';
side-area-logo
Cécile Sorin
Professeure
Cécile Sorin est professeure en études cinématographiques à l'université Paris 8.
Son HDR présentée en 2015 à l'université Paris X portait sur le Pastiche et mélanges : de P. P. Pasolini à A. Kechiche.
Son doctorat obtenu en 2001 à l'université Paris 8, traitait de l' Assimilation du cinéma de genre hollywoodien en France et en Italie après 1945 : étude appliquée au western et film noir.
Elle participe à des programmes de recherche collectifs (non exhaustif) :
2015- 2018 : coordinatrice de la participation de l’ESTCA à Cluster 9-3, projet ANR (obtention de l’ANR en juillet 2015), labélisation Campus Condorcet et Cap Digital. http://cluster93.fr/.
2014-2015 : porteuse du projet Pédagogie de la critique / critique de la pédagogie, Labex Arts H2H, ENS Louis Lumière, Université Paris 10.
2010-2013 : membre du comité scientifique de La salle de cinéma, entre modèle du ciné-club et équipement structurant, contrat de recherche MSH Paris Nord / Plaine Commune – Labex Arts H2H.
Publications

Ouvrages et articles

  • 2015 : L’Esquive  de Kechiche : de Shakespeare à Marivaux, analyse d’une adaptation cinématographique protéiforme, Études Littéraires (Université de Laval, Canada) n° « Adapter le théâtre au cinéma », vol. 45 n°3.
  • 2014 : De la citation à la performance : processus en œuvre(s) dans le cinéma d’Abdellatif  Kechiche, avec E. MRabet, dans Gilles Mouëllic, Pierre-Henry Frangne, Antony Fiant (dir par) Les oeuvres d’art dans le cinéma de fiction, P.U.R.
  • 2013 : Le pasticciaccio à la française : les dialogues dans les films de Kechiche, Studies in French Cinema, vol. XIII, no. 2.
  • 2012 : « Play it again » : Palimpsestes rejoué, Cinéma & Cie – International Film Studies Journal vol. XII, no. 18 « Rien n’est plus pratique qu’une bonne théorie. Genette va au cinéma ».
  • 2010 : Pratiques de la parodie et du pastiche au cinéma, Paris : L’Harmattan, 288p.
  • 2007 : Réel et film de fiction : détournements de la parodie et du pastiche cinématographiques, dans Jolly G. (dir. par) S’éloigner du réel pour l’appréhender : truisme ou source vive de création ?, Paris: L’Harmattan.
  • 2003 : Un héritage méconnu au bénéfice de la Nouvelle Vague : l’art d’emprunter au cinéma hollywoodien par le cinéma populaire français d’après-guerre, Studies in French Cinema, vol IV, n°1.
  • 2002 : Quand l’Europe fait du cinéma hollywoodien…, Cinémaction n° Quelle diversité face à Hollywood ? janvier 2002.
Communications

Sélection

  • 2016 : Ethique des figures de l’enchâssement chez P.P. Pasolini, Pasolini, colloque international Fictions secondes, UMR Acte CNRS 8218, Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne, 25-27 mai 2016.
  • 2016 : L’écologie linguistique pasolinienne à l’œuvre dans le cinéma plurilingue français contemporain, colloque Pier Paolo Pasolini entre art et philosophie, Ecole Supérieure d’Arts et de Design de Reims, 29 mars 2016.
  • 2015 : Fonctions critiques de la parodie et du pastiche cinématographique, colloque international Critique  <=> Création, une pensée traversée par les arts / des œuvres porteuses de critique, Théâtre des Abbesses et Institut National d’Histoire de l’Art, Paris, 10, 11 et 12 décembre 2015.
  • 2015 : Du pastiche pictural comme discours critique : « La Ricotta » de Pier Paolo Pasolini, colloque La Critique à l’écran I. Les arts plastiques, Université de Pau, 8,9 et 10 octobre 2015.
  • 2015 : Jacques Delcorde, critique et scénariste, une écriture discrète, colloque Critique et création : passages, transmissions, frontières, Université Paris 8 et INHA, 24 et 25 septembre 2015.
  • 2015 : Entre pastiche pictural et parodie textuelle, Pier Paolo Pasolini twiste avec la Bible, colloque international Appropriations narratives, Université Paris Diderot, 25 et 26 juin 2015.
  • 2015 : Un art du raccourci maniériste : “La Ricotta” de Pier Pasolini, journée d’Étude Réappropriation inclusion, simulation – De l’usage des emprunts dans la forme courte au cinéma, Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand, 21 mai 2015.
  • 2015 : Invitation à la danse ? La critique et Marlon Brando, au risque du musical, atelier international Stars du musical hollywoodien face à la danse et au chant, 3 et 4 décembre 2015.
  • 2015 : De la scène au cinéma : un atout dans la réception critique des comédies musicales, Atelier scientifique international Revoir le film musical, 4, 5 et 6 juin, INHA
  • 2013 : Le pasticciaccio pasolinien, de la présence du texte poétique dans les dialogues de films et de leur analyse poétique, colloque international Cinéma & Poésie, Université de Montpellier 3, 27 au 29 mars 2013.
  • 2014 : WeshWesh : le texte (dé)joué dans le cinéma français contemporain, colloque international Language, Culture and Power in France, Université de Southampton, 9-11 septembre 2014.
  • 2012 : Revisiting Classicals : A Multidisciplinary Approach of The Band Wagon, avec C. Roquet, Semaine des Arts, Université Paris 8, 26-30 mars 2012.
  • 2012 : Spectateurs, pratiques : caractéristiques culturelles, sociales et démographiques. Journée d’étude Les salles publiques de cinéma Plaine Commune, MSH Paris Nord, 24 janvier 2012.
  • 2010 : Références postmodernes et cinéma : terminologie et enjeux, colloque international L’image recyclée, CRAL CNRS-EHESS, EHESS Paris, 5-7 mai 2010.
  • 2010 : ‘La Terre de la folie’ de Luc Moullet : exercice topographique du second degré cinématographique. Colloque L’analyse de film en acte, INHA et ESTCA, Université Paris 8. France, Paris 10-11 mai 2010.
Sujets d’études

Mots-clés

  • Les références cinématographiques : parodie, le pastiche, la citation, le remake, etc.
  • La réception critique.
  • Le cinéma français : le cinéma de genre de l’immédiate après-guerre, le cinéma brechtien des années 70, et le film de fiction contemporain notamment le cinéma beur.
  • Le cinéma italien : le cinéma italien des années 50 et 60, notamment le giallo, le western italien, la comédie italienne, le cinéma de Pier Paolo Pasolini.