Ophir Levy
Maître de conférences
Après avoir mené un double cursus en études cinématographiques et en philosophie, Ophir Levy a consacré son doctorat d’histoire du cinéma à la persistance de la mémoire et des images de la déportation au sein du cinéma contemporain, en particulier dans des œuvres n’ayant précisément aucun lien avec la Seconde Guerre mondiale. Sa thèse, intitulée Les Images clandestines (« Prix de la Recherche 2014 » décerné par l’Inathèque) a été publiée par les éditions Hermann en 2016. Ses recherches actuelles portent, d’une part, sur l’histoire et l’esthétique du cinéma israélien, et d’autre part sur les formes sonores en lien avec les représentations de la guerre. Membre du groupe de recherche en études cinématographiques « Théâtres de la mémoire » – Paris 1 (CERHEC), Paris 3 (IRCAV) et Paris 8 (ESTCA) – depuis 2004, il co-organise également, depuis 2016, le séminaire « Patrimoine et patrimonialisation du cinéma » (École des chartes, PSL, Labex CAP).
Par ailleurs, outre ses activités universitaires, il a développé par le passé différentes expériences professionnelles dans le domaine de la production (gestion de la société Diffiprod de 2001 à 2005) ainsi que dans le domaine de la pédagogie et de la formation (au Mémorial de la Shoah de 2006 à 2018).
Activités scientifiques

Publications (sélection)

  • Images clandestines. Métamorphoses d’une mémoire visuelle des « camps », Paris, Hermann, coll. « L’Esprit du cinéma », préface de Sylvie Lindeperg, 2016.
  • Penser l’humain à l’aune de la douleur. Philosophie, histoire, médecine. 1845-1945, Paris, L’Harmattan, coll. « Ouverture philosophique », 2009.
  • « Une esthétique de l’obscène », in Didier Pasamonik et Joël Kotek (dir.), Shoah et bande-dessinée, Paris, Denoël, coll. « Denoël Graphics », 2017, p. 148-149.
  • « L’empreinte du procès Eichmann dans le cinéma israélien », in Sylvie Lindeperg et Annette Wieviorka (dir.), Le Moment Eichmann, Paris, Albin Michel, coll. « Bibliothèque Histoire », 2016, p. 283-296.
  • « De la clandestinité des images », in J.-B. Chantoiseau (dir.), L’En-deçà des images. Autour de l’œuvre de Murielle Gagnebin, Seyssel, Champ Vallon, 2014, p. 201-210.
  • « Die Vélodrome d’Hiver-Razzia im Kinofilm », in Wolfgang Benz (dir.), Handbuch des Antisemitismus. Judenfeindschaft in Geschichte und Gegenwart. Band 7 : Literatur, Film, Theater und Kunst, Berlin, De Gruyter, 2014, p. 513-515 (trad. allemande par Bjoern Weigel).
  • « Cinéma et génocide » et « Image des Juifs au cinéma », in Jean Leselbaum et Antoine Spire (dir.), Dictionnaire du judaïsme français depuis 1944, Paris, Armand Colin/Le Bord de l’eau, 2013, p. 164-166 et p. 421-423
  • « Ambroise Sassard ou le refus absolu de la douleur », in Mickaël Bouffard et aliiLe Corps dans l’histoire et les histoires du corps, Paris, Hermann, « Les collections de la République des Lettres », 2013, p. 83-94.
  • « Le devenir des fantômes. La Shoah comme hantise du contemporain », in Catherine Naugrette (dir.), Qu’est-ce que le contemporain ?, Paris, L’Harmattan, 2011, p. 173-178.
  • « Le Gefilte film ou la petite fabrique de la mémoire », in J.P. Bertin-Maghit (dir.), Lorsque Clio s’empare du documentaire, vol. II, Paris, INA / L’Harmattan, coll. « Médias en acte », 2011, p. 223-236. 
  • « Kippour d’Amos Gitai ou la topographie de la mémoire », in Christa Blümlinger, Michèle Lagny, Sylvie Lindeperg, François Niney, Sylvie Rollet (dir.), Théâtres de la mémoire, mouvement des images, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, coll. « Théorème », 2010, p. 123-129.
  • « Prendre congé de l’image ?… De la création du vivant », in Murielle Gagnebin (dir.), Les Images limites, Seyssel, Champ Vallon, 2008, p. 227-238.
  • « Dans l’humain, la fêlure… », in Murielle Gagnebin (dir.), Les Images honteuses, Seyssel, Champ Vallon, 2007, p. 122-137.
  • « Historiographie de nos réminiscences. Lorsque la mémoire des “camps” fait retour », in Sylvie Lindeperg (dir.), Histo.Art 9. Par le fil de l’image. Cinéma, guerre, politique, Paris, Publications de la Sorbonne, 2017, p. 127-144.
  • « D’un bulldozer à l’autre. Les fossoyeurs de la mémoire » (dialogue avec Nathan Réra), in Sylvie Lindeperg (dir.), Histo.Art 9. Par le fil de l’image. Cinéma, guerre, politique, Paris, Publications de la Sorbonne, 2017, p. 145-156.
  • « Le cylon est-il un humain en souffrance ? », TV/Series, n°11, « Philosopher avec Battlestar Galactica« , juillet 2017.
  • « De la hantise des archives. Le réinvestissement fictionnel des images d’archives de la déportation dans le cinéma des années 1960 », in Les Cahiers du CAP, n°4, « Au-delà de l’art et du patrimoine : expériences, passages et engagements », Paris, Publications de la Sorbonne, 2017, p. 75-103.
  • « Contre le split-screen. Autopsie d’un artifice » (à propos de la série 24h chrono), TV/Series, n°9, « Guerres en séries I », juin 2016
  • « Fendre le gel de l’histoire. Snowpiercer – Le Transperceneige (2013) de Bong Joon-ho », Écrire l’histoire, n°15, 2015, p. 198-202.
  • « Se payer de mots ? Godard, l’histoire, les « camps » », Critique, n°814, « Histoire et cinéma : nouveaux cadrages », mars 2015, p. 164-177.
  • « Projectiles : De l’usage du plan-séquence dans The West Wing », TV/Series, n°8, « Philosopher avec The West Wing« , décembre 2015.
  • « Fantasmes sur grand écran », L’Histoire, n°403, septembre 2014, p. 54-55.
  • « De l’obsession. Empreintes de la Shoah dans le cinéma contemporain », Revue d’Histoire de la Shoah, n°195, « Les écrans de la Shoah », juillet/décembre 2011, p. 183-210.
  • « Le magnétisme de la Shoah », Revue d’Histoire de la Shoah, n°195, « Les écrans de la Shoah », juillet/décembre 2011, p. 405-422.
  • « Présence de la Shoah dans le cinéma israélien », Revue d’Histoire de la Shoah, n°195, « Les écrans de la Shoah », juillet/décembre 2011, p. 477-505.
  • « La Leçon et l’aveu. À propos d’Un Vivant qui passe de C. Lanzmann », Témoigner. Entre histoire et mémoire. « L’aveu » n° 107, avril-juin 2010, éd. Kimé, p. 53-64.
  • « L’exil dans le regard. Le Temps qu’il reste d’Elia Suleiman », Histoire@Politique, Revue électronique du Centre d’histoire de Science Po, n° 12, septembre-octobre 2010.
  • « Sous la peau numérique. Z32 d’Avi Mograbi », Réel/Virtuel, n°1, « Textures du numérique », février 2010.
  • « Valse avec Bachir d’Ari Folman ou la valse des images clandestines », Histoire@Politique, Revue électronique du Centre d’histoire de Science Po, n° 08, mai-août 2009.
  • « People That Are Not Me. La possibilité d’une île », Positif, n°694, décembre 2018, p. 40.
  • « Samouni Road. De quelques images conquises sur la nuit », Positif, n°693, novembre 2018, p. 50-51.
  • « Claude Lanzmann. Puissances de l’incarnation », Positif, n°692, octobre 2018, p. 74.
  • « Les Films de Pierre Sauvage. Se tenir debout face aux vents de l’histoire », Positif, n°691, septembre 2018, p. 74-75.
  • « The Cakemaker » et « Le Dossier Mona Lina », Positif, n°689-690, juillet-août 2018, p. 125.
  • (avec Adrien Gombeaud), « Donnez-leur un chameau ! ». Entretien avec Samuel Maoz à propos de son film FoxtrotPositif, n°687, mai 2018, p. 19-24.
  • « Les Destinées d’Asher. Questions sans réponse », Positif, n°686, avril 2018, p. 45.
  • « Dossier Le Fils de Saul : quatre questions à Ophir Levy » (entretien accordé à Tancrède Delvolvé), L’Avant-scène Cinéma, n°41, mars 2018, p. 28-33.
  • « 18e Festival du cinéma israélien de Paris », Positif, n°685, mars 2018, p. 73.
  • « Figures de l’extase. Eisenstein et l’esthétique du pathos au cinéma », Positif, n°684, février 2018, p. 80.
  • « The Wedding Plan », Positif, n°683, janvier 2018, p. 59.
  • « Le cinéma ou le pouvoir de l’image au service de l’influence et de la propagande » (entretien accordé à Thomas Delage), Diplomatie, n°41, octobre-novembre 2017, p. 29-34.
  • « Mountain. Difficile liberté », Positif, n°673, mars 2017, p. 38-39.
  • « Tikkoun. Réparer les vivants », Positif, n°670, décembre 2016, p. 49.
  • « Les Professionnels. Sur l’exposition Filmer les camps », Positif, n°592, juin 2010, p. 68-69.
  • « Aux sources de la création. Amos Gitai. Genèses », Nonfiction.fr, juin 2009.
  • « Les éclats du cristal. Le Lièvre de Patagonie de Claude Lanzmann », Nonfiction.fr, août 2009.
Projets filmiques

Films réalisés et produits

  • Réalisation et production du court-métrage La Rencontre (Diffiprod, 2003, 25 min., super 16 mm)
  • Réalisation et production du documentaire Je suis là comme témoin (Diffiprod, 2001, 16 min., super 8 mm / DV Cam)
  • Production du documentaire Live From New York de Samuel Ebongué et Patrice Almazor (Diffiprod, 2005, 52 min., DV Cam, diffusion : Canal + et Sony Music Video)
  • Production et réalisation de nombreux films institutionnels pour IBM Europe (tournages à Paris, Londres, Munich, Madrid, Vienne, Bucarest, Milan, Copenhague de 2001 à 2005)
Sujets d’études

Mots-clés

  •  L’empreinte de la Shoah dans le cinéma contemporain
  • Histoire et esthétique du cinéma israélien et proche-oriental
  • Migrations des images d’archives de la Seconde Guerre mondiale 
  • Philosophie et esthétique des séries télévisées
  • Esthétique du son au cinéma
  • Les imaginaires sonores de la guerre
  • Patrimonialisation du cinéma