Marie Pruvost-Delaspre
Maître de conférences
Après avoir travaillé sur l’histoire de l’industrie du dessin animé en Asie, Marie Pruvost-Delaspre a soutenu en novembre 2014 sa thèse à l’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, « Pour une histoire esthétique et technique de la production animée : le cas de la Tôei Dôga (1956-1972) », sous la direction de Laurent Creton. Elle avait auparavant étudié la langue japonaise et avait été accueillie en 2010 dans le cadre d’un échange à l’université Keio de Tokyo. Ses travaux de recherche portent sur l’histoire des techniques et des métiers du cinéma d’animation, dans une approche socio-technique croisée mêlant un intérêt pour les processus de fabrication, l’histoire de la production et des studios, et le contexte socio-économique. Après de nombreux travaux portant sur le cinéma d’animation japonais des années 1950 à 1970, elle a ouvert de nouveaux chantiers de recherche du côté de la production animée française au tournant de l’ère numérique, autour d’un projet examinant la transition du dessin à la main vers la tablette graphique dans le dessin animé français. Elle participe également à plusieurs projets collectifs, des activités scientifiques de l’association NEF Animation aux travaux du groupe « Cinéma et Création Collective ».
Activités scientifiques

Publications et communications

  • Marie Pruvost-Delaspre, Aux sources du dessin animé japonais : le studio Tôei Dôga (1956-1972), Presses Universitaires de Rennes, 2019, à paraître. 
  • Sarah Hatchuel et Marie Pruvost-Delaspre (dir.), Goldorak, l’aventure continue, Presses Universitaires François Rabelais, collection « Sérial », 2018, 228 p.
  • Marie Pruvost-Delaspre (dir.), L’Animation japonaise en France : réception, diffusion, réappropriations, L’Harmattan, 2016, 222 p. 
  • Collectif DAEM (doctorants d’Arts & Médias), Le Souci du monde et le souci de soi : actes des journées d’étude de l’école doctorale Arts & Médias, L’Harmattan, 2015, 272 p. 
  • Sébastien Denis, Chantal Duchet, Lucie Mérijeau, Marie Pruvost-Delaspre et Sébastien Roffat (dir.), Archives et acteurs des cinémas d’animation en France, L’Harmattan, 2014, 278 p. 
  •  « Tempêtes animées », CinémActions, n°169, « Faire la pluie et le beau temps au cinéma », in Réjane Hamus-Vallée (dir.), Éditions Charles Corlet, Condé-sur-Noireau, 2019. 
  •  « Humains, trop humains ? L’indice plastique de l’épiderme cinématographique dans Ghost in the shell et Air Doll », avec Amandine D’Azevedo, in Priska Morrissey et Emmanuel Siety (dir.), Filmer la peau, Presses Universitaires de Rennes, Rennes, 2017, p. 137-146. 
  • « Persépolis, une école de la liberté ? », in Barbara Laborde (dir.), Persépolis : dessin de vie, Le Bord de l’eau, Lormont, 2016, p. 139-160. 
  • « Méprises et préjugés : pour une histoire homonymique et toponymique de l’anime », in Nathalie Bittinger (dir.), Les Cinémas d’Asie : nouveaux regards, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2016, p. 43-52. 
  • « Animation indépendante indienne : la quête d’une impossible liberté », in Teresa Faucon et Amandine D’Azevedo (dir.), In/dépendances des cinémas indiens. Cartographie des formes, de genres et des régions ?, Presses de la Sorbonne Nouvelle, Paris, 2016, livre numérique. 
  • « L’Île nue, ou l’esthétique du souci des choses », in collectif DAEM (dir.), Le Souci du monde et le souci de soi, L’Harmattan, Paris, 2015, p. 71-76. 
  • « Le Fandom ou la gratuité revendiquée », in Laurent Creton, Catherine Naugrette et Bruno Péquignot (dir.), Le Prix de l’art : le coût et la gratuité, L’Harmattan, Paris, 2013, p. 83-89. 
  •  « Les histoires de l’animation télévisée japonaise : une perspective historiographique », Japon Pluriel, n°12, « Autour de l’image : Arts graphiques et culture visuelle au Japon », Julien Bouvard et Cléa Patin (dir.), Éditions P. Picquier, 2019, p. 273-284.
  • « L’application L’Atelier McLaren de l’ONF : sur la possibilité d’un détournement créatif des outils numériques », Théorème, « Mobiles : enjeux artistiques et esthétiques », Laurence Allard, Laurent Creton et Roger Odin (dir.), Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2018, p. 109-120. 
  • « Le vieux pervers et la jeune ingénue : position spectatorielle et représentation des corps animés dans le hentai », Théorème, « Représentations-limites des corps sexuels », Antoine Gaudin, Martin Goutte et Barbara Laborde (dir.), Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2017, p. 131- 141. 
  • « De Godzilla aux Super-sentai : les trucages des séries télévisées japonaises », Revue du CIRCAV, n°25, « Trucage et télévision », Réjane Hamus-Vallée (dir.), 2016, p. 205-228. 
  • Entrées « K. Masaoka », « N. Ôfuji », « O. Tezuka », « T. Yabushita » et « E. Yamamoto » dans Pascal-Alex Vincent (dir.), Dictionnaire des cinéastes japonais, Paris, Carlotta Édition, 2016. 
  •  « Rêves d’Amérique : modèles de production dans le cinéma d’animation japonais des années 1960 », Réseaux, Patrice Flichy (dir.), n°188, La Découverte, 2015, p. 229-254. 
  • « Golden Bat, ou la quintessence de la synergie interactive », Les Cahiers des Champs Visuels, Bruno Cailler, Sébastien Denis et Jacques Sapiega (dir.), n°10-11, 2015, p. 139-164. 
  • « Le Vent se lève de Hayao Miyazaki », Chronicart, 24 janvier 2014, en ligne.
  • « Les débuts de l’animation japonaise », entretien avec Erwan Higuinen, Les Inrocks 2, Hayao 
  • Miyazaki et les maîtres de l’animation japonaise, janvier 2014, p. 6-9.
  • « Annecy, l’âge de raison », Les Cahiers du Cinéma, n°672, septembre 2012, p. 70-71. 
  • « Autour de la figure du cinéma d’animation indépendant indien », La Nouvelle Revue de l’Inde, n°6, « Spécial 100 ans de cinéma indien », L’Harmattan, Paris, 2012, p. 87-90. 
  • « Images de la désobéissance dans l’animé : révolte et résistance des images dans Akira d’Otomo », Traits d’Union, n°3, Sorbonne Nouvelle – Paris 3, 2011, disponible en ligne. 
  • « L’animation indienne », Les Cahiers du Cinéma, n°658, juin 2010, p. 68-69. 
Sujets d’études

Mots-clés

  • Histoire de la production et des techniques de cinéma
  • Histoire des studios
  • Socio-économie du cinéma
  • Métiers du cinéma
  • Innovations et technologies du cinéma
  • Pratiques et publics du cinéma
  • Cinéma d’animation
  • Cinéma japonais