Juin
7
mer
2023
Compte-rendu du colloque « Nancynéma » @ Institut national d'histoire de l'art, salle Mariette
Juin 7 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Compte-rendu du colloque "Nancynéma" @ Institut national d'histoire de l'art, salle Mariette
SĂ©minaire inter-universitaire sur la critique
Compte-rendu du colloque « Nancynéma. Jean-Luc Nancy et l’évidence du film« 

Marie Martin (UniversitĂ© de Poitiers) rendra compte du colloque qui s’est tenu les 31 mai/1er et 2 juin. SĂ©ance modĂ©rĂ©e par Antoine de Baecque.

Dans le dernier texte qu’il a livrĂ© Ă  la revue Trafic, Ă  l’occasion d’un centième numĂ©ro intitulĂ© « L’écrit, l’écran », Jean-Luc Nancy rĂ©cuse avoir quoi que ce soit Ă  dire de gĂ©nĂ©ral sur le cinĂ©ma qui, toujours en mouvement, Ă©chappe, mĂŞme Ă  « coller aux images ». Pourquoi donc affirmer, au contraire, qu’il est urgent de mettre en perspective les contributions capitales que le philosophe a bel et bien apportĂ©es Ă  l’apprĂ©hension thĂ©orique et sensible du film, depuis son Ă©vidence, dans un essai capital sur Abbas Kiarostami, jusqu’à son Ă©coute, en passant par la mobilisation du regard et la cinĂ©filie qu’il entraĂ®ne ? C’est que se dĂ©cèle, dans la prĂ©tĂ©rition mĂŞme, dans sa lecture des « image-ceci » et « image-cela » de Gilles Deleuze, dans la confidence du « plaisir immense, aussi sensuel qu’intellectuel » qu’il y a Ă  analyser des plans et Ă  se laisser dĂ©border malgrĂ© tout par l’excès des percepts, affects et concepts qui y dĂ©filent, le vĂ©ritable nĹ“ud qui attache Jean-Luc Nancy aux films et le spectateur Ă  ses textes : une homothĂ©tie entre la pratique philosophique telle qu’il l’a mise en Ĺ“uvre et le cinĂ©ma (un certain cinĂ©ma) – Ă©criture du sensible, pensĂ©e en images, fulgurances poĂ©tiques trouant l’obscuritĂ© du sens.

→ Consulter le programme du séminaire.

Juin
8
jeu
2023
BoĂ®tes noires, Ă©crans blancs – colloque @ Campus Nation, Salle A608 / Campus Condorcet, Centre des colloques, Salle 100
Juin 8 @ 9 h 45 min – Juin 10 @ 20 h 30 min
Boîtes noires, écrans blancs - colloque @ Campus Nation, Salle A608 / Campus Condorcet, Centre des colloques, Salle 100
Boîtes noires, écrans blancs
Cinéma et archives des dictatures latino-américaines
Colloque international

Dans la production documentaire contemporaine de l’Amérique latine, les dictatures militaires paraguayenne (1954-1989), brésilienne (1964-1985), bolivienne (1964-1982), uruguayenne (1973-1984), chilienne (1973-1990) et argentine (1976-1983), constituent une thématique majeure traitée selon de nombreuses perspectives. Cette production hétérogène répond à la découverte progressive de matériaux d’archives, lesquels ont fait surface à la fois à partir de l’ouverture des archives étatiques ayant été classées comme confidentielles et des archives privées, auparavant occultées. Résultante d’une lutte politique tenace et continue, depuis quarante ans, l’ouverture de ces « boîtes noires » diverses s’effectue dans des contextes de tensions et de deuils. Le cinéma devient ainsi un territoire privilégié d’élaboration et de négociation d’archives en dispute. Entre histoire, mémoire et expérience, il nous intéresse de discuter les formes par lesquelles les films documentaires construisent des récits sur le passé traumatique récent des pays latino-américains, tout en examinant les possibilités du cinéma comme agent d’élaboration du passé et d’une écriture de l’histoire et de la mémoire.

Comité d’organisation : Beatriz Rodovalho (IRCAV, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3) — Claire Allouche (ESTCA, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis) — Isabel Castro (IRCAV /RIRRA21 – Université Paul Valéry Montpellier 3) — Pietsie Feenstra (RIRRA 21 – Université Paul Valéry Montpellier 3) — Raquel Schefer (LIRA, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)

Cliquer ici pour télécharger le programme du colloque en pdf.

Juin
27
mar
2023
Projection de « Le Temps des amoureuses » d’Henri-François Imbert @ Forum des images
Juin 27 @ 20 h 30 min – 21 h 30 min
Projection de "Le Temps des amoureuses" d'Henri-François Imbert @ Forum des images
Projection de Le Temps des amoureuses
d’Henri-François Imbert

La projection du film Le Temps des amoureuses, en présence du réalisateur Henri-François Imbert et suivie d’un échange avec le public, se tient en parallèle de la rétrospective Jean Eustache qui permet actuellement de redécouvrir Mes petites amoureuses.

Synopsis : Un cinéaste rencontre par hasard à Narbonne un personnage du film de Jean Eustache, Mes petites amoureuses. Ensemble, ils décident de retrouver la bande de copains qu’Eustache avait filmée à l’époque…

Plus d’informations sur le film en cliquant ici.

Juil
5
mer
2023
Projection-débat du documentaire Irradiés de Rithy Panh @ Studio des Ursulines
Juil 5 @ 19 h 00 min – 21 h 00 min
Projection-débat du documentaire Irradiés de Rithy Panh @ Studio des Ursulines
Ă  l’occasion de l’École d’Ă©tĂ© de l’EHESS
Projection-débat du documentaire Irradiés de Rithy Panh

Ă€ l’occasion de la deuxième Ă©dition de l’École d’Ă©tĂ© de l’EHESS au Campus Condorcet Paris-Aubervilliers qui se tient cette annĂ©e du 3 au 7 juillet sur le sujet « Cartographier les violences », une projection-dĂ©bat du film documentaire IrradiĂ©s (2020, 1h28) vous est proposĂ©e. Le film du rĂ©alisateur Rithy Panh sera projetĂ© avec des sous-titres en anglais, le mercredi 5 juillet 2023 Ă  19 heures au cinĂ©ma Studio des Ursulines.

La sĂ©ance sera animĂ©e en français par Damien Marguet (ESTCA – UniversitĂ© Paris 8) et Ophir Levy (ESTCA – UniversitĂ© Paris 8). Une traduction simultanĂ©e en anglais assurĂ©e.

Des places sont rĂ©servĂ©es Ă  la communautĂ© de l’EHESS et du Campus Condorcet (Ă©tudiants, personnels, chercheurs). Pour en bĂ©nĂ©ficier, inscrivez-vous sur ce formulaire.

 Synopsis : La vie d’un survivant est quelque chose d’indicible. Mais il faut vivre et aborder cette irradiation dont on ne trouvera peut-être jamais la cause ni les propriétés, et dont on ne pourra peut-être pas se protéger. Mais pour le bien de l’humanité, il est nécessaire de faire l’expérience de toutes les formes de mal et de les comprendre – des tranchées aux atolls, des camps au silence. Le mal irradie. Il blesse – jusqu’aux générations suivantes. Mais au-delà, il y a l’innocence.

Juil
17
lun
2023
Projections de « Navigators » de Noah Teichner @ Reflet Medicis / Luminor Hôtel de Ville
Juil 17 @ 19 h 20 min – Juil 18 @ 20 h 00 min
Projections de "Navigators" de Noah Teichner @ Reflet Medicis / Luminor HĂ´tel de Ville
Sortie en salle de Navigators
de Noah Teichner
À Paris, Navigators sortira le 19 juillet au Reflet Médicis et au Luminor et passera ensuite dans d’autres salles, à Paris et ailleurs. La semaine prochaine, Noah Teichner présentera le film lors de deux avant-premières :
– Reflet MĂ©dicis – 17 juillet Ă  19h20 (en 35mm) : lien de l’Ă©vĂ©nement 
– Luminor – 18 juillet Ă  20h (rencontre animĂ©e par Enrico Camporesi) : lien de l’Ă©vĂ©nement

 

Synopsis : « En dĂ©cembre 1919, lors de la première grande vague de « Peur rouge », le gouvernement des États-Unis entreprend de dĂ©porter 249 militants libertaires vers la Russie soviĂ©tique. Quelques annĂ©es plus tard, Buster Keaton tourne avec Donald Crisp La Croisière du Navigator sur le paquebot mĂŞme qui a transporté Emma Goldman et ses camarades. […] Bobines burlesques, actualitĂ©s cinĂ©matographiques, cartes postales, coupures de presse et Ă©crits divers (dont Le Mythe bolchevik d’Alexander Berkman, lui aussi expulsĂ©) se croisent et se relaient sur un split screen qui tient Ă  la fois de la table de montage et du livre animĂ©. […] Navigators confère Ă  la forme-essai un humour et une sensualitĂ© bienvenus. » (Raphael Nieuwajer, Cahiers du cinĂ©ma)

Vous trouverez la bande-annonce et tous les détails sur le film ici.