Oct
6
mer
2021
Susan Sontag, critique de cinĂ©ma – SĂ©minaire sur la critique @ INHA
Oct 6 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Susan Sontag, critique de cinéma - Séminaire sur la critique @ INHA
SÉMINAIRE INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA CRITIQUE
« Susan Sontag, critique de cinéma »

Le colloque a soulignĂ© ce qui ne fut pas simplement un intĂ©rĂȘt, mais ce qu’il faut bien considĂ©rer dans l’Ɠuvre de Sontag comme un vĂ©ritable souci du cinĂ©ma, ce dernier Ă©tant pour elle tout Ă  la fois un objet de passion, une pratique dĂ©sirĂ©e et le lieu privilĂ©giĂ© pour penser les sujets qui ont inquiĂ©tĂ© sa pensĂ©e. On Ă©voquera la Sontag cinĂ©phile, qui s’exprime dans ses essais et se manifeste Ă  travers la critique d’un film ou d’un rĂ©alisateur en particulier (Godard, Resnais, Fassbinder, Bresson
) et ses textes plus gĂ©nĂ©raux sur le cinĂ©ma (le « DĂ©clin du cinĂ©ma », « ThĂ©Ăątre et cinĂ©ma » ). On oublie souvent que Susan Sontag fut elle-mĂȘme cinĂ©aste, rĂ©alisant quatre longs-mĂ©trages au cours de sa vie. Plus profondĂ©ment encore, il semble impossible de sĂ©parer la question du cinĂ©ma de la rĂ©flexion au long cours que Susan Sontag a menĂ©e sur les mĂ©dias et la culture populaire. Ses choix esthĂ©tiques, comme la maniĂšre dont elle fait du cinĂ©ma un objet privilĂ©giĂ© pour conduire une analyse des phĂ©nomĂšnes culturels de son temps, impliquent des distinctions et des gestes thĂ©oriques qui relĂšvent de l’ensemble de sa pensĂ©e et l’éclairent en retour.

Avec Antoine de Baecque et Aurélie Ledoux, organisateurs du colloque « Susan Sontag, le souci du cinéma », rendent compte de la manifestation et de ses enseignements critiques.

→ Consulter l’actualitĂ© et le programme du sĂ©minaire

Oct
14
jeu
2021
JournĂ©e d’Ă©tudes « Rire Ă  tout prix : La comĂ©die amĂ©ricaine des annĂ©es 1990 » @ UniversitĂ© Paris 8, Amphi X
Oct 14 Jour entier
Journée d'études "Rire à tout prix : La comédie américaine des années 1990" @ Université Paris 8, Amphi X
Journée d’études internationale
« Rire à tout prix : La comédie américaine des années 1990 »

Exit les John Landis, Bill Murray and Co (bien qu’ils nous rĂ©servent encore de belles surprises) ! Faites place Ă  une toute nouvelle gĂ©nĂ©ration du rire amĂ©ricain avec des « inconnus » en tĂȘte d’affiche (Cameron Diaz, Jim Carrey, Ben Stiller, Will Smith, Mike Myers, etc.) propulsĂ©s par des cinĂ©astes plein de promesses (Bobby et Peter Farrelly, Joel et Ethan Coen, Kevin Smith, Wes Anderson, Barry Sonnenfeld) qui ont su Ă  la fois poursuivre et renouveler l’hĂ©ritage de leurs aĂźnĂ©s.

Le petit Ă©cran fait encore parler de lui avec l’importance croissante du cĂąble permettant la crĂ©ation des plus cĂ©lĂšbres sĂ©ries animĂ©es (Les Simpson, Matt Groening et James L. Brooks ; South Park, Trey Parker et Matt Stone) qui deviendront le porte-Ă©tendard de la satire politique amĂ©ricaine. Aussi Ă©trange que cela puisse paraĂźtre, Les Simpson sont diffusĂ©s par la Fox du conservateur Rupert Murdock qui produit Ă©galement In Living Colorqui verra l’éclosion de grands comiques des annĂ©es 1990 : les frĂšres Wayans et Jim Carrey.

→ Consulter le programme de la journĂ©e d’Ă©tudes

La journée sera suivie à 19h30 par la projection du premier long-métrage des frÚres Peter et Bobby Farrelly : Dumb & Dumber (1994), avec Jim Carrey et Jeff Daniels.

Oct
21
jeu
2021
Du Front populaire aux mobilisations interprofessionnelles de l’aprĂšs-guerre – Histoire culturelle du cinĂ©ma @ INHA
Oct 21 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Du Front populaire aux mobilisations interprofessionnelles de l’aprĂšs-guerre - Histoire culturelle du cinĂ©ma @ INHA
SÉMINAIRE HISTOIRE CULTURELLE DU CINÉMA
Du front populaire aux mobilisations interprofessionnelles de l’aprĂšs-guerre : quinze ans d’évolution des luttes sociales dans les studios français
par Morgan Lefeuvre

Lorsqu’un mouvement social d’une ampleur inĂ©dite paralyse le pays au mois de juin 1936, le cinĂ©ma français y prend une part active. Salles fermĂ©es, studios et laboratoires occupĂ©s, la grĂšve se rĂ©pand comme une trainĂ©e de poudre, sous l’impulsion du tout jeune syndicat gĂ©nĂ©ral de l’industrie du film (SGTIF) affiliĂ© Ă  la CGT. Si cette premiĂšre grande grĂšve d’occupation constitue un temps fondateur dans l’histoire sociale du cinĂ©ma et dans l’imaginaire des professionnels de la production, elle ne concerne pourtant que les catĂ©gories ouvriĂšres des studios, laissant en marge du mouvement les acteurs, rĂ©alisateurs et mĂȘmes les techniciens. Quinze ans plus tard, alors que le groupe Franstudio menace de fermer dĂ©finitivement ses installations de Joinville et Saint-Maurice l’ensemble des professionnels, acteurs et rĂ©alisateurs compris (GĂ©rard Philipe, Simone Signoret, RenĂ© Clair, Claude Autant-Lara, Jacques Becker
), se mobilisent aux cĂŽtĂ©s des ouvriers pour sauver ces deux studios emblĂ©matiques. Cette communication propose d’analyser l’implication grandissante des collaborateurs de crĂ©ation dans les revendications sociales des professionnels du cinĂ©ma, d’analyser l’évolution des modes de revendication au fil de la pĂ©riode et de montrer comment les luttes sociales constituent progressivement un terreau culturel commun aux diffĂ©rentes catĂ©gories socio-professionnelles de la production cinĂ©matographique française.

Morgan Lefeuvre est chercheuse associĂ©e Ă  la Queen Mary University of London au sein de l’ERC STUDIOTEC, elle enseigne Ă©galement Ă  l’universitĂ© de Lausanne. Auteure des Manufactures de nos rĂȘves – les studios de cinĂ©ma français des annĂ©es 1930 (PUR – 2021) et de divers articles sur l’histoire sociale du cinĂ©ma et les mĂ©tiers de la production, ses travaux portent Ă©galement sur les coopĂ©rations cinĂ©matographiques franco-italiennes depuis les annĂ©es 1930.

Afin d’assister Ă  cette sĂ©ance, une inscription est Ă  effectuer Ă  cette adresse : hcc2020@chartes.psl.eu.

Séance dans le cadre du séminaire Histoire culturelle du cinéma.

Nov
4
jeu
2021
PrĂ©sentation de l’ouvrage « Nuremberg. La bataille des images » – ThĂ©Ăątres de la mĂ©moire @ INHA, salle Jullian
Nov 4 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Présentation de l'ouvrage "Nuremberg. La bataille des images" - Théùtres de la mémoire @ INHA, salle Jullian
PrĂ©sentation de l’ouvrage « Nuremberg. La bataille des images » par Sylvie Lindeperg

Comment les AmĂ©ricains engagĂšrent contre les Russes la bataille des images dans le plus cĂ©lĂšbre procĂšs de l’Histoire Ă  l’encontre des dirigeants nazis. 

Fin 1944, les AlliĂ©s dĂ©cidĂšrent d’un grand procĂšs exemplaire des criminels de guerre nazis qui s’ouvrit Ă  Nuremberg en octobre 1945. Les AmĂ©ricains, qui entendaient faire de ce jugement un show mĂ©diatique, prirent vite la tĂȘte de son orchestration. La Field Photographic Branch de l’OSS (future CIA), dirigĂ©e par John Ford, fut chargĂ©e de rassembler des images tĂ©moignant du plan d’invasion nazi et du gĂ©nocide contre les Juifs. Budd Schulberg, l’auteur de Qu’est-ce qui fait courir Sammy?, parcourut toute l’Europe Ă  la recherche de ces prĂ©cieux fragments de pellicule. Au mĂȘme moment, ses collĂšgues agençaient la salle d’audience du palais de Justice en vue du filmage d’un procĂšs qui dura dix mois et vit les Ă©quipes de tournage des AlliĂ©s se livrer concurrence pour offrir au monde le premier documentaire sur Nuremberg. C’est l’histoire de cette mise en scĂšne et en image, des folles ambitions déçues des AmĂ©ricains et de leur bataille de l’image perdue contre les Russes qui est racontĂ©e ici pour la premiĂšre fois dans un rĂ©cit captivant.

 

Sylvie Lindeperg est professeure Ă  l’universitĂ© Paris 1 PanthĂ©on-Sorbonne et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France. Ses recherches portent sur les liens entre le cinĂ©ma, la mĂ©moire et l’histoire. Elle est l’auteure de nombreux ouvrages remarquĂ©s et largement traduits ainsi que de films documentaires.

Discutante : Gertrud Koch, Professor Emerita for Cinema Studies at the Freie UniversitÀt, Berlin.

ModĂ©rateur : Ophir Levy, maĂźtre de confĂ©rences en Ă©tudes cinĂ©matographiques Ă  l’UniversitĂ© Paris 8.

 

Séance dans le cadre du séminaire inter-universitaire Théùtres de la mémoire.

Nov
10
mer
2021
La critique italienne et le cinĂ©ma demenziale – SĂ©minaire sur la critique @ INHA
Nov 10 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
La critique italienne et le cinéma demenziale - Séminaire sur la critique @ INHA
SÉMINAIRE INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA CRITIQUE 
La critique italienne et le cinéma demenziale

Stefano Darchino, doctorant en Ă©tudes cinĂ©matographiques Ă  l’UniversitĂ© Paris 8, prĂ©sentera une partie des rĂ©sultats de sa thĂšse portant sur la catĂ©gorisation critique du cinema demenziale par la critique italienne au contact de films comiques amĂ©ricains tels qu’Animal House (en français, American college ; John Landis, 1978), 1941 (Steven Spielberg, 1979), Airplane! (en français, Y a-t-il un pilote dans l’avion ? ; Jim Abrahams, David Zucker & Jerry Zucker, 1980) ou Blues Brothers (John Landis, 1980). L’analyse de la rĂ©ception critique de ce corpus permettra de comprendre comment la catĂ©gorie de cinema demenziale a Ă©mergĂ©, s’est construite et imposĂ©e au sein de la critique italienne.

→ Consulter l’actualitĂ© et le programme du sĂ©minaire

Nov
22
lun
2021
AnnĂ©es 20/20 – Colloque international @ INHA, Auditorium
Nov 22 @ 9 h 30 min – Nov 23 @ 17 h 00 min
Années 20/20 - Colloque international @ INHA, Auditorium
Colloque international Années 20/20

ll fallait bien une expĂ©rience cinglante pour faire lever dans la frĂ©nĂ©sie technique et Ă©conomique d’un cinĂ©ma naissant, une gerbe de films et de pensĂ©es qui imposeraient Ă  la postĂ©ritĂ© cinĂ©matographique de revenir sans cesse aux formes et aux questions qu’ils lĂ©guaient, une expĂ©rience originaire ; celle Ă  partir de laquelle commencent les questions. 

Claudine Eizykman « L’Avant-garde cinĂ©matographique comme expĂ©rience originaire », Le Film-aprĂšs-coup, PUV, 2019.

Les « AnnĂ©es 20 », dĂ©cennie prodigieuse des « expĂ©riences originaires » qui voit en Europe l’apparition d’un cinĂ©ma alors qualifiĂ© de pur, absolu, poĂ©tique, abstrait, intĂ©gral, Dada, surrĂ©aliste, ou encore l’attrait de ces avant-gardes pour certains films scientifiques et du cinĂ©ma d’avant la PremiĂšre guerre Mondiale, seront Ă  l’honneur et revissĂ©es Ă  l’occasion de leur centenaire. Une rĂ©trospective exceptionnelle d’une soixantaine de films emblĂ©matiques ou plus rares donnera la mesure de la naissance tumultueuse de formes cinĂ©matographiques Ă  rebrousse-poil de l’uniformisation narrative et industrielle de l’époque. TĂ©lescopant science, arts, documentaire, attractions et provocations diverses, de l’absolument pur Ă  l’absolument impur, ces films ont dĂ©finitivement ouvert l’espace du jeu et de l’expĂ©rimentation au cinĂ©ma.

En complĂ©ment de la rĂ©trospective, un colloque international rĂ©unissant historiens et chercheurs spĂ©cialistes des avant-gardes cinĂ©matographiques des AnnĂ©es Vingt se tiendra les lundi 22 et mardi 23 novembre 2021 Ă  l’auditorium de l’institut National d’Histoire de l’Art (INHA).

→ Consulter le programme du colloque ou tĂ©lĂ©charger le pdf.

Nov
25
jeu
2021
SĂ©duction de l’innocent. Conditions d’émergence et enjeux des pratiques d’encadrement cinĂ©matographique de la jeunesse – Histoire culturelle du cinĂ©ma @ INHA, salle Jullian
Nov 25 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
SĂ©duction de l’innocent. Conditions d’émergence et enjeux des pratiques d’encadrement cinĂ©matographique de la jeunesse - Histoire culturelle du cinĂ©ma @ INHA, salle Jullian
SÉMINAIRE HISTOIRE CULTURELLE DU CINÉMA
SĂ©duction de l’innocent. Conditions d’émergence et enjeux des pratiques d’encadrement cinĂ©matographique de la jeunesse
par Roxane Hamery

Éducative, rĂ©crĂ©ative, culturelle
 l’effet cumulatif suscitĂ© par la succession de ces trois mots, rĂ©guliĂšrement, et souvent indiffĂ©remment, employĂ©s pour caractĂ©riser la sĂ©ance de cinĂ©ma pour l’enfance ou la jeunesse, pourrait laisser supposer un principe fort et une ambition totalisante, alors que ce type d’organisation relĂšve d’une mission sociale perçue comme fondamentale. Sans doute cette trinitĂ© a-t-elle revĂȘtu et revĂȘt-elle d’ailleurs encore un aspect idĂ©el pour beaucoup d’experts. Pourtant, dĂšs lors qu’il se penche sur l’histoire des pratiques cinĂ©matographiques des groupements de jeunesse, le chercheur se trouve confrontĂ© Ă  une diversitĂ© d’usages et de dĂ©finitions touchant aussi bien aux conceptions de l’enfance/de la jeunesse qu’à celles du cinĂ©ma. Partant de trois personnalitĂ©s phares de ces mouvements (Sonika Bo, Marie Lahy-Hollebecque et Jean Michel), cette communication propose donc d’analyser les conditions d’émergence et les enjeux des pratiques d’encadrement cinĂ©matographiques de la jeunesse afin de mettre en Ă©vidence l’existence de diffĂ©rents courants, parallĂšles ou opposĂ©s.

Roxane Hamery est maĂźtresse de confĂ©rences en Ă©tudes cinĂ©matographiques Ă  l’universitĂ© Rennes 2. Ses recherches portent notamment sur les lieux de diffusion culturelle du cinĂ©ma et les relations entre jeunesse et cinĂ©ma. Elle est notamment l’auteure de TĂ©nĂšbres empoisonnĂ©es ? CinĂ©ma, jeunesse et dĂ©linquance de la LibĂ©ration aux annĂ©es 1960, Paris, AFRHC, 2017. Elle travaille actuellement sur l’histoire du cinĂ©ma pour l’enfance et la jeunesse en France (films et sĂ©ances).

Afin d’assister Ă  cette sĂ©ance, une inscription est Ă  effectuer Ă  cette adresse : hcc2020@chartes.psl.eu.

Séance dans le cadre du séminaire Histoire culturelle du cinéma.

Nov
29
lun
2021
Époques – Deux films de Jean Chamoun @ UniversitĂ© Paris 8, salle de projection A1 181
Nov 29 @ 18 h 30 min – 21 h 30 min
Époques - Deux films de Jean Chamoun @ UniversitĂ© Paris 8, salle de projection A1 181
Époques Deux films de Jean Chamoun

Ce programme a Ă©tĂ© conçu Ă  partir du film Alors (1973), rĂ©alisĂ© par Jean Chamoun alors qu’il Ă©tudiait le cinĂ©ma Ă  l’UniversitĂ© Paris 8 Ă  Vincennes. Longtemps invisible, Alors a Ă©tĂ© numĂ©risĂ© par l’association Nadi Lekol Nas.

Ce programme en deux temps et autant d’époques (l’aprĂšs-mai 68 et l’aprĂšs-guerre du Liban) a pour ambition de montrer Ă  Paris 8 deux films d’un ancien Ă©tudiant du dĂ©partement cinĂ©ma. Autour de la projection de Alors et War Generation – Beirut (co-rĂ©alisĂ© par Jean Chamoun et Mai Masri, 1988) il s’agira de prĂ©senter le travail effectuĂ© par Nadi Lekol Nas autour des archives cinĂ©matographiques libanaises et de discuter les luttes Ă©tudiantes reprĂ©sentĂ©es dans Alors Ă  la lumiĂšre des mobilisations actuelles au Liban et en France.

 

18h30 : Alors de Jean Chamoun (1973, 21â€Č)

Projection suivie d’une rencontre avec Naja Al Achkar (directeur de l’association Nadi Lekol Nas) autour de la numĂ©risation du film, avec Verena El Amil (membre du rĂ©seau politique d’organisations estudiantines libanaises Mada), qui interviendra sur le film et sur les luttes actuelles et avec IrĂšne et Mehdi, membres du collectif Ă©tudiant Le Poing LevĂ© (Paris 8).

20h : War Generation – Beirut de Jean Chamoun et Mai Masri (1988, 50â€Č)

Projection suivie d’un dĂ©bat avec la co-rĂ©alisatrice du film Mai Masri (en ligne) animĂ© par Sarah Srage et Nadine Naous (sous rĂ©serve) rĂ©alisatrices et membres du collectif Űč.م.ل-justice et Ă©galitĂ© pour le Liban.

Nov
30
mar
2021
JournĂ©e doctorale de l’ESTCA @ Maison de la Recherche, UniversitĂ© Paris 8
Nov 30 @ 9 h 00 min – 18 h 00 min
JournĂ©e doctorale de l’ESTCA @ Maison de la Recherche, UniversitĂ© Paris 8
Journée doctorale de l’ESTCA

L’objet de cette journĂ©e d’étude des doctorant·e·s du laboratoire est de favoriser la collaboration scientifique entre doctorant·e·s. du laboratoire ESTCA et de l’école doctorale EDESTA. Les communications seront prĂ©sentĂ©es en binĂŽme. La journĂ©e doctorale sera suivie d’un pot hors les murs, dans un bar pĂ©riparisien situĂ© sur la ligne 13 (adresse communiquĂ©e ultĂ©rieurement).

DĂ©c
1
mer
2021
L’IDEC reçoit les Cahiers du cinĂ©ma (2) – SĂ©minaire sur la critique @ INHA
DĂ©c 1 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
L'IDEC reçoit les Cahiers du cinéma (2) - Séminaire sur la critique @ INHA
SÉMINAIRE INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA CRITIQUE
L’IDEC reçoit les Cahiers du cinĂ©ma (2)

Un an aprĂšs la sĂ©ance tenue en dĂ©cembre 2020, l’équipe des « Cahiers du CinĂ©ma », autour de son rĂ©dacteur en chef Marcos Uzal, nous rejoindra, cette fois en prĂ©sence rĂ©elle, Ă  l’occasion du dernier sĂ©minaire inter-universitaire sur la critique 2021, afin de dresser un bilan de cette annĂ©e (Ă  nouveau) singuliĂšre pour la critique de cinĂ©ma. SĂ©ance animĂ©e par Antoine de Baecque.

→ Consulter l’actualitĂ© et le programme du sĂ©minaire

DĂ©c
9
jeu
2021
Reprise du séminaire « Penser la Création Contemporaine dans le CÎne Sud » (I) @ ENS, salle des Résistants
DĂ©c 9 @ 19 h 30 min – 21 h 30 min
Reprise du séminaire "Penser la Création Contemporaine dans le CÎne Sud" (I) @ ENS, salle des Résistants
Reprise du séminaire
Penser la Création Contemporaine dans le CÎne Sud
avec Ana Vaz

L’Ă©quipe du sĂ©minaire Penser la crĂ©ation contemporaine dans le CĂŽne Sud (Ignacio Albornoz Fariña, Claire Allouche, Leslie Cassagne, CĂ©lia JĂ©supret et Baptiste Mongis) vous donne rendez-vous le jeudi 9 dĂ©cembre de 19h30 Ă  21h30, Ă  l’École Normale SupĂ©rieure au 45 rue d’Ulm, en salle des RĂ©sistants, avec l’artiste et cinĂ©aste Ana Vaz.

À l’occasion de l’exposition de son film en cours, Il fait nuit en AmĂ©rique, au Jeu de Paume du 5 novembre au 2 janvier prochains, nous reviendrons avec elle, en compagnie d’extraits de ses films, sur sa maniĂšre d’absorber l’histoire de pans du territoire du BrĂ©sil, composant une lecture aussi graphique que critique d’enjeux politiques prĂ©sents.

Non hispanophones, non lusophones, n’ayez crainte et rejoignez-les : les temps d’Ă©changes seront parlĂ©s en français.

DĂ©c
11
sam
2021
Reprise du séminaire « Penser la Création Contemporaine dans le CÎne Sud » (II) @ ENS, salle Beckett
DĂ©c 11 @ 16 h 30 min – 22 h 00 min
Reprise du séminaire "Penser la Création Contemporaine dans le CÎne Sud" (II) @ ENS, salle Beckett
Reprise du séminaire
Penser la Création Contemporaine dans le CÎne Sud

L’Ă©quipe du sĂ©minaire Penser la crĂ©ation contemporaine dans le CĂŽne Sud (Ignacio Albornoz Fariña, Claire Allouche, Leslie Cassagne, CĂ©lia JĂ©supret et Baptiste Mongis) vous propose de les accompagner dans leur aprĂšs-midi/soirĂ©e de rĂ©flexion « OĂč vivent les Ɠuvres ? Espaces de crĂ©ation et de circulation dans le CĂŽne Sud », qui aura lieu le samedi 11 dĂ©cembre, de 16h30 Ă  22h, Ă  l’École Normale SupĂ©rieure au 45 rue d’Ulm, en salle Beckett.

Au programme :

  • 16h30-17h30  “Les archives de l’espace CafĂ© MĂŒller, club de danza”, confĂ©rence performĂ©e de Tom Cotte autour de l’expĂ©rience d’un lieu dĂ©diĂ© Ă  la danse contemporaine Ă  Buenos Aires entre 2012 et 2016.
  • 17h30-18h30  “Cielos del Infinito”, dialogue entre CĂ©lia JĂ©supret, Corentin Rostollan-Sinet et Telmo RamĂłn ArĂ©valo sur ce festival indĂ©pendant et autogĂ©rĂ© qui se tient chaque annĂ©e Ă  Punta Arenas, en Patagonie chilienne.
  • 18h45-20h “ la diffusion du cinĂ©ma latino-amĂ©ricain en France”, table ronde avec Beatriz Rodovalho, programmatrice du festival BrĂ©sil en Mouvements et Paula Rodriguez Polanco et Diego Da Rin, membres de l’association El Perro que ladra qui organise le Panorama du cinĂ©ma colombien depuis bientĂŽt dix ans.
  • 20h-20h45 Pause dĂźnatoire (auberge espagnole)
  • 20h45-22h  Projections de courts mĂ©trages et lectures (n’hĂ©sitez pas Ă  apporter des textes qui pensent et disent lieux, espaces, circulations, en espagnol, portugais ou français, Ă  mettre en voix, Ă  partager !)

Non hispanophones, non lusophones, n’ayez crainte et rejoignez-les : les temps d’Ă©changes seront parlĂ©s en français.

DĂ©c
16
jeu
2021
L’Archive Audiovisuelle du Mouvement Ouvrier et DĂ©mocratique – Histoire culturelle du cinĂ©ma @ INHA, salle Jullian
DĂ©c 16 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
L’Archive Audiovisuelle du Mouvement Ouvrier et DĂ©mocratique - Histoire culturelle du cinĂ©ma @ INHA, salle Jullian
SÉMINAIRE HISTOIRE CULTURELLE DU CINÉMA
L’Archive Audiovisuelle du Mouvement Ouvrier et DĂ©mocratique (Rome) : archives du cinĂ©ma militant, pratique militante de l’archive
par Chloé Follens

DĂ©positaire de collections Ă©clectiques issues aussi bien de la section propagande du Parti Communiste italien que de la production de collectifs indĂ©pendants, d’Italie ou d’ailleurs, l’Archivio Audiovisivo del Movimento Operaio e Democratico (AAMOD, Ă  Rome) s’efforce depuis sa crĂ©ation en 1979 de reconduire, dans son travail patrimonial, certains principes communs aux auteurs militants des annĂ©es soixante et soixante-dix : le cinĂ©ma y est ainsi envisagĂ© comme un outil de connaissance et de critique du monde social, Ă  mettre Ă  la portĂ©e du plus grand nombre. C’est dans la perspective d’une telle continuitĂ© entre le projet politique qui a inspirĂ© les images et leur valorisation par l’AAMOD que nous examinerons quelques-unes des initiatives singuliĂšres menĂ©es aujourd’hui par l’Archivio.

AprĂšs des Ă©tudes d’histoire du cinĂ©ma Ă  l’École Normale SupĂ©rieure (Paris), ChloĂ© Folens est Ă  prĂ©sent doctorante Ă  l’École Nationale des Chartes, sous la direction de Christophe Gauthier. Elle se consacre Ă  l’étude des stratĂ©gies patrimoniales appliquĂ©es aux cinĂ©mas militants, Ă  travers l’exemple de l’Archivio Audiovisivo del Movimento Operaio e Democratio (Rome).

Afin d’assister Ă  cette sĂ©ance, une inscription est Ă  effectuer Ă  cette adresse : hcc2020@chartes.psl.eu.

Séance dans le cadre du séminaire Histoire culturelle du cinéma.

Jan
6
jeu
2022
Les rĂ©seaux d’émigrĂ©s dans la politisation d’Hollywood – Histoire culturelle du cinĂ©ma (visioconfĂ©rence)
Jan 6 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Les rĂ©seaux d’émigrĂ©s dans la politisation d’Hollywood - Histoire culturelle du cinĂ©ma (visioconfĂ©rence)
SÉMINAIRE HISTOIRE CULTURELLE DU CINÉMA
Les rĂ©seaux d’émigrĂ©s dans la politisation d’Hollywood
par Claire Demoulin et Katalin PĂłr

Cette communication se propose d’interroger le rĂŽle et l’influence que des sociabilitĂ©s Ă©migrĂ©es ont pu exercer sur la politisation d’Hollywood dans les annĂ©es 1930-1940. Cette focalisation sur la notion de rĂ©seau, et plus particuliĂšrement sur les groupes Ă©migrĂ©s, nous permettra de discuter l’importance des interactions et des logiques transnationales dans l’agencement des formes de politisation. C’est dans cette perspective que nous exposerons deux Ă©tudes de cas : celle des rĂ©seaux de scĂ©naristes/dramaturges français proches de l’extrĂȘme droite, et celle des projets de films discutĂ©s ou Ă©laborĂ©s au sein de cercles de sociabilitĂ© d’artistes d’Europe centrale (la Villa Aurora de Lion Feuchtwanger, le salon de Salka Viertel). Il sera ainsi question de mettre en lumiĂšre la diversitĂ© des investissements politiques des artistes europĂ©ens, mais aussi de montrer en quoi ils entrent dans des relations dynamiques avec d’autres instances et modalitĂ©s de politisation, contribuant Ă  des dynamiques complexes de construction des discours idĂ©ologiques des films.

Claire Demoulin est docteure en Ă©tudes cinĂ©matographiques et chargĂ©e de cours Ă  l’universitĂ© de Paris 8 Vincennes Saint-Denis et Paris Sorbonne Nouvelle. Sa thĂšse, intitulĂ©e Hollywood Transatlantique, s’est intĂ©ressĂ©e aux formes de traversĂ©es visuelles, culturelles et sociales dans les films biographiques de William Dieterle (1936-1942). Ses recherches portent sur les liens entre le cinĂ©ma classique hollywoodien, les rĂ©seaux d’émigration et le rĂŽle des transferts culturels transatlantiques. Elle a publiĂ© plusieurs articles parmi lesquels « Is Pasteur American? (William Dieterle, 1936): from 19th century laboratories to 20th century trials: a transnational perspective », dans West of Everything, New Media, Visual Culture and Law, Edinburgh University Press, 2019, ou encore « Les traversĂ©es du jazz. Guerre, mobilisation culturelle et question raciale », dans Circav, « Jazz et CinĂ©ma », n°28, 2019. Elle est membre du conseil d’administration de l’AFRHC.

Katalin PĂłr est maĂźtresse de confĂ©rences HDR Ă  l’UniversitĂ© de Lorraine et membre de l’Institut Universitaire de France. Ses travaux portent sur les relations entre industries du thĂ©Ăątre et du cinĂ©ma, entre Europe et Hollywood, ainsi que sur l’observation des processus crĂ©atifs au sein des studios hollywoodiens. Elle vient de publier Lubitsch Ă  Hollywood, aux Ă©ditions du CNRS (2021). Elle coordonne, avec BĂ©rĂ©nice Bonhomme, le rĂ©seau de recherche CrĂ©ation Collective au CinĂ©ma, et codirige la revue du mĂȘme nom. Elle est Ă©galement mĂȘme du conseil d’administration de l’AFRHC.

Afin d’assister Ă  cette sĂ©ance et de recevoir le lien zoom, une inscription est Ă  effectuer Ă  cette adresse : hcc2020@chartes.psl.eu.

Séance dans le cadre du séminaire Histoire culturelle du cinéma.

Jan
20
jeu
2022
PrĂ©sentation et signature : « SergueĂŻ Loznitsa, un cinĂ©ma Ă  l’Ă©preuve du monde » @ Libraire du Centre Pompidou / CinĂ©ma l’Écran Ă  Saint Denis
Jan 20 @ 18 h 00 min – Jan 21 @ 19 h 30 min
PrĂ©sentation et signature : "SergueĂŻ Loznitsa, un cinĂ©ma Ă  l'Ă©preuve du monde" @ Libraire du Centre Pompidou / CinĂ©ma l’Écran Ă  Saint Denis
PrĂ©sentation et signature « SergueĂŻ Loznitsa, un cinĂ©ma Ă  l’Ă©preuve du monde »
En présence de Sergueï Loznitsa

CĂ©line Gailleurd, Damien Marguet et EugĂ©nie Zvonkine ont le plaisir d’annoncer la parution du premier livre consacrĂ© au cinĂ©ma de SergueĂŻ Loznitsa, aux Presses universitaires du Septentrion.

Dans ce cadre e