Nov
17
jeu
2022
Darejan Omirbaev – cinéaste des irrévérences – journée d’étude @ Université Grenoble Alpes – Campus Valence / LUX Scène Nationale de Valence
Nov 17 @ 9 h 15 min – 18 h 30 min
Darejan Omirbaev – cinéaste des irrévérences – journée d'étude @ Université Grenoble Alpes – Campus Valence / LUX Scène Nationale de Valence
Darejan Omirbaev – cinéaste des irrévérences
Journée d’étude organisée par Robert Bonamy (Litt&Arts, Grenoble Alpes) & Eugénie Zvonkine (ESTCA, Paris 8 Vincennes Saint-Denis)

Programme de la journée

9h15 – introduction / Robert Bonamy (Université Grenoble Alpes) & Eugénie Zvonkine (Université Paris 8)
9h45 – Antony Fiant (Université Rennes 2) – Présences du cinéma dans les films de Darejan Omirbaev
10h30 – Victor Morozov (Trinity College Dublin) – Signes du mauvais temps : Darejan Omirbaev dans le présent post-communiste
11h15 – Gulnara Abikeyeva (Alma University, Kazakhstan) – Mondes intérieur et extérieur dans le cinéma de Darejan Omirbaev (intervention en anglais)
13h30 – Eugénie Zvonkine (Université Paris 8) – Parler, se taire, écrire. Langues et parole dans l’œuvre de Darejan Omirbaev
14h15 – Robert Bonamy (Université Grenoble Alpes) – Poétique inalignée de Darejan Omirbaev
15h00 – Projection de Poet
16h45 – Mathieu Macheret (critique de cinéma) –  Poète ou les muses face au néant
17h30 – Dialogue collectif avec Darejan Omirbaev

Cliquer ici pour télécharger le programme de la journée d’étude en pdf.

Oct
19
mer
2022
Atelier « Par-delà les premiers temps : persistance du cinéma itinérant au XXe siècle » @ Université Paris-Nanterre
Oct 19 @ 9 h 30 min – 18 h 30 min
Atelier "Par-delà les premiers temps : persistance du cinéma itinérant au XXe siècle" @ Université Paris-Nanterre
Atelier dans le cadre du projet « Faire communauté(s) face à l’écran »
« Par-delà les premiers temps : persistance du cinéma itinérant au XXe siècle »

Cet atelier entend explorer les pratiques du cinéma itinérant à l’échelle globale dans leur diversité historique, matérielle et culturelle et examiner la manière dont elles interfèrent avec les identités communautaires des publics. Comment les communautés — entendues comme des ensembles linguistiques, ethniques, religieux non figés, traversés par différentes dynamiques sociales et culturelles — ont-elles structuré les publics du cinéma itinérant et, inversement, comment les lieux de projection itinérante ont-ils créé, renforcé ou perturbé les identités communautaires ? Jusqu’à présent, l’historiographie s’est surtout concentrée sur l’histoire du cinéma itinérant et de ses entrepreneurs en Europe occidentale avant la Première Guerre mondiale. Nous voudrions avec cet atelier aller au-delà de cet espace-temps bien étudié pour découvrir le large éventail des pratiques de cinéma ambulant dans des contextes historiques et géographiques moins travaillés.

Précédé de la projection au Musée du quai Branly, le 18 octobre à 17h, de « The Cinema Travellers » (Shirley Abraham & Amit Madheshiya, India, 2016, 96 min) Entrée libre, dans la limite des places disponibles.