';
side-area-logo
Marion Carrot
Doctorante
Marion Carrot est doctorante en cinéma et danse à l’Université Paris-8 depuis novembre 2012. Sa thèse, sous la direction de Patrick Louguet et en co-direction avec Isabelle Launay, porte sur les mises en images des gestes dansés durant la période du cinéma muet, et s’intitule Gestes dansés dans les films muets, une expérience de la modernité. Elle s’intéresse aux rapports entre le cinéma et les autres disciplines artistiques, et plus particulièrement entre le cinéma et la danse.
Publications

Ouvrages et articles

  • « Danse et cinéma, une relation sans histoire ? », in Recherches en Danse, mars 2014
  • « Le perpétuel devenir », in Franck Boulègue et Marisa Hayes (dir.), Art in Motion / Art en mouvement, 2015
  • « Raconter la scène, une semaine de répétitions avec Daniel Mesguich », in Jean-François Dusigne (dir.), La direction d’acteurs peut-elle s’apprendre ?, 2015
  • « Gregg Araki : l’impossible passage », in Francis Marcoin (dir. Publication), Les Cahiers Robinsons, 2015
  • Après avoir été ingénieure de recherche au Centre Pompidou dans le cadre du projet Labex d’Hélène Fleckinger intitulé Cinéma/Vidéo, art et politique en France depuis 1968, elle participe actuellement au projet Labex porté par Marguerite Chabrol et Pierre-Olivier Toulza : Musical MC2, le film musical hollywoodien en contexte médiatique et culturel.
Sujets d’études

Mots-clés

  • Cinéma et histoire
  • Danse, burlesque, gestes, rythme
  • Cinéma des premiers temps, modernité, avant-gardes
  • Critique