, ouverts, en marge, pour inventer, ensemble, une autre programmation que celle uniquement commerciale, ou « sur sélection » (prix, palmarès et autres concours…) du cinéma. Nous avons présenté plus de 60 films depuis environ deux ans.

Nous présenterons en ouverture l’un des films réalisé par Nicolas Garmendia et ses camarades, en hommage à Nicolas. Nicolas était venu présenter ce film lors de l’une de nos précédentes projections.

 

Déc
6
mer
2017
Le cinéma expérimental italien revisité 1960/70 @ INHA, Auditorium
Déc 6 @ 9 h 15 min – 17 h 30 min
Le cinéma expérimental italien revisité 1960/70 @ INHA, Auditorium | Paris | Île-de-France | France
Le cinéma expérimental italien  des années 1960/70 revisité

Autour de la Cooperativa Cinema Indipendente Roma et des films retrouvés de Gianfranco Brebbia.

Au cours des années 1960, émergèrent dans le monde entier des groupes de cinéastes expérimentaux organisés en coopératives indépendantes. Parmi ces courants, le mouvement italien, parfois autoproclamé underground, se caractérise par son originalité et sa diversité esthétique, dans laquelle Paolo Bertetto a notamment distingué le cinéma d’artiste, le cinéma « auto-expressif » et le cinéma déconstructif.

Manifestation co-organisée par Grains de Lumière et Cinédoc Paris Film Coop, Le laboratoire ESTCA et la commission de Recherche de l’Université de Paris 8, avec le soutien du CNC.

Déc
9
sam
2017
Pédagogies farockiennes @ Centre Pompidou - Petite Salle
Déc 9 @ 15 h 00 min – 19 h 00 min
Pédagogies farockiennes @ Centre Pompidou - Petite Salle  | Paris | France
Pédagogies farockiennes

Dans le cadre du Festival d’Automne, le Centre Pompidou présente la rétrospective la plus importante consacrée à Harun Farocki en France, à travers près de cinquante films. Parallèlement, une exposition en accès libre réunit douze de ses vidéos et installations, de la première, Section (1995), à la dernière, Parallèle I-IV (2012-2014).
En partenariat avec le projet « Politiques de la distraction », deux tables rondes seront animées par Christa Blümlinger (enseignante-chercheuse à l’Université Paris 8, responsable de l’édition des textes de Farocki en français) et Dork Zabunyan (critique et enseignant-chercheur à l’Université Paris 8) autour des mécanismes d’apprentissage, du fonctionnement de la mémoire et des procédés de distraction, cristallisés entre autres chez Farocki dans des processus de jeu (comme le jeu vidéo, le sport ou encore le jeu de rôle).

La première table ronde s’intéresse aux formes variées de la pédagogie farockienne et à sa manière de mobiliser la mémoire du cinéma. Elle réunit Raymond Bellour (critique et chercheur au CNRS, membre du comité de la revue Trafic), Volker Pantenburg (enseignant chercheur à la FU Berlin, membre du conseil du Harun Farocki Institut Berlin) et Christa Blümlinger. Modération : Dork Zabunyan.

La seconde table ronde s’intéresse aux figures de jeux et de reprises dans l’oeuvre de Farocki et réunit Nora Alter (enseignante-chercheuse, spécialiste du film d’essai, en particulier de Chris Marker et Harun Farocki, Temple University à Philadelphie), Constanze Ruhm (artiste et commissaire d’expositions, ancienne collègue de Farocki à l’Académie des Beaux-Arts de Vienne) et Dork Zabunyan. Modération : Christa Blümlinger

Fév
1
jeu
2018
Cycle mélodrames italiens : un cinéma à la croisée des arts @ Fondation Jérôme Seydoux-Pathé
Fév 1 @ 19 h 00 min – Fév 17 @ 22 h 00 min
Cycle mélodrames italiens :  un cinéma à la croisée des arts @ Fondation Jérôme Seydoux-Pathé | Paris | Île-de-France | France
Mélodrames italiens :  un cinéma à la croisée des arts
Soirée d’ouverture

Du 31 janvier au 17 février 2018, une rétrospective exceptionnelle sur le cinéma muet italien associe la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé et le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines (Labex Arts-H2H) de l’Université Paris 8, autour du projet porté par Céline Gailleurd : « Le cinéma muet italien à la croisée des arts européens (1896-1930) ».

Giovanni Pastrone, Carmine Gallone, Nino Oxilia, Roberto Roberti et Febo Mari, cette programmation sera l’occasion de découvrir les chefs-d’œuvre méconnus de ces cinq cinéastes italiens. Elle plongera ainsi les spectateurs de la Fondation dans l’univers esthétique, historique et socio-culturel de la production italienne des années 1910-1920.

  • La soirée d’ouverture jeudi 1 février à 19h sera en présence de Emmanuel Dreux, Gian Luca Farinelli, Dork Zabunyan. Le film projeté sera accompagné par Jean-François Zygel.
  • Ouverture du cycle par Céline Gailleurd (Université Paris 8)
  • Présentation des mélodrames italiens par Gian Luca Farinelli (Directeur de la Cineteca di Bologna)
  • A 20h Projection du film Sangue Bleu (Nino Oxilia, 1914). En version restaurée en 2014 par la Cineteca di Bologna et accompagné au piano par un élève de la classe d’improvisation de Jean-François Zygel (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris).

→ Télécharger le programme complet du cycle