DĂ©c
5
mar
2017
La Novellisation. Études de cas @ UniversitĂ© Paris 8 - BĂątiment B - Salle 106
DĂ©c 5 @ 9 h 30 min – 17 h 30 min
La Novellisation. Études de cas @ UniversitĂ© Paris 8 - BĂątiment B - Salle 106 | Saint-Denis | Île-de-France | France
La Novellisation. Études de cas

Cette JournĂ©e d’études du 5 dĂ©cembre 2017 se veut la poursuite du travail effectuĂ© lors d’une premiĂšre JournĂ©e qui a eu lieu le 10 dĂ©cembre 2014 et qui s’intitulait : « La Novellisation – Peut-on parler d’adaptation ? ». Des questions d’ordre thĂ©orique et historique y seront de nouveau abordĂ©es, par d’autres intervenants, mais il s’agira surtout d’étudier prĂ©cisĂ©ment des Ɠuvres – d’oĂč le titre « Ă©tudes de cas » – qui sont des « adaptations Ă  l’envers », ou des Ă©crits littĂ©raires renvoyant Ă  l’univers du cinĂ©ma et des films, ou Ă  certains films en particulier.
La JournĂ©e devrait permettre de montrer que les types de transpositions Ă  partir d’un film ou d’un scĂ©nario sont nombreux. Que la Novellisation est un phĂ©nomĂšne complexe, polymorphe, visant des lectorats assez diffĂ©rents, et qui rĂ©pond Ă  des projets, des intentions diverses – artistiques, idĂ©ologiques, commerciales…

Organisation : Enrique Seknadje
Aide à l’organisation : Quentin Flaicher
Équipe d’accueil : EsthĂ©tique, Sciences et Technologies du CinĂ©ma et de l’Audiovisuel [ESTCA]

→ TĂ©lĂ©charger le programme

DĂ©c
7
jeu
2017
Le film musical hollywoodien / The hollywood musical @ Maison des Sciences de l'Homme, Amphithéùtre
DĂ©c 7 @ 9 h 30 min – 17 h 45 min
Le film musical hollywoodien / The hollywood musical @ Maison des Sciences de l'Homme, AmphithĂ©Ăątre | Saint-Denis | Île-de-France | France
Le film musical hollywoodien en contexte médiatique et culturel / The hollywood film musical in its mediatic and cultural context

Ce colloque de clĂŽture dressera le bilan des travaux menĂ©s dans le cadre du programme de trois ans « Musical MCÂČ â€“ le film musical hollywoodien en
contexte mĂ©diatique et culturel ». L’accent sera mis sur la prĂ©sentation de l’outil numĂ©rique dĂ©veloppĂ© dans le cadre de ce projet : la conception, le fonctionnement et les usages possibles de la base de donnĂ©es « Musical MCÂČ Â».

This conference aims at assessing the work undertaken during the three years of the MCÂČ program, “The Musical Film in its Mediatic and Cultural Context.” We will put emphasis on the presentation of the digital tool that was developed by MCÂČ, focusing on the conception and the possible uses of the database on the Hollywood film musical.

Direction scientifique et organisation :

Marguerite Chabrol et Pierre-Olivier Toulza

→ TĂ©lĂ©charger le programme complet

DĂ©c
9
sam
2017
Le film musical hollywoodien / The hollywood film musical @ Université Paris Diderot - Salle Pierre Albouy - Bùtiment des Grands Moulins, 6Úme ét.
DĂ©c 9 @ 10 h 00 min – 16 h 15 min
Le film musical hollywoodien / The hollywood film musical @ UniversitĂ© Paris Diderot - Salle Pierre Albouy - BĂątiment des Grands Moulins, 6Ăšme Ă©t.  | Paris | Île-de-France | France
Le film musical hollywoodien en contexte médiatique et culturel / The hollywood film musical in its mediatic and cultural context

Ce colloque de clĂŽture dressera le bilan des travaux menĂ©s dans le cadre du programme de trois ans « Musical MCÂČ â€“ le film musical hollywoodien en
contexte mĂ©diatique et culturel ». L’accent sera mis sur la prĂ©sentation de l’outil numĂ©rique dĂ©veloppĂ© dans le cadre de ce projet : la conception, le fonctionnement et les usages possibles de la base de donnĂ©es « Musical MCÂČ Â».

This conference aims at assessing the work undertaken during the three years of the MCÂČ program, “The Musical Film in its Mediatic and Cultural Context.” We will put emphasis on the presentation of the digital tool that was developed by MCÂČ, focusing on the conception and the possible uses of the database on the Hollywood film musical.

Direction scientifique et organisation :

Marguerite Chabrol et Pierre-Olivier Toulza

→ TĂ©lĂ©charger le programme complet

DĂ©c
11
lun
2017
Emanuele Quinz. Design et Distraction @ ENSAD - salle 308
DĂ©c 11 @ 10 h 00 min – 13 h 00 min
Emanuele Quinz. Design et Distraction @ ENSAD - salle 308 | Paris | Île-de-France | France
Emanuele Quinz Design et Distraction

Dans un essai de 1972, Psychologie de l’espace, Abraham A. Moles et Elisabeth Rohmer proposent la dĂ©finition d’un “nouveau design” qui Ă©tend son horizon des objets aux agencements de l’espace et du temps, et vise une “programmation des relations entre homme et environnement”.

Le principe de programmation, que le design applique aux dimensions physiques mais aussi sociales et politiques de l’espace et du temps, s’étend Ă©galement Ă  la “rĂ©gulation scientifique d’atomes de comportement”. Dans cette perspective les dĂ©viations sont programmĂ©es, selon une “partition de chocs”, oĂč des surprises “artistiques” prĂ©disposĂ©es composent un contre-point Ă  la rigiditĂ© des conduites fonctionnelles. Cet Ă©pisode mĂ©connu de l’histoire du design et de l’architecture semble renvoyer Ă  un dĂ©lire cybernĂ©tique, oĂč contrĂŽle et distraction s’opposent comme les termes d’une Ă©quation, et oĂč l’informatique devient l’instrument non seulement de l’analyse mais du design de la sociĂ©té : une utopie – ou dystopie ? – qui se diffuse entre les annĂ©es 1960 et 1970, et dont les fantasmes semblent s’étendre jusqu’à aujourd’hui, Ă  l’ñge du tout numĂ©rique, des big data et des smart cities.

Emanuele Quinz est commissaire d’exposition. MaĂźtre de confĂ©rences Ă  l’UniversitĂ© Paris 8 et enseignant-chercheur associĂ© Ă  l’EnsadLab, Ecole Nationale SupĂ©rieure des Arts dĂ©coratifs, oĂč il co-dirige le sĂ©minaire doctoral. Ses recherches explorent les convergences entre les disciplines dans les pratiques artistiques contemporaines : des arts plastiques Ă  la musique, de la danse au design. Il est l’auteur de Le cercle invisible. Environnements, systĂšmes, dispositfs (Les presses du rĂ©el, 2017) et il a dirigĂ© ou codirigĂ© plusieurs ouvrages dont Strange Design (avec J. Dautrey, Ă©ditions it :, 2014), EsthĂ©tique des systĂšmes (Les presses du rĂ©el, 2015), Behavioral Objects I (avec S. Bianchini, Sternberg, 2016), Uchronia (avec F. Apertet et A. Vigier (les Gens d’Uterpan), Sternberg, 2017).

Organisé par Paul Sztulman & Dork Zabunyan.

 

Mar
26
lun
2018
« C’est dans la rue que ça se passe… » ? @ UniversitĂ© Paris 8 - Maison des Ă©tudiants
Mar 26 @ 10 h 00 min – Mar 29 @ 18 h 00 min
"C'est dans la rue que ça se passe..." ? @ UniversitĂ© Paris 8 - Maison des Ă©tudiants  | Saint-Denis | Île-de-France | France
« C’est dans la rue que ça se passe… » ?

Dans le cadre de le cadre de la Semaine des arts, HĂ©lĂšne Fleckinger, pour la Mission Cinquantenaire de Paris 8, vous invite Ă  l’exposition-ateliers « C’est dans la rue que ça se passe… » ? L’UniversitĂ© de Paris 8 se manifeste de Vincennes Ă  Saint-Denis« , Ă  la Maison des Ă©tudiant.es, Ă  l’occasion des 50 ans de mai-juin 1968 et de la prĂ©paration du Cinquantenaire de Paris 8.

En écho, un Forum sera organisé le 30 mars de 11h à 13h (amphi Y), sur le thÚme « Exposer 1968 / Paris 8 ».
→ Plus d’informations ci-joint et dans le programme de cette 5e Ă©dition de la Semaine des arts.
Avr
5
jeu
2018
Penser le cinĂ©ma au prisme de l’enfance @ Maison de la Recherche UniversitĂ© Sorbonne Nouvelle - Paris 3
Avr 5 @ 9 h 30 min – Avr 6 @ 16 h 00 min
Penser le cinĂ©ma au prisme de l'enfance @ Maison de la Recherche UniversitĂ© Sorbonne Nouvelle - Paris 3 | Paris | Île-de-France | France
Penser le cinĂ©ma au prisme de l’enfance et l’enfance au prisme du cinĂ©ma
Avec le colloque « Penser le cinĂ©ma au prisme de l’enfance et l’enfance au prisme du cinĂ©ma », nous souhaitons rĂ©flĂ©chir aux films eux-mĂȘmes en mĂȘme temps qu’aux discours cinĂ©philiques, thĂ©oriques, poĂŻĂ©tiques et Ă  leur ancrage dans des contextes historiques, culturels et idĂ©ologiques. Que disent-ils du cinĂ©ma, de l’enfance et du rapport de l’un Ă  l’autre ? Comment l’enfance est-elle mise en scĂšne, reprĂ©sentĂ©e et pensĂ©e au travers des films ? L’enfant, comme figure, comme acteur et comme spectateur, permet-il de penser le cinĂ©ma aujourd’hui ou de soutenir une approche spĂ©cifique dans les politiques d’éducation Ă  l’image ?

Ce colloque succĂšde Ă  un premier symposium qui s’est tenu Ă  BrĂȘme en 2016 (Internationales Bremer Symposium zum Film,  Ă  l’universitĂ© de BrĂȘme), dont il se veut complĂ©mentaire. Ce premier Ă©vĂ©nement, organisĂ© par l’universitĂ© de BrĂȘme en coopĂ©ration avec l’universitĂ© Sorbonne Nouvelle – Paris 3, a pris ces discours comme point de dĂ©part pour poser des questions plus gĂ©nĂ©rales sur la figure de l’enfant et l’enfant acteur au cinĂ©ma, sur l’enfance comme dimension de l’expĂ©rience crĂ©atrice et de l’expĂ©rience spectatorielle. Le prĂ©sent colloque, organisĂ© par l’universitĂ© Sorbonne Nouvelle – Paris 3 en coopĂ©ration avec l’universitĂ© de BrĂȘme, souhaite Ă  prĂ©sent cibler la recherche commune sur l’histoire et le fonctionnement de ces discours, et rĂ©flĂ©chir sur leur valeur pour une pensĂ©e contemporaine du cinĂ©ma et de l’enfance, dans une perspective pĂ©dagogique notamment.

Une publication dans la revue ThĂ©orĂšme est envisagĂ©e Ă  l’issue du colloque.

Avec Alain Bergala, Hervé Joubert-Laurencin, Antonio Somaini, Teresa Castro, Emmanuel Siety, Pierre Gabaston, Bettina Henzler, Deborah Martin, Annette Kuhn, Dork Zabunyan.

Une projection sera organisée au Studio des Ursulines le jeudi 5 avril.

→ TĂ©lĂ©charger le programme complet

Organisation :

Perrine Boutin et Emmanuel Siety
UniversitĂ© Sorbonne Nouvelle – Paris 3
Bettina Henzler
UniversitÀt Bremen

 

Avr
18
mer
2018
CĂ©lĂ©brons le centenaire d’AndrĂ© Bazin @ INHA salle Mariette
Avr 18 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
CĂ©lĂ©brons le centenaire d'AndrĂ© Bazin @ INHA salle Mariette | Paris | Île-de-France | France
SĂ©minaire inter-universitaire sur la critique
CĂ©lĂ©brons le centenaire d’AndrĂ© Bazin !

Dans le cadre du séminaire sur la critique de cinéma « IDEC » le laboratoire HAR (Paris Nanterre) ses directeurs Hervé Joubert-Laurencin et Rémi Labrusse vous invitent cordialement à partager un verre en mémoire du critique de cinéma André Bazin (18 avril 1918 Angers-11 novembre 1958 Bry-sur-Marne).

Cette annĂ©e de commĂ©moration nationale verra la sortie courant octobre de ses Écrits complets aux Ă©ditions Macula d’un film documentaire, Bazin roman, rĂ©alisĂ© par Marianne Dautrey et HervĂ© Joubert-Laurencin de colloques internationaux organisĂ© Ă  Chicago en octobre par Daniel Morgan et Dudley Andrew et Ă  Paris en dĂ©cembre par le groupe IDEC.

 

Mai
25
ven
2018
Workshop Représentations médiatiques du Nord Parisien @ Institual National d'Histoire de l'Art
Mai 25 @ 9 h 30 min – 17 h 15 min
Workshop Représentations médiatiques du Nord Parisien @ Institual National d'Histoire de l'Art
Workshop « Représentations Médiatiques du Territoire »

Cet atelier fait suite au colloque sur le film guĂ©rilla (INHA – MSH PN 23-24 fĂ©vrier 2017) qui, en se focalisation sur des auto productions issues en grande partie de Seine Saint-Denis, a pu mettre en Ă©vidence l’importance systĂ©matique du refus des reprĂ©sentations mĂ©diatiques du territoire comme Ă©lĂ©ment moteur de cette crĂ©ation cinĂ©matographique indĂ©pendante. Qu’il s’agisse de Wesh wesh, qu’est-ce qui se passe ?1 ou de Rue des CitĂ©s, 20111, ces films, bien que trĂšs diffĂ©rents, ont Ă©tĂ© motivĂ©s par le rejet des images du territoire vĂ©hiculĂ©es par les reportages tĂ©lĂ©visĂ©s et la production cinĂ©matographique institutionnelle. Le film guĂ©rilla rĂ©pond ainsi la double exigence de porter une autre image du Nord parisien tout en cherchant activement une organisation de la production cinĂ©matographique Ă  mĂȘme de ne pas reproduire ces reprĂ©sentationsmainstream.

Cet atelier se propose donc d’analyser, de façon prĂ©cise et systĂ©matique, les reprĂ©sentations mĂ©diatiques du Nord parisien. Il s’agira donc, dans ce workshop, de mobiliser diffĂ©rents corpus (archives dĂ©partementales, films de patrimoines, production cinĂ©matographique et audiovisuelle, images des mass media et nouveaux mĂ©dias) afin de construire une lecture comparĂ©e des reprĂ©sentations du Nord parisien.

Dans le cadre du projet Cluster9-3

→ Consulter le programme de la journĂ©e

Juin
6
mer
2018
Chantier Bazin @ INHA salle Mariette
Juin 6 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Chantier Bazin @ INHA salle Mariette | Paris | Île-de-France | France
SĂ©minaire inter-universitaire sur la critique
Chantier Bazin

De l’intĂ©rĂȘt et de la maniĂšre de publier les Ă©crits complets d’un critique de cinĂ©ma.

Dernier sĂ©minaire de l’annĂ©e, autour du livre en prĂ©paration : AndrĂ© Bazin, Écrits complets, en 3 volumes, PrĂ©face et notes par HervĂ© Joubert-Laurencin.
HervĂ© Joubert-Laurencin, directeur de l’ouvrage, Pierre EugĂšne, qui fut ingĂ©nieur de recherche lors d’une Ă©tape de son Ă©laboration et qui y collabore toujours, VĂ©ronique Yersin, directrice des Ă©ditions Macula, ainsi que d’autres membres de l’équipe disponibles actuellement au travail sur le bouclage de cette Ă©dition exceptionnelle, viendront prĂ©senter l’état de la science et l’état de l’objet.

 

Sep
20
jeu
2018
Un Ă©tat de distraction permanent : le cas Donald J. Trump, par D. Zabunyan @ INHA Auditorium
Sep 20 @ 15 h 30 min – 16 h 30 min
Un Ă©tat de distraction permanent : le cas Donald J. Trump, par D. Zabunyan @ INHA Auditorium | Paris | Île-de-France | France
Un Ă©tat de distraction permanent: le cas Donald J. Trump

Conférence de Dork Zabunyan

Donald Trump gouverne par distraction, non seulement en transformant la politique en pur spectacle, mais aussi, et par lĂ  mĂȘme, en Ă©loignant ses concitoyens des problĂšmes effectifs qui affectent leur existence au quotidien.
Images et discours Ă  l’appui, il s’agira de revenir sur une prĂ©sidence Ă  nulle autre pareille, oĂč une nation entiĂšre semble prise au piĂšge d’une «politique de la distraction» qui la transit tout entiĂšre autant qu’elle la divise.

EvĂ©nement dans le cadre du lancement de l’École Universitaire de Recherche ArTeC.

 

Nov
29
jeu
2018
Nouvelles du front au BrĂ©sil – Carte blanche Ă  Victor GuimarĂŁes @ ENS Ulm, Salle Weil
Nov 29 @ 20 h 00 min – 23 h 00 min
Nouvelles du front au BrĂ©sil - Carte blanche Ă  Victor GuimarĂŁes @ ENS Ulm, Salle Weil | Paris | Île-de-France | France
SĂ©minaire doctoral pluridisciplinaire “Penser la crĂ©ation contemporaine dans le CĂŽne Sud”

Nouvelles du front au BrĂ©sil : Non rĂ©conciliĂ©s ou Seule l’invention aide lĂ  oĂč le mensonge rĂšgne. Carte blanche Ă  Victor GuimarĂŁes

Nous ouvrirons la séance avec la projection des trois films suivants avant de dialoguer avec Victor Guimarães :

  • Noir Blue (Ana Pi, 2017, 27’), en prĂ©sence d’Ana Pi ;
  • Estamos Todos Aqui (Chico Santos et Rafael Mellim, 2017, 20’) ;
  • Vando Vulgo Vedita (Andreia Pires et Leonardo Mouramateus, 2017, 20’)

Victor GuimarĂŁes est critique de cinĂ©ma, programmateur et professeur Ă  Belo Horizonte au BrĂ©sil. Il est critique pour la revue CinĂ©tica, et il a Ă©galement collaborĂ© avec Senses of Cinema (Australie), Desistfilm (PĂ©rou), El Agente Cine (Chili), LumiĂšre (Espagne) et La Furia Umana (Italie), en plus de nombreux livres, catalogues de festivals et rĂ©trospectives de films au BrĂ©sil, en Argentine et en France. Il a Ă©tĂ© professeur au Centro UniversitĂĄrio UNA (Belo Horizonte), Ă  la Universidade Positivo (Curitiba) et Ă  la Vila das Artes (Fortaleza). Il a Ă©tĂ© l’un des coordinateurs du FestCurtasBH (2014) et il a fait partie des commissions de sĂ©lection du forumdoc.bh (entre 2012 et 2015). Il a notamment programmĂ© Sabotadores da IndĂșstria (Sesc Palladium, 2014), Argentina Rebelde (Caixa Cultural, 2015), Corpos em Lutas (CachoeiraDoc, 2017), Anacronias (Semana – Festival de Cinema, 2017) et Palavras de Desordem (Festival Lumiar, 2018). Il est doctorant en Communication Sociale Ă  la UFMG, et a rĂ©alisĂ© un sĂ©jour de recherche Ă  l’UniversitĂ© Sorbonne-Nouvelle (Paris 3).

SĂ©ance rĂ©alisĂ©e dans le cadre du sĂ©minaire doctoral interdisciplinaire et interuniversitaire “Penser la crĂ©ation contemporaine dans le CĂŽne Sud”, organisĂ© par Ignacio Albornoz (UniversitĂ© Paris 8, EDESTA, ESTCA), Claire Allouche (UniversitĂ© Paris 8, EDESTA, ESTCA), Leslie Cassagne (UniversitĂ© Paris 8, EDESTA, ScĂšnes du monde), CĂ©lia JĂ©supret (UniversitĂ© Lyon 2, ED3LA, Passages), Baptiste Mongis (IHEAL).

 

DĂ©c
13
jeu
2018
AndrĂ© Bazin, et aprĂšs ? – Colloque international @ Ecole Normale SupĂ©rieure
DĂ©c 13 @ 9 h 15 min – 12 h 15 min
André Bazin, et aprÚs ? - Colloque international @ Ecole Normale Supérieure
Rencontres internationales sur la cinĂ©philie et la critique ANDRÉ BAZIN, ET APRÈS ?

À l’occasion du centenaire d’AndrĂ© Bazin, conçu en regard de la programmation de films de la CinĂ©mathĂšque Française, en accordant une large place Ă  la parole critique, aux jeunes chercheurs comme Ă  la recherche internationale, ce colloque rend hommage aussi bien au rayonnement de la pensĂ©e bazinienne qu’à la puissance de sa cinĂ©philie.

 

Programme de la matinée :

9h30 : confĂ©rence inaugurale d’Angela Della Vacche (Georgia Institut of Technology, Atlanta)

10h45-12h15, table-ronde : Bazin dans la mémoire des Cahiers du cinéma, animée par Cécile Sorin, avec Jean Narboni, Serge Le Péron, Pascal Bonitzer, Emmanuel Burdeau, anciens critiques des Cahiers du cinéma

→ TĂ©lĂ©charger le programme version pdf

 

 

DĂ©c
14
ven
2018
AndrĂ© Bazin, et aprĂšs ? – Colloque international @ Ecole Normale SupĂ©rieure
DĂ©c 14 @ 9 h 15 min – 12 h 15 min
André Bazin, et aprÚs ? - Colloque international @ Ecole Normale Supérieure
RENCONTRES INTERNATIONALES SUR LA CINÉPHILIE ET LA CRITIQUE ANDRÉ BAZIN, ET APRÈS ?

À l’occasion du centenaire d’AndrĂ© Bazin, conçu en regard de la programmation de films de la CinĂ©mathĂšque Française, en accordant une large place Ă  la parole critique, aux jeunes chercheurs comme Ă  la recherche internationale, ce colloque rend hommage aussi bien au rayonnement de la pensĂ©e bazinienne qu’à la puissance de sa cinĂ©philie.

 

Programme de la matinée :

9h15 : confĂ©rence de Damien Marguet (Paris 8) : Bazin et l’acte de crĂ©ation

10h : confĂ©rence de Bamchade Pourvali (Paris Est) : « Le cinĂ©ma selon AndrĂ© Bazin ». L’essai cinĂ©matographique

11h15-12h45, table-ronde : Regards récents sur Bazin, animée par Antoine de Baecque, avec Olivier Alexandre, Patrice Blouin (sous réserve), Emmanuel Burdeau, Laurent Le Forestier

→ TĂ©lĂ©charger le programme version pdf

 

DĂ©c
15
sam
2018
AndrĂ© Bazin, et aprĂšs ? – Colloque international @ Institut National d'Histoire de l'Art
DĂ©c 15 @ 9 h 00 min – 13 h 00 min
André Bazin, et aprÚs ? - Colloque international @ Institut National d'Histoire de l'Art
RENCONTRES INTERNATIONALES SUR LA CINÉPHILIE ET LA CRITIQUE ANDRÉ BAZIN, ET APRÈS ?

À l’occasion du centenaire d’AndrĂ© Bazin, conçu en regard de la programmation de films de la CinĂ©mathĂšque Française, en accordant une large place Ă  la parole critique, aux jeunes chercheurs comme Ă  la recherche internationale, ce colloque rend hommage aussi bien au rayonnement de la pensĂ©e bazinienne qu’à la puissance de sa cinĂ©philie.

 

Programme de la matinée :

9h45 : confĂ©rence de Marco Grosoli (Habib University, Karachi) : Les mythes avec ou sans l’enfance. Bazin passeur entre photogĂ©nie et critique de l’idĂ©ologie

‹11h15 : table ronde : Les Bazin, aujourd’hui, animĂ©e par Marc Cerisuelo (UniversitĂ© Paris Est)

→ TĂ©lĂ©charger le programme version pdf

 

 

DĂ©c
18
mar
2018
Rencontre autour de Geste filmé, gestes filmiques @ INHA - Salle Walter Benjamin
DĂ©c 18 @ 16 h 00 min – 18 h 00 min
Rencontre autour de Geste filmĂ©, gestes filmiques @ INHA - Salle Walter Benjamin | Paris | Île-de-France | France
Discussion autour de Geste filmĂ©, gestes filmiques, dirigĂ© par Christa BlĂŒmlinger et Mathias Lavin

Nous avons le plaisir de vous annoncer une rencontre autour de l’ouvrage collectif dirigĂ© par Christa BlĂŒmlinger et Mathias Lavin, Geste filmĂ©, Gestes filmiques, paru en aoĂ»t 2018, aux Ă©ditions MimĂ©sis.
En prĂ©sence des deux directeurs de la publication et de plusieurs contributeurs, le dĂ©bat sera animĂ© par Dork  Zabunyan et Damien Marguet, le mardi 18 dĂ©cembre, Ă  l’INHA, salle Walter Benjamin, de 16h Ă  18h.

 

 

Jan
29
mar
2019
Politiques du cinéma et territoires @ Université d'Angers, Le Quatre - Espace cutlurel
Jan 29 @ 9 h 30 min – 17 h 00 min
Politiques du cinéma et territoires @ Université d'Angers, Le Quatre - Espace cutlurel
Politiques du cinéma et territoires 
OrganisĂ©e Ă  l’initiative du projet ANR Cluster 9-3, en partenariat avec le festival Premiers Plans et en collaboration avec la SFR Confluences de l’UniversitĂ© d’Angers

Conçue comme un dialogue entre chercheurs et professionnels du cinĂ©ma, cette journĂ©e d’études entend questionner les politiques du cinĂ©ma menĂ©es par les collectivitĂ©s territoriales. Tout en considĂ©rant le panorama d’ensemble, il s’agira d’essayer de cerner les spĂ©cificitĂ©s, et diffĂ©rences, Ă  la lumiĂšre d’études de cas territoriales. Depuis le dĂ©but des annĂ©es 2000, les collectivitĂ©s territoriales ont dĂ©veloppĂ©, et renforcĂ©, leurs politiques du cinĂ©ma (et plus largement de l’audiovisuel). Ce phĂ©nomĂšne, qui repose sur un certain nombre d’objectifs communs, se caractĂ©rise aussi par une diversitĂ© de choix, de moyens et de mises en application.

Par ailleurs, Ă  une heure de grands redĂ©coupages administratifs et dans un contexte budgĂ©taire contraint, le devenir de ces politiques locales du cinĂ©ma mĂ©rite d’ĂȘtre interrogĂ©. Comment, dans ce contexte, les projets de cinĂ©ma doivent-ils se rĂ©inventer ?

Dans le cadre du projet Cluster9-3

→ Consulter le programme de la journĂ©e

Jan
30
mer
2019
Conférence-débat avec Jihoon Kim @ Université Paris Didedot, salle 785 C, bùt. C
Jan 30 @ 10 h 30 min – 12 h 00 min
Conférence-débat avec Jihoon Kim @ Université Paris Didedot, salle 785 C, bùt. C
Conférence et débat avec Jihoon Kim

Emmanuelle AndrĂ© (UniversitĂ© Paris 7, Cerilac) et Christa BlĂŒmlinger (UniversitĂ© Paris 8, ESTCA) annoncent pour mercredi 30 janvier à 10h30 une confĂ©rence et un dĂ©bat avec Jihoon Kim, Professeur associĂ© Ă  l’Université Chung-ang (CorĂ©e du Sud), autour de son livre Between Film, Video, and the Digital: Hybrid Moving Images in the Post-media Age.

La conférence sera en anglais, le débat en français et en anglais.

 

 

Mar
19
mar
2019
La boucle animĂ©e, du jouet optique au Gif + Pour l’histoire de la crĂ©ation d’un genre cinĂ©matographique @ INHA - salle Mariette
Mar 19 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
La boucle animĂ©e, du jouet optique au Gif + Pour l’histoire de la crĂ©ation d’un genre cinĂ©matographique @ INHA - salle Mariette | Paris | Île-de-France | France
LES ÉTATS DU CINÉMA, SÉMINAIRE DOCTORAL
Dirigé par Dominique Willoughby

Marion Charroppin (doctorante ESTCA, Paris 8) : La boucle animée, du jouet optique au Gif

Le projet de cette thĂšse est de relier l’analyse esthĂ©tique des boucles continues issues des jouets optiques Ă  celle d’images animĂ©es ultĂ©rieures telles que le Gif. Apparu en 1983, le Gif ou « graphic interchange format » dĂ©signait Ă  l’origine un format d’image numĂ©rique fixe destinĂ©e Ă  internet. À partir de 1996 oĂč apparaĂźt un Gif reprĂ©sentant un bĂ©bĂ© qui danse, ce format correspond Ă  une image animĂ©e selon une brĂšve sĂ©quence qui se rĂ©pĂšte Ă  l’infini. À l’ùre de la communication numĂ©rique, les Gif sont surtout prĂ©sents sur les rĂ©seaux sociaux et les smartphones, s’intĂ©grant aux discussions comme un nouvel Ă©lĂ©ment de ponctuation. Dans le cas d’une boucle continue, la premiĂšre et la derniĂšre phase de l’action se confondent, effaçant le dĂ©but et la fin. Dans ce cas, le Gif est une forme d’image animĂ©e de tendance anarrative, qui remet en question la classique conception linĂ©aire du temps de l’image animĂ©e cinĂ©matographique. Il nous semble intĂ©ressant de questionner la place que peut avoir cet objet anarratif dans une conversation virtuelle sur les rĂ©seaux sociaux.

Il semblerait que le Gif animĂ© en boucle continue soit une entitĂ© graphique qui exprime de l’affect plutĂŽt qu’il ne raconte une histoire. Les reprĂ©sentations culturelles qu’il rĂ©emploie sont choisies pour leur pouvoir expressif. Le Gif peut ĂȘtre composĂ©e de plusieurs petites actions mais son ensemble est conçu pour provoquer une Ă©motion simple : rire, peur, dĂ©goĂ»t, excitation sexuelle. On rencontre ce schĂ©ma anarratif avant l’ùre du cinĂ©ma narratif classique, Ă  travers certains jouets optiques du XIXe siĂšcle (phĂ©nakistiscope, zootrope,praxinoscope) qui prĂ©sentent des animations en boucle continue composant le mĂȘme genre d’« unitĂ© expressive » que le Gif.

Au cours de ce travail, nous questionnerons les modalitĂ©s d’expression de la boucle animĂ©e,son Ă©volution dans le temps, ainsi que la rĂ©ception de ces images, en comparant les boucles animĂ©es du « prĂ©cinĂ©ma » et celles du postcinĂ©ma d’un point de vue scĂ©naristique, stylistique et de leur technique d’animation. Nous nous demanderons comment, du XIXe siĂšcle Ă  nos jours, la consommation spĂ©cifique des images animĂ©es en boucle a impactĂ© le ressenti des formes, des couleurs et du mouvement chez le spectateur. L’expression cyclique d’un motif entraĂźnant une consommation des images de l’ordre de « l’attraction», nous verrons en quoi les boucles continues des Gif participent Ă  faire de l’ùre numĂ©rique une Ăšre attractionnelle en rupture avec le schĂ©ma narratif de l’ùre cinĂ©matographique.

Stefano Darchino (doctorant ESTCA, Paris 8) : Pour l’histoire de la crĂ©ation d’un genre cinĂ©matographique

En s’appuyant sur les concepts de Tzvetan Todorov, de Jean-Louis Leutrat et de Janet Staiger (entre autres), une approche historique et « matĂ©rialiste » Ă  l’égard des genres cinĂ©matographiques sera proposĂ©e : ils n’existent qu’à partir du moment oĂč ils sont nommĂ©s. Dans ce processus de crĂ©ation, un rĂŽle fondamental est souvent jouĂ© par les critiques de cinĂ©ma, dont les textes publiĂ©s participent Ă  la diffusion du genre : par exemple, on sait que le « film noir » a Ă©tĂ© forgĂ© par la critique cinĂ©matographique française. L’étude de cas qui sera employĂ©e correspond au genre italien du « cinema demenziale » (cinĂ©ma dĂ©mentiel), nĂ© au dĂ©but des annĂ©es quatre-vingt Ă  partir de la rĂ©ception critique de quelques films comiques amĂ©ricains venant de sortir en salles : 1941 (de Steven Spielberg, 1979), Y a-t-il un pilote dans l’avion ? (Airplane!, de Jim Abrahams, David Zucker & Jerry Zucker, 1980) et The Blues Brothers (de John Landis, 1980).

 

→ Consulter le programme du sĂ©minaire

 

Mar
21
jeu
2019
Mariano LlinĂĄs et les machines de la fiction @ ENS Ulm, Salle des Actes
Mar 21 @ 18 h 15 min – 19 h 45 min
Mariano Llinás et les machines de la fiction @ ENS Ulm, Salle des Actes | Paris | Île-de-France | France
SĂ©minaire doctoral pluridisciplinaire “Penser la crĂ©ation contemporaine dans le CĂŽne Sud”
« Mariano Llinås et les machines de la fiction »
en présence du cinéaste

La rencontre avec Mariano LlinĂĄs (Balnearios, Historias Extraordinarias, La Flor), sera construite autour de la projection d’extraits de films et de questions que nous n’avons (encore) jamais osĂ© lui poser. Nous nous intĂ©resserons notamment Ă  la singularitĂ© de ses films dans le contexte du cinĂ©ma contemporain en lien avec la production El Pampero Cine, aux jeux de rĂ©fĂ©rences artistiques et littĂ©raires rioplatenses et europĂ©ennes dans son Ɠuvre, Ă  sa collaboration au cinĂ©ma argentin en tant que scĂ©nariste (avec Hugo Santiago et Santiago Mitre notamment) ainsi qu’à la fabrication au long cours de La Flor, son dernier long mĂ©trage d’une durĂ©e de 14 heures et tournĂ© pendant dix ans, sorti en salles en France le 6 mars* (prĂ©sentĂ© notamment au Festival de Locarno, au TIFF et grand victorieux du BAFICI en 2018).

La sĂ©ance du sĂ©minaire sera suivie de la projection du premier long mĂ©trage de Mariano LlinĂĄs, Balnearios (2002) au cinĂ©ma Les 3 Luxembourg Ă  20h30, dans le cadre de ÂĄCine argentino! Rencontres de cinĂ©ma argentin Ă  Paris et d’un partenariat avec le Festival CinĂ©latino Rencontres de Toulouse. Le film sera suivi d’un Ă©change avec Mariano LlinĂĄs et Fernando Ganzo, co-rĂ©dacteur en chef de So Film et auteur du texte « El Pampero Ă  l’heure de La flor » dans le numĂ©ro 109 de la revue Trafic.

Vous retrouverez toutes les informations de la séance ici : https://www.facebook.com/events/2600436256664065/

SĂ©ance rĂ©alisĂ©e dans le cadre du sĂ©minaire doctoral interdisciplinaire et interuniversitaire “Penser la crĂ©ation contemporaine dans le CĂŽne Sud”, organisĂ© par Ignacio Albornoz (UniversitĂ© Paris 8, EDESTA, ESTCA), Claire Allouche (UniversitĂ© Paris 8, EDESTA, ESTCA), Leslie Cassagne (UniversitĂ© Paris 8, EDESTA, ScĂšnes du monde), CĂ©lia JĂ©supret (UniversitĂ© Lyon 2, ED3LA, Passages), Baptiste Mongis (IHEAL).

 

Mar
27
mer
2019
Bazin au complet : qu’est-ce que ça change ? Une Ă©tude de textes @ Institut National d'Histoire de l'Art
Mar 27 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Bazin au complet : qu’est-ce que ça change ? Une Ă©tude de textes @ Institut National d'Histoire de l'Art
SÉMINAIRE INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA CRITIQUE
Bazin au complet : qu’est-ce que ça change ? Une Ă©tude de textes

La publication rĂ©cente des Écrits complets d’AndrĂ© Bazin aux Ă©ditions Macula (2681 textes rendus publics, pour la plupart une seule fois dans un journal ou une revue, entre dĂ©cembre 1942 et dĂ©cembre 1958, suivis de 19 Varia isolĂ©s et d’une centaine de pages de variantes ou d’inĂ©dits contenus dans les 11 volumes posthumes de l’auteur publiĂ©s entre 1958 et aujourd’hui)  remet en circulation la pensĂ©e de Bazin sur le cinĂ©ma. Comme ses idĂ©es Ă©taient dĂ©jĂ  largement diffusĂ©es dans le monde Ă  partir d’une petite sĂ©lection connue de bons textes Ă©lus par lui ou par ses Ă©diteurs posthumes (un sur dix environ au total), qu’est-ce que cela change  – ou plutĂŽt qu’est-ce que « ça » change, si l’on considĂšre que des textes choisis sont le rĂ©sultat d’un « surmoi » ?
En relisant de prĂšs quelques textes oubliĂ©s ou retrouvĂ©s, pour passer du dĂ©tail Ă  l’Ɠuvre entiĂšre et retour (« Et Clic ! Zirkel im verstehen », comme dit Madame Maggi dans SalĂČ ou les 120 JournĂ©es de Sodome, et aussi Pier Paolo Pasolini plus calmement, qui lisait Leo Spitzer en thĂ©oricien de la relation critique), je ne chercherai  pas Ă  quadriller la bonne ou la mauvaise parole de Bazin ou sur Bazin (Ă  bas le moralisme !), mais seulement  d’imaginer les prĂ©mices une histoire rapprochĂ©e de sa critique ou : « Que signifie se rapprocher d’une Ɠuvre ? ».

HervĂ© Joubert-Laurencin est professeur Ă  l’UniversitĂ© Paris-Nanterre.

→ Consulter le programme du sĂ©minaire

 

Mar
29
ven
2019
Signature-rencontre autour de Scénaristes de cinéma : un autoportrait @ MK2 Quai de Loire
Mar 29 @ 19 h 00 min – 20 h 00 min
Signature-rencontre autour de ScĂ©naristes de cinĂ©ma : un autoportrait @ MK2 Quai de Loire | Paris | Île-de-France | France
Signature-Rencontre avec les auteurs de « Scénaristes de cinéma : un autoportrait », éditions Anne CarriÚre

Ni cinĂ©aste, ni Ă©crivain, le scĂ©nariste de cinĂ©ma travaille dans l’ombre, la plupart du temps en collaboration avec les metteurs en scĂšne. Il est le premier tĂ©moin de la naissance des films, et les accompagne parfois jusqu’au montage final.

Sur la base d’un questionnaire auxquels ont rĂ©pondu plus d’une soixantaine de professionnels, les scĂ©naristes de cinĂ©ma associĂ©s dĂ©crivent une profession peu connue, mais passionnante. Ils Ă©voquent les difficultĂ©s du mĂ©tier, mais aussi les spĂ©cificitĂ©s de leurs savoir-faire, loin des modĂšles tĂ©lĂ©visuels et des formatages en tout genre.

DivisĂ© en six chapitres, le livre aborde de nombreuses questions, qui vont du statut social de l’auteur Ă  l’invisibilitĂ© publique du scĂ©nariste de cinĂ©ma. Peut-on vivre du mĂ©tier de scĂ©nariste ? Comment trouve-t-on du travail ? Les scĂ©naristes sont-ils bien lus ? Comment travaille-t-on avec un cinĂ©aste ? Que faut-il penser des rĂ©sidences ? Et tout simplement : À quoi sert un scĂ©nariste ?

Chaque chapitre a Ă©tĂ© pris en charge par un ou plusieurs scĂ©naristes de cinĂ©ma. Les styles diffĂšrent, mais tĂ©moignent tous du plaisir d’écrire et de transmettre la passion du mĂ©tier. L’intĂ©gration de nombreux tĂ©moignages contribue Ă  faire de ce texte un vĂ©ritable autoportrait de groupe.

Le livre s’adresse Ă  tous ceux que le cinĂ©ma intĂ©resse : professionnels, enseignants, Ă©tudiants, mais Ă©galement cinĂ©philes. PĂ©dagogique, documentĂ©, incarnĂ©, traversĂ© par un Ă©vident plaisir d’écrire, il se lit aisĂ©ment et met en lumiĂšre un mĂ©tier du cinĂ©ma mal connu, mĂȘme de la profession.

La signature-rencontre aura lieu Ă  la libraire du MK2 Quai de Loire, le vendredi 29 mars Ă  19h.

 

 

Avr
5
ven
2019
La danse indĂ©pendante Ă  Buenos Aires : Ɠuvres visibles et pratiques souterraines @ ENS Ulm, Salle CavaillĂšs
Avr 5 @ 19 h 15 min – 22 h 00 min
La danse indĂ©pendante Ă  Buenos Aires : Ɠuvres visibles et pratiques souterraines @ ENS Ulm, Salle CavaillĂšs | Paris | Île-de-France | France
SĂ©minaire doctoral pluridisciplinaire “Penser la crĂ©ation contemporaine dans le CĂŽne Sud”
« La danse indĂ©pendante Ă  Buenos Aires : Ɠuvres visibles et pratiques souterraines », avec  Caterina Mora, danseuse, performeuse et chercheuse argentine.

A l’ùre de la super-reproductibilitĂ© technique, certaines Ɠuvres ont le pouvoir de traverser les ocĂ©ans : combien de films, textes, et morceaux de musique passent-ils ainsi de regards en oreilles, transitant par des rĂ©seaux officiels ou pirates ? Mais qu’en est-il pour la danse ? Alors mĂȘme que la crĂ©ation en danse contemporaine est particuliĂšrement foisonnante en Argentine, ce sont trĂšs peu de piĂšces qui arrivent finalement jusqu’en Europe. Par ailleurs, limiter ce champ d’expĂ©rimentation aux objets produits semble bien rĂ©ducteur au regard de la multiplicitĂ© de pratiques dansĂ©es que l’on peut rencontrer sur ces terres


Nous vous invitons donc Ă  une plongĂ©e dans le monde de la danse indĂ©pendante de la capitale argentine : qui sont les danseurs et les chorĂ©graphes qui animent ce microcosme dynamique, pour quelles Ɠuvres et quelles pratiques, Ă  travers quels corps et quels imaginaires, dans quel type de travail, quelles conditions de production ? Pour traverser ces questions, nous dialoguerons avec Caterina Mora, chorĂ©graphe, performeuse et chercheuse argentine vivant actuellement Belgique. Nous aborderons les paradoxes et les espoirs et de la danse indĂ©pendante portĂšgne, puis elle nous invitera Ă  entrer dans son actuel processus de recherche-crĂ©ation, autour de l’imaginaire de la communautĂ© latine en Europe. Elle nous prĂ©sentera « 18 minutes of a poor cheap bastard lecture performance”, proposĂ©e il y a peu au Kanal Pompidou Ă  Bruxelles.

Mai
23
jeu
2019
Exposition Arts Lieux – Vernissage @ Villa Belleville
Mai 23 Jour entier
Exposition Arts Lieux - Vernissage @ Villa Belleville
Politiques du cinéma et territoires 
OrganisĂ©e Ă  l’initiative du projet ANR Cluster 9-3 (IRCAV/PARIS 3, PARAGRAPHE/PARIS 8, MUSIDANSE/PARIS 8, ESTCA/PARIS 8)

L’exposition Arts Lieux (http://cluster93.fr/artslieux) commence sa tournĂ©e de printemps ! Cette petite exposition scĂ©nographie une partie des rĂ©sultats de l’ANR Cluster 93, notamment celle relative aux tiers lieux et aux espaces de crĂ©ation dans leurs dynamiques territoriales.

Vous pourrez la voir dĂšs cet aprĂšs-midi et jusqu’Ă  mardi prochain Ă  la salle de la LĂ©gion d’Honneur de Saint-Denis dans le cadre d’un Ă©vĂšnement plus large autour du Cinquantenaire de l’UniversitĂ© Paris 8 (https://www.facebook.com/pg/CinquantenaireParis8/posts/) : l’exposition collective « A quoi ça sert une universitĂ© ? »

Elle se poursuivra Ă  la Villa Belleville Ă  partir du jeudi 23 mai  jusqu’au dimanche 26 mai : https://www.facebook.com/events/875856406139802/

Vous ĂȘtes cordialement invitĂ© au vernissage prĂ©vu le 23 au soir.

Puis le jeudi 30 mai dans le cadre du Festival Soleil Nord Est au Shakirail avec une performance prĂ©vue de nos collĂšgues de musique (basĂ©e sur les sons collectĂ©s ou produits dans les lieux culturels de notre Ă©tude) : https://www.facebook.com/events/386881685253735/ (Pour info, le festival Soleil Nord Est des friches du Nord Est propose des performances et des Ă©vĂšnements variĂ©s et se tiendra du 31 mai au 9 juin dans des lieux connus : Shakirail, DOC, Cirque Ă©lectrique, Station Gare Mines, Zone sensible… ou nouveaux comme le Post…).

Une itinĂ©rance est Ă©galement prĂ©vue Ă  l’automne : en septembre Ă  la FMSH, puis en octobre au 59 Rivoli Ă  l’occasion des 20 ans de ce lieu.

Dans le cadre du projet Cluster9-3

→ Consulter la brochure 

Juin
3
lun
2019
Rencontre avec le cinéaste Juan Francisco Gonzålez @ ENS Ulm, Salle Weil
Juin 3 @ 19 h 00 min – 22 h 00 min
Rencontre avec le cinĂ©aste Juan Francisco GonzĂĄlez @ ENS Ulm, Salle Weil | Paris | Île-de-France | France
SĂ©minaire doctoral pluridisciplinaire “Penser la crĂ©ation contemporaine dans le CĂŽne Sud”
Rencontre avec le cinéaste Juan Francisco Gonzålez : de MAFI à DOCLA, pour une création cinématographique collective latino-américaine.

 La sĂ©ance arpentera  en premiĂšre ligne des problĂ©matiques de crĂ©ation collective dans le cinĂ©ma documentaire contemporain ainsi que la nĂ©cessitĂ© d’un dialogue actif entre cinĂ©matographies nationales et pensĂ©e continentale en AmĂ©rique latine aujourd’hui, dans un Ă©lan possible de rĂ©appropriation gĂ©nĂ©alogique du Nuevo Cine Latinoamericano des annĂ©es 60. Nous ponctuerons la discussion par des projections d’extraits de films choisis par Juan Francisco GonzĂĄlez dont nous vous dĂ©taillons le programme ci-dessous.

Juan Francisco GonzĂĄlez a Ă©tudiĂ© le cinĂ©ma documentaire Ă  l’EICTV de San Antonio de los Baños Ă  Cuba, puis a formĂ© DOCLA (Red de Documentalistas Latinoamericanos) avec d’autres rĂ©alisateurs, oĂč il dĂ©veloppe des projets visant Ă  crĂ©er un rĂ©seau actif de cinĂ©ma documentaire latino-amĂ©ricain (Chili, PĂ©rou, Colombie, BrĂ©sil notamment), en se focalisant notamment sur les problĂ©matiques de films autochtones et de formes alternatives de production pour une Ă©mancipation esthĂ©tique. Par ailleurs, en parallĂšle de l’enseignement du cinĂ©ma documentaire au Chili, il a activement collaborĂ© au collectif de rĂ©alisateurs chiliens MAFI (Mapa FĂ­lmico de un PaĂ­s), qui visait en premier lieu Ă  crĂ©er une cartographie filmique de pans de rĂ©alitĂ© du Chili envisagĂ© dans la totalitĂ© de sa gĂ©ographie, films diffusĂ©s sur la page internet MAFI.tv. Avec MAFI, il a Ă©galement co-rĂ©alisĂ© deux longs mĂ©trages, intitulĂ©s PROPAGANDA (2014) et DIOS (2019). En 2018, il termine un court mĂ©trage documentaire Salir de la Ciudad, portrait de l’artiste musicien chilien MatĂ­as Cena. Il participe Ă  plusieurs rĂ©sidences d’art collaboratif (programme Red Cultura) oĂč il a dĂ©veloppĂ© des projets de documentaire avec diffĂ©rentes communautĂ©s Ă  travers le Chili, en recherche de nouvelles formes de rĂ©cits collaboratifs. En 2015, il intĂšgre une rĂ©sidence artistique dans la commune de Petorca oĂč il rĂ©alise avec les habitants un court mĂ©trage documentaire intitulé La Virgen de las Aguas et en 2018 dans le village de San Dionisio (commune de ColbĂșn) un long mĂ©trage intitulĂ© ReinvenciĂłn Agraria.

Programme des extraits projetés au cours de la séance :
  • Courts mĂ©trages de MAFI.tv, rĂ©alisĂ©s par Antonio Luco, Carlos Araya, Josefina Buschmann, Juan Francisco GonzĂĄlez et Felipe AzĂșa (Chili, 2013-2018. 20 min)
  • La Virgen de las Aguas de Juan Francisco GonzĂĄlez  (Chili, 2016, sans dialogue, 25 min)
  • Yawar mallku de Jorge SanjinĂ©s (Bolivie, 1969, sous-titrĂ© en anglais, 10 min)
  • Sembradoras de vida de Alvaro & Diego Sarmiento, (Perou, 2019, sous-titrĂ© en anglais, 12 minutes)
  • Espero tu (re)vuelta de Eliza Capai (BrĂ©sil, 2019, sous-titrĂ© en anglais, 10 minutes –sous rĂ©serve-)
  • MorivivĂ­ de David Aguilera Cogollo (Cuba – Colombie, 2019, 37 minutes –sous rĂ©serve-)

Elle sera menée en français et espagnol, avec traduction réalisée par nos soins.

Retrouvez toutes les informations ici : https://www.facebook.com/events/696874074064640/

Juin
6
jeu
2019
RhĂ©torique filmĂ©e au cinĂ©ma – Colloque international @ Maison de la la Recherche, UniversitĂ© Paris 8 Vincennes - Saint-Denis
Juin 6 @ 9 h 30 min – 19 h 30 min
Rhétorique filmée au cinéma - Colloque international @ Maison de la la Recherche, Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis
Rhétorique filmée au cinéma (1927-1960) Etats-Unis, France, Allemagne Colloque international

Manifestation produite avec le soutien de l’équipe EsthĂ©tique, Sciences et Technologies du CinĂ©ma et de l’Audiovisuel (ESTCA), de l’équipe ScĂšnes du monde, crĂ©ation, savoirs critiques et de la Direction des Services de la recherche de l’UniversitĂ© Paris 8 Vincennes – Saint-Denis.

→ Consulter le programme du colloque

Juin
7
ven
2019
RhĂ©torique filmĂ©e au cinĂ©ma – Colloque @ Maison des Sciences de l'Homme (Paris Nord)
Juin 7 @ 9 h 30 min – 19 h 30 min
Rhétorique filmée au cinéma - Colloque @ Maison des Sciences de l'Homme (Paris Nord)
Rhétorique filmée au cinéma (1927-1960) Etats-Unis, France, Allemagne Colloque international

Manifestation produite avec le soutien de l’équipe EsthĂ©tique, Sciences et Technologies du CinĂ©ma et de l’Audiovisuel (ESTCA), de l’équipe ScĂšnes du monde, crĂ©ation, savoirs critiques et de la Direction des Services de la recherche de l’UniversitĂ© Paris 8 Vincennes – Saint-Denis.

→ Consulter le programme du colloque

Juin
15
sam
2019
Le corps dans le cinéma et la cinéphilie italiens @ Maison de la Recherche, salle A2-202 Université Paris 8
Juin 15 @ 9 h 30 min – 17 h 00 min
Le corps dans le cinéma et la cinéphilie italiens @ Maison de la Recherche, salle A2-202 Université Paris 8
Le corps dans le cinéma et la cinéphilie italiens
JournĂ©e d’études doctorale organisĂ©e par le laboratoire de recherche ESTCA de l’UniversitĂ© Paris 8, avec le soutien de l’EDESTA

Cette journĂ©e d’étude pluridisciplinaire entend rĂ©unir les jeunes chercheurs ayant pour objet le cinĂ©ma italien autour d’un dĂ©nominateur commun : le corps dans le cinĂ©ma italien. Ce thĂšme peut ĂȘtre dĂ©clinĂ© de multiples façons et couvrir diffĂ©rentes pĂ©riodes du cinĂ©ma italien, il est ouvert aux sciences humaines, aux approches dites culturelles comme aux questions de reprĂ©sentation ou de rĂ©ception. Certaines de ces problĂ©matiques abordent de façon frontale des caractĂ©ristiques techniques ou culturelles typiques du cinĂ©ma italien.

→ Pour plus d’informations et pour consulter le programme de la journĂ©e

 

Juin
28
ven
2019
Rencontre autour de Scénaristes de cinéma : un autoportrait @ salle de projection A1 181, Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis
Juin 28 @ 17 h 30 min – 19 h 30 min
Rencontre autour de ScĂ©naristes de cinĂ©ma : un autoportrait @ salle de projection A1 181, UniversitĂ© Paris 8 Vincennes - Saint-Denis | Paris | Île-de-France | France
Rencontre autour de  « Scénaristes de cinéma : un autoportrait » (éditions Anne CarriÚre) écrit par le collectif « Scénaristes de cinéma associées »

Cette rencontre se tiendra le vendredi 28 juin Ă  partir de 17h30 dans la salle de projection A1 181 de l’universitĂ©, en prĂ©sence de CĂ©cile Vargaftig, Maya Haffar, et Pierre Chosson, scĂ©naristes et contributeurs de l’ouvrage.

La discussion sera animée par Marie Pruvost-Delaspre et Olivier Bohler.

La rencontre sera suivie d’un pot amical.

Nov
5
mar
2019
Rencontres ArTeC @ Centre des arts d’Enghien-les-Bains
Nov 5 @ 9 h 30 min – Nov 6 @ 18 h 30 min
Rencontres ArTeC @ Centre des arts d’Enghien-les-Bains
Rencontres ArTeC

Lieu pluridisciplinaire, Ă  la croisĂ©e des arts numĂ©riques, des sciences, et des technologies, le Centre des arts d’Enghien-les-Bains accueille la premiĂšre Ă©dition des Rencontres ArTeC.

Les rencontres ArTeC proposent deux journĂ©es de confĂ©rences, d’expositions et de performances artis- tiques, l’occasion de dĂ©couvrir des projets dans le domaine des arts, technologies, numĂ©rique, crĂ©ation et mĂ©diations humaines. Ce rendez-vous rĂ©unit des Ă©tudiant·es, enseignant·es, chercheur·es, artistes et curieux·ses. tou·t·es invité·e·s Ă  imaginer de nouvelles collabora-tions au-delĂ  des disciplines.

L’ESTCA y sera prĂ©sente avec deux projets : Dream Films – The Amateur Coney Island Psychoanalitic Society (Dork Zabunyan) et Temps profonds du cinĂ©ma expĂ©rimental (GrĂ©goire Quenault et Dominique Willoughby).

→ Consulter le programme complet

FĂ©v
14
ven
2020
Wang Bing’s 15 Hours and the Chimera of Endlessness – Rencontre avec Erika Balsom @ Institut national d'histoire de l'art, Salle Vassari
FĂ©v 14 @ 11 h 00 min – 14 h 00 min
Wang Bing’s 15 Hours and the Chimera of Endlessness - Rencontre avec Erika Balsom @ Institut national d'histoire de l'art, Salle Vassari
Les Rencontres Edesta Synchronisation

SĂ©minaire animĂ© par Paul-Louis Rinuy (AIAC) et Christa BlĂŒmlinger (ESTCA), proposĂ© avec le soutien de l’EUR ArTec et du CollĂšge des Ecoles Doctorales de l’UniversitĂ© Paris 8

Erika Balsom (King’s College, London) : « Wang Bing’s 15 Hours and the Chimera of Endlessness » RĂ©pondant : Dork Zabunyan (ESTCA)

Longtemps, le documentaire d’observation a souffert, auprĂšs des commissaires d’exposition de l’art contemporain, d’un statut de mauvais objet, trop Ă©loignĂ© d’une certaine artificialitĂ© requise. Cette confĂ©rence s’intĂ©ressera Ă  sa revalorisation rĂ©cente, notamment dans le cadre de la Documenta 11 de 2002, dirigĂ©e par Okwui Enwezor. Reconnaissant qu’il ne s’agit pas d’une simple « copie » du monde, plusieurs artistes ont dĂ©sormais choisi cette stratĂ©gie. La confĂ©rence explorera ce paradoxe apparent Ă  partir d’une discussion portant sur l’Ɠuvre du cinĂ©aste et artiste chinois Wang Bing, 15 Hours (2017), qui documente une journĂ©e de travail dans un atelier textile chinois. L’installation se situe Ă  l’intersection entre des discours sur le cinĂ©ma numĂ©rique et le tournant documentaire dans l’art, dans la mesure oĂč l’Ɠuvre rĂ©affirme la primautĂ© de la saisie optique en mĂȘme temps que les possibilitĂ©s singuliĂšres d’un mode d’enregistrement de longue durĂ©e, propre Ă  la vidĂ©o numĂ©rique. (ConfĂ©rence en anglais)

Erika Balsom est professeure (Senior Lecturer) en Ă©tudes de cinĂ©ma au King’s College Ă  Londres. Elle est l’auteur de After Uniqueness : A History of Film and Video Art in Circulation (2017) et de Exhibiting Cinema in Contemporary Art (2013), et a co-dirigĂ©, entre autres, Artists’ Moving Image in Britain since 1989 (2019) et Documentary Across Disciplines (2016). Elle a publiĂ© dans des revues acadĂ©miques comme Grey Room et Cinema Journal et contribue rĂ©guliĂšrement Ă  des magazines critiques comme Artforum, frieze, et Sight & Sound.