DĂ©c
5
mar
2017
Le cinéma expérimental italien revisité 1960/70 @ Istituto italiano de cultura
DĂ©c 5 @ 19 h 00 min – 20 h 30 min
Le cinĂ©ma expĂ©rimental italien revisitĂ©  1960/70 @ Istituto italiano de cultura | Paris | Île-de-France | France
Le cinéma expérimental italien  des années 1960/70 revisité

Autour de la Cooperativa Cinema Indipendente Roma et des films retrouvés de Gianfranco Brebbia.

Au cours des annĂ©es 1960, Ă©mergĂšrent dans le monde entier des groupes de cinĂ©astes expĂ©rimentaux organisĂ©s en coopĂ©ratives indĂ©pendantes. Parmi ces courants, le mouvement italien, parfois autoproclamĂ© underground, se caractĂ©rise par son originalitĂ© et sa diversitĂ© esthĂ©tique, dans laquelle Paolo Bertetto a notamment distinguĂ© le cinĂ©ma d’artiste, le cinĂ©ma « auto-expressif » et le cinĂ©ma dĂ©constructif. Cette projection en propose un aperçu, avec une premiĂšre sĂ©lection de quelquesuns des films les plus marquants de la Cooperativa Cinema Indipendente (CCI) de Rome, prĂ©sentĂ©e par Massimo Bacigalupo, cinĂ©aste et Ă©crivain ayant participĂ© au mouvement underground italien, et Paolo Bertetto, professeur et spĂ©cialiste des avantgardes cinĂ©matographiques, en compagnie de Dominique Willoughby, cinĂ©aste et enseignant Ă  l’UniversitĂ© Paris VIII.

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Réservation recommandée

DĂ©c
6
mer
2017
Le cinéma expérimental italien revisité 1960/70 @ INHA, Auditorium
DĂ©c 6 @ 9 h 15 min – 17 h 30 min
Le cinĂ©ma expĂ©rimental italien revisitĂ© 1960/70 @ INHA, Auditorium | Paris | Île-de-France | France
Le cinéma expérimental italien  des années 1960/70 revisité

Autour de la Cooperativa Cinema Indipendente Roma et des films retrouvés de Gianfranco Brebbia.

Au cours des annĂ©es 1960, Ă©mergĂšrent dans le monde entier des groupes de cinĂ©astes expĂ©rimentaux organisĂ©s en coopĂ©ratives indĂ©pendantes. Parmi ces courants, le mouvement italien, parfois autoproclamĂ© underground, se caractĂ©rise par son originalitĂ© et sa diversitĂ© esthĂ©tique, dans laquelle Paolo Bertetto a notamment distinguĂ© le cinĂ©ma d’artiste, le cinĂ©ma « auto-expressif » et le cinĂ©ma dĂ©constructif.

Manifestation co-organisĂ©e par Grains de LumiĂšre et CinĂ©doc Paris Film Coop, Le laboratoire ESTCA et la commission de Recherche de l’UniversitĂ© de Paris 8, avec le soutien du CNC.

DĂ©c
7
jeu
2017
Le film musical hollywoodien / The hollywood musical @ Maison des Sciences de l'Homme, Amphithéùtre
DĂ©c 7 @ 9 h 30 min – 17 h 45 min
Le film musical hollywoodien / The hollywood musical @ Maison des Sciences de l'Homme, AmphithĂ©Ăątre | Saint-Denis | Île-de-France | France
Le film musical hollywoodien en contexte médiatique et culturel / The hollywood film musical in its mediatic and cultural context

Ce colloque de clĂŽture dressera le bilan des travaux menĂ©s dans le cadre du programme de trois ans « Musical MCÂČ â€“ le film musical hollywoodien en
contexte mĂ©diatique et culturel ». L’accent sera mis sur la prĂ©sentation de l’outil numĂ©rique dĂ©veloppĂ© dans le cadre de ce projet : la conception, le fonctionnement et les usages possibles de la base de donnĂ©es « Musical MCÂČ Â».

This conference aims at assessing the work undertaken during the three years of the MCÂČ program, “The Musical Film in its Mediatic and Cultural Context.” We will put emphasis on the presentation of the digital tool that was developed by MCÂČ, focusing on the conception and the possible uses of the database on the Hollywood film musical.

Direction scientifique et organisation :

Marguerite Chabrol et Pierre-Olivier Toulza

→ TĂ©lĂ©charger le programme complet

DĂ©c
9
sam
2017
Le film musical hollywoodien / The hollywood film musical @ Université Paris Diderot - Salle Pierre Albouy - Bùtiment des Grands Moulins, 6Úme ét.
DĂ©c 9 @ 10 h 00 min – 16 h 15 min
Le film musical hollywoodien / The hollywood film musical @ UniversitĂ© Paris Diderot - Salle Pierre Albouy - BĂątiment des Grands Moulins, 6Ăšme Ă©t.  | Paris | Île-de-France | France
Le film musical hollywoodien en contexte médiatique et culturel / The hollywood film musical in its mediatic and cultural context

Ce colloque de clĂŽture dressera le bilan des travaux menĂ©s dans le cadre du programme de trois ans « Musical MCÂČ â€“ le film musical hollywoodien en
contexte mĂ©diatique et culturel ». L’accent sera mis sur la prĂ©sentation de l’outil numĂ©rique dĂ©veloppĂ© dans le cadre de ce projet : la conception, le fonctionnement et les usages possibles de la base de donnĂ©es « Musical MCÂČ Â».

This conference aims at assessing the work undertaken during the three years of the MCÂČ program, “The Musical Film in its Mediatic and Cultural Context.” We will put emphasis on the presentation of the digital tool that was developed by MCÂČ, focusing on the conception and the possible uses of the database on the Hollywood film musical.

Direction scientifique et organisation :

Marguerite Chabrol et Pierre-Olivier Toulza

→ TĂ©lĂ©charger le programme complet

DĂ©c
11
lun
2017
Emanuele Quinz. Design et Distraction @ ENSAD - salle 308
DĂ©c 11 @ 10 h 00 min – 13 h 00 min
Emanuele Quinz. Design et Distraction @ ENSAD - salle 308 | Paris | Île-de-France | France
Emanuele Quinz Design et Distraction

Dans un essai de 1972, Psychologie de l’espace, Abraham A. Moles et Elisabeth Rohmer proposent la dĂ©finition d’un “nouveau design” qui Ă©tend son horizon des objets aux agencements de l’espace et du temps, et vise une “programmation des relations entre homme et environnement”.

Le principe de programmation, que le design applique aux dimensions physiques mais aussi sociales et politiques de l’espace et du temps, s’étend Ă©galement Ă  la “rĂ©gulation scientifique d’atomes de comportement”. Dans cette perspective les dĂ©viations sont programmĂ©es, selon une “partition de chocs”, oĂč des surprises “artistiques” prĂ©disposĂ©es composent un contre-point Ă  la rigiditĂ© des conduites fonctionnelles. Cet Ă©pisode mĂ©connu de l’histoire du design et de l’architecture semble renvoyer Ă  un dĂ©lire cybernĂ©tique, oĂč contrĂŽle et distraction s’opposent comme les termes d’une Ă©quation, et oĂč l’informatique devient l’instrument non seulement de l’analyse mais du design de la sociĂ©té : une utopie – ou dystopie ? – qui se diffuse entre les annĂ©es 1960 et 1970, et dont les fantasmes semblent s’étendre jusqu’à aujourd’hui, Ă  l’ñge du tout numĂ©rique, des big data et des smart cities.

Emanuele Quinz est commissaire d’exposition. MaĂźtre de confĂ©rences Ă  l’UniversitĂ© Paris 8 et enseignant-chercheur associĂ© Ă  l’EnsadLab, Ecole Nationale SupĂ©rieure des Arts dĂ©coratifs, oĂč il co-dirige le sĂ©minaire doctoral. Ses recherches explorent les convergences entre les disciplines dans les pratiques artistiques contemporaines : des arts plastiques Ă  la musique, de la danse au design. Il est l’auteur de Le cercle invisible. Environnements, systĂšmes, dispositfs (Les presses du rĂ©el, 2017) et il a dirigĂ© ou codirigĂ© plusieurs ouvrages dont Strange Design (avec J. Dautrey, Ă©ditions it :, 2014), EsthĂ©tique des systĂšmes (Les presses du rĂ©el, 2015), Behavioral Objects I (avec S. Bianchini, Sternberg, 2016), Uchronia (avec F. Apertet et A. Vigier (les Gens d’Uterpan), Sternberg, 2017).

Organisé par Paul Sztulman & Dork Zabunyan.

 

FĂ©v
7
mer
2018
Marc Cerisuelo : Chiasme chez Godard @ INHA - salle Fabri de Peiresc
FĂ©v 7 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Marc Cerisuelo : Chiasme chez Godard @ INHA - salle Fabri de Peiresc | Paris | Île-de-France | France
Marc Cerisuelo : Chiasme chez Godard
SĂ©minaire interuniversitaire sur la critique

« Il ne faut pas vivre pour manger mais manger pour vivre ». Qu’il le respecte ou non,  chacun connaĂźt l’adage et mĂȘme la figure de style qui renverse (ou remet Ă  l’endroit) les liens de causalitĂ© dans un Ă©noncĂ© : il s’agit du chiasme, ou rĂ©version, ou encore antimĂ©tabole
Jean-Luc Godard en usa et (peut-ĂȘtre) en abusa dans le dialogue de ses films, dans ses cartons ou incrustations, voire dans l’agencement de ses plans ; mais surtout et avant tout dans ses textes critiques. Figure de la rĂ©invention et de la contradiction, du retournement et de la « remise en place », le chiasme se rĂ©vĂšle un instrument opĂ©ratoire, un outil de la pensĂ©e en acte, une arme de la critique – la fondation du godardisme.
Je voudrais donner Ă  lire certaines de ces saillies d’auteur, intĂ©ressantes pour et par elles-mĂȘmes, mais aussi en les contextualisant. En « interne », comme on peut s’y attendre, c’est-Ă -dire en rĂ©fĂ©rence Ă  l’époque, aux revues (les Cahiers du cinĂ©ma et Arts) et au sein mĂȘme du discours critique, « mondain » ou « professionnel » ; mais aussi, et d’ailleurs en premier lieu, Ă  l’intĂ©rieur de l’histoire de la figure, en rhĂ©torique comme en philosophie – car la chiasme vient de loin et frappe toujours juste. Il appelle d’ailleurs Ă  la modestie : ce ne sera pas une confĂ©rence juste, mais juste une confĂ©rence.
Marc Cerisuelo est professeur Ă  l’universitĂ© Paris-Est Marne-la-VallĂ©e.

Mar
14
mer
2018
Sam Di Iorio : Les adieux du Mac-Mahonisme @ INHA - salle Fabri de Peiresc
Mar 14 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Sam Di Iorio : Les adieux du Mac-Mahonisme @ INHA - salle Fabri de Peiresc | Paris | Île-de-France | France
Les adieux du Mac-Mahonisme

SĂ©minaire interuniversitaire sur la critique
Di Iorio (Hunter College, CUNY New York)
Il s’agit de retracer l’Ă©volution de l’esthĂ©tique mac-mahonienne en se concentrant sur les Ă©crits de Michel Mourlet et de Jacques Lourcelles. Puis de revenir notamment sur la brouille avec la rĂ©daction des Cahiers du cinĂ©ma Ă  la fin des annĂ©es cinquante, sur la place des Mac-Mahoniens dans les dĂ©bats sur la modernitĂ© cinĂ©matographique, et sur « Journal de 1966, » le long texte que Lourcelles fait paraĂźtre dans le dernier numĂ©ro de PrĂ©sence de CinĂ©ma. Voici donc approchĂ© le chant du cygne de ce que certains nommĂšrent, au cours des vives polĂ©miques d’une Ă©poque Ă©minemment politique, la « critique fasciste de cinĂ©ma ».
Mai
23
mer
2018
Eric Rohmer’s Film Theory (1948-1953) @ INHA - salle Mariette
Mai 23 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Eric Rohmer’s Film Theory (1948-1953) @ INHA - salle Mariette | Paris | Île-de-France | France

SĂ©minaire Inter-universitaire sur la critique
Eric Rohmer’s Film Theory (1948-1953)
Conférence de Marco Grosoli (Habib Université)

Eric Rohmer’s Film Theory (1948-1953) : from â€˜Ă©cole SchĂ©rer’ to ‘Politique des auteurs’, qui vient d’ĂȘtre publiĂ© par Amsterdam University Press, est le premier de deux livres consacrĂ©s Ă  une relecture radicale de la politique des auteurs, s’appuyant sur des centaines de textes (gĂ©nĂ©ralement pas trĂšs lus) Ă©crits par les « jeunes turcs » principalement sur les Cahiers et sur Arts. Il se concentre notamment sur sa toute premiĂšre phase, quand le groupe se forma autour d’Eric Rohmer, dont la conception du cinĂ©ma venait justement de se cristalliser (selon l’avis de Rohmer lui-mĂȘme) vers 1950 tout en exerçant une influence capitale sur les autres jeunes critiques.

Cette confĂ©rence prĂ©sentera le livre en abordant un de ses aspects en particulier, Ă  savoir le rejet, de la part de Rohmer, de l’existentialisme sartrien qui l’avait marquĂ© au dĂ©but, pour adopter une perspective (surtout) kantienne. C’est autour de ce rejet que se formera l’« Ă©cole SchĂ©rer » (comme la baptisa Pierre Kast), dont les premiers pas seront dĂ©crits pendant la confĂ©rence tout en traçant le contour de ce « big bang » Ă  l’origine de l’« Ă©cole SchĂ©rer » (et ensuite de la politique des auteurs elle-mĂȘme) qu’on peut aussi appeler, de façon quelque peu Ă©nigmatique mais au demeurant trĂšs convenable, « l’achĂšvement de la camĂ©ra-stylo ».

Oct
1
mar
2019
Rencontre avec les cinéastes Marco Dutra et Caetano Gotardo @ ENS Ulm, salle Weil
Oct 1 @ 20 h 00 min – 22 h 00 min
Rencontre avec les cinĂ©astes Marco Dutra et Caetano Gotardo @ ENS Ulm, salle Weil | Paris | Île-de-France | France
SĂ©minaire doctoral pluridisciplinaire “CrĂ©ation contemporaine dans le CĂŽne Sud”
Rencontre avec les cinéastes Marco Dutra et Caetano Gotardo

Les cinĂ©astes brĂ©siliens Marco Dutra (Trabalhar cansa (2011) et Les Bonnes ManiĂšres (2017), co-rĂ©alisĂ©s avec Juliana Rojas) et Caetano Gotardo (Celui que nous laisserons (2013), Seus Ossos e Seus Olhos (2019)) sont de passage Ă  Paris pour finaliser la postproduction de leur premier long mĂ©trage commun, Todos os Mortos. Cette fiction explore le BrĂ©sil d’aprĂšs l’abolition de l’esclavage (1888) Ă  travers les destinĂ©es de quatre femmes.

La rencontre avec les deux cinĂ©astes sera l’occasion d’interroger ensemble « o que se move », « ce qui se dĂ©place » (pour reprendre le titre original du premier long mĂ©trage de Caetano Gotardo) depuis leur entrĂ©e dans la rĂ©alisation cinĂ©matographique au dĂ©but des annĂ©es 2010, moment oĂč ils s’attachaient Ă  filmer une version subjective du prĂ©sent national, jusqu’à leur dernier film, qui agite les spectres coloniaux du BrĂ©sil. À cet Ă©gard, la sĂ©ance s’articulera autour de la projection d’extraits sous-titrĂ©s de leurs prĂ©cĂ©dents films ainsi que d’une brĂšve carte blanche que nous leur avons accordĂ©e, afin d’aborder des problĂ©matiques de la production cinĂ©matographique indĂ©pendante au BrĂ©sil aujourd’hui, Ă©tablissant un raccord avec notre premiĂšre sĂ©ance de l’an dernier. Ils Ă©taient il y a peu les invitĂ©s de l’émission radiophonique Contre-bandes animĂ© par Bernard Payen, que vous pouvez Ă©couter ici.

L’entrĂ©e est libre. N’hĂ©sitez pas Ă  en parler autour de vous et Ă  venir nombreux pour participer Ă  la discussion. Les rĂ©alisateurs seront traduits du portugais vers le français par les soins d’Estela Basso. Nous la remercions, ainsi que Marco Dutra et Caetano Gotardo pour avoir acceptĂ© l’invitation.

Au grand prazer de vous retrouver pour cette sĂ©ance inaugurale de 2019 – 2020,

L’équipe de CrĂ©ation contemporaine dans le CĂŽne Sud, Ignacio Albornoz (UniversitĂ© Paris 8, EDESTA, ESTCA), Claire Allouche (UniversitĂ© Paris 8, EDESTA, ESTCA), Leslie Cassagne (UniversitĂ© Paris 8, EDESTA, ScĂšnes du monde), CĂ©lia JĂ©supret (UniversitĂ© Lyon 2, ED3LA, Passages), Baptiste Mongis (IHEAL).

Nov
15
ven
2019
Le premier Ridley Scott @ Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis
Nov 15 @ 9 h 30 min – Nov 16 @ 17 h 00 min
Le premier Ridley Scott @ Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis
Le premier Ridley Scott Colloque imaginé et initié par Claire Mercier

Coordonné par Emmanuel Dreux, Nicolas Droin, Jennifer Verraes

« Ce colloque a pour objet de revenir sur les trois premiers films du cinĂ©aste Ridley Scott. Dans le commentaire qu’il fait des Duellistes (1977), Ridley Scott rappelle qu’il s’agissait pour lui – Ă  quarante ans – de passer de la forme courte (short form) Ă  un film de pleine longueur (feature film), qui puisse ĂȘtre l’attraction principale du programme. Il dit son ambition de quitter le film alimentaire pour « aller en profondeur raconter une histoire ». 

A travers ce colloque nous nous proposons de revenir sur un corpus précis :

Les Duellistes (1977)
ScĂ©nario : GĂ©rald Vaughan-Hughes d’aprĂšs The Duel de Joseph Conrad.

Alien (1979)
ScĂ©nario : Dan O’Bannon et Walter Hill (non crĂ©ditĂ©),
d’aprĂšs une histoire de Dan O’Bannon et Ronald Shusett.

Blade Runner (1982)
Scénario : David Webb Peoples et Hampton Fancher,
d’aprĂšs le roman de Philip K. Dick, Do Androids Dream of Electric Sheep ?

Chacun des films pourra faire l’objet d’une analyse fouillĂ©e ; mais il s’agira aussi de les considĂ©rer Ă  la façon d’une triade au moyen de laquelle le rĂ©alisateur Ridley Scott se forme, se dessine. »

Cliquer pour télécharger le programme en version pdf

Nov
29
ven
2019
Rencontre avec Gabriel et Maurílio Martins @ ENS Ulm, salle Aimé Césaire
Nov 29 @ 16 h 30 min – 18 h 00 min
Rencontre avec Gabriel et MaurĂ­lio Martins @ ENS Ulm, salle AimĂ© CĂ©saire | Paris | Île-de-France | France
SĂ©minaire doctoral pluridisciplinaire “CrĂ©ation contemporaine dans le CĂŽne Sud”
Rencontre avec Gabriel et MaurĂ­lio Martins

Le vendredi 29 novembre de 16h30 Ă  18h, en salle AimĂ© CĂ©saire (locaux de l’ECLA) Ă  l’ENS d’Ulm (45, rue d’Ulm / Paris VĂšme), nous dialoguerons avec le duo de cinĂ©astes brĂ©siliens Gabriel et MaurĂ­lio Martins, deux des membres fondateurs du collectif de production mineiro Filmes de PlĂĄstico, qui vient de fĂȘter ses dix annĂ©es d’activitĂ©  et qui est aujourd’hui l’un des groupes de cinĂ©ma localisĂ© « hors de l’axe » les plus prolifiques du BrĂ©sil.

L’échange, traduit du portugais par le français, se concentrera sur les enjeux esthĂ©tiques et politiques de leurs filmographies respectives et communes, en nous intĂ©ressant tout particuliĂšrement Ă  la singularitĂ© de leur mode de production collectivisĂ© et Ă  la persistance de l’ancrage pĂ©riphĂ©rique de leur cinĂ©ma dans leur banlieue natale, Contagem, comme point de dĂ©part de fictionalisation du quotidien et du contemporain.

Le premier long mĂ©trage commun de Gabriel Martins et MaurĂ­lio Martins, Au cƓur du monde (No coração do mundo) sera projetĂ© en premiĂšre française au Festival des 3 Continents Ă  Nantes entre les 20 et 26 novembre prochains. Leur film, distribuĂ© par Survivance, connaĂźtra une sortie en salles le 18 dĂ©cembre et bĂ©nĂ©ficiera d’ici lĂ  de plusieurs avant-premiĂšres en prĂ©sence des cinĂ©astes, notamment le lundi 2 dĂ©cembre Ă  19h30 Ă  la CinĂ©mathĂšque Française.

L’entrĂ©e est libre, sans rĂ©servation prĂ©alable.

L’équipe de CrĂ©ation contemporaine dans le CĂŽne Sud, Ignacio Albornoz (UniversitĂ© Paris 8, EDESTA, ESTCA), Claire Allouche (UniversitĂ© Paris 8, EDESTA, ESTCA), Leslie Cassagne (UniversitĂ© Paris 8, EDESTA, ScĂšnes du monde), CĂ©lia JĂ©supret (UniversitĂ© Lyon 2, ED3LA, Passages), Baptiste Mongis (IHEAL).

Oct
21
jeu
2021
Du Front populaire aux mobilisations interprofessionnelles de l’aprĂšs-guerre – Histoire culturelle du cinĂ©ma @ INHA
Oct 21 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Du Front populaire aux mobilisations interprofessionnelles de l’aprĂšs-guerre - Histoire culturelle du cinĂ©ma @ INHA
SÉMINAIRE HISTOIRE CULTURELLE DU CINÉMA
Du front populaire aux mobilisations interprofessionnelles de l’aprĂšs-guerre : quinze ans d’évolution des luttes sociales dans les studios français
par Morgan Lefeuvre

Lorsqu’un mouvement social d’une ampleur inĂ©dite paralyse le pays au mois de juin 1936, le cinĂ©ma français y prend une part active. Salles fermĂ©es, studios et laboratoires occupĂ©s, la grĂšve se rĂ©pand comme une trainĂ©e de poudre, sous l’impulsion du tout jeune syndicat gĂ©nĂ©ral de l’industrie du film (SGTIF) affiliĂ© Ă  la CGT. Si cette premiĂšre grande grĂšve d’occupation constitue un temps fondateur dans l’histoire sociale du cinĂ©ma et dans l’imaginaire des professionnels de la production, elle ne concerne pourtant que les catĂ©gories ouvriĂšres des studios, laissant en marge du mouvement les acteurs, rĂ©alisateurs et mĂȘmes les techniciens. Quinze ans plus tard, alors que le groupe Franstudio menace de fermer dĂ©finitivement ses installations de Joinville et Saint-Maurice l’ensemble des professionnels, acteurs et rĂ©alisateurs compris (GĂ©rard Philipe, Simone Signoret, RenĂ© Clair, Claude Autant-Lara, Jacques Becker
), se mobilisent aux cĂŽtĂ©s des ouvriers pour sauver ces deux studios emblĂ©matiques. Cette communication propose d’analyser l’implication grandissante des collaborateurs de crĂ©ation dans les revendications sociales des professionnels du cinĂ©ma, d’analyser l’évolution des modes de revendication au fil de la pĂ©riode et de montrer comment les luttes sociales constituent progressivement un terreau culturel commun aux diffĂ©rentes catĂ©gories socio-professionnelles de la production cinĂ©matographique française.

Morgan Lefeuvre est chercheuse associĂ©e Ă  la Queen Mary University of London au sein de l’ERC STUDIOTEC, elle enseigne Ă©galement Ă  l’universitĂ© de Lausanne. Auteure des Manufactures de nos rĂȘves – les studios de cinĂ©ma français des annĂ©es 1930 (PUR – 2021) et de divers articles sur l’histoire sociale du cinĂ©ma et les mĂ©tiers de la production, ses travaux portent Ă©galement sur les coopĂ©rations cinĂ©matographiques franco-italiennes depuis les annĂ©es 1930.

Afin d’assister Ă  cette sĂ©ance, une inscription est Ă  effectuer Ă  cette adresse : hcc2020@chartes.psl.eu.

Séance dans le cadre du séminaire Histoire culturelle du cinéma.