Nov
13
lun
2017
Émergence de l’art vidĂ©o en Europe (1960-1980) @ BibliothĂšque nationale de France - Salle Louis LumiĂšre . Rez de Jardin.
Nov 13 @ 9 h 00 min – Nov 14 @ 19 h 00 min
Émergence de l’art vidĂ©o en Europe (1960-1980) @ BibliothĂšque nationale de France - Salle Louis  LumiĂšre . Rez de Jardin.  | Paris | Île-de-France | France
Émergence de l’art vidĂ©o en Europe : historiographie, thĂ©orie, sources et archives (1960-1980).

Suite  au colloque  organisé  en mai 2016,  le  programme  « Émergence  de  l’art vidĂ©o en Europe : historiographie, thĂ©orie, sources et archives (1960 -1980) » du Labex  Arts – H2H
organise  son  premier  sĂ©minaire – atelier de  recherche.

Ces séminaires seront semestriels durant la durée du projet.
Cette  rencontre entre  spĂ©cialistes  europĂ©ens  de  l’art  vidĂ©o sera  l’occasion de poursuivre  les  Ă©changes initiĂ©s  lors du  prĂ©cĂ©dent  colloque.  Elle  permettra de partager   des   connaissances, mais surtout de   mettre   en   place   le   rĂ©seau d’historiens   de   l’art, d’artistes,   de   tĂ©moins,   de   responsables   de   fonds d’archives,   prĂ©alable   nĂ©cessaire   à   l’établissement d’une   cartographie des Ă©vĂ©nements et des acteurs de cet art sur la pĂ©riode des annĂ©es 1960 – 1980.

Porteurs du programme Émergence
François Bovier (École cantonale d’art de Lausanne / MaĂźtre d’enseignement et de recherche, UniversitĂ© de Lausanne)
Alain Carou (Conservateur, BNF)
Larisa Dryansky (MaĂźtre de confĂ©rences, UniversitĂ© Paris – Sorbonne)
Grégoire Quenault (Maßtre de conférences, Université Paris 8)
Assistés de :
SĂ©golĂšne Liautaud (IngĂ©nieure d’études, Labex Arts – H2H)
Collaborateurs invités
Slavko Kacunko (Professeur, Université de Copenhague)
Miklos Peternak (Directeur du C3 de Budapest)
Tomasz Zaluski (Professeur assistant, UniversitĂ© de ƁódĆș)

→ Voir le programme des deux journĂ©es

→ En savoir plus sur le projet Émergence

© Rebecca Horn, Sean Kelly Gallery

 

Jan
16
mar
2018
Les Ă©tats du cinĂ©ma – CinĂ©ma religieux des premiers temps @ INHA - salle Mariette
Jan 16 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Les Ă©tats du cinĂ©ma - CinĂ©ma religieux des premiers temps @ INHA - salle Mariette | Paris | Île-de-France | France
Les états du cinéma, Séminaire doctoral

Dirigé par Dominique Willoughby

Cinéma religieux des premiers temps

« Un cinéma qui fascine, le rÎle du corps et des sens dans le dispositif de réception du cinéma religieux des premiers temps » par Ferdinando Gizzi (Università di Firenze) et Céline Pluquet (ESTCA, Paris 8)

MĂȘlĂ©s Ă  la dimension extraordinaire et nouvelle du spectacle cinĂ©matographique, les “scĂšnes religieuses” du cinĂ©ma des premiers temps peuvent prendre une dimension miraculeuse provoquant surprise et Ă©tonnement du public. Inversement, cette rĂ©appropriation de l’iconographie religieuse par le cinĂ©matographe exploite la notion de plan comme tableau vivant dont l’alternance entre fixitĂ© et mouvement parviendrait Ă  mettre le spectateur dans un Ă©tat de contemplation.

Une premiĂšre intervention analysera les inspirations iconographiques du  Christ marchant sur les eaux rĂ©alisĂ© par MĂ©liĂšs en 1899 (repris par PathĂ© comme tableau de sa Passion en 1902 et 1907). Elle permettra de replacer ce film dans l’évolution du traitement artistique du thĂšme (c’est-Ă -dire, du traitement que ce mĂȘme thĂšme reçoit dans les arts figuratifs officiels, comme la peinture, la sculpture, etc.) entre la seconde moitiĂ© et la fin du XIXe siĂšcle. Ce sera Ă©galement l’occasion de retrouver les racines de sa conception en trompe-l’oeil, haptique et frontale, s’adressant  directement au spectateur en essayant littĂ©ralement d’en incorporer l’acte de vision, dans les mouvements les plus populaires de la culture visuelle de fin de siĂšcle.

Ensuite, une Ă©tude d’une partition composĂ©e par Charles Quef en 1907 spĂ©cialement pour accompagner le film La Vie de JĂ©sus en 40 tableaux produit par PathĂ© la mĂȘme annĂ©e permettra de voir en quoi la dimension sonore de la projection participerait Ă  la fois Ă  l’expĂ©rience miraculeuse du spectacle cinĂ©matographique en rĂ©utilisant les codes esthĂ©tiques de l’accompagnement musical religieux mais aussi servirait d’outil permettant “un retour Ă  la raison” du spectateur une fois le miracle passĂ©.

→ Lire la suite

Jan
15
mar
2019
Approches du mouvement dans les films de Marie Menken @ INHA - salle Mariette
Jan 15 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Approches du mouvement dans les films de Marie Menken @ INHA - salle Mariette | Paris | Île-de-France | France
LES ÉTATS DU CINÉMA, SÉMINAIRE DOCTORAL
Dirigé par Dominique Willoughby

« Approches du mouvement dans les films de Marie Menken : entre caméra somatique et cinéma poétique », par Bårbara Janicas (doctorante ESTCA, Paris 8) et Stéphanie Herfeld (chercheuse, Paris-Ouest-Nanterre).

Dans les films que Marie Menken rĂ©alisa camĂ©ra Ă  bout de bras, en investissant son regard et son corps dans une exploration jouissive du monde, nous avons affaire Ă  des images abstraites qui, par leur caractĂšre de mobilitĂ© et spontanĂ©itĂ©, crĂ©ent des vĂ©ritables poĂšmes visuels et rythmiques suscitant des expĂ©riences du mouvement proches de la danse. En privilĂ©giant la dimension somatique et matĂ©rielle du travail de Menken, cette sĂ©ance propose d’aborder ses films comme le domaine d’expĂ©rimentation d’un autre cinĂ©ma poĂ©tique au sein de l’avant-garde amĂ©ricaine, anticipant Ă©galement certaines pratiques de la cinĂ©-danse qui Ă©mergea en tant que genre filmique entre les annĂ©es 1940 et 1970.

Intervention de BĂĄrbara Janicas : Cette communication propose d’aborder le cinĂ©ma de Marie Menken, souvent rapprochĂ© de la peinture et parfois aussi de la danse, comme le domaine d’affirmation d’un autre cinĂ©ma poĂ©tique « matĂ©rialiste » au sein de l’avant-garde amĂ©ricaine des annĂ©es 1940-1970. En privilĂ©giant la dimension expĂ©rientielle et matĂ©rielle de son travail avec le support filmique, nous allons montrer que la poĂ©sie des films de Menken tient moins au modĂšle lyrique cĂ©lĂ©brĂ© Ă  l’époque par Maya Deren, qu’à l’idĂ©e du « cinĂ©-poĂšme » vĂ©hiculĂ©e par les avant-gardes des annĂ©es 1920. En nous appuyant sur les tĂ©moignages de Stan Brakhage et Jonas Mekas, qui furent les premiers Ă  louer la capacitĂ© de Menken Ă  traduire la rĂ©alitĂ© filmĂ©e en « poĂ©sie d’images vibrantes de mouvement », nous allons essayer de montrer comment sa pratique filmique expĂ©rimentale invite Ă  l’expĂ©rience somatique d’une forme d’expression poĂ©tique des objets, de la lumiĂšre, et du corps-mobile invisible derriĂšre l’appareil.

Intervention de StĂ©phanie Herfeld (invitĂ©e) : L’originalitĂ© du parcours de Marie Menken permet un passage entre plusieurs pratiques artistiques, de la peinture abstraite au cinĂ©ma expĂ©rimental Ă  l’art performatif. Et l’économie modeste et intime de ses travaux explique sans doute la libertĂ© et la nouveautĂ© de ses gestes. DĂšs lors, si l’on approche ses films au prisme de la pensĂ©e de Gilles Deleuze, on peut non seulement rĂ©affirmer les enjeux de l’Image-mouvement, mais surtout penser l’expĂ©rimental, ainsi que le lien entre les gestes de l’Image-temps et la crĂ©ation de pensĂ©e.  Ce qui indique une richesse  encore peu explorĂ©e de sa production visuelle.

 

→ Consulter le programme du sĂ©minaire

 

FĂ©v
5
mar
2019
Les archives du cinĂ©ma d’Abel Gance @ INHA - salle Mariette
FĂ©v 5 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Les archives du cinĂ©ma d'Abel Gance @ INHA - salle Mariette | Paris | Île-de-France | France
LES ÉTATS DU CINÉMA, SÉMINAIRE DOCTORAL
Dirigé par Dominique Willoughby

« Les archives du cinĂ©ma d’Abel Gance »

La restauration de films monumentaux : Étude des restaurations de La Roue d’Abel Gance, par RĂ©mi Llorens (Master 2 valorisation des patrimoines cinĂ©matographiques, UniversitĂ© Saint-Denis-Vincennes – Paris 8)

Abel Gance, cinĂ©aste prolifique et novateur, rĂ©alise dans les annĂ©es 1920 des Ɠuvres aussi grandioses que complexes telles que La Roue ou NapolĂ©on. Ces deux Ɠuvres ont connu de nombreuses versions et restaurations : pour La Roue pas moins de quatre restaurations et reconstructions ont Ă©tĂ© effectuĂ©es jusqu’à nos jours. Cette Ă©tude se penche sur les pratiques des restaurateurs de films Ă  versions multiples au travers du cas d’un film monument en cours de restauration par la Fondation JĂ©rĂŽme Seydoux-PathĂ© sous la direction de François Ede et en collaboration avec la CinĂ©mathĂšque suisse et la CinĂ©mathĂšque française.

Inventer l’Ɠuvre par l’archive : le cas d’Abel Gance, par Elodie Tamayo  (doctorante en cinĂ©ma,  IRCAV, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)

L’Ɠuvre manifeste du cinĂ©aste Abel Gance est redoublĂ©e d’une formidable part latente, constituĂ©e par ses projets inachevĂ©s et non-rĂ©alisĂ©s, scellĂ©s dans ses archives. Celles-ci constituent un ouvroir et un miroir de l’Ɠuvre, une extension oĂč Gance se met en scĂšne en tant qu’auteur. La poĂ©tique de Gance est-elle Ă  inventer (au sens hermĂ©neutique et archĂ©ologique du terme) par l’archive?

→ Consulter le programme du sĂ©minaire

 

Juin
19
mer
2019
Émergence de l’art vidĂ©o en Europe – SĂ©minaire de recherche 5 @ BibliothĂšque nationale de France, salle 70, site François Mitterand
Juin 19 @ 10 h 00 min – 17 h 00 min
Émergence de l’art vidĂ©o en Europe - SĂ©minaire de recherche 5 @ BibliothĂšque nationale de France, salle 70, site François Mitterand
Émergence de l’art vidĂ©o en Europe : historiographie, thĂ©orie, sources et archives (1960-1980)

À ce jour, une histoire de l’art vidĂ©o Ă  l’échelle de l’Europe reste Ă  faire. C’est la mission Ă  laquelle le prĂ©sent programme de recherche entend rĂ©pondre. Un rĂ©seau international, regroupant Ă  la fois des historiens de l’art et de l’image en mouvement, des artistes, des protagonistes de cette aventure, des dĂ©positaires de fonds d’archives, des conserva- teurs et de jeunes chercheurs, s’est constituĂ©. Il a pour objectif de collecter des donnĂ©es sur les artistes, les Ɠuvres et les Ă©vĂ©nements qui ont permis l’avĂšnement de cette pratique, ou qui ont comptĂ© dans son dĂ©veloppement sur le territoire europĂ©en, et de mettre au jour les conditions nationales spĂ©cifiques de production et de diffusion per- mettant d’expliquer la variĂ©tĂ© des productions comme la disparitĂ© des pĂ©riodes d’émergences (1960-1980).

Ce cinquiĂšme sĂ©minaire de recherche « Émergence de l’art vidĂ©o en Europe : historiographie, thĂ©orie, sources et archives (1960-1980) » du LabEx Arts- H2H rĂ©unit les chercheurs du projet et des spĂ©cialistes internationaux, en vue d’étudier les premiers temps de l’art vidĂ©o en GrĂšce, en NorvĂšge, en Bulgarie, en Belgique et en SuĂšde.

→ Voir le programme ou Voir la page du projet

DĂ©c
4
mer
2019
Émergence de l’art vidĂ©o en Europe – SĂ©minaire de recherche 6 @ INHA, salle Walter Benjamin
DĂ©c 4 @ 9 h 12 min – DĂ©c 5 @ 16 h 12 min
Émergence de l’art vidĂ©o en Europe - SĂ©minaire de recherche 6 @ INHA, salle Walter Benjamin
Émergence de l’art vidĂ©o en Europe : historiographie, thĂ©orie, sources et archives (1960-1980)

À ce jour, une histoire de l’art vidĂ©o Ă  l’échelle de l’Europe reste Ă  faire. C’est la mission Ă  laquelle le prĂ©sent programme de recherche entend rĂ©pondre. Un rĂ©seau international, regroupant Ă  la fois des historiens de l’art et de l’image en mouvement, des artistes, des protagonistes de cette aventure, des dĂ©positaires de fonds d’archives, des conserva- teurs et de jeunes chercheurs, s’est constituĂ©. Il a pour objectif de collecter des donnĂ©es sur les artistes, les Ɠuvres et les Ă©vĂ©nements qui ont permis l’avĂšnement de cette pratique, ou qui ont comptĂ© dans son dĂ©veloppement sur le territoire europĂ©en, et de mettre au jour les conditions nationales spĂ©cifiques de production et de diffusion per- mettant d’expliquer la variĂ©tĂ© des productions comme la disparitĂ© des pĂ©riodes d’émergences (1960-1980).

Ce sixiĂšme sĂ©minaire de recherche « Émergence de l’art vidĂ©o en Europe : historiographie, thĂ©orie, sources et archives (1960-1980) » rĂ©unit les chercheurs du projet et des spĂ©cialistes internationaux, en vue d’étudier les premiers temps de l’art vidĂ©o en Allemagne, TchĂ©coslovaquie, Finlande, NorvĂšge, SuĂšde, France et Croatie.

→ Voir le programme ou Voir la page du projet

FĂ©v
14
ven
2020
Wang Bing’s 15 Hours and the Chimera of Endlessness – Rencontre avec Erika Balsom @ Institut national d'histoire de l'art, Salle Vassari
FĂ©v 14 @ 11 h 00 min – 14 h 00 min
Wang Bing’s 15 Hours and the Chimera of Endlessness - Rencontre avec Erika Balsom @ Institut national d'histoire de l'art, Salle Vassari
Les Rencontres Edesta Synchronisation

SĂ©minaire animĂ© par Paul-Louis Rinuy (AIAC) et Christa BlĂŒmlinger (ESTCA), proposĂ© avec le soutien de l’EUR ArTec et du CollĂšge des Ecoles Doctorales de l’UniversitĂ© Paris 8

Erika Balsom (King’s College, London) : « Wang Bing’s 15 Hours and the Chimera of Endlessness » RĂ©pondant : Dork Zabunyan (ESTCA)

Longtemps, le documentaire d’observation a souffert, auprĂšs des commissaires d’exposition de l’art contemporain, d’un statut de mauvais objet, trop Ă©loignĂ© d’une certaine artificialitĂ© requise. Cette confĂ©rence s’intĂ©ressera Ă  sa revalorisation rĂ©cente, notamment dans le cadre de la Documenta 11 de 2002, dirigĂ©e par Okwui Enwezor. Reconnaissant qu’il ne s’agit pas d’une simple « copie » du monde, plusieurs artistes ont dĂ©sormais choisi cette stratĂ©gie. La confĂ©rence explorera ce paradoxe apparent Ă  partir d’une discussion portant sur l’Ɠuvre du cinĂ©aste et artiste chinois Wang Bing, 15 Hours (2017), qui documente une journĂ©e de travail dans un atelier textile chinois. L’installation se situe Ă  l’intersection entre des discours sur le cinĂ©ma numĂ©rique et le tournant documentaire dans l’art, dans la mesure oĂč l’Ɠuvre rĂ©affirme la primautĂ© de la saisie optique en mĂȘme temps que les possibilitĂ©s singuliĂšres d’un mode d’enregistrement de longue durĂ©e, propre Ă  la vidĂ©o numĂ©rique. (ConfĂ©rence en anglais)

Erika Balsom est professeure (Senior Lecturer) en Ă©tudes de cinĂ©ma au King’s College Ă  Londres. Elle est l’auteur de After Uniqueness : A History of Film and Video Art in Circulation (2017) et de Exhibiting Cinema in Contemporary Art (2013), et a co-dirigĂ©, entre autres, Artists’ Moving Image in Britain since 1989 (2019) et Documentary Across Disciplines (2016). Elle a publiĂ© dans des revues acadĂ©miques comme Grey Room et Cinema Journal et contribue rĂ©guliĂšrement Ă  des magazines critiques comme Artforum, frieze, et Sight & Sound.