Questions transversales autour de la technologie numérique

Problématique de la fabrication

7/10/2017 Introduction du cycle et première approche théorique de la relation technique/esthétique.

 14/10/2017

 

Réflexion plus spécifique sur l’introduction de la technologie numérique et les principaux enjeux esthétiques, économiques, politiques qu’elle recoupe.

21/10/2017 Rencontre avec Pascal Martin, professeur à l’ENS Louis Lumière autour de la question du cinéma en relief à l’heure du numérique.
28/10/2017 Rencontre avec Jean-Louis Comolli, réalisateur, critique, théoricien du cinéma autour des enjeux du numérique.
4/11/2017 Rencontre avec Laurent Callonnec, responsable technique et administratif du cinéma L’Ecran de Saint-Denis autour des nouveaux enjeux numériques, notamment concernant la projection.
18/11/2017 Rencontre avec Alain Sarlat, enseignant à l’ENS Louis Lumière autour de la sensitométrie à l’époque du numérique.
25/11/2017 Rencontre avec Vincent Sorrel, chercheur, autour des technologies numériques, leurs usages et leurs détournements.
2/12/2017 Rencontre avec Alain Cavalier, réalisateur, autour de l’usage de la caméra numérique et les formes d’écriture cinématographique qu’elle permet autour de l’intime.
9/12/2017 Exposés : « Numérique et transhumanisme » (titre provisoire) par Lorenzo Bianchi; «Algorythmage: création et réalisation expérimentale», par Rémy Dauvergne. Retour sur certains des textes théoriques présentés en introduction du séminaire.
16/12/2017 Rencontre avec le chef opérateur Renato Berta (qui a travaillé notamment avec Jean-Luc Godard, Louis Malle, Manoel de Oliveira, Alain Resnais) autour de l’usage des nouvelles caméras numériques.
23/12/2017 Rencontre avec Brice Barbier, DIT (digital Imaging technician) à propos de la réorganisation du travail et de la chaine de production (workflow) avec l’usage des technologies numériques.
13/01/2018 Conclusion des rencontres

 

 

Séminaire « Problématique de la fabrication »
Questions transversales autour de la technologie numérique
Dirigé par Frédéric Sabouraud

Le cycle de l’année 2017-2018 est consacré aux enjeux liés aux nouvelles technologies numériques. Il s’adresse prioritairement aux étudiants de master Arts mention cinéma et audiovisuel et aux doctorants et enseignants chercheurs de l’équipe de recherche ESTCA ainsi qu’aux membres de l’école doctorale EDESTA intéressés. Il est accessible aux étudiants de licence cinéma de Paris 8 et de l’ENS Louis Lumière qui le souhaitent (en fonction des places disponibles).

Que change l’introduction de la technologie numérique en terme d’usages, de choix esthétiques, de conceptions technologiques, d’organisation du travail, d’économie du cinéma ? Cette approche délibérément large ne prétend pas résoudre les questions qu’elle pose ni recouvrir la totalité des champs abordés mais tente de dépasser l’approche trop souvent manichéenne sur ces sujets. Il s’agit de poser quelques jalons de réflexion et tenter de mesurer l’ampleur du phénomène et ses interactions recouvrant ces différents champs comme autant de pistes qui pourront ensuite être prolongées par des travaux de recherche d’étudiants ou de chercheurs.

Ce travail s’effectue à partir de l’étude de textes théoriques et d’échanges avec des théoriciens et praticiens : les enseignants chercheurs de l’ENS Louis Lumière, Pascal Martin (optique) et Alain Sarlat (sensitométrie), le réalisateur Alain Cavalier, le chef opérateur Renato Berta, le Digital Imaging technician (DIT) Brice Barbier, le projectionniste et responsable du cinéma L’Ecran de Saint-Denis, Laurent Callonnec, le chercheur ayant travaillé sur les technologies argentiques et numériques et leurs usages singuliers, Vincent Sorrel, le critique, réalisateur et théoricien du cinéma Jean-Louis Comolli et l’enseignant chercheur Dork Zabunyan.

 

© Image Jacques Perconte, Chuva, 2012.

Les cours auront lieu le samedi de 15 à 18 heures pendant le premier semestre de
l’année 2017-2018 en salle A070 à l’université Paris 8.