Oct
19
ven
2018
Gouverner par distraction : culture de masse et propagande à l’ère de Donald Trump, par D. Zabunyan. @ Cité Universitaire - MAISON HEINRICH HEINE
Oct 19 @ 10 h 45 min – 11 h 30 min
Gouverner par distraction : culture de masse et propagande à l’ère de Donald Trump, par D. Zabunyan. @ Cité Universitaire - MAISON HEINRICH HEINE | Paris | Île-de-France | France
Gouverner par distraction : culture de masse et propagande à l’ère de Donald Trump.

Une conférence de Dork Zabunyan

Dans le cadre du Colloque : « Cinéma, masses et propagande : autour de Kracauer et Benjamin. »

Organisation : Olivier Agard (Sorbonne Université) et Stephanie Baumann (Université de Valenciennes/Polytechnique Hauts-de-France)

→ Télécharger le programme complet

Déc
11
mar
2018
Esthétique et politique du passage de la période de la Stagnation à la Perestroïka en URSS : compte à rebours @ Institut National d'Histoire de l'Art
Déc 11 @ 16 h 00 min – 18 h 00 min
Esthétique et politique du passage de la période de la Stagnation à la Perestroïka en URSS : compte à rebours
avec Olga Kobryn (Paris 3, Université de Lorraine Metz), Eugenie Zvonkine (Paris 8) / discussion avec Birgit Beumers (Aberystwyth University)

Séance dans le cadre du séminaire de recherche en histoire et esthétique du cinéma « Régimes d’historicité dans le cinéma des années 1960 à nos jours : crises de temps, traces, (re)construction ».

Assa (1987) est un film réalisé par Sergueï Soloviov peu de temps avant la chute du mur de Berlin (1989) et la dislocation de l’URSS (1991), en pleine période politique de la Perestroïka et au tout début de la glastnost. Devenu culte, ce véritable manifeste politique et esthétique réunit pour la première fois sur grand écran et rend « visibles » l’ensemble des artistes de la culture « underground », principalement issus du milieu bohémien saint- pétersbourgeois et moscovite (milieu Rock, conceptualisme de Moscou, mouvement AptArt – « apartment art », cinéma expérimental). Si le film se construit sur des éléments documentaires et historiques, un grand nombre d’anachronismes (évocation de l’histoire de la Russie du début du XIXème siècle, références au cinéma expérimental des années 1950 – 1960, présence des éléments historiquement postérieurs à l’action du film qui se déroule en 1980) complexifient le rapport à l’Histoire et soulèvent la question de la stratification et de la « crise de temps » définie comme tension et distance entre le champ d’expérience et l’horizon d’attente (Hartog). Loin de représenter un simple symptôme de l’« époque des changements », Assa participe à la réécriture du régime historique dominant et à la construction d’un nouveau régime d’historicité.

Leto de Kirill Serebrennikov, qui sort le 5 décembre en France, dialogue à son tour avec Assa et d’autres films des années 1980 dans un rapport intertextuel serré et inventif et s’éloigne du biopic, proposant à son tour un nouveau régime d’historicité.

→ Consulter le programme du séminaire

Juin
15
sam
2019
Le corps dans le cinéma et la cinéphilie italiens @ Maison de la Recherche, salle A2-202 Université Paris 8
Juin 15 @ 9 h 30 min – 17 h 00 min
Le corps dans le cinéma et la cinéphilie italiens @ Maison de la Recherche, salle A2-202 Université Paris 8
Le corps dans le cinéma et la cinéphilie italiens
Journée d’études doctorale organisée par le laboratoire de recherche ESTCA de l’Université Paris 8, avec le soutien de l’EDESTA

Cette journée d’étude pluridisciplinaire entend réunir les jeunes chercheurs ayant pour objet le cinéma italien autour d’un dénominateur commun : le corps dans le cinéma italien. Ce thème peut être décliné de multiples façons et couvrir différentes périodes du cinéma italien, il est ouvert aux sciences humaines, aux approches dites culturelles comme aux questions de représentation ou de réception. Certaines de ces problématiques abordent de façon frontale des caractéristiques techniques ou culturelles typiques du cinéma italien.

→ Pour plus d’informations et pour consulter le programme de la journée