Avr
16
dim
2023
Projection d’“Historias de verano” @ CinĂ©ma Le Grand Action
Avr 16 @ 20 h 00 min – 22 h 00 min
Projection d'“Historias de verano” @ Cinéma Le Grand Action
ClĂ´ture de la 1re Ă©dition du Festival CLaP
PROJECTION D’HISTOIRE D’ETE DE GABRIELLA GUILLERMO ET IRINA RAFFO

À l’occasion de la clôture du Festival de Cinéma Latino-américain de Paris, nous organisons une séance spéciale le dimanche 16 avril à 20h au Cinéma le Grand Action : la projection du film Historias de verano, de Gabriela Guillermo et Irina Raffo, en leur présence !

Synopsis : Ce sont cinq histoires d’amour baignées par le soleil et par la temporalité calme de l’été. Ce sont également cinq manières, timides ou directes, habiles ou maladroites, de s’approcher, de se toucher, dans l’attente et dans l’espoir de voir le rayon vert. Premier volet des saisons [Historias de otoño, 2021 ; Historias de invierno, 2022], le film s’inspire et rend hommage au cinéma de Rohmer.

Le Festival de Cinéma Latino-américain de Paris organise sa première édition du 11 au 16 avril 2023, à Paris et dans sa proche région. Plus d’informations et le programme en détail sur : https://festivalclap.com
Mai
9
mar
2023
Rencontre avec NoĂ«l Herpe autour de l’ouvrage « Ma vie avec Bernard Pivot » @ Librairie du CinĂ©ma du PanthĂ©on
Mai 9 @ 19 h 00 min – 20 h 30 min
Rencontre avec Noël Herpe autour de l'ouvrage "Ma vie avec Bernard Pivot" @ Librairie du Cinéma du Panthéon
Rencontre avec Noël Herpe autour de Ma vie avec Bernard Pivot

La Librairie du CinĂ©ma du PanthĂ©on & les Editions Plein jour ont le plaisir d’inviter NoĂ«l Herpe qui prĂ©sentera son nouveau livre Ma vie avec Bernard Pivot.

Rencontre animĂ©e par Gautier Roos, journaliste pour Chaos Reigns et l’INA.

 

De Charles Bukowski Ă  Elia Kazan, de Marguerite Duras Ă  Jean d’Ormesson, ce livre Ă©voque, au grĂ© de la mĂ©moire, les riches heures de l’émission Apostrophes et de ses satellites (le mythique CinĂ©-club de Claude-Jean Philippe)… Mais ce n’est pas un hommage nostalgique, ni une galerie de portraits d’écrivains ou de cinĂ©astes. J’essaie surtout, en me souvenant des dĂ©bats de Bernard Pivot Ă©coutĂ©s alors religieusement (et redĂ©couverts, des annĂ©es après, dans les trĂ©sors de l’INA), de mesurer le travail de la littĂ©rature, l’évolution du jeune homme (que j’étais) face Ă  des figures paternelles intimidantes, Ă  la tĂ©lĂ© et dans ma vie. Comment se saisir de l’écriture ? C’est la question que posait Apostrophes, inlassablement, semaine après semaine – et que j’ai cherchĂ©, dans son ombre portĂ©e, Ă  faire mienne.

Mai
10
mer
2023
Projection de « Italia, Le Feu, La Cendre » @ Cinéma L’Écran de Saint-Denis
Mai 10 @ 21 h 00 min – 23 h 00 min
Projection de "Italia, Le Feu, La Cendre" @ Cinéma L’Écran de Saint-Denis
Projection de Italia, Le Feu, La Cendre
de CĂ©line Gailleurd et Olivier Bohler
Une soirée de présentation et débat organisée à l’occasion de la projection du film Italia, Le Feu, La Cendre de Céline Gailleurd et Olivier Bohler aura lieu au Cinéma L’Écran à Saint Denis le mercredi 10 mai à 19h (suite à la nouvelle journée de mobilisation prévue toute la journée du mardi 28 mars, la date initiale a été décalée).
La séance, en présence des réalisateurs, sera animée par Julie Peghini (Directrice adjointe de L’EUR ArTeC, Maîtresse de conférences au département culture et communication, à l’Université Paris 8), Christa Blümlinger (co-directrice de l’ESTCA, Professeure au département cinéma à l’Université Paris 8) et Eugénie Zvonkine (co-directrice de l’ESTCA, Professeure au département cinéma à l’Université Paris 8).

Pour la sĂ©ance Ă  l’Ă©cran, une gratuitĂ© est prĂ©vue les Ă©tudiant.e.s en cinĂ©ma de l’UniversitĂ© Paris 8 sur prĂ©sentation de la carte Ă©tudiante de Paris 8 Ă  l’entrĂ©e du cinĂ©ma. 

Mai
12
ven
2023
Projection d’“Histoire d’hiver” de Gabriella Guillermo et Irina Raffo @ CinĂ©ma Nouvel OdĂ©on
Mai 12 @ 11 h 00 min – 13 h 00 min
Projection d'“Histoire d'hiver” de Gabriella Guillermo et Irina Raffo @ Cinéma Nouvel Odéon
Projection d’Histoire d’hiver
de Gabriella Guillermo et Irina Raffo
Une nouvelle projection d’Histoire d’hiver, film de recherche crĂ©ation rĂ©alisĂ© par Gabriela Guillermo et Irina Raffo, aura lieu le vendredi 12 mai, Ă  11 heures du matin au cinĂ©ma Nouvel OdĂ©on, en prĂ©sence des cinĂ©astes.
La projection sera suivie d’une rencontre avec les rĂ©alisatrices.
Le prix pour les Ă©tudiants est de 4 euros en montrant la carte d’Ă©tudiant.

 

Synopsis :

Gabriela fait des films à Montevideo et envoie des lettres à son professeur, le cinéaste Français André S. Labarthe, avec qui elle a étudiée, il y a des années à Paris. Un jour, André lui promet de faire un film ensemble. Enfin le moment vient et la cinéaste uruguayenne quitte l’été pour s’envoler vers l’hiver parisien dans le but de tourner le film souhaité. En arrivant dans la capitale française, la réalisatrice se retrouve dans une situation très délicate : André est très malade, il n’a que quelques jours à vivre et ils le savent tous les deux. Il faut attendre le moment pour pouvoir enregistrer. Pendant l’attente qui prend quelques jours, la caméra erre à travers la capitale parisienne, les jardins, les cinémas Art et Essai jusqu’à l’arrivée à Paris 8, l’université où Gabriela a connu son professeur. Le documentaire se transforme en une espèce de “road movie” émotionnelle à la recherche du temps perdu qui récupère son propre langage universel : celui du cinéma qui les réunit. Cette rencontre sensible prend forme dans le film en assemblant des fragments de pièces créées par Gabriela et celles d’André. Les films André et Gabriela s’entremêlent, racontant enfin une histoire d’amour pour le cinéma. Au fur et à mesure que le film progresse, les deux œuvres trouvent dans leur forme et contenu une forte correspondance. Ils se réunissent naturellement, créant un univers qui fusionne les deux filmographies.

Le cinĂ©ma d’AndreĂŻ Zviaguintsev : TraversĂ©es d’un monde en crise – colloque @ UnivsersitĂ© Paris 8, salle de projection A1-181
Mai 12 @ 13 h 00 min – Mai 13 @ 22 h 00 min
Le cinéma d’Andreï Zviaguintsev : Traversées d’un monde en crise - colloque @ Univsersité Paris 8, salle de projection A1-181
Le cinéma d’Andreï Zviaguintsev : Traversées d’un monde en crise
Colloque international

Andreï Zviaguintsev est l’un des plus importants cinéastes contemporains russes, loué dans le monde entier, mais fortement contesté au sein de son propre pays. Sa carrière débute en 2003 avec son premier long métrage Le Retour (Vozvrachtchenie) qui obtient le Lion d’Or à Venise. La suite de son parcours cinématographique confirmera l’importance de ce cinéaste dans le paysage cinématographique russe contemporain avec des films tels que Elena (2011), Leviathan (Leviafan, 2014) et Faute d’amour (Nelubov, 2017).

Cette œuvre d’une grande cohérence thématique et esthétique a bénéficié d’une belle couverture dans la presse internationale, mais n’a fait l’objet que de rares approches et analyses universitaires. Si certains films ont été étudiés par des chercheurs, et que des documents de travail sont désormais disponibles à l’analyse comme une des versions du scénario d’Elena et le journal de tournage du film ou encore une analyse de la fabrique de Leviathan plan par plan par le cinéaste, néanmoins une approche complète et transversale, tenant compte des perspectives nouvelles ouvertes par les bouleversements géopolitiques que connaît aujourd’hui la région, reste encore à construire. C’est l’objectif de ce colloque qui sera la première manifestation scientifique internationale dédiée à l’œuvre d’Andreï Zviaguintsev.

Comité d’organisation : Céline Gailleurd, Damien Marguet, Eugénie Zvonkine

Cliquer ici pour télécharger le programme du colloque en pdf.

Mai
17
mer
2023
René Lévesque et la critique de cinéma au Québec (entre 1896 et 1960) @ Institut national d'histoire de l'art, salle Mariette
Mai 17 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
René Lévesque et la critique de cinéma au Québec (entre 1896 et 1960) @ Institut national d'histoire de l'art, salle Mariette
SĂ©minaire inter-universitaire sur la critique
René Lévesque et la critique de cinéma au Québec (entre 1896 et 1960)
par Jean-Pierre Sirois-Trahan

Cette conférence brossera à grandes touches un panorama de la critique au Québec, depuis les premiers temps du cinéma jusqu’aux grandes revues critiques des années 1950 (Images, Séquences, Objectif). Nous nous concentrerons plus particulièrement sur le travail de René Lévesque à la suite de l’édition récente de ses chroniques cinématographiques. Sans doute le personnage politique le plus aimé de l’histoire du Québec, l’ancien premier ministre avait peu parlé, en privé et en public, de sa passion cinéphile et de son activité de critique. Nous parlerons de ce corpus oublié qui en fait un « écrivain de cinéma » (Truffaut) et l’un des premiers critiques modernes au Québec.

Jean-Pierre Sirois-Trahan est directeur du programme Cinéma et culture numérique, ainsi que professeur en cinéma au Département de littérature, théâtre et cinéma de l’Université Laval (depuis 2003). Il a obtenu un double doctorat à l’Université de Montréal et à l’Université Sorbonne Nouvelle. Il a codirigé avec Sophie-Jan Arrien Le Montage des identités (PUL, 2008). Il s’intéresse notamment au cinéma des débuts sur lequel il a publié plusieurs articles et codirigé deux ouvrages : Au pays des ennemis du cinéma… Pour une nouvelle histoire des débuts du cinéma au Québec (Nuit blanche éditeur, 1996) et La Vie ou du moins ses apparences. Émergence du cinéma dans la presse de la Belle Époque (Cinémathèque québécoise/Grafics, 2002). Récemment, il a édité les chroniques de cinéma de René Lévesque sous le titre de Lumières vives (Boréal, 2023).

→ Consulter le programme du séminaire.

Juin
1
jeu
2023
Projection d’“Histoire d’hiver” de Gabriella Guillermo et Irina Raffo @ CinĂ©ma L'Ecran
Juin 1 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Projection d'“Histoire d'hiver” de Gabriella Guillermo et Irina Raffo @ Cinéma L'Ecran
Projection d’Histoire d’hiver
de Gabriella Guillermo et Irina Raffo
Une nouvelle projection d’Histoire d’hiver, film de recherche crĂ©ation rĂ©alisĂ© par Gabriela Guillermo et Irina Raffo, aura lieu au cinĂ©ma l’Ecran de Saint-Denis, en prĂ©sence des deux rĂ©alisatrices.
Gratuit pour les Ă©tudiants en montrant la carte d’Ă©tudiant.
Synopsis :

Gabriela fait des films Ă  Montevideo et envoie des lettres Ă  son professeur, le cinĂ©aste Français AndrĂ© S. Labarthe, avec qui elle a Ă©tudiĂ©e, il y a des annĂ©es Ă  Paris. Un jour, AndrĂ© lui promet de faire un film ensemble. Enfin le moment vient et la cinĂ©aste uruguayenne quitte l’étĂ© pour s’envoler vers l’hiver parisien dans le but de tourner le film souhaitĂ©. En arrivant dans la capitale française, la rĂ©alisatrice se retrouve dans une situation très dĂ©licate : AndrĂ© est très malade, il n’a que quelques jours Ă  vivre et ils le savent tous les deux. Il faut attendre le moment pour pouvoir enregistrer. Pendant l’attente qui prend quelques jours, la camĂ©ra erre Ă  travers la capitale parisienne, les jardins, les cinĂ©mas Art et Essai jusqu’à l’arrivĂ©e Ă  Paris 8, l’universitĂ© oĂą Gabriela a connu son professeur. Le documentaire se transforme en une espèce de “road movie” Ă©motionnelle Ă  la recherche du temps perdu qui rĂ©cupère son propre langage universel : celui du cinĂ©ma qui les rĂ©unit. Cette rencontre sensible prend forme dans le film en assemblant des fragments de pièces crĂ©Ă©es par Gabriela et celles d’AndrĂ©. Les films d’AndrĂ© et Gabriela s’entremĂŞlent, racontant enfin une histoire d’amour pour le cinĂ©ma. Au fur et Ă  mesure que le film progresse, les deux Ĺ“uvres trouvent dans leur forme et contenu une forte correspondance. Ils se rĂ©unissent naturellement, crĂ©ant un univers qui fusionne les deux filmographies.

Juin
7
mer
2023
Compte-rendu du colloque « Nancynéma » @ Institut national d'histoire de l'art, salle Mariette
Juin 7 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Compte-rendu du colloque "Nancynéma" @ Institut national d'histoire de l'art, salle Mariette
SĂ©minaire inter-universitaire sur la critique
Compte-rendu du colloque « Nancynéma. Jean-Luc Nancy et l’évidence du film« 

Marie Martin (UniversitĂ© de Poitiers) rendra compte du colloque qui s’est tenu les 31 mai/1er et 2 juin. SĂ©ance modĂ©rĂ©e par Antoine de Baecque.

Dans le dernier texte qu’il a livrĂ© Ă  la revue Trafic, Ă  l’occasion d’un centième numĂ©ro intitulĂ© « L’écrit, l’écran », Jean-Luc Nancy rĂ©cuse avoir quoi que ce soit Ă  dire de gĂ©nĂ©ral sur le cinĂ©ma qui, toujours en mouvement, Ă©chappe, mĂŞme Ă  « coller aux images ». Pourquoi donc affirmer, au contraire, qu’il est urgent de mettre en perspective les contributions capitales que le philosophe a bel et bien apportĂ©es Ă  l’apprĂ©hension thĂ©orique et sensible du film, depuis son Ă©vidence, dans un essai capital sur Abbas Kiarostami, jusqu’à son Ă©coute, en passant par la mobilisation du regard et la cinĂ©filie qu’il entraĂ®ne ? C’est que se dĂ©cèle, dans la prĂ©tĂ©rition mĂŞme, dans sa lecture des « image-ceci » et « image-cela » de Gilles Deleuze, dans la confidence du « plaisir immense, aussi sensuel qu’intellectuel » qu’il y a Ă  analyser des plans et Ă  se laisser dĂ©border malgrĂ© tout par l’excès des percepts, affects et concepts qui y dĂ©filent, le vĂ©ritable nĹ“ud qui attache Jean-Luc Nancy aux films et le spectateur Ă  ses textes : une homothĂ©tie entre la pratique philosophique telle qu’il l’a mise en Ĺ“uvre et le cinĂ©ma (un certain cinĂ©ma) – Ă©criture du sensible, pensĂ©e en images, fulgurances poĂ©tiques trouant l’obscuritĂ© du sens.

→ Consulter le programme du séminaire.

Juin
8
jeu
2023
BoĂ®tes noires, Ă©crans blancs – colloque @ Campus Nation, Salle A608 / Campus Condorcet, Centre des colloques, Salle 100
Juin 8 @ 9 h 45 min – Juin 10 @ 20 h 30 min
Boîtes noires, écrans blancs - colloque @ Campus Nation, Salle A608 / Campus Condorcet, Centre des colloques, Salle 100
Boîtes noires, écrans blancs
Cinéma et archives des dictatures latino-américaines
Colloque international

Dans la production documentaire contemporaine de l’Amérique latine, les dictatures militaires paraguayenne (1954-1989), brésilienne (1964-1985), bolivienne (1964-1982), uruguayenne (1973-1984), chilienne (1973-1990) et argentine (1976-1983), constituent une thématique majeure traitée selon de nombreuses perspectives. Cette production hétérogène répond à la découverte progressive de matériaux d’archives, lesquels ont fait surface à la fois à partir de l’ouverture des archives étatiques ayant été classées comme confidentielles et des archives privées, auparavant occultées. Résultante d’une lutte politique tenace et continue, depuis quarante ans, l’ouverture de ces « boîtes noires » diverses s’effectue dans des contextes de tensions et de deuils. Le cinéma devient ainsi un territoire privilégié d’élaboration et de négociation d’archives en dispute. Entre histoire, mémoire et expérience, il nous intéresse de discuter les formes par lesquelles les films documentaires construisent des récits sur le passé traumatique récent des pays latino-américains, tout en examinant les possibilités du cinéma comme agent d’élaboration du passé et d’une écriture de l’histoire et de la mémoire.

Comité d’organisation : Beatriz Rodovalho (IRCAV, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3) — Claire Allouche (ESTCA, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis) — Isabel Castro (IRCAV /RIRRA21 – Université Paul Valéry Montpellier 3) — Pietsie Feenstra (RIRRA 21 – Université Paul Valéry Montpellier 3) — Raquel Schefer (LIRA, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)

Cliquer ici pour télécharger le programme du colloque en pdf.

Juin
27
mar
2023
Projection de « Le Temps des amoureuses » d’Henri-François Imbert @ Forum des images
Juin 27 @ 20 h 30 min – 21 h 30 min
Projection de "Le Temps des amoureuses" d'Henri-François Imbert @ Forum des images
Projection de Le Temps des amoureuses
d’Henri-François Imbert

La projection du film Le Temps des amoureuses, en présence du réalisateur Henri-François Imbert et suivie d’un échange avec le public, se tient en parallèle de la rétrospective Jean Eustache qui permet actuellement de redécouvrir Mes petites amoureuses.

Synopsis : Un cinéaste rencontre par hasard à Narbonne un personnage du film de Jean Eustache, Mes petites amoureuses. Ensemble, ils décident de retrouver la bande de copains qu’Eustache avait filmée à l’époque…

Plus d’informations sur le film en cliquant ici.

Juil
5
mer
2023
Projection-débat du documentaire Irradiés de Rithy Panh @ Studio des Ursulines
Juil 5 @ 19 h 00 min – 21 h 00 min
Projection-débat du documentaire Irradiés de Rithy Panh @ Studio des Ursulines
Ă  l’occasion de l’École d’Ă©tĂ© de l’EHESS
Projection-débat du documentaire Irradiés de Rithy Panh

Ă€ l’occasion de la deuxième Ă©dition de l’École d’Ă©tĂ© de l’EHESS au Campus Condorcet Paris-Aubervilliers qui se tient cette annĂ©e du 3 au 7 juillet sur le sujet « Cartographier les violences », une projection-dĂ©bat du film documentaire IrradiĂ©s (2020, 1h28) vous est proposĂ©e. Le film du rĂ©alisateur Rithy Panh sera projetĂ© avec des sous-titres en anglais, le mercredi 5 juillet 2023 Ă  19 heures au cinĂ©ma Studio des Ursulines.

La sĂ©ance sera animĂ©e en français par Damien Marguet (ESTCA – UniversitĂ© Paris 8) et Ophir Levy (ESTCA – UniversitĂ© Paris 8). Une traduction simultanĂ©e en anglais assurĂ©e.

Des places sont rĂ©servĂ©es Ă  la communautĂ© de l’EHESS et du Campus Condorcet (Ă©tudiants, personnels, chercheurs). Pour en bĂ©nĂ©ficier, inscrivez-vous sur ce formulaire.

 Synopsis : La vie d’un survivant est quelque chose d’indicible. Mais il faut vivre et aborder cette irradiation dont on ne trouvera peut-être jamais la cause ni les propriétés, et dont on ne pourra peut-être pas se protéger. Mais pour le bien de l’humanité, il est nécessaire de faire l’expérience de toutes les formes de mal et de les comprendre – des tranchées aux atolls, des camps au silence. Le mal irradie. Il blesse – jusqu’aux générations suivantes. Mais au-delà, il y a l’innocence.

Juil
17
lun
2023
Projections de « Navigators » de Noah Teichner @ Reflet Medicis / Luminor Hôtel de Ville
Juil 17 @ 19 h 20 min – Juil 18 @ 20 h 00 min
Projections de "Navigators" de Noah Teichner @ Reflet Medicis / Luminor HĂ´tel de Ville
Sortie en salle de Navigators
de Noah Teichner
À Paris, Navigators sortira le 19 juillet au Reflet Médicis et au Luminor et passera ensuite dans d’autres salles, à Paris et ailleurs. La semaine prochaine, Noah Teichner présentera le film lors de deux avant-premières :
– Reflet MĂ©dicis – 17 juillet Ă  19h20 (en 35mm) : lien de l’Ă©vĂ©nement 
– Luminor – 18 juillet Ă  20h (rencontre animĂ©e par Enrico Camporesi) : lien de l’Ă©vĂ©nement

 

Synopsis : « En dĂ©cembre 1919, lors de la première grande vague de « Peur rouge », le gouvernement des États-Unis entreprend de dĂ©porter 249 militants libertaires vers la Russie soviĂ©tique. Quelques annĂ©es plus tard, Buster Keaton tourne avec Donald Crisp La Croisière du Navigator sur le paquebot mĂŞme qui a transporté Emma Goldman et ses camarades. […] Bobines burlesques, actualitĂ©s cinĂ©matographiques, cartes postales, coupures de presse et Ă©crits divers (dont Le Mythe bolchevik d’Alexander Berkman, lui aussi expulsĂ©) se croisent et se relaient sur un split screen qui tient Ă  la fois de la table de montage et du livre animĂ©. […] Navigators confère Ă  la forme-essai un humour et une sensualitĂ© bienvenus. » (Raphael Nieuwajer, Cahiers du cinĂ©ma)

Vous trouverez la bande-annonce et tous les détails sur le film ici.