Mai
19
jeu
2016
Haxton, Jeux optiques @ Salle de projection - A1 181
Mai 19 @ 10 h 00 min – 17 h 00 min
Haxton, Jeux optiques @ Salle de projection - A1 181 | Saint-Denis | Île-de-France | France

David Haxton est un artiste qui travaille la photographie et le film, à l’instar d’artistes ayant réalisé des films tels que Duchamp, Man Ray, Warhol, il réalise seize films « mono écran » de 1970 à 1982, selon une méthode originale de performance graphique filmée en plan fixe et en durée réelle. En présence du cinéaste, une journée de colloque et d’échanges avec la projection de l’intégrale de ses films.

Organisé par (service, équipe de recherche, labo, département, association, …) : Équipe de recherche Esthétique sciences et technologies du cinéma et de l’Audiovisuel de l’Université Paris 8, association Cinédoc Paris Films Coop, Institut National d’Histoire de l’Art. Avec le soutien du Conseil Scientifique de l’Université Paris 8, du Centre National du Cinéma et de la Ville de Paris.

Nov
26
sam
2016
Soutenance de doctorat de Véronique Buyer @ Université Paris 8
Nov 26 @ 14 h 00 min – 18 h 00 min
Soutenance de doctorat de Véronique Buyer @ Université Paris 8 | Saint-Denis | Île-de-France | France

Soutenance de doctorat de Véronique BUYER

Paris 8 Salle des thèses,
Espace Deleuze, Bâtiment A, 1er étage (Face à l’Amphi A2)
Le Mur comme catégorie esthétique centrale dans la création cinématographique de Michelangelo Antonioni (et quelques liens transfilmiques).

En présence des membres du jury :
Monsieur Patrick Louguet (Directeur de recherche)
Monsieur Sébastien DENIS
Monsieur Christian VIVIANI
Monsieur Jean-François BAILLON

Déc
5
lun
2016
Soutenance de doctorat de Florence Cheron @ Université Paris 8
Déc 5 @ 14 h 00 min – 18 h 00 min
Soutenance de doctorat de Florence Cheron @ Université Paris 8 | Saint-Denis | Île-de-France | France

Soutenance de doctorat de Florence CHERON
Bibliothèque, 3e étage, salle 312

 

 

Ecole doctorale « Esthétiques, sciences et technologies des arts»
Discipline : Esthétique, sciences et technologies des arts – spécialité cinéma et audiovisuel
Titre de la thèse:  Tim Burton, un cinéma de la ré-imagination.
Membres du Jury :
Monsieur Dominique WILLOUGHBY (Directeur de recherche)
Monsieur Sébastien DENIS
Monsieur Christian VIVIANI
Monsieur Jean-François BAILLON
Madame Cécile SORIN

[styled_button title= »En savoir plus » href= »http://www.estca.univ-paris8.fr/index.php/soutenance-de-florence-cheron/ » title_align= »text-center » display= »block » button_height= » » text_size= » » letter_spacing= » » font_family= »dfd-block-title-family » font_weight= »100″ text_color= »text-white » style= »style-1″ bg_color= »bg-main » icon= » » icon_size= » » icon_style= » » icon_color= »icon-color-main » border_width= »1″ border_style= »dotted » border_radius= »2″ border_color= »border-color-main »]

Jan
26
jeu
2017
Le cinéma d’Abdellatif Kechiche Prémisses et devenir @ La Librairie du Cinéma du Panthéon
Jan 26 @ 18 h 30 min – 21 h 00 min
Le cinéma d'Abdellatif Kechiche Prémisses et devenir @ La Librairie du Cinéma du Panthéon | Paris | Île-de-France | France
La Librairie du Cinéma du Panthéon et Riveneuve éditions
vous invitent à la dédicace par Emna Mrabet de son livre
Le cinéma d’Abdellatif Kechiche Prémisses et devenir
Le jeudi 26 janvier 2016 à partir de 18 heures 30
Au 15, rue Victor Cousin, 75005 Paris

Métro 10 : Cluny-La Sorbonne RER B : Luxembourg
Juin
2
ven
2017
Séances des années folles. Salles Pratiques Techniques. @ CNC
Juin 2 @ 19 h 30 min – 21 h 45 min
Séances des années folles. Salles Pratiques Techniques. @ CNC | Paris | Île-de-France | France
Séances des années folles. Salles Pratiques Techniques.
Reconstitution de séance et projection

Introduction au projet de recherche « Séances de cinéma : sémantique, pratiques et imaginaires » porté par les membres de Kinétraces, cette journée d’études vise à engager une réflexion sur la notion de séance dans la France des années folles, en interrogeant plus particulièrement ici les éléments alors en pleine mutation qui la définissent, tels que la salle, les pratiques et les techniques, ainsi que les liens entre cinéma et architecture, théâtre, littérature ou encore musique. Les années 1920 sont en effet charnières pour l’étude de l’évolution des conditions de monstration des films, entre stratégies de standardisation, développements de secteurs spécialisés et non-commerciaux, et usages créatifs de la séance. La journée se clôture par une reconstitution de séance de projection du film La Tierra de los toros (1924) réalisé par Musidora, à la fois œuvre cinématographique et théâtrale, spectacle mixte intégrant des numéros de danse et de chant sur scène.

Présentation de la séance par Marién Gómez Rodríguez (Université Paris 3)
Projection du film La Tierra de los toros de Musidora (1924) avec reconstitution des intermèdes chantés et dansés (100’)
Interprète : Marie-Claude Cherqui
Accompagnement musical au piano : Adelon Nisi, élève de la classe
d’improvisation de Jean-François Zygel (CNSMDP) Accompagnement musical à l’accordéon : Michel Viennot
Projection 35 mm, copie en provenance des AFF/CNC

Tous nos remerciements à l’association Les Amis de Musidora

Comité d’organisation (Université Paris 3 / Université Paris 8) : Manon Billaut, Emmanuelle Champomier, Agnès Curel, Marién Gómez Rodríguez, Céline Pluquet, Élodie Tamayo.

Télécharger le programme 

Sep
16
sam
2017
Le collectif Abounaddara @ INHA, Auditorium
Sep 16 @ 19 h 00 min – 20 h 30 min
Le collectif Abounaddara @ INHA, Auditorium | Paris | Île-de-France | France
Le collectif Abounaddara

Depuis le début du soulèvement en Syrie au mois de mars 2011, le collectif Abounaddara s’est notamment engagé dans une critique sans répit de l’orientalisme qui façonne notre regard sur ce pays. À partir de la projection d’une sélection de ses films, il s’agira de montrer comment Abounaddara déplace notre perception du territoire syrien, de son patrimoine historique comme de ses destructions en cours. Il s’agira aussi, dans un second temps, de mettre en évidence comment ces films se distinguent d’autres types d’images (médiatiques, propagandistes, documentaires…) qui servent de vecteur à la représentation de ce que l’on appelle le « conflit syrien ».

Présentation et modération Dork Zabunyan (ESTCA / Université Paris VIII)
Nov
15
mer
2017
Soutenance de Doctorat de Gabriel Bortzmeyer @ MSH - Paris Nord
Nov 15 @ 14 h 00 min – 18 h 00 min
Soutenance de Doctorat de Gabriel Bortzmeyer @ MSH - Paris Nord  | Saint-Denis | Île-de-France | France

Soutenance de Doctorat de Monsieur Gabriel Bortzmeyer

MSH Paris Nord, Salle 414.

 

Ecole doctorale « Esthétiques, sciences et technologies des arts »
Discipline : Esthétique, sciences et technologies des arts – spécialité cinéma et audiovisuel

Titre de la thèse : « Figures du peuple dans le cinéma contemporain. Chine, révolutions, France.»

Directrice de recherche: Madame Christa BLUMLINGER

Membres du Jury :

Monsieur Antoine de BAECQUE
Madame Judith REVEL
Madame Corinne MAURY
Monsieur Dork ZABUNYAN

Nov
24
ven
2017
Soutenance de doctorat de Romain Lefèbvre @ Université Paris 8 - ESPACE DELEUZE - Bâtiment A, 1er étage
Nov 24 @ 12 h 30 min – 17 h 00 min
Soutenance de doctorat de Romain Lefèbvre @ Université Paris 8 - ESPACE DELEUZE - Bâtiment A, 1er étage  | Saint-Denis | Île-de-France | France
Soutenance de doctorat de Romain Lefèbvre

Titre de la thèse
 » Hong Sang-soo, un cinéma de la croyance.
Continuités, discontinuités, conflits d’images et mutation des personnages. »

 

Directeur de recherche

Monsieur Dork ZABUNYAN

Membres du Jury   

Madame Emmanuelle ANDRE

Monsieur Antony FIANT

Madame Fabienne COSTA

Monsieur Frédéric SABOURAUD

 


Nov
25
sam
2017
Rencontre autour du dernier livre de Raymond Bellour @ Librairie du Cinéma du Panthéon
Nov 25 @ 16 h 00 min – 19 h 30 min
Rencontre autour du dernier livre de Raymond Bellour @ Librairie du Cinéma du Panthéon | Paris | Île-de-France | France

Les éditions Rouge Profond ont le plaisir de vous annoncer deux rencontres autour du dernier livre de Raymond Bellour, Dans la compagnie des oeuvres. Entretien avec Alice Leroy et Gabriel Bortzmeyer.

Fruit d’entretiens conduits sur plus d’une année, voici la biographie intellectuelle de Raymond Bellour, écrivain français, critique et penseur du cinéma. Il a notamment fondé la revue Artsept dans les années 1960 et participé trente ans plus tard, aux côtés de Serge Daney, à la création de la revue Trafic.

Déc
5
mar
2017
Le cinéma expérimental italien revisité 1960/70 @ Istituto italiano de cultura
Déc 5 @ 19 h 00 min – 20 h 30 min
Le cinéma expérimental italien revisité  1960/70 @ Istituto italiano de cultura | Paris | Île-de-France | France
Le cinéma expérimental italien  des années 1960/70 revisité

Autour de la Cooperativa Cinema Indipendente Roma et des films retrouvés de Gianfranco Brebbia.

Au cours des années 1960, émergèrent dans le monde entier des groupes de cinéastes expérimentaux organisés en coopératives indépendantes. Parmi ces courants, le mouvement italien, parfois autoproclamé underground, se caractérise par son originalité et sa diversité esthétique, dans laquelle Paolo Bertetto a notamment distingué le cinéma d’artiste, le cinéma « auto-expressif » et le cinéma déconstructif. Cette projection en propose un aperçu, avec une première sélection de quelquesuns des films les plus marquants de la Cooperativa Cinema Indipendente (CCI) de Rome, présentée par Massimo Bacigalupo, cinéaste et écrivain ayant participé au mouvement underground italien, et Paolo Bertetto, professeur et spécialiste des avantgardes cinématographiques, en compagnie de Dominique Willoughby, cinéaste et enseignant à l’Université Paris VIII.

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Réservation recommandée

Déc
9
sam
2017
Rencontre autour de La Dernière photographie. Sarabande de Ingmar Bergman. @ Librairie du Cinéma du Panthéon
Déc 9 @ 16 h 00 min – 19 h 30 min
Rencontre autour de La Dernière photographie. Sarabande de Ingmar Bergman. @ Librairie du Cinéma du Panthéon | Paris | Île-de-France | France

Les Editions de La Lettre volée ont le plaisir de vous annoncer une rencontre autour de :
La Dernière photographie. Sarabande de Ingmar Bergman
de Isabelle Rèbre
Ed. La Lettre volée, Collection Palimpsestes, 2017

Isabelle Rèbre s’entretiendra avec Dominique Dussidour
et Bernard Bloch lira des extraits du livre

Ingmar Bergman réalise Sarabande à quatre-vingt six ans alors qu’il pensait en avoir fini avec le cinéma. Ce tournage apparaît comme la seule issue aux tourments qui s’emparent de lui en cette fin de vie. Le cinéaste y pose la question du dialogue avec les morts : la réponse tient ici à l’utilisation de la photographie. Ainsi, place-t-il au cœur de son film le portrait d’une défunte : c’est paradoxalement cette image fixe qui va mettre en mouvement les personnages, et provoquer leur déplacement. La sarabande n’est-elle pas d’abord une danse ? Ultime et subtil renversement d’un cinéma qu’on pensait hanté par la mort.

Déc
12
mar
2017
Danses libres et corps rythmiques @ Fondation Jérôme Seydoux - Pathé
Déc 12 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min
Danses libres et corps rythmiques @ Fondation Jérôme Seydoux - Pathé | Paris | Île-de-France | France
Danses libres et corps rythmiques

La naissance du cinéma comme nouvelle forme artistique à la fin XXe siècle est concomitante du renouvellement profond des pratiques et théories relatives à un autre art, la danse. Le modernisme chorégraphique entretient en effet des relations fructueuses avec le cinéma, l’analyse des discours produits sur le corps en mouvement nourrissant les réflexions naissantes sur le nouvel art. Ce sont ces croisements épistémologiques et méthodologiques que cette intervention à deux voix souhaite mettre en lumière à partir de l’exemple de films italiens produits pendant cette période, dont certains extraits viendront ponctuer l’argumentation. Les théories du mouvement corporel (de François Delsarte, Emile Jaques- Dalcroze et Rudolf Steiner, entre autres) et les conceptions chorégraphiques des pionniers de la danse moderne (comme Loïe Fuller, Ruth St. Denis et Isadora Duncan) seront confrontées aux films contemporains afin de mesurer leur influence sur la danse à l’écran.
La séance sera suivie de la projection de Caligula (La tragica fine di caligula imperatore) (1917) d’Ugo Falena, comprenant une scène de danse mythique interprétée par la grande Stacia Napierkowska.
Le film a été récemment restauré par la Cinémathèque de Bologne, à partir d’éléments provenant de la Cinémathèque française et de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, dans le cadre du projet « Decadenza. Le cinéma muet italien ». La projection de cette version restaurée est la première en France.

Partenaires

Université Paris 8 – Laboratoire ESTCA (Esthétique, Sciences et Technologies du
Cinéma et de l’Audiovisuel), Université Paris Nanterre, Université Paris Lumières,
ENS Louis-Lumière, BnF, Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, Cineteca di Bologna,
EYE Film Instituut Nederland.

→ En savoir +