DĂ©c
1
ven
2017
Paris 8 fait son cinéma #6 @ Au Clos Sauvage - M° Ligne 7
DĂ©c 1 @ 19 h 00 min – 22 h 00 min
Paris 8 fait son cinĂ©ma #6 @ Au Clos Sauvage - M° Ligne 7  | Aubervilliers | Île-de-France | France
Paris 8 fait son cinéma #6

Avec les Ă©tudiants de Paris 8, et Gabrielle Salem, Garance Rigoni, Nicolas Droin
Paris 8 fait son cinĂ©ma est un Ă©vĂ©nement crĂ©Ă© par des Ă©tudiant.es en cinĂ©ma de Paris 8 pour les Ă©tudiant.es. L’idĂ©e est de prĂ©senter tous les films (Ă  condition que la/le rĂ©alisatrice/teur soit prĂ©sent.e pour le prĂ©senter), sans sĂ©lection, afin de donner un espace de diffusion aux crĂ©ations de nos Ă©tudiant.es, de nos cours, ateliers… Cet espace permet aux Ă©tudiant.es et enseignant.es de dĂ©couvrir les films qui se font dans les autres cours, de partager aussi sur les pratiques, les pĂ©dagogies, les exercices… C’est aussi un espace de rencontre entre les Ă©tudiant.es et entre les « niveaux » puisque Ă©tudiant.es en Master, en L1, L2, et L3 se mĂ©langent, Ă©changent… Enfin nous nous associons Ă  chaque fois Ă  des squats, lieux associatifs, ouverts, en marge, pour inventer, ensemble, une autre programmation que celle uniquement commerciale, ou « sur sĂ©lection » (prix, palmarĂšs et autres concours…) du cinĂ©ma. Nous avons prĂ©sentĂ© plus de 60 films depuis environ deux ans.

Nous prĂ©senterons en ouverture l’un des films rĂ©alisĂ© par Nicolas Garmendia et ses camarades, en hommage Ă  Nicolas. Nicolas Ă©tait venu prĂ©senter ce film lors de l’une de nos prĂ©cĂ©dentes projections.

 

FĂ©v
1
jeu
2018
Cycle mélodrames italiens : un cinéma à la croisée des arts @ Fondation JérÎme Seydoux-Pathé
FĂ©v 1 @ 19 h 00 min – FĂ©v 17 @ 22 h 00 min
Cycle mĂ©lodrames italiens :  un cinĂ©ma Ă  la croisĂ©e des arts @ Fondation JĂ©rĂŽme Seydoux-PathĂ© | Paris | Île-de-France | France
Mélodrames italiens :  un cinéma à la croisée des arts
SoirĂ©e d’ouverture

Du 31 janvier au 17 fĂ©vrier 2018, une rĂ©trospective exceptionnelle sur le cinĂ©ma muet italien associe la Fondation JĂ©rĂŽme Seydoux-PathĂ© et le Laboratoire d’excellence des arts et mĂ©diations humaines (Labex Arts-H2H) de l’UniversitĂ© Paris 8, autour du projet portĂ© par CĂ©line Gailleurd : « Le cinĂ©ma muet italien Ă  la croisĂ©e des arts europĂ©ens (1896-1930) ».

Giovanni Pastrone, Carmine Gallone, Nino Oxilia, Roberto Roberti et Febo Mari, cette programmation sera l’occasion de dĂ©couvrir les chefs-d’Ɠuvre mĂ©connus de ces cinq cinĂ©astes italiens. Elle plongera ainsi les spectateurs de la Fondation dans l’univers esthĂ©tique, historique et socio-culturel de la production italienne des annĂ©es 1910-1920.

  • La soirĂ©e d’ouverture jeudi 1 fĂ©vrier Ă  19h sera en prĂ©sence de Emmanuel Dreux, Gian Luca Farinelli, Dork Zabunyan. Le film projetĂ© sera accompagnĂ© par Jean-François Zygel.
  • Ouverture du cycle par CĂ©line Gailleurd (UniversitĂ© Paris 8)
  • PrĂ©sentation des mĂ©lodrames italiens par Gian Luca Farinelli (Directeur de la Cineteca di Bologna)
  • A 20h Projection du film Sangue Bleu (Nino Oxilia, 1914). En version restaurĂ©e en 2014 par la Cineteca di Bologna et accompagnĂ© au piano par un Ă©lĂšve de la classe d’improvisation de Jean-François Zygel (Conservatoire National SupĂ©rieur de Musique et de Danse de Paris).

→ TĂ©lĂ©charger le programme complet du cycle

 

 

 

FĂ©v
27
mar
2018
Les Ă©tats du cinĂ©ma – Les espaces de la cinĂ©-danse @ INHA - salle Mariette
FĂ©v 27 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Les Ă©tats du cinĂ©ma - Les espaces de la cinĂ©-danse @ INHA - salle Mariette | Paris | Île-de-France | France
Les états du cinéma, séminaire doctoral

Dirigé par Dominique Willoughby

Les espaces de la ciné-danse 

« L’expĂ©rience du mouvement dans l’espace filmique, du cinĂ©ma pur au direct film : espaces Ă©craniques abstraits et cinĂ©graphies impossibles » par BĂĄrbara Janicas (ESTCA, Paris 8)

Depuis les annĂ©es 1920, certains cinĂ©astes se sont emparĂ©s d’idĂ©es de danse pour explorer des espaces filmiques qui ne peuvent exister que sur pellicule. En explorant les effets visuels engendrĂ©s par l’interaction entre les objets mouvants et la lumiĂšre pour enregistrer sur la surface photosensible des mouvements purs et imperceptibles (Dulac, Man Ray), ou en travaillant directement sur le support filmique pour donner Ă  voir des chorĂ©graphies abstraites de formes gĂ©omĂ©triques (Len Lye, McLaren), ils ont rĂ©ussi Ă  crĂ©er des espaces Ă©craniques fondĂ©s et façonnĂ©s sur des expĂ©riences kinĂ©tiques pures. De quelle maniĂšre la pellicule peut-elle ĂȘtre travaillĂ©e comme une matiĂšre plastique propre Ă  la danse ? Comment l’écran de cinĂ©ma devient-il une scĂšne pour des chorĂ©graphiques impossibles ? Dans quelle mesure ces expĂ©rimentations sont Ă  l’origine des postĂ©rieures explorations spatiales en cinĂ©-danse ?

« Panorama des espaces de la ciné-danse, de Maya Deren à Mitchell Rose : effets chorégraphiques et implications dramaturgiques » par Sophie Walon (THALIM, ENS)

L’une des caractĂ©ristiques les plus frappantes des cinĂ©-danses est leur propension Ă  filmer la danse dans des lieux trĂšs divers et parfois insolites. Sortant la danse des thĂ©Ăątres, les « chorĂ©alisateurs » filment la danse dans des aires urbaines (rues, parkings, centres commerciaux, gares), des sites naturels (forĂȘts, plages, montagnes, riviĂšres), des espaces domestiques ou encore des environnements virtuels. Quels effets ces espaces ont-ils sur les corps et les mouvements ? Est-ce que, rĂ©ciproquement, les corps dansants ont une action, un impact sur ces lieux ? Comment ces espaces, qui sont aussi des contextes, façonnent-ils le sens de ces films ?

(Séance en collaboration avec le séminaire du groupe de recherche Ecrans Chorégraphiques)

→ Lire la suite

Mar
20
mar
2018
Christophe Kihm, distraction et animalité @ Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs
Mar 20 @ 10 h 00 min – 13 h 00 min
Christophe Kihm, distraction et animalitĂ© @ Ecole Nationale SupĂ©rieure des Arts DĂ©coratifs | Paris | Île-de-France | France
Christophe Kihm, distraction et animalité

Si la distraction n’est pas un objet partagĂ© par les études Ă©thologiques, c’est une notion que retiennent majoritairement les Ă©tudes vĂ©tĂ©rinaires, dont les applications pratiques sont immĂ©diates dans les Ă©ducations animales. Nous ouvrirons l’étude de la distraction au comportement animal en nous attachant à relever et à discuter la pertinence de cette notion dans les analyses et Ă©tudes qui y ont été consacrĂ©es, jusqu’en anthropologie où elle a pu dĂ©crire, dans certains travaux, les modalitĂ©s de prĂ©sence du chien domestique.
Nous essaierons de comprendre, dans un second temps, à partir de l’exemple de chiens d’aveugle et de chiens de sourds, puis en appui sur des recherches rĂ©centes dĂ©veloppĂ©es en Ă©thologie cognitive et constructive, sous quelles conditions on peut qualifier le chien domestique d’animal distrait, comme habitant entre deux mondes et dans ses pratiques d’attention partagĂ©e.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet « Politiques de la distraction », portĂ© par : Paul Sztulman (EnsAD) et Dork Zabunyan (ESTCA) et bĂ©nĂ©ficie d’une aide de l’ANR au titre du programme Investissements d’avenir (ANR- 10-LABX-80-01).

Partenaires :
Labex Arts-H2H
ESTCA (Université Paris 8) EnsAD — PSL.

Mar
26
lun
2018
« C’est dans la rue que ça se passe… » ? @ UniversitĂ© Paris 8 - Maison des Ă©tudiants
Mar 26 @ 10 h 00 min – Mar 29 @ 18 h 00 min
"C'est dans la rue que ça se passe..." ? @ UniversitĂ© Paris 8 - Maison des Ă©tudiants  | Saint-Denis | Île-de-France | France
« C’est dans la rue que ça se passe… » ?

Dans le cadre de le cadre de la Semaine des arts, HĂ©lĂšne Fleckinger, pour la Mission Cinquantenaire de Paris 8, vous invite Ă  l’exposition-ateliers « C’est dans la rue que ça se passe… » ? L’UniversitĂ© de Paris 8 se manifeste de Vincennes Ă  Saint-Denis« , Ă  la Maison des Ă©tudiant.es, Ă  l’occasion des 50 ans de mai-juin 1968 et de la prĂ©paration du Cinquantenaire de Paris 8.

En écho, un Forum sera organisé le 30 mars de 11h à 13h (amphi Y), sur le thÚme « Exposer 1968 / Paris 8 ».
→ Plus d’informations ci-joint et dans le programme de cette 5e Ă©dition de la Semaine des arts.
Avr
5
jeu
2018
Penser le cinĂ©ma au prisme de l’enfance @ Maison de la Recherche UniversitĂ© Sorbonne Nouvelle - Paris 3
Avr 5 @ 9 h 30 min – Avr 6 @ 16 h 00 min
Penser le cinĂ©ma au prisme de l'enfance @ Maison de la Recherche UniversitĂ© Sorbonne Nouvelle - Paris 3 | Paris | Île-de-France | France
Penser le cinĂ©ma au prisme de l’enfance et l’enfance au prisme du cinĂ©ma
Avec le colloque « Penser le cinĂ©ma au prisme de l’enfance et l’enfance au prisme du cinĂ©ma », nous souhaitons rĂ©flĂ©chir aux films eux-mĂȘmes en mĂȘme temps qu’aux discours cinĂ©philiques, thĂ©oriques, poĂŻĂ©tiques et Ă  leur ancrage dans des contextes historiques, culturels et idĂ©ologiques. Que disent-ils du cinĂ©ma, de l’enfance et du rapport de l’un Ă  l’autre ? Comment l’enfance est-elle mise en scĂšne, reprĂ©sentĂ©e