DĂ©c
7
ven
2018
CinĂ©ma expĂ©rimental allemand – Hamburger Filmmacher Cooperative @ Auditorium de l'Institut National d’Histoire de l’Art
DĂ©c 7 @ 9 h 00 min – 17 h 30 min
CinĂ©ma expĂ©rimental allemand - Hamburger Filmmacher Cooperative @ Auditorium de l'Institut National d’Histoire de l’Art | Paris | Île-de-France | France
Projections-Rencontres-Colloque : CINÉMA EXPÉRIMENTAL ALLEMAND : DORE O. / KLAUS WYBORNY

Hamburger Filmmacher Cooperative (1968 – 1972)

La CoopĂ©rative des cinĂ©astes de Hambourg est fondĂ©e en 1968 par un groupe de cinĂ©astes et d’étudiants de diverses disciplines – parmi lesquels Werner Nekes, Klaus Wyborny, Dore O, Hellmut Costard, Lutz Mommartz, Helmut Herbst – en opposition aux festivals de Mannheim et d’Oberhausen, aux normes strictes d’autocensure de l’industrie cinĂ©matographique allemande, et au manifeste d’Oberhausen de 1962 prĂ©conisant la « prise de contrĂŽle » des longs mĂ©trages par un « jeune cinĂ©ma », attitude qu’ils jugent au final conformiste et paternaliste.

Parmi les cinĂ©astes qui ont poursuivi la rĂ©alisation de films expĂ©rimentaux de façon consĂ©quente, Dore O. et Klaus Wyborny, deux des membres cofondateurs de la Coop de Hambourg, sont invitĂ©s Ă  prĂ©senter une sĂ©lection de leurs films de 1968 Ă  2014 et Ă  Ă©changer avec le public et les communications de spĂ©cialistes Ă  propos de l’histoire et de l’actualitĂ© esthĂ©tique du mouvement expĂ©rimental allemand.

Manifestation co-organisĂ©e par CinĂ©doc Paris Films Coop avec le soutien du CNC, le laboratoire ESTCA et la Commission Recherche de l’UniversitĂ© Paris 8, remerciements au Goethe Institut de Paris.

→ TĂ©lĂ©charger le programme version pdf

 

DĂ©c
11
mar
2018
Colloque KinĂ©traces – Performer la sĂ©ance @ Institut National d'Histoire de l'Art
DĂ©c 11 @ 8 h 30 min – DĂ©c 12 @ 18 h 30 min
Colloque KinĂ©traces - Performer la sĂ©ance @ Institut National d'Histoire de l'Art | Paris | Île-de-France | France
Colloque KinĂ©traces Quand montrer c’est faire : performer la sĂ©ance

Deux journĂ©es d’Ă©tudes et de projections en prĂ©sence de chercheurs, programmateurs, archivistes et artistes — pour penser l’archĂ©ologie et les formes de la sĂ©ance cinĂ©matographique en tant qu’acte performatif.

« Il n’a d’autre rĂ©fĂ©rent que sa profĂ©ration : c’est un performatif », Ă©nonce Roland Barthes pour dĂ©finir le discours amoureux dans ses cĂ©lĂšbres Fragments. La sĂ©ance cinĂ©matographique peut, elle aussi, s’envisager sous l’angle de la performance : le film Ă©tant projetĂ©, agit, activĂ©, par la tenue de la sĂ©ance. Faire de la sĂ©ance de cinĂ©ma un acte, penser ce qui fonde l’expĂ©rience cinĂ©matographique, voilĂ Ì€ ce qui intĂ©resse l’association KinĂ©traces. La notion de sĂ©ance requiert en effet une attention renouvelĂ©e, suivant les Ă©volutions esthĂ©tiques, technologiques et sociales qui touchent au mĂ©dium filmique et Ă  ses modalitĂ©s de monstration.

Un Ă©vĂšnement organisĂ© dans le cadre du Dispositif Projet innovant de l’UniversitĂ© Paris 3, avec le soutien des laboratoires IRCAV (Paris 3), ESTCA (Paris 8) et CĂ©rilac (Paris 7).

→ TĂ©lĂ©charger le programme version pdf.

 

Esthétique et politique du passage de la période de la Stagnation à la Perestroïka en URSS : compte à rebours @ Institut National d'Histoire de l'Art
DĂ©c 11 @ 16 h 00 min – 18 h 00 min
Esthétique et politique du passage de la période de la Stagnation à la Perestroïka en URSS : compte à rebours
avec Olga Kobryn (Paris 3, Université de Lorraine Metz), Eugenie Zvonkine (Paris 8) / discussion avec Birgit Beumers (Aberystwyth University)

SĂ©ance dans le cadre du sĂ©minaire de recherche en histoire et esthĂ©tique du cinĂ©ma « RĂ©gimes d’historicitĂ© dans le cinĂ©ma des annĂ©es 1960 Ă  nos jours : crises de temps, traces, (re)construction ».

Assa (1987) est un film rĂ©alisĂ© par SergueĂŻ Soloviov peu de temps avant la chute du mur de Berlin (1989) et la dislocation de l’URSS (1991), en pleine pĂ©riode politique de la PerestroĂŻka et au tout dĂ©but de la glastnost. Devenu culte, ce vĂ©ritable manifeste politique et esthĂ©tique rĂ©unit pour la premiĂšre fois sur grand Ă©cran et rend « visibles » l’ensemble des artistes de la culture « underground », principalement issus du milieu bohĂ©mien saint- pĂ©tersbourgeois et moscovite (milieu Rock, conceptualisme de Moscou, mouvement AptArt – « apartment art », cinĂ©ma expĂ©rimental). Si le film se construit sur des Ă©lĂ©ments documentaires et historiques, un grand nombre d’anachronismes (Ă©vocation de l’histoire de la Russie du dĂ©but du XIXĂšme siĂšcle, rĂ©fĂ©rences au cinĂ©ma expĂ©rimental des annĂ©es 1950 – 1960, prĂ©sence des Ă©lĂ©ments historiquement postĂ©rieurs Ă  l’action du film qui se dĂ©roule en 1980) complexifient le rapport Ă  l’Histoire et soulĂšvent la question de la stratification et de la « crise de temps » dĂ©finie comme tension et distance entre le champ d’expĂ©rience et l’horizon d’attente (Hartog). Loin de reprĂ©senter un simple symptĂŽme de l’« Ă©poque des changements », Assa participe Ă  la rĂ©Ă©criture du rĂ©gime historique dominant et Ă  la construction d’un nouveau rĂ©gime d’historicitĂ©.

Leto de Kirill Serebrennikov, qui sort le 5 dĂ©cembre en France, dialogue Ă  son tour avec Assa et d’autres films des annĂ©es 1980 dans un rapport intertextuel serrĂ© et inventif et s’éloigne du biopic, proposant Ă  son tour un nouveau rĂ©gime d’historicitĂ©.

→ Consulter le programme du sĂ©minaire

DĂ©c
13
jeu
2018
AndrĂ© Bazin, et aprĂšs ? – Colloque international @ Ecole Normale SupĂ©rieure
DĂ©c 13 @ 9 h 15 min – 12 h 15 min
André Bazin, et aprÚs ? - Colloque international @ Ecole Normale Supérieure
Rencontres internationales sur la cinĂ©philie et la critique ANDRÉ BAZIN, ET APRÈS ?

À l’occasion du centenaire d’AndrĂ© Bazin, conçu en regard de la programmation de films de la CinĂ©mathĂšque Française, en accordant une large place Ă  la parole critique, aux jeunes chercheurs comme Ă  la recherche internationale, ce colloque rend hommage aussi bien au rayonnement de la pensĂ©e bazinienne qu’à la puissance de sa cinĂ©philie.

 

Programme de la matinée :

9h30 : confĂ©rence inaugurale d’Angela Della Vacche (Georgia Institut of Technology, Atlanta)

10h45-12h15, table-ronde : Bazin dans la mémoire des Cahiers du cinéma, animée par Cécile Sorin, avec Jean Narboni, Serge Le Péron, Pascal Bonitzer, Emmanuel Burdeau, anciens critiques des Cahiers du cinéma

→ TĂ©lĂ©charger le programme version pdf

 

 

Colloque KinĂ©traces – Performer la sĂ©ance tĂ©lĂ©visĂ©e @ CinĂ©ma Le Grand Action
DĂ©c 13 @ 20 h 30 min – 23 h 30 min
Colloque KinĂ©traces - Performer la sĂ©ance tĂ©lĂ©visĂ©e @ CinĂ©ma Le Grand Action | Paris | Île-de-France | France
Soirée de clÎture du Colloque Kinétraces 2018, dans le cadre du projet Séance(s)

Performer la séance télévisée 
Projection de Uno contro tutti, avec Carmelo Bene (Italie, Maurizio Constanzo Show, 1994), prĂ©sentĂ©e par Federico Lancialonga, Elodie Tamayo et Carlos Tello et suivie d’un cocktail.

En partenariat avec l’association Image et Parole.

→ Plus d’infos sur le colloque

DĂ©c
14
ven
2018
AndrĂ© Bazin, et aprĂšs ? – Colloque international @ Ecole Normale SupĂ©rieure
DĂ©c 14 @ 9 h 15 min – 12 h 15 min
André Bazin, et aprÚs ? - Colloque international @ Ecole Normale Supérieure
RENCONTRES INTERNATIONALES SUR LA CINÉPHILIE ET LA CRITIQUE ANDRÉ BAZIN, ET APRÈS ?

À l’occasion du centenaire d’AndrĂ© Bazin, conçu en regard de la programmation de films de la CinĂ©mathĂšque Française, en accordant une large place Ă  la parole critique, aux jeunes chercheurs comme Ă  la recherche internationale, ce colloque rend hommage aussi bien au rayonnement de la pensĂ©e bazinienne qu’à la puissance de sa cinĂ©philie.

 

Programme de la matinée :

9h15 : confĂ©rence de Damien Marguet (Paris 8) : Bazin et l’acte de crĂ©ation

10h : confĂ©rence de Bamchade Pourvali (Paris Est) : « Le cinĂ©ma selon AndrĂ© Bazin ». L’essai cinĂ©matographique

11h15-12h45, table-ronde : Regards récents sur Bazin, animée par Antoine de Baecque, avec Olivier Alexandre, Patrice Blouin (sous réserve), Emmanuel Burdeau, Laurent Le Forestier

→ TĂ©lĂ©charger le programme version pdf

 

DĂ©c
15
sam
2018
AndrĂ© Bazin, et aprĂšs ? – Colloque international @ Institut National d'Histoire de l'Art
DĂ©c 15 @ 9 h 00 min – 13 h 00 min
André Bazin, et aprÚs ? - Colloque international @ Institut National d'Histoire de l'Art
RENCONTRES INTERNATIONALES SUR LA CINÉPHILIE ET LA CRITIQUE ANDRÉ BAZIN, ET APRÈS ?

À l’occasion du centenaire d’AndrĂ© Bazin, conçu en regard de la programmation de films de la CinĂ©mathĂšque Française, en accordant une large place Ă  la parole critique, aux jeunes chercheurs comme Ă  la recherche internationale, ce colloque rend hommage aussi bien au rayonnement de la pensĂ©e bazinienne qu’à la puissance de sa cinĂ©philie.

 

Programme de la matinée :

9h45 : confĂ©rence de Marco Grosoli (Habib University, Karachi) : Les mythes avec ou sans l’enfance. Bazin passeur entre photogĂ©nie et critique de l’idĂ©ologie

‹11h15 : table ronde : Les Bazin, aujourd’hui, animĂ©e par Marc Cerisuelo (UniversitĂ© Paris Est)

→ TĂ©lĂ©charger le programme version pdf

 

 

DĂ©c
18
mar
2018
Rencontre autour de Geste filmé, gestes filmiques @ INHA - Salle Walter Benjamin
DĂ©c 18 @ 16 h 00 min – 18 h 00 min
Rencontre autour de Geste filmĂ©, gestes filmiques @ INHA - Salle Walter Benjamin | Paris | Île-de-France | France
Discussion autour de Geste filmĂ©, gestes filmiques, dirigĂ© par Christa BlĂŒmlinger et Mathias Lavin

Nous avons le plaisir de vous annoncer une rencontre autour de l’ouvrage collectif dirigĂ© par Christa BlĂŒmlinger et Mathias Lavin, Geste filmĂ©, Gestes filmiques, paru en aoĂ»t 2018, aux Ă©ditions MimĂ©sis.
En prĂ©sence des deux directeurs de la publication et de plusieurs contributeurs, le dĂ©bat sera animĂ© par Dork  Zabunyan et Damien Marguet, le mardi 18 dĂ©cembre, Ă  l’INHA, salle Walter Benjamin, de 16h Ă  18h.

 

 

DĂ©c
20
jeu
2018
Italian silent cinema – Eye Filmmuseum @ Auditorium of the Eye Collection Centre
DĂ©c 20 @ 9 h 30 min – DĂ©c 21 @ 17 h 30 min
Italian silent cinema - Eye Filmmuseum @ Auditorium of the Eye Collection Centre
2-DAY WORKSHOP  ITALIAN SILENT CINEMA A DIVE INTO THE COLLECTIONS OF THE EYE FILMMUSEUM
This two-day workshop will bring together researchers and people from the archives of different nationalities, in order to explore and comment on the film and non-film collections related to Italian silent cinema, held at the Eye Filmmuseum. We will work on a corpus of films selected by researchers and the Eye, but also on advertising material that will highlight the richness and inventiveness of the decorative arts and graphics of this period, as well as the international influence this cinema has experienced. The exchanges will be animated by a sincere endeavour to decompartmentalize and will emphasize aesthetic questions, offering a renewal on the entire period studied.

→ TĂ©lĂ©charger le programme version pdf

 

 

Jan
15
mar
2019
Approches du mouvement dans les films de Marie Menken @ INHA - salle Mariette
Jan 15 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Approches du mouvement dans les films de Marie Menken @ INHA - salle Mariette | Paris | Île-de-France | France
LES ÉTATS DU CINÉMA, SÉMINAIRE DOCTORAL
Dirigé par Dominique Willoughby

« Approches du mouvement dans les films de Marie Menken : entre caméra somatique et cinéma poétique », par Bårbara Janicas (doctorante ESTCA, Paris 8) et Stéphanie Herfeld (chercheuse, Paris-Ouest-Nanterre).

Dans les films que Marie Menken rĂ©alisa camĂ©ra Ă  bout de bras, en investissant son regard et son corps dans une exploration jouissive du monde, nous avons affaire Ă  des images abstraites qui, par leur caractĂšre de mobilitĂ© et spontanĂ©itĂ©, crĂ©ent des vĂ©ritables poĂšmes visuels et rythmiques suscitant des expĂ©riences du mouvement proches de la danse. En privilĂ©giant la dimension somatique et matĂ©rielle du travail de Menken, cette sĂ©ance propose d’aborder ses films comme le domaine d’expĂ©rimentation d’un autre cinĂ©ma poĂ©tique au sein de l’avant-garde amĂ©ricaine, anticipant Ă©galement certaines pratiques de la cinĂ©-danse qui Ă©mergea en tant que genre filmique entre les annĂ©es 1940 et 1970.

Intervention de BĂĄrbara Janicas : Cette communication propose d’aborder le cinĂ©ma de Marie Menken, souvent rapprochĂ© de la peinture et parfois aussi de la danse, comme le domaine d’affirmation d’un autre cinĂ©ma poĂ©tique « matĂ©rialiste » au sein de l’avant-garde amĂ©ricaine des annĂ©es 1940-1970. En privilĂ©giant la dimension expĂ©rientielle et matĂ©rielle de son travail avec le support filmique, nous allons montrer que la poĂ©sie des films de Menken tient moins au modĂšle lyrique cĂ©lĂ©brĂ© Ă  l’époque par Maya Deren, qu’à l’idĂ©e du « cinĂ©-poĂšme » vĂ©hiculĂ©e par les avant-gardes des annĂ©es 1920. En nous appuyant sur les tĂ©moignages de Stan Brakhage et Jonas Mekas, qui furent les premiers Ă  louer la capacitĂ© de Menken Ă  traduire la rĂ©alitĂ© filmĂ©e en « poĂ©sie d’images vibrantes de mouvement », nous allons essayer de montrer comment sa pratique filmique expĂ©rimentale invite Ă  l’expĂ©rience somatique d’une forme d’expression poĂ©tique des objets, de la lumiĂšre, et du corps-mobile invisible derriĂšre l’appareil.

Intervention de StĂ©phanie Herfeld (invitĂ©e) : L’originalitĂ© du parcours de Marie Menken permet un passage entre plusieurs pratiques artistiques, de la peinture abstraite au cinĂ©ma expĂ©rimental Ă  l’art performatif. Et l’économie modeste et intime de ses travaux explique sans doute la libertĂ© et la nouveautĂ© de ses gestes. DĂšs lors, si l’on approche ses films au prisme de la pensĂ©e de Gilles Deleuze, on peut non seulement rĂ©affirmer les enjeux de l’Image-mouvement, mais surtout penser l’expĂ©rimental, ainsi que le lien entre les gestes de l’Image-temps et la crĂ©ation de pensĂ©e.  Ce qui indique une richesse  encore peu explorĂ©e de sa production visuelle.

 

→ Consulter le programme du sĂ©minaire

 

« La lettre Ă  Serge Daney » de Gilles Deleuze : les trois Ăąges de l’image @ Institut National d'Histoire de l'Art
Jan 15 @ 16 h 00 min – 18 h 00 min
« La lettre Ă  Serge Daney » de Gilles Deleuze : les trois Ăąges de l’image
avec Dork Zabunyan (Université Paris 8) / Discussion avec Ophir Lévy (Université Paris 8)

SĂ©ance dans le cadre du sĂ©minaire de recherche en histoire et esthĂ©tique du cinĂ©ma « RĂ©gimes d’historicitĂ© dans le cinĂ©ma des annĂ©es 1960 Ă  nos jours : crises de temps, traces, (re)construction ».

Il s’agira de rebondir sur la pĂ©riodisation esquissĂ©e par Deleuze dans sa « lettre Ă  Serge Daney », qui distingue trois Ăąges de l’image. Les deux premiers sont traitĂ©s en profondeur dans L’Image- mouvement et L’Image-temps, mais le troisiĂšme – oĂč le cinĂ©ma affronte toujours davantage d’autres types d’images animĂ©es, dont celles de la tĂ©lĂ©vision – est surtout investie dans la « lettre », et un peu, mais Ă  peine, Ă  la toute fin de L’Image-temps. Cela nous permettrait de rejouer certaines rĂ©flexions sur l’impuretĂ© du cinĂ©ma, et de les investir Ă  partir du cinĂ©ma italien (Fellini, Moretti, mais aussi Lina WertmĂŒller), pour ensuite Ă©tudier comment ce nouveau « rĂ©gime d’historicitĂ© » qui apparaĂźt lĂ -bas dans ces annĂ©es-lĂ  permet d’entrer, ou du moins de penser ce troisiĂšme Ăąge dont parle Deleuze.

→ Consulter le programme du sĂ©minaire

Jan
24
jeu
2019
Rencontre autour de PARIS 1900 de Nicole VedrÚs (1947) @ La Librairie du Cinéma du Panthéon
Jan 24 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min
Rencontre autour de PARIS 1900 de Nicole VedrĂšs (1947) @ La Librairie du CinĂ©ma du PanthĂ©on | Paris | Île-de-France | France
Discussion autour de PARIS 1900 de Nicole VedrÚs (1947) Kaléidoscope des jours de Suzanne Liandrat-Guigues

La Librairie du CinĂ©ma du PanthĂ©on et la collection Le Parti pris du cinĂ©ma (Éditions L’Harmattan) ont le plaisir de vous inviter Ă  une soirĂ©e de prĂ©sentation et de signature de l’ouvrage de Suzanne Liandrat-Guigues PARIS 1900 de Nicole VedrĂšs (1947) KalĂ©idoscope des jours. 

Cette soirĂ©e sera l’occasion d’un Ă©change entre Suzanne Liandrat-Guigues et Bernard Eisenschitz autour de Nicole VedrĂšs, chroniqueuse, essayiste et rĂ©alisatrice.

Elle aura lieu le jeudi 24 janvier 2019 à partir de 18h30 à La Librairie du Cinéma du Panthéon, 15 rue Victor Cousin 75005 Paris.

 

 

Jan
29
mar
2019
Politiques du cinéma et territoires @ Université d'Angers, Le Quatre - Espace cutlurel
Jan 29 @ 9 h 30 min – 17 h 00 min
Politiques du cinéma et territoires @ Université d'Angers, Le Quatre - Espace cutlurel
Politiques du cinéma et territoires 
OrganisĂ©e Ă  l’initiative du projet ANR Cluster 9-3, en partenariat avec le festival Premiers Plans et en collaboration avec la SFR Confluences de l’UniversitĂ© d’Angers

Conçue comme un dialogue entre chercheurs et professionnels du cinĂ©ma, cette journĂ©e d’études entend questionner les politiques du cinĂ©ma menĂ©es par les collectivitĂ©s territoriales. Tout en considĂ©rant le panorama d’ensemble, il s’agira d’essayer de cerner les spĂ©cificitĂ©s, et diffĂ©rences, Ă  la lumiĂšre d’études de cas territoriales. Depuis le dĂ©but des annĂ©es 2000, les collectivitĂ©s territoriales ont dĂ©veloppĂ©, et renforcĂ©, leurs politiques du cinĂ©ma (et plus largement de l’audiovisuel). Ce phĂ©nomĂšne, qui repose sur un certain nombre d’objectifs communs, se caractĂ©rise aussi par une diversitĂ© de choix, de moyens et de mises en application.

Par ailleurs, Ă  une heure de grands redĂ©coupages administratifs et dans un contexte budgĂ©taire contraint, le devenir de ces politiques locales du cinĂ©ma mĂ©rite d’ĂȘtre interrogĂ©. Comment, dans ce contexte, les projets de cinĂ©ma doivent-ils se rĂ©inventer ?

Dans le cadre du projet Cluster9-3

→ Consulter le programme de la journĂ©e

Jan
30
mer
2019
Conférence-débat avec Jihoon Kim @ Université Paris Didedot, salle 785 C, bùt. C
Jan 30 @ 10 h 30 min – 12 h 00 min
Conférence-débat avec Jihoon Kim @ Université Paris Didedot, salle 785 C, bùt. C
Conférence et débat avec Jihoon Kim

Emmanuelle AndrĂ© (UniversitĂ© Paris 7, Cerilac) et Christa BlĂŒmlinger (UniversitĂ© Paris 8, ESTCA) annoncent pour mercredi 30 janvier à 10h30 une confĂ©rence et un dĂ©bat avec Jihoon Kim, Professeur associĂ© Ă  l’Université Chung-ang (CorĂ©e du Sud), autour de son livre Between Film, Video, and the Digital: Hybrid Moving Images in the Post-media Age.

La conférence sera en anglais, le débat en français et en anglais.

 

 

SĂ©ance autour de Jean-Claude Biette @ INHA, salle Fabri de Peiresc
Jan 30 @ 18 h 00 min – 19 h 00 min
SĂ©ance autour de Jean-Claude Biette @ INHA, salle Fabri de Peiresc | Paris | Île-de-France | France
SÉMINAIRE INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA CRITIQUE

L’ouvrage collectif Jean-Claude Biette, appunti et contrappunti  (dir. P. EugĂšne, H. Joubert-Laurencin, P. Fauvel, Éd. De L’incidence, 2018), qui sera prĂ©sentĂ© Ă  cette sĂ©ance, s’attache Ă  la figure d’un cinĂ©aste et Ă©crivain de cinĂ©ma discret et peu connu, aux apports esthĂ©tiques et thĂ©oriques pourtant inestimables.

Ami de Serge Daney et membre fondateur de la revue Trafic (dont il a trouvĂ© le titre), traducteur et assistant de Pasolini, proche de la maison de production Diagonale fondĂ©e par Paul Vecchiali, Jean-Claude Biette fut aussi l’un des plus attentifs à donner Ă  l’histoire du cinĂ©ma une existence de plain-pied, inventant pour ce faire un mode de lecture et d’écriture des films singulier, labyrinthique et joueur, faisant la part belle aux mĂ©canismes de l’inconscient, Ă  la fascination et aux dĂ©sirs cinĂ©philiques Ă©prouvĂ©s en premier lieu devant le cinĂ©ma classique.

Cette sĂ©ance sera l’occasion pour Pierre EugĂšne et Marcos Uzal, contributeurs de l’ouvrage, d’aborder les Ɠuvres de Jean-Claude Biette et la pĂ©rennitĂ© stimulante de leurs apports aujourd’hui.

→ Consulter le programme du sĂ©minaire

Jan
31
jeu
2019
Gestes du cinéma documentaire avec Drawen Zanchi @ ENS, salle Beckett
Jan 31 @ 20 h 30 min – 22 h 30 min
Gestes du cinĂ©ma documentaire avec Drawen Zanchi @ ENS, salle Beckett | Paris | Île-de-France | France
SÉMINAIRE GESTES DE CINÉMA DOCUMENTAIRE – ESPACES EN REGARD Lucie Leszez (DHTA, UniversitĂ© Grenoble), Lucile Combreau (LILA, Paris 3), Mariya Nikiforova (Paris 3), Claire Allouche (ESTCA, Paris 8)
Ce sĂ©minaire d’élĂšves, ouvert Ă  tou.te.s, propose de questionner la portĂ©e critique, politique et poĂ©tique de gestes cinĂ©matographiques, lorsque les cinĂ©astes nĂ©gocient avec le rĂ©el et l’histoire pour les remettre en jeu, inventent des formes nouvelles, dĂ©cadrent le regard. Il s’agit de s’intĂ©resser Ă  des dĂ©marches de cinĂ©ma documentaire oĂč filmer le rĂ©el signifie penser avec le rĂ©el, depuis et avec celui-ci, dans son historicitĂ©.
Les séances seront organisées autour de projections de films (en numérique, 16 mm ou super 8) et de rencontres avec des cinéastes invités. Nous souhaitons cette année interroger les spatialités singuliÚres des films, des lieux filmés à partir de gestes cinématographiques faisant lien entre espaces et imaginaires, territoires et mémoires.

La prochaine sĂ©ance du sĂ©minaire aura lieu le jeudi 31 janvier Ă  20h30, en salle Beckett au 45 rue d’Ulm, en prĂ©sence de Drazen Zanchi. La sĂ©ance sera organisĂ©e autour de la projection en 16 mm de deux films du cinĂ©aste, Mercedes Dunavska ou l’impossible trajectoire A1 (2009) et Kanal (2018), puis d’une discussion.