DĂ©c
6
mer
2017
Le cinéma expérimental italien revisité 1960/70 @ INHA, Auditorium
DĂ©c 6 @ 9 h 15 min – 17 h 30 min
Le cinĂ©ma expĂ©rimental italien revisitĂ© 1960/70 @ INHA, Auditorium | Paris | Île-de-France | France
Le cinéma expérimental italien  des années 1960/70 revisité

Autour de la Cooperativa Cinema Indipendente Roma et des films retrouvés de Gianfranco Brebbia.

Au cours des annĂ©es 1960, Ă©mergĂšrent dans le monde entier des groupes de cinĂ©astes expĂ©rimentaux organisĂ©s en coopĂ©ratives indĂ©pendantes. Parmi ces courants, le mouvement italien, parfois autoproclamĂ© underground, se caractĂ©rise par son originalitĂ© et sa diversitĂ© esthĂ©tique, dans laquelle Paolo Bertetto a notamment distinguĂ© le cinĂ©ma d’artiste, le cinĂ©ma « auto-expressif » et le cinĂ©ma dĂ©constructif.

Manifestation co-organisĂ©e par Grains de LumiĂšre et CinĂ©doc Paris Film Coop, Le laboratoire ESTCA et la commission de Recherche de l’UniversitĂ© de Paris 8, avec le soutien du CNC.

FĂ©v
1
jeu
2018
Cycle mélodrames italiens : un cinéma à la croisée des arts @ Fondation JérÎme Seydoux-Pathé
FĂ©v 1 @ 19 h 00 min – FĂ©v 17 @ 22 h 00 min
Cycle mĂ©lodrames italiens :  un cinĂ©ma Ă  la croisĂ©e des arts @ Fondation JĂ©rĂŽme Seydoux-PathĂ© | Paris | Île-de-France | France
Mélodrames italiens :  un cinéma à la croisée des arts
SoirĂ©e d’ouverture

Du 31 janvier au 17 fĂ©vrier 2018, une rĂ©trospective exceptionnelle sur le cinĂ©ma muet italien associe la Fondation JĂ©rĂŽme Seydoux-PathĂ© et le Laboratoire d’excellence des arts et mĂ©diations humaines (Labex Arts-H2H) de l’UniversitĂ© Paris 8, autour du projet portĂ© par CĂ©line Gailleurd : « Le cinĂ©ma muet italien Ă  la croisĂ©e des arts europĂ©ens (1896-1930) ».

Giovanni Pastrone, Carmine Gallone, Nino Oxilia, Roberto Roberti et Febo Mari, cette programmation sera l’occasion de dĂ©couvrir les chefs-d’Ɠuvre mĂ©connus de ces cinq cinĂ©astes italiens. Elle plongera ainsi les spectateurs de la Fondation dans l’univers esthĂ©tique, historique et socio-culturel de la production italienne des annĂ©es 1910-1920.

  • La soirĂ©e d’ouverture jeudi 1 fĂ©vrier Ă  19h sera en prĂ©sence de Emmanuel Dreux, Gian Luca Farinelli, Dork Zabunyan. Le film projetĂ© sera accompagnĂ© par Jean-François Zygel.
  • Ouverture du cycle par CĂ©line Gailleurd (UniversitĂ© Paris 8)
  • PrĂ©sentation des mĂ©lodrames italiens par Gian Luca Farinelli (Directeur de la Cineteca di Bologna)
  • A 20h Projection du film Sangue Bleu (Nino Oxilia, 1914). En version restaurĂ©e en 2014 par la Cineteca di Bologna et accompagnĂ© au piano par un Ă©lĂšve de la classe d’improvisation de Jean-François Zygel (Conservatoire National SupĂ©rieur de Musique et de Danse de Paris).

→ TĂ©lĂ©charger le programme complet du cycle

 

 

 

Mar
26
lun
2018
« C’est dans la rue que ça se passe… » ? @ UniversitĂ© Paris 8 - Maison des Ă©tudiants
Mar 26 @ 10 h 00 min – Mar 29 @ 18 h 00 min
"C'est dans la rue que ça se passe..." ? @ UniversitĂ© Paris 8 - Maison des Ă©tudiants  | Saint-Denis | Île-de-France | France
« C’est dans la rue que ça se passe… » ?

Dans le cadre de le cadre de la Semaine des arts, HĂ©lĂšne Fleckinger, pour la Mission Cinquantenaire de Paris 8, vous invite Ă  l’exposition-ateliers « C’est dans la rue que ça se passe… » ? L’UniversitĂ© de Paris 8 se manifeste de Vincennes Ă  Saint-Denis« , Ă  la Maison des Ă©tudiant.es, Ă  l’occasion des 50 ans de mai-juin 1968 et de la prĂ©paration du Cinquantenaire de Paris 8.

En écho, un Forum sera organisé le 30 mars de 11h à 13h (amphi Y), sur le thÚme « Exposer 1968 / Paris 8 ».
→ Plus d’informations ci-joint et dans le programme de cette 5e Ă©dition de la Semaine des arts.
DĂ©c
7
ven
2018
CinĂ©ma expĂ©rimental allemand – Hamburger Filmmacher Cooperative @ Auditorium de l'Institut National d’Histoire de l’Art
DĂ©c 7 @ 9 h 00 min – 17 h 30 min
CinĂ©ma expĂ©rimental allemand - Hamburger Filmmacher Cooperative @ Auditorium de l'Institut National d’Histoire de l’Art | Paris | Île-de-France | France
Projections-Rencontres-Colloque : CINÉMA EXPÉRIMENTAL ALLEMAND : DORE O. / KLAUS WYBORNY

Hamburger Filmmacher Cooperative (1968 – 1972)

La CoopĂ©rative des cinĂ©astes de Hambourg est fondĂ©e en 1968 par un groupe de cinĂ©astes et d’étudiants de diverses disciplines – parmi lesquels Werner Nekes, Klaus Wyborny, Dore O, Hellmut Costard, Lutz Mommartz, Helmut Herbst – en opposition aux festivals de Mannheim et d’Oberhausen, aux normes strictes d’autocensure de l’industrie cinĂ©matographique allemande, et au manifeste d’Oberhausen de 1962 prĂ©conisant la « prise de contrĂŽle » des longs mĂ©trages par un « jeune cinĂ©ma », attitude qu’ils jugent au final conformiste et paternaliste.

Parmi les cinĂ©astes qui ont poursuivi la rĂ©alisation de films expĂ©rimentaux de façon consĂ©quente, Dore O. et Klaus Wyborny, deux des membres cofondateurs de la Coop de Hambourg, sont invitĂ©s Ă  prĂ©senter une sĂ©lection de leurs films de 1968 Ă  2014 et Ă  Ă©changer avec le public et les communications de spĂ©cialistes Ă  propos de l’histoire et de l’actualitĂ© esthĂ©tique du mouvement expĂ©rimental allemand.

Manifestation co-organisĂ©e par CinĂ©doc Paris Films Coop avec le soutien du CNC, le laboratoire ESTCA et la Commission Recherche de l’UniversitĂ© Paris 8, remerciements au Goethe Institut de Paris.

→ TĂ©lĂ©charger le programme version pdf

 

DĂ©c
20
jeu
2018
Italian silent cinema – Eye Filmmuseum @ Auditorium of the Eye Collection Centre
DĂ©c 20 @ 9 h 30 min – DĂ©c 21 @ 17 h 30 min
Italian silent cinema - Eye Filmmuseum @ Auditorium of the Eye Collection Centre
2-DAY WORKSHOP  ITALIAN SILENT CINEMA A DIVE INTO THE COLLECTIONS OF THE EYE FILMMUSEUM
This two-day workshop will bring together researchers and people from the archives of different nationalities, in order to explore and comment on the film and non-film collections related to Italian silent cinema, held at the Eye Filmmuseum. We will work on a corpus of films selected by researchers and the Eye, but also on advertising material that will highlight the richness and inventiveness of the decorative arts and graphics of this period, as well as the international influence this cinema has experienced. The exchanges will be animated by a sincere endeavour to decompartmentalize and will emphasize aesthetic questions, offering a renewal on the entire period studied.

→ TĂ©lĂ©charger le programme version pdf

 

 

Mai
16
jeu
2019
Visual Salonica – Jalons pour un projet de recherche collectif @ INHA, Salle Vasari
Mai 16 @ 21 h 00 min – Mai 17 @ 18 h 00 min
Visual Salonica - Jalons pour un projet de recherche collectif @ INHA, Salle Vasari  | Paris | Île-de-France | France
Visual Salonica Jalons pour un projet de recherche collectif sur les cultures visuelles à Thessalonique Premier atelier consacré à la période 1912-1945

JournĂ©e organisĂ©e par les laboratoires de recherche HiCSA et ESTCA des universitĂ©s Paris 1 et Paris 8 avec le soutien de l’École française d’AthĂšnes. 

Selanik, Salonique, Thessalonique est, au tournant des XIXe et XXe siĂšcles, un lieu de vie et de cĂŽtoiement de Grecs orthodoxes, Turcs musulmans, Dönme, Serbes, Bulgares, ArmĂ©niens grĂ©goriens, Albanais, Tsiganes et, surtout de Juifs sĂ©pharades particuliĂšrement nombreux – une mosaĂŻque de communautĂ©s dont tĂ©moignent, en langue française, les travaux de Meropi Anastassiadou. Or la ville semble entretenir un rapport fusionnel aux images reproductibles fixes et animĂ©es. Cette relation que nous postulons intime et particuliĂšrement marquante, nous paraĂźt prĂ©gnante durant une longue pĂ©riode de bouleversements politiques, culturels et sociaux couvrant a minima la fin de l’Empire ottoman, l’avĂšnement de l’État grec moderne jusqu’à l’annexion nazie mĂȘme si l’aprĂšs-Seconde guerre mondiale (de la guerre civile Ă  la metapoliteusis) mĂ©riterait d’ĂȘtre envisagĂ©e. Elle doit ĂȘtre rattachĂ©e d’office Ă  l’allure cosmopolite de la ville, au devenir de son peuplement multiethnique et Ă  son hellĂ©nisation progressive aprĂšs 1912 puis 1917, mais Ă©galement aux circulations balkaniques dont Thessalonique constitue encore un pivot au XXe siĂšcle. Ce sont ces points de cristallisation entre une histoire urbaine houleuse et des trajectoires iconiques plurielles que nous souhaitons entreprendre d’interroger dans une approche intermĂ©diale et transpĂ©riodique en envisageant diffĂ©rents supports de production, diffusion, rĂ©ception. Quelles identitĂ©s visuelles vĂ©hicule cette ville transnationale en mutation radicale ? En mobilisant les outils Ă©pistĂ©mologiques des visual studies, ce champ peu arpentĂ© dans les historiographies grecque, anglosaxonne comme francophone sera Ă  l’ordre du jour lors d’une premiĂšre journĂ©e prospective qui se veut le ballon d’essai d’un projet d’envergure internationale. 

→ Consulter le programme de la journĂ©e