Damien Marguet
Maître de conférences
Damien Marguet est chercheur en études cinématographiques, cinéaste et programmateur. Sa thèse de doctorat (prix de thèse Hungarica 2016), consacrée aux poétiques du traduire dans les œuvres de Pier Paolo Pasolini, Danièle Huillet et Jean-Marie Straub, et Béla Tarr, est en cours de publication.
Membre du groupe de recherche « Théâtres de la mémoire » depuis 2008, ses travaux portent sur les cinémas d’Europe de l’Est et plus spécifiquement le cinéma hongrois, sur les relations entre cinéma, littérature, langue et traduction, et sur les problématiques de la durée, du geste et de l’expérience dans le champ des images en mouvement. Depuis janvier 2018, il conçoit et anime avec Mario Adobati (Paris 3, IRCAV) et Mathieu Lericq (Aix-Marseille, LESA) le cycle de séances « Littérature et cinéma en Hongrie (1949-2000) : passages, résonances, surgissements » à l’Institut hongrois de Paris. Auteur de plusieurs films expérimentaux, membre du Collectif Jeune Cinéma depuis 2007, programmateur pour l’association Peti Peti depuis 2016, il a cofondé la plateforme éditoriale À bras le corps à laquelle il contribue par l’apport de textes, de photographies, de films critiques et poétiques.
Activités scientifiques

Publications & communications

  • Le Film et la Lettre : poétiques du traduire chez Pier Paolo Pasolini, Danièle Huillet et Jean-Marie Straub, et Béla Tarr, Paris, Hermann, « L’esprit du cinéma », 2019 (à paraître).
  • « Le cinéma comme geste, de Giorgio Agamben à Béla Tarr », in CAMPAN V., MARTIN M. et al. (dir.), Qu’est-ce qu’un geste politique au cinéma ?, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2019, p. 17-23.
  • « Du film à la parole », in ALEXANDRE J. et OLCÈSE R. (dir.), Sous prétexte de films : actes du colloque organisé par le groupe de recherche Cinéma / Parole / Société / Recherche le samedi 8 octobre 2016 au Collège des Bernardins, Paris, À bras le corps et Le Collège des Bernardins, 2017, p. 12-14.
  • « Sátántangó ou les ellipses de la traduction », in MAURY C. et ROLLET S. (dir.), Béla Tarr, de la colère au tourment. Crisnée (Belgique), Yellow Now, « Côté cinéma », 2016, p. 73-83.
  • « Regards partagés : Walter Benjamin et Béla Tarr », in AÏM O. et BOUTIN P. (dir.) Persistances benjaminiennes, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, « Théorème » (n° 21), 2014. p. 109-117. 
  • « Textes et paysages en ruine chez Pasolini, Huillet et Straub, Tarr », in BLÜMLINGER C., LAGNY M., LINDEPERG S. et ROLLET S. (dir.), Paysages de mémoire, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, « Théorème » (n° 19), 2014. p. 113-122.
  • « Pier Paolo Pasolini à l’épreuve de l’étranger », in BLÜMLINGER C., LAGNY M., LINDEPERG S., NINEY F. et ROLLET S. (dir.), Théâtres de la mémoire. Mouvement des images, Paris, P.S.N, « Théorème » 14, 2011, p. 139-144.
  • « Risquer le cinéma, risquer l’écriture », in Risque, Paris, À bras le corps, « Les Cahiers d’À bras le corps » (n° 3), novembre 2015, p. 38-39.
  • « Qu’apprend-on au cinéma ? Avec Walter Benjamin, un éloge de la distraction », Paris, Paris III Sorbonne-Nouvelle, Traits-d’Union (n°5), 2015, p. 64-68.
  • « (Marco) d’Aminatou Echard », in Inviter, Paris, À bras le corps, « Les Cahiers d’À bras le corps » (n° 2), juin 2015, p. 36-37.
  • « La résistance des corps », in Épreuve, Paris, À bras le corps, « Les Cahiers d’À bras le corps » (n° 1), mai 2014, p. 4-5.
  • « Réfléchir la création contemporaine », in Épreuve, Paris, À bras le corps, « Les Cahiers d’À bras le corps » (n° 1), mai 2014, p. 3.
  • L’animal que donc je suis », Paris, Positif (n° 610), décembre 2011, p. 6-8.
  • Traductions et métamorphoses », Paris, Vertigo (n° 41), automne 2011, p. 111-117.
Sujets d’études

Mots-clés

  • Cinéma et littérature, cinéma et langue
  • Traductologie
  • Le cinéma et son « écologie » (milieux, gestes et matières au cinéma et de cinéma)
  • L’expérience cinématographique comme forme d’apprentissage
  • Les œuvres de Pier Paolo Pasolini, Danièle Huillet et Jean-Marie Straub, László Krasznahorkai et Béla Tarr
  • Les cinémas de la durée est-européens et plus spécifiquement le cinéma hongrois 
  • Les stratégies et les réseaux alternatifs de fabrication et de diffusion du film