Oct
21
jeu
2021
Du Front populaire aux mobilisations interprofessionnelles de l’après-guerre – Histoire culturelle du cinéma @ Institut National d'Histoire de l'Art
Oct 21 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Du Front populaire aux mobilisations interprofessionnelles de l’après-guerre - Histoire culturelle du cinéma @ Institut National d'Histoire de l'Art
SÉMINAIRE HISTOIRE CULTURELLE DU CINÉMA

Du front populaire aux mobilisations interprofessionnelles de l’après-guerre : quinze ans d’évolution des luttes sociales dans les studios français

Lorsqu’un mouvement social d’une ampleur inédite paralyse le pays au mois de juin 1936, le cinéma français y prend une part active. Salles fermées, studios et laboratoires occupés, la grève se répand comme une trainée de poudre, sous l’impulsion du tout jeune syndicat général de l’industrie du film (SGTIF) affilié à la CGT. Si cette première grande grève d’occupation constitue un temps fondateur dans l’histoire sociale du cinéma et dans l’imaginaire des professionnels de la production, elle ne concerne pourtant que les catégories ouvrières des studios, laissant en marge du mouvement les acteurs, réalisateurs et mêmes les techniciens. Quinze ans plus tard, alors que le groupe Franstudio menace de fermer définitivement ses installations de Joinville et Saint-Maurice l’ensemble des professionnels, acteurs et réalisateurs compris (Gérard Philipe, Simone Signoret, René Clair, Claude Autant-Lara, Jacques Becker…), se mobilisent aux côtés des ouvriers pour sauver ces deux studios emblématiques. Cette communication propose d’analyser l’implication grandissante des collaborateurs de création dans les revendications sociales des professionnels du cinéma, d’analyser l’évolution des modes de revendication au fil de la période et de montrer comment les luttes sociales constituent progressivement un terreau culturel commun aux différentes catégories socio-professionnelles de la production cinématographique française.

Morgan Lefeuvre est chercheuse associée à la Queen Mary University of London au sein de l’ERC STUDIOTEC, elle enseigne également à l’université de Lausanne. Auteure des Manufactures de nos rêves – les studios de cinéma français des années 1930 (PUR – 2021) et de divers articles sur l’histoire sociale du cinéma et les métiers de la production, ses travaux portent également sur les coopérations cinématographiques franco-italiennes depuis les années 1930.

Séance à 18h à l’Institut national d’histoire de l’art, rue Vivienne (pensez à vérifier les conditions d’accès au vu des directives sanitaires). Merci de signaler votre présence à l’adresse suivante hcc2020@chartes.psl.eu.

Oct
6
mer
2021
Susan Sontag, critique de cinéma – Séminaire sur la critique @ Institut National d'Histoire de l'Art
Oct 6 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Susan Sontag, critique de cinéma - Séminaire sur la critique @ Institut National d'Histoire de l'Art
SÉMINAIRE INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA CRITIQUE
« Susan Sontag, critique de cinéma »

Le colloque a souligné ce qui ne fut pas simplement un intérêt, mais ce qu’il faut bien considérer dans l’œuvre de Sontag comme un véritable souci du cinéma, ce dernier étant pour elle tout à la fois un objet de passion, une pratique désirée et le lieu privilégié pour penser les sujets qui ont inquiété sa pensée. On évoquera la Sontag cinéphile, qui s’exprime dans ses essais et se manifeste à travers la critique d’un film ou d’un réalisateur en particulier (Godard, Resnais, Fassbinder, Bresson…) et ses textes plus généraux sur le cinéma (le « Déclin du cinéma », « Théâtre et cinéma »…). On oublie souvent que Susan Sontag fut elle-même cinéaste, réalisant quatre longs-métrages au cours de sa vie. Plus profondément encore, il semble impossible de séparer la question du cinéma de la réflexion au long cours que Susan Sontag a menée sur les médias et la culture populaire. Ses choix esthétiques, comme la manière dont elle fait du cinéma un objet privilégié pour conduire une analyse des phénomènes culturels de son temps, impliquent des distinctions et des gestes théoriques qui relèvent de l’ensemble de sa pensée et l’éclairent en retour.

Avec Antoine de Baecque et Aurélie Ledoux, organisateurs du colloque « Susan Sontag, le souci du cinéma », rendent compte de la manifestation et de ses enseignements critiques.

→ Consulter l’actualité et le programme du séminaire

Juin
18
ven
2021
Exposition – Images Secondes n°2 – Puissances architectoniques du cinéma @ The Film Gallery
Juin 18 @ 18 h 00 min – Juin 19 @ 21 h 00 min
Exposition – Images Secondes n°2 – Puissances architectoniques du cinéma @ The Film Gallery
Exposition – Images Secondes n.2 « Puissances architectoniques du cinéma » The Film Gallery

Vendredi 18 juin : 18h-21h // Samedi 19 juin : 11h-21h

La revue Images Secondes vise à explorer les mutations du cinéma à travers l’analyse de ses spécificités esthétiques, historiques et technologiques, envisagée au prisme des autres arts et des sciences humaines. Dans un contexte d’ouverture disciplinaire et tournée vers l’expression d’une pensée contemporaine, Images Secondes se positionne au cœur des pratiques et des recherches en cinéma par la mise en regard des objets filmiques avec l’actualité des sociétés. Le second numéro d’Images Secondes, dirigé par Lydie Delahaye et Éline Grignard, se propose d’envisager les dynamiques convergentes entre le cinéma et les approches pratiques et théoriques de l’architecture.

À l’occasion du lancement de ce numéro publié en ligne en 2020, nous avons le plaisir de vous inviter à une exposition éphémère à la Film Gallery, qui en prolonge les enjeux à travers deux propositions plastiques proposées par l’artiste Jean-Baptiste Lenglet et le collectif LAO.

Vous retrouverez ici le sommaire et les différentes contributions : https://imagessecondes.fr/index.php/puissances-architectoniques-du-cinema/

Cette exposition a bénéficié du soutien du LIRA (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle) et du laboratoire ESTCA (Université Paris 8 – Vincennes Saint-Denis).

Un verre vous est offert à partir de 18h en présence des artistes et de l’équipe de la revue.
(Jauge limitée et respect des gestes barrières)

Juin
9
mer
2021
Présentation et discussion autour de son ouvrage : Le tacite, l’humain. Anthropologie politique de Fernand Deligny @ Institut national d'histoire de l'art
Juin 9 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Présentation et discussion autour de son ouvrage : Le tacite, l’humain. Anthropologie politique de Fernand Deligny @ Institut national d'histoire de l'art
SÉMINAIRE INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA CRITIQUE
En commun avec le séminaire « Camérer-décamérer. Fernand Deligny et le cinéma » (Université Paris Nanterre)

Catherine Perret (Université Paris 8), présentation et discussion autour de son ouvrage :
Le tacite, l’humain. Anthropologie politique de Fernand Deligny aux éditions du Seuil (Bibliothèque du XXIème siècle), sortie : 4 mai 2021

Sandra Alvarez de Toledo, Anaïs Masson, éditions L’Arachnéen, Marina Vidal Naquet et Marlon Miguel, préfaciers, Hervé Joubert-Laurencin, contributeur, présentation et discussion autour de l’ouvrage : Fernand Deligny, Camérer. Écrits sur le cinéma et l’image, éditions L’Arachnéen, 2021.

 

Séminaire en présentiel et en visioconférence.

Juin
2
mer
2021
Séminaire du laboratoire ESTCA à la Maison de la Recherche @ Université Paris 8, Amphithéâtre de la Maison de la Recherche de Paris 8, MR02
Juin 2 @ 9 h 30 min – 20 h 00 min
Programme du séminaire du laboratoire ESTCA
Amphithéâtre de la Maison de la Recherche de Paris 8

 

9h30-11h Christa Blümlinger & Sylvie Rollet : « Michèle Lagny: historienne des imaginaires cinématographiques ».
Discutant : Ophir Levy

11h15-12h45 Marie Pruvost-Delaspre : « Faire l’histoire des techniques du cinéma d’animation : le cas du studio japonais Tôei Dôga ».
Discutante : Hélène Fleckinger

14h15-16h Dork Zabunyan, Paul Sztulman : « Politiques de la distraction : quelles politiques ? ».
Discutante : Eugénie Zvonkine

16h30-18h30 Cécile Vargaftig : « La recherche-création, entre la grande Histoire et les regards intimes ».
Discutante : Mélanie Forret

19h-20h Projection de Dans les jardins de mon père de Valérie Minetto, scénario de Cécile Vargaftig (2006, 57’).

Mai
19
mer
2021
De la poétique de la critique littéraire à la poétique de la critique cinématographique (visioconférence)
Mai 19 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
De la poétique de la critique littéraire à la poétique de la critique cinématographique (visioconférence)
SÉMINAIRE INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA CRITIQUE
« De la poétique de la critique littéraire à la poétique de la critique cinématographique »

On envisage dans cette séance un exercice de théorie littéraire : comment construire une poétique de la critique cinématographique en extrapolant à partir d’une poétique de la critique littéraire ? En partant de Poétique de la critique littéraire, ouvrage paru au Seuil en 2019, on se demandera ce que l’on peut garder, ce que l’on doit enlever, ce qu’il faut transformer pour passer d’un genre à l’autre. Avec, à la clef, deux interrogations, l’une sur l’objet – qu’est-ce qui distingue le discours sur une œuvre littéraire du discours sur une œuvre cinématographique ? – l’autre sur la méthode – comment construit-on une poétique ? – avec à l’horizon la même intuition : que ce dont nous parlons, livre ou film, est largement tributaire de la façon dont nous en parlons.

 

Avec Florian Pennanech, professeur agrégé de lettres en classes préparatoires, enseignant à l’université de la Sorbonne nouvelle.

Séminaire en visioconférence, le lien de connexion sera affiché sur la page Facebook du séminaire.
Avr
14
mer
2021
France-USA 2 : les critiques littéraire et cinématographique face aux nouveaux enjeux des années 1940 (visioconférence)
Avr 14 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
France-USA 2 : les critiques littéraire et cinématographique face aux nouveaux enjeux des années 1940 (visioconférence)
SÉMINAIRE INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA CRITIQUE
« France-USA 2 : les critiques littéraire et cinématographique face aux nouveaux enjeux  des années 1940″

Après avoir consacré en 2016 une première séance à la critique américaine de l’après-guerre (et évoqué les travaux de Manny Farber et James Agee), je propose d’explorer la même époque critique en l’ouvrant, d’une part, à la problématique des transferts culturels franco-américains et, de l’autre, aux relations entre critique littéraire et critique cinématographique. En un temps qui a vu émerger le paradigme de la postcritique (voir notamment les travaux de Rita Felski consacrés à la littérature), il y a une certaine urgence à rappeler la distinction anglaise entre critique et criticism, étant entendu que les travaux de notre séminaire portent essentiellement sur le second terme, paradoxalement le plus menacé par une guerre de tranchées ne le concernant pas., tout du moins de façon frontale. Une histoire comparée de la critique (qui ne demande bien sûr qu’à s’ouvrir aux exemples britanniques, italiens, allemands, etc.) doit permettre de prendre la mesure d’un vaste continent de textes, jugements et généalogies, mais aussi d’échanges, de relations privilégiées,  ou encore d’ignorance ou de méconnaissance. Après avoir situé l’origine du dialogue dans la critique littéraire du jeune Sartre, les questions de la subjectivité, de l’auteur et du genre seront abordées à nouveaux frais dans une perspective transatlantique…et en s’efforçant de ne pas se noyer dans l’océan.
Avec Marc Cerisuelo (Université Gustave-Eiffel).

Séminaire en visioconférence, le lien de connexion sera affiché sur la page Facebook du séminaire.
Mar
24
mer
2021
Faire une anthologie critique de textes sur le cinéma (visioconférence)
Mar 24 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Faire une anthologie critique de textes sur le cinéma (visioconférence)
SÉMINAIRE INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA CRITIQUE
« Faire une anthologie critique de textes sur le cinéma : enjeux historiques et théoriques »

En tant que genre critique, l’anthologie est une manière non seulement de recueillir des textes, mais de produire un savoir. A travers quelques exemples, il s’agira de questionner le geste anthologique et de se demander dans quelle mesure il peut nourrir une approche historiographique et théorique et aider à comprendre la manière dont le cinéma a été écrit et pensé.

 Avec José Moure (Université Paris 1, Panthéon Sorbonne) auteur de trois anthologies de textes : « Le Cinéma, Naissance d’un art (1895-1920) », « Le Cinéma, l’art d’une civilisation (1920-1960) », et « Charlot : histoire d’un mythe »,  avec Daniel Banda,  Flammarion, 2008, 2011 et 2013.

 

Séminaire en visioconférence, le lien de connexion sera affiché sur la page Facebook du séminaire.
Fév
10
mer
2021
Rohmer, Rivette, Truffaut : l’âge critique – Séminaire sur la critique (visioconférence)
Fév 10 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Rohmer, Rivette, Truffaut : l'âge critique - Séminaire sur la critique (visioconférence)
SÉMINAIRE INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA CRITIQUE
L’Institut d’Etudes Critiques reçoit Dork Zabunyan, professeur à l’université de Paris 8 Saint-Denis, qui dialoguera avec Marc Cerisuelo et Antoine de Baecque, à propos du numéro de la revue « Critique », 883, décembre 2020 : « Rohmer, Rivette, Truffaut : l’âge critique ».
Séminaire en visioconférence, le lien de connexion sera affiché sur la page Facebook du séminaire.
Déc
16
mer
2020
Nouveaux Cahiers – Séminaire sur la critique (visioconférence)
Déc 16 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Nouveaux Cahiers - Séminaire sur la critique (visioconférence)
SÉMINAIRE INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA CRITIQUE  Edito Nouveaux Cahiers
Une nouvelle donne aux Cahiers du cinéma, depuis juin 2020, suscite curiosité et intérêt. Le séminaire Critique invite Marcos Uzal, Pierre Eugène, Philippe Fauvel, Alice Leroy à venir présenter ces « nouveaux Cahiers ». Une discussion suivra.

 

Séminaire en visioconférence, le lien de connexion sera affiché sur la page Facebook du séminaire.

Déc
10
jeu
2020
Trump, un film d’Amérique – Théâtres de la mémoire (visioconférence) @ Institut national d'histoire de l'art, salle Jullian