Déc
5
mar
2017
La Novellisation. Études de cas @ Université Paris 8 - Bâtiment B - Salle 106
Déc 5 @ 9 h 30 min – 17 h 30 min
La Novellisation. Études de cas @ Université Paris 8 - Bâtiment B - Salle 106 | Saint-Denis | Île-de-France | France
La Novellisation. Études de cas

Cette Journée d’études du 5 décembre 2017 se veut la poursuite du travail effectué lors d’une première Journée qui a eu lieu le 10 décembre 2014 et qui s’intitulait : « La Novellisation – Peut-on parler d’adaptation ? ». Des questions d’ordre théorique et historique y seront de nouveau abordées, par d’autres intervenants, mais il s’agira surtout d’étudier précisément des œuvres – d’où le titre « études de cas » – qui sont des « adaptations à l’envers », ou des écrits littéraires renvoyant à l’univers du cinéma et des films, ou à certains films en particulier.
La Journée devrait permettre de montrer que les types de transpositions à partir d’un film ou d’un scénario sont nombreux. Que la Novellisation est un phénomène complexe, polymorphe, visant des lectorats assez différents, et qui répond à des projets, des intentions diverses – artistiques, idéologiques, commerciales…

Organisation : Enrique Seknadje
Aide à l’organisation : Quentin Flaicher
Équipe d’accueil : Esthétique, Sciences et Technologies du Cinéma et de l’Audiovisuel [ESTCA]

→ Télécharger le programme

Juin
14
ven
2019
Faire communauté(s) face à l’écran de cinéma – Atelier méthodologique @ MSH Paris Nord Salle 408 (4e étage)
Juin 14 @ 9 h 30 min – 18 h 00 min
Faire communauté(s) face à l’écran de cinéma - Atelier méthodologique @ MSH Paris Nord Salle  408 (4e étage)
ATELIER MÉTHODOLOGIQUE  FAIRE COMMUNAUTÉ(S) FACE À L’ÉCRAN DE CINÉMA

Le public de cinéma peut être compris comme un groupe en permanente restructuration et réinvention, variant selon les identités culturelles, ethniques, nationales, religieuses des spectateurs qui le composent. Or ce collectif mouvant au fil des séances mérite d’être confronté plus frontalement qu’il ne l’a été jusqu’à présent aux trajectoires des communautés le fréquentant. Ce projet de recherche souhaite ainsi interroger les interactions intra- et intercommunautaires suscitées par l’implantation des projections cinématographiques en dehors des pôles dominants de la production de films à l’échelle mondiale depuis les débuts du xxe siècle, en excluant donc l’Europe de l’Ouest et l’Amérique du Nord de l’étude.

En quoi le spectacle cinématographique fait-il communauté ? Doit-il être considéré comme une instance de division ou un moteur consensuel au sein de celles-ci ? Comment se forgent les publics en situation minoritaire ? Il s’agira de questionner côte à côte, parfois d’un seul tenant, deux types de processus : les phénomènes d’homogénéisation culturelle et ceux de coexistence, forcée ou consentie, entre des groupes multiples au sein d’un même territoire en explorant le large éventail de pratiques collectives politiques et sociales émergeant au sein et en marge des espaces de projection animée.

Comité d’organisation
Morgan Corriou (CEMTI Paris 8)
Caroline Damiens (HAR Paris Nanterre)
Mélisande Leventopoulos (ESTCA Paris 8)

Avec la participation de
Sofia Eremina (L3 cinéma Paris 8)
Emma Roy (M1 cinéma Paris Nanterre)
Camille Silvestre de Sacy (M1 cinéma Paris Nanterre)

Atelier organisé par les laboratoires CEMTI et ESTCA de l’université Paris 8 et HAR de l’université Paris Nanterre avec le soutien de l’UFR Phillia

→ Consulter le programme de l’atelier