Mai
12
jeu
2016
Cinéma, vidéo, art et politique @ Université Paris 8
Mai 12 @ 9 h 00 min – 18 h 00 min
Cinéma, vidéo, art et politique @ Université Paris 8 | Saint-Denis | Île-de-France | France

Porté depuis 2013 par le Labex Arts-H2H avec, notamment, l’Université Paris 8, la BnF, le Centre Pompidou et le CNC, le programme de recherche « CinéPol68 »  dresse le bilan de trois années de recherche.

Mai
13
ven
2016
Pékin-Paris @ Auditorium de l’INHA
Mai 13 @ 9 h 00 min – Mai 14 @ 17 h 00 min
Pékin-Paris @ Auditorium de l’INHA | Paris-2E-Arrondissement | Île-de-France | France

Ces deux journées d’étude constituent une première en matière d’échanges d’expérience de l’enseignement et des pratiques du cinéma, entre le département de cinéma et de télévision de l’Académie centrale d’art dramatique de Beijing, fondé en 1999, et le département d’études cinématographique et audiovisuelles de l’université de Paris 8 Vincennes Saint-Denis, fondé en 1971-72, caractérisés par leur association de l’histoire, de la théorie, de la pratique et de l’approche économique, ainsi que par leur inscription dans le contexte d’enseignements artistiques d’autres disciplines, tant à Beijing au sein de l’Académie d’arts dramatiques qu’à Saint-Denis au sein de l’UFR Arts, philosophie, esthétique.

Mai
19
jeu
2016
Haxton, Jeux optiques @ Salle de projection - A1 181
Mai 19 @ 10 h 00 min – 17 h 00 min
Haxton, Jeux optiques @ Salle de projection - A1 181 | Saint-Denis | Île-de-France | France

David Haxton est un artiste qui travaille la photographie et le film, à l’instar d’artistes ayant réalisé des films tels que Duchamp, Man Ray, Warhol, il réalise seize films « mono écran » de 1970 à 1982, selon une méthode originale de performance graphique filmée en plan fixe et en durée réelle. En présence du cinéaste, une journée de colloque et d’échanges avec la projection de l’intégrale de ses films.

Organisé par (service, équipe de recherche, labo, département, association, …) : Équipe de recherche Esthétique sciences et technologies du cinéma et de l’Audiovisuel de l’Université Paris 8, association Cinédoc Paris Films Coop, Institut National d’Histoire de l’Art. Avec le soutien du Conseil Scientifique de l’Université Paris 8, du Centre National du Cinéma et de la Ville de Paris.

Juin
1
mer
2016
Master Class Parente @ Université Paris 8
Juin 1 @ 9 h 00 min – 18 h 00 min
Master Class Parente @ Université Paris 8 | Saint-Denis | Île-de-France | France

Cette Master Class présentera une suite d’interventions problématisant le rapport entre le geste filmé et les objets techniques des dispositifs de captation et de projection. Andre Parente est professeur invité dans le cadre du projet « Le geste filmé ». Il est artiste et professeur de l’Ecole de Communication à l’Université fédérale de Rio de Janeiro où il coordonne le Noyau de Technologie de l’Image (N-Imagen).

Juin
30
jeu
2016
Pékin-Paris @ Auditorium de l’INHA
Juin 30 @ 9 h 00 min – Juil 1 @ 17 h 00 min
Pékin-Paris @ Auditorium de l’INHA | Paris-2E-Arrondissement | Île-de-France | France

Ces deux journées d’étude constituent une première en matière d’échanges d’expérience de l’enseignement et des pratiques du cinéma, entre le département de cinéma et de télévision de l’Académie centrale d’art dramatique de Beijing, fondé en 1999, et le département d’études cinématographique et audiovisuelles de l’université de Paris 8 Vincennes Saint-Denis, fondé en 1971-72, caractérisés par leur association de l’histoire, de la théorie, de la pratique et de l’approche économique, ainsi que par leur inscription dans le contexte d’enseignements artistiques d’autres disciplines, tant à Beijing au sein de l’Académie d’arts dramatiques qu’à Saint-Denis au sein de l’UFR Arts, philosophie, esthétique.

Sep
22
jeu
2016
Chantal Akerman, retours sur l’œuvre @ Université Paris 8
Sep 22 @ 11 h 00 min – 19 h 00 min
Chantal Akerman, retours sur l'œuvre @ Université Paris 8  | Saint-Denis | Île-de-France | France

Chantal Akerman, retours sur l’oeuvre

Salle de projection A101

Dans une certaine urgence qui s’est faite aussi évidence, nous avons été plusieurs à vouloir accompagner la disparition de Chantal Akerman, pour deux raisons : le thème de la Semaine des Arts (qui devait initialement accueillir cette journée), « L’Art engage », nous a semblé résonner fortement avec l’oeuvre de l’artiste, tout comme la mobilisation qui s’est développée tout au long du second semestre 2015-2016 et les nombreuses réalisations qui les ont accompagnées.

Il existe une profonde parenté entre son travail et l’approche du cinéma telle qu’elle se déploie au sein de l’université Paris 8, comme en ont témoigné notre émotion et notre désir d’agir à l’annonce de sa mort.
Nous proposerons tout au long d’une journée une série de discussions, ouvertes aux intervenants d’autres arts (notamment la danse) et à tous ceux qui le souhaitent, à partir d’interventions et d’extraits autour des trois thèmes suivants :
à la recherche de l’autre, espaces et plans, comédie et burlesque, l’engagement. Cette journée s’articulera avec une programmation de films de Chantal Akerman pendant la semaine de pré-rentrée. Ces projections se dérouleront au sein de l’UFR Arts, Philosophie, Esthétique et au cinéma L’Ecran de Saint-Denis, et la présentation en sera assurée par des étudiants et doctorants.

Sep
23
ven
2016
L’Université Paris 8, de Vincennes à Saint-Denis : archives audiovisuelles et luttes @ Université Paris 8
Sep 23 @ 14 h 00 min – 18 h 00 min
L'Université Paris 8, de Vincennes à Saint-Denis : archives audiovisuelles et luttes @ Université Paris 8 | Saint-Denis | Île-de-France | France

L’Université Paris 8, de Vincennes à Saint-Denis : archives audiovisuelles et luttes

Salle de projection A1-181
Depuis la création du Centre Universitaire expérimental de Vincennes et son installation à Saint-Denis jusqu’aux luttes actuelles contre la loi travail et son monde, retour et réflexion sur des années de luttes et de mobilisations dans l’Université Paris 8 à partir des archives audiovisuelles.

AU PROGRAMME  :

– « Les Murs et la parole », 1978-1982, 1h30, collectif Rameau rouge, en présence de Patrick Boriès co-réalisateur
– « L’Acte de création », 2016, 8 min, de Mahault Bourdessol, Noémie Duclos, Élisa Ducret, Lena Hildebert, Tai-Yun Chang
– « Vincennes à Saint-Denis », 2016, 20 min, court métrage sur les étudiant.e.s étranger.e.s à Paris 8, de Dayse Ramos et Bruna Ferreira
– Ciné-tracts réalisés par des étudiant.e.s de Paris 8 dans le cadre de la mobilisation contre la loi «Travail»
– Vidéos réalisées par le collectif Automédia de Paris 8 pendant la mobilisation de 2016 sur les grèves cheminottes et chez Mac Donald, sur la mobilisation étudiante et ses répercussions dans l’université.

Organisé par des étudiant.e.s en Cinéma de Paris 8 dans le cadre de la Semaine de pré-rentrée. OUVERT À TOU.TE.S !

L’évènement sera suivi de « Paris 8 Fait Son Cinéma # », Soirée festive de projection libre de films d’étudiant.e.s de Paris 8, 19h-23h00, Amphi X

Oct
27
jeu
2016
The Image- Thing
Oct 27 – Oct 28 Journée entière
The Image- Thing
The Image- Thing

The conference The Image-Thing will analyse the function of the image as an operator endowed with reality. By way of acknowledgement of its ontological dimensions, the conference will explore the key role that it plays between object and subject, as well as between the intelligible and sensible world. Theories and practices will be presented that address today the different regimes of presence of images as well as their relative independence and exteriority, developing directly or indirectly a reflection about imagination offering an alternative to the idea of an imaging consciousness distancing us from reality. Rather than being understood as an ineffectual figment of imagination, the image will be regarded as central to the understanding of life itself, thus becoming a vehicle for the comprehension of modes of existence that would otherwise escape our grasp. As written by Gilbert Simondon, the image-thing is a “sample of life”, a quasi-organism presenting itself according to its own forces, capable of inhabiting our consciousness like an intruder resisting the free will of the subject. Conceived of as exerting such a decisive role, the image will reveal itself as a vital function of the living.

  • Lectures by Andrea Cavalletti, Emanuele Coccia, Elie During, Bertrand Prévost, Chiara Vecchiarelli, Frédéric Worms, Dork Zabunyan
  • Screenings of works by Pierre Huyghe, Mark Lewis, Jonas Mekas, Peter Snowdon

Curated by Chiara Vecchiarelli

Scientific Committee

Martin Bethenod
Andrea Cavalletti
Benoît Tadié
Chiara Vecchiarelli
Angela Vettese
Frédéric Worms

In collaboration with

Università Iuav di Venezia
École normale supérieure de Paris
Institut français Italia

Nov
12
sam
2016
Destinations contrariées dans le cinéma russe contemporain @ Cinéma L'Arlequin
Nov 12 @ 13 h 00 min – 15 h 00 min
Destinations contrariées dans le cinéma russe contemporain @ Cinéma L'Arlequin | Paris | Île-de-France | France

Conférence Eugénie Zvonkine : « Destinations contrariées dans le cinéma russe contemporain »
Cinéma L’Arlequin – Paris
Dans le cadre de la 14e semaine du Cinéma Russe à Paris, dont la programmation porte sur d’importants cinéastes russes contemporains, Kirill Serebrennikov, Anna Melikian, Alexandre Prochkine, Nikolaï Khomeriki, Oksana Bytchtkova et bien d’autres, Eugénie Zvonkine donnera une conférence publique au Cinéma L’Arlequin : « Destinations contrariées dans le cinéma russe contemporain« .

Nov
16
mer
2016
Recherche sur la critique @ INHA
Nov 16 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Recherche sur la critique @ INHA | Paris | Île-de-France | France

Premier opus du cycle de séminaires de recherche sur la critique
INHA, salle Fabri de Peiresc
Antoine De Baecque, professeur à l’ENS présentera : “Je suis le plus mauvais critique que la terre ait porté” : Claude Chabrol, critique de cinéma« . Une trentaine de textes critiques, un essai pionnier sur Hitchcock, publié avec Eric Rohmer en 1957 : Claude Chabrol introduit doublement une nouvelle manière d’être critique : la « gastronomie cinématographique » – on s’en doutait – et l’interprétation délirante, essentiellement mystique et métaphysique.

Séminaire de recherche inter universitaire organisé par des membres des laboratoires suivants : l’ESTCA (Université Paris 8), HAR (Université Paris  Ouest), LISAA (Université Paris Est) ainsi que l’ENS. Séminaire labelisé par le labex Arts H2H.

Nov
17
jeu
2016
Machine Vision. Steina et Woody Vasulka, 50 ans d’images électroniques @ INHA
Nov 17 @ 9 h 15 min – 18 h 00 min
Machine Vision. Steina et Woody Vasulka, 50 ans d'images électroniques @ INHA | Paris | Île-de-France | France

Machine Vision. Steina et Woody Vasulka, 50 ans d’images électroniques.
INHA Auditorium
Ce colloque international, réunissant les spécialistes de Steina et Woody Vasulka, reviendra sur l’histoire et l’actualité de ce demi-siècle de réalisation dans leurs aspects artistique, esthétiques, technologiques, et muséographiques. Journées organisées conjointement avec l’équipe de recherche Esthétique, Sciences et Technologies du Cinéma et de l’Audiovisuel de l’Université Paris 8, et l’association Cinédoc Paris Films Coop, sur une proposition de Claudine Eizykman. Comité scientifique, Guy Fihman, Grégoire Quenault et Dominique Willoughby.

Jean-Charles Hue, plasticien et vidéaste @ Université Paris 8
Nov 17 @ 18 h 30 min – 21 h 00 min
Jean-Charles Hue, plasticien et vidéaste @ Université Paris 8 | Saint-Denis | Île-de-France | France

Céline Gailleurd rencontre Jean-Charles Hue
Salle A1-181
Dans le cadre de « l’Atelier de rencontres » du Master Cinéma, Céline Gailleurd rencontre le cinéaste, plasticien et vidéaste Jean Charles Hue.  à l’Université Paris 8.

Nov
23
mer
2016
Le cinéma Mashup @ CNRS
Nov 23 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Le cinéma Mashup @ CNRS  | Paris | Île-de-France | France

Séance#5 « Le Mashup, un objet cinématographique en cours de légitimation »
IHTP, CNRS, salle 255
Rendez-vous le 23 novembre 2016, à 14h pour débuter la saison 2016-2017 de l’APPIA « Muséalité du Mashup ».Cette séance d’introduction reviendra sur les enjeux de l’ APPIA dans sa prospection sur les rapports entre patrimonialisation et images animées, et présentera le nouvel objet à l’étude cette année : le cinéma mashup, et la problématique muséale qui lui sera progressivement appliquée.

Nov
26
sam
2016
Soutenance de doctorat de Véronique Buyer @ Université Paris 8
Nov 26 @ 14 h 00 min – 18 h 00 min
Soutenance de doctorat de Véronique Buyer @ Université Paris 8 | Saint-Denis | Île-de-France | France

Soutenance de doctorat de Véronique BUYER

Paris 8 Salle des thèses,
Espace Deleuze, Bâtiment A, 1er étage (Face à l’Amphi A2)
Le Mur comme catégorie esthétique centrale dans la création cinématographique de Michelangelo Antonioni (et quelques liens transfilmiques).

En présence des membres du jury :
Monsieur Patrick Louguet (Directeur de recherche)
Monsieur Sébastien DENIS
Monsieur Christian VIVIANI
Monsieur Jean-François BAILLON

Nov
29
mar
2016
Approches culturelles des musiques de films. Europe / USA @ Université Paris 8
Nov 29 @ 10 h 00 min – 13 h 00 min
Approches culturelles des musiques de films. Europe / USA @ Université Paris 8 | Saint-Denis | Île-de-France | France

Approches culturelles des musiques de films. Europe / USA
Paris 8 salle A 217
Responsable : Marguerite Chabrol, professeure en études de cinéma, avec Todd Decker, professeur en musicologie à la Washington University in Saint-Louis, invité sur une chaire internationale du Labex Arts-H2H (14 novembre-10 décembre

Présentation des travaux de doctorat de Claire Demoulin, Céline Pluquet, Silvia Neri.
La séance s’interrogera sur les processus de réappropriation des musiques par le cinéma, en particulier sur les implications idéologiques liées à l’intégration de formes musicales ayant une histoire et une conception autonome dans l’industrie cinématographique (française et américaine). On réfléchira en particulier à la question de la standardisation et d’une éventuelle « résistance » des formes musicales d’un point de vue culturel (comment les marqueurs culturels s’effacent ou au contraire demeurent dans les musiques de films).
Un des enjeux méthodologiques est d’articuler analyse musicale et analyse de film. Les exemples seront empruntés principalement musiques américaines (musiques noires, folk, indiennes) réinvesties par la musique de cinéma (Todd Decker, Silvia Neri) ; au transfert des formes musicales européennes vers le cinéma américain (Claire Demoulin, Marguerite Chabrol) ; aux musiques incidentes utilisées pour les accompagnements du cinéma français muet (Céline Pluquet).

Déc
1
jeu
2016
Politiques du musical hollywoodien / The politics of hollywood musicals @ Université Paris Ouest, Cinéma le Grand Action, Université Paris Diderot
Déc 1 @ 9 h 30 min – Déc 3 @ 17 h 00 min
Politiques du musical hollywoodien / The politics of hollywood musicals @ Université Paris Ouest, Cinéma le Grand Action, Université Paris Diderot

4e atelier du projet Musical MC² : le film Musical hollywoodien en Contexte Médiatique et Culturel (2015-2017)

L’atelier vise à étudier les enjeux idéologiques propres au film musical, emblème par excellence de la culture de masse à Hollywood. Nous envisagerons en particulier les enjeux ethniques, par exemple la façon dont le film musical emprunte aux cultures noires tout en les transformant. Ou la façon plus générale dont fonctionnent les exotismes du genre, apparemment réduits à une simple vocation de distraction. En outre, le film musical est un objet particulièrement négligé dans l’histoire de l’autocensure, orchestrée par le Code de production hollywoodien. En effet, ces films sont rarement cités
comme exemples d’entorses ou de négociations difficiles entre les producteurs et l’administration du Code et nous examinerons la place à part de ce genre. This workshop will tackle the ideological questions at stake with the musical genre, the epitome of mass culture in Hollywood. We will particularly focus on racial issues, and the way musicals borrowed from black culture and partly erased those sources. We’ll question the function of exoticisms beyond mere entertainment. A part of this workshop will be based on the study of the Production Code Administration files of chosen musicals to explain the specific status of this genre among all Hollywood productions. En savoir plus / More

Déc
5
lun
2016
Le cinéma italien muet à la croisée des arts européens (1896-1930) @ Cineteca di Bologna
Déc 5 @ 11 h 00 min – 12 h 30 min
Le cinéma italien muet à la croisée des arts européens (1896-1930) @ Cineteca di Bologna | Bologne | Émilie-Romagne | Italie

Le cinéma italien muet à la croisée des arts européens (1896-1930)
Céline Gailleurd et Olivier Bohler « Présentation du projet de recherche et de création : Le cinéma italien muet à la croisée des arts européens
(1896-1930) » Giornata di studi organizatta per l’AIRSC, Elena Dagrada (a cura di).

Soutenance de doctorat de Florence Cheron @ Université Paris 8
Déc 5 @ 14 h 00 min – 18 h 00 min
Soutenance de doctorat de Florence Cheron @ Université Paris 8 | Saint-Denis | Île-de-France | France

Soutenance de doctorat de Florence CHERON
Bibliothèque, 3e étage, salle 312

 

 

Ecole doctorale « Esthétiques, sciences et technologies des arts»
Discipline : Esthétique, sciences et technologies des arts – spécialité cinéma et audiovisuel
Titre de la thèse:  Tim Burton, un cinéma de la ré-imagination.
Membres du Jury :
Monsieur Dominique WILLOUGHBY (Directeur de recherche)
Monsieur Sébastien DENIS
Monsieur Christian VIVIANI
Monsieur Jean-François BAILLON
Madame Cécile SORIN

En savoir plus
Déc
6
mar
2016
La circulation des arts dans le cinéma italien muet (1896-1918) @ DAMS cinema, Università di Bologna
Déc 6 @ 17 h 00 min – 20 h 00 min
La circulation des arts dans  le cinéma italien muet (1896-1918) @ DAMS cinema, Università di Bologna | Bologne | Émilie-Romagne | Italie

La circulation des arts dans  le cinéma italien muet (1896-1918)
Communication de Céline Gailleurd,
Séminaire doctoral, « Filologia del cinema »
Michele Canosa (dir.), DAMS cinema, Università di Bologna.

Déc
8
jeu
2016
Marc Cerisuelo : « France-USA : la reconnaissance du cinéma populaire ; éblouissements critiques croisés » @ Reid Hall, Columbia University
Déc 8 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Marc Cerisuelo : "France-USA : la reconnaissance du cinéma populaire ; éblouissements critiques croisés" @ Reid Hall,  Columbia University | Paris | Île-de-France | France

Séminaire inter-universitaire sur la critique
Reid Hall, Columbia University (Métro Vavin). Salle 314, à côté de la bibliothèque

Marc Cerisuelo : « France-USA : la reconnaissance du cinéma populaire ; éblouissements critiques croisés »
L’articulation entre politique des auteurs et cinéma populaire par le truchement du cinéma de genre est à la fois un fait bien connu (le seul nom d’Hitchcock résume une telle problématique au sein de la critique cinématographique française) et tout autant méconnu. La source d’une telle méconnaissance peut prendre différentes formes : une conception contemporaine figée de l’auteur conçu en opposition avec le cinéma populaire ; ou, de façon plus positive, un intérêt pour le cinéma qui n’ « intègre » pas (en tout cas pas de façon centrale ou initiale ou permanente) la question de l’auteur. La séance sera consacrée au versant ensoleillé et généreux d’une telle attitude de reconnaissance à l’égard du cinéma populaire chez des penseurs américains contemporains des critiques français du milieu du vingtième siècle : Robert Warshow, James Agee, Erwin Panofsky, Stanley Cavell et Manny Farber.

Mati Diop cinéaste @ Université Paris 8
Déc 8 @ 18 h 30 min – 21 h 00 min
Mati Diop cinéaste @ Université Paris 8 | Saint-Denis | Île-de-France | France

Céline Gailleurd rencontre la cinéaste Mati Diop
salle A1-181
Dans le cadre de « l’Atelier de rencontres » du Master Cinéma animé par Céline Gailleurd, rencontre avec la cinéaste Mati Diop.

 

Déc
15
jeu
2016
Intolerance de David Wark Griffith, 100 ans de cinéma (1916-2016) @ Université Paris 8
Déc 15 @ 9 h 30 min – 17 h 00 min
Intolerance de David Wark Griffith, 100 ans de cinéma (1916-2016) @ Université Paris 8 | Saint-Denis | Île-de-France | France

Intolerance  de David Wark Griffith, 100 ans de cinéma (1916-2016)

Bâtiment B, salle B106

Le centenaire d’Intolerance, sorti en septembre 1916, est l’occasion pour nous de revivre l’étonnement suscité par ce film-monstre de David Wark Griffith. Expérimentation unique des formes cinématographiques, sans descendance véritable, Intolerance n’en a pas moins traversé le Siècle. Au cours de ces cent années de cinéma qui nous relient à lui, Intolerance a pu tantôt resurgir tel un flash, un éclair, constituant ainsi à son tour une nouvelle partie à monter dans l’histoire du cinéma, tantôt se perpétuer par une métamorphose continue de ses formes et de ses récits, jouant par agrégation, variation ou déviation sur l’histoire polyphonique des formes filmiques que nous explorerons lors de cette journée d’études.

Voir le programme

Rencontre avec la cinéaste Lucie Borleteau @ Université Paris 8
Déc 15 @ 18 h 30 min – 21 h 00 min
Rencontre avec la cinéaste Lucie Borleteau @ Université Paris 8 | Saint-Denis | Île-de-France | France

Rencontre avec la cinéaste Lucie Borleteau
Paris 8, salle A1-181
Rencontre avec la cinéaste Lucie Borleteau dans le cadre de « l’Atelier de rencontres » du Master Cinéma animé par Céline Gailleurd et Eugénie Zvonkine.

Jan
25
mer
2017
Muséalité du Mashup @ CNRS
Jan 25 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Muséalité du Mashup @ CNRS | Paris | Île-de-France | France

Séminaire « Muséalité du Mashup »
IHTP, CNRS, salle 255

La deuxième séance du séminaire « Muséalité du Mashup », intitulée :  « La pratique du Mashup ».

Cécile Sorin : « La critique belge ou la leçon de choses » @ Ecole Normale Supérieure
Jan 25 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Cécile Sorin : "La critique belge ou la leçon de choses" @ Ecole Normale Supérieure | Paris | Île-de-France | France

Séminaire inter-universitaire sur la critique
École normale supérieure, Salle Celan
Cécile Sorin : « La critique belge ou la leçon de choses »

Rétrospective Claire Simon @ Reflet Médicis
Jan 25 @ 20 h 00 min – Jan 31 @ 20 h 00 min

Rétrospective Claire Simon, en présence de Agnès Varda, Nathalie Baye, Marilyne Canto, Antoine De Baecque, Tonie Marshall, Laurent Cantet du 25 au 31 janvier au reflet Médicis.

flyer-recto

flyer-verso

le-concours_815x315_5

 

Jan
26
jeu
2017
Le cinéma d’Abdellatif Kechiche Prémisses et devenir @ La Librairie du Cinéma du Panthéon
Jan 26 @ 18 h 30 min – 21 h 00 min
Le cinéma d'Abdellatif Kechiche Prémisses et devenir @ La Librairie du Cinéma du Panthéon | Paris | Île-de-France | France
La Librairie du Cinéma du Panthéon et Riveneuve éditions
vous invitent à la dédicace par Emna Mrabet de son livre
Le cinéma d’Abdellatif Kechiche Prémisses et devenir
Le jeudi 26 janvier 2016 à partir de 18 heures 30
Au 15, rue Victor Cousin, 75005 Paris

Métro 10 : Cluny-La Sorbonne RER B : Luxembourg
Fév
22
mer
2017
Valérie Vignaux : « L’Ecran français : une histoire de la pensée critique ou le cinéma un acteur social. » @ Cinémathèque Française
Fév 22 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Valérie Vignaux : "L’Ecran français : une histoire de la pensée critique ou le cinéma un acteur social." @ Cinémathèque Française | Paris | Île-de-France | France

Séminaire inter-universitaire sur la critique
Valérie Vignaux : « L’Écran français : une histoire de la pensée critique ou le cinéma un acteur social. »

L’histoire de la critique à partir des revues est le lieu d’une possible histoire de la pensée du cinéma. Mais comment opérer et surtout quel type d’historiographie conduire ? Ainsi, en replaçant L’Écran français (1943-1952) dans un ensemble de périodiques auquel il est lié, en ces lendemains de Seconde Guerre, tels Ufocel informations (1946-1951), les Bulletins de l’IDHEC (1946-1948), la Revue internationale de l’Institut de Filmologie (1947-1962) ou Ciné-Club (1948-1953), on s’attachera à partir d’une histoire « en réseau » à restituer les spécificités d’une pensée du cinéma comme acteur social, tout en interrogeant les mutations qui s’opèrent alors.

Matérialité des réseaux, idéologies de la dématérialisation @ LE BAL
Fév 22 @ 20 h 00 min – 21 h 00 min
Matérialité des réseaux, idéologies de la dématérialisation @ LE BAL  | Paris | Île-de-France | France

Matérialité des réseaux, idéologies de la dématérialisation
Débat-projection avec Julien Prévieux, artiste ; Dork Zabunyan, professeur en cinéma à l’université Paris VIII Vincennes-Saint-Denis.
Dans le cadre de projets encore en cours de réalisation, Julien Prévieux s’interroge sur les conditions de possibilités matérielles d’une finance et des flux prétendument immatériels qui lui sont associés.

Visant à maîtriser des données qui ne cessent de se complexifier et de s’accélerer, le monde financier s’empare de technologies numériques de plus en plus élaborées. Cette évolution s’accompagne d’une idéologie qui présente la dématérialisation et la rapidité comme des signes de progrès et de modernité.
En se focalisant sur certaines affaires de la finance contemporaine, Prévieux mène l’enquête sur les objets matériels qui ont accompagné ces scandales : du cable Ethernet à travers lequel Jérôme Kerviel a fait passer ses transactions aux livres annotés par Bernard Madoff pour concevoir son escroquerie à grande échelle.

Fév
23
jeu
2017
Le film « guérilla » : au-delà de l’indépendance @ INHA et MSH PARIS NORD
Fév 23 @ 10 h 00 min – Fév 24 @ 16 h 00 min
Le film « guérilla » : au-delà de l’indépendance @ INHA et MSH PARIS NORD

Le film « guérilla » : au-delà de l’indépendance
Colloque International

Le film « guérilla », pour reprendre la terminologie d’usage employée par les réalisateurs qui s’en réclament, se caractérise par l’indépendance économique et institutionnelle assumée de leur production réalisée sans autorisations et avec un minimum de moyens techniques et financiers, leur financement engageant souvent les revenus propres des artistes. Le renouvellement formel à l’œuvre et la force du regard qu’ils portent sur la société ont permis à certains de ces films d’accéder à des modes de diffusion et de valorisation classiques, à l’instar de Donoma (Djinn Carrénard, 2010), Rengaine (Rachid Djaïdani, 2011), Rue des cités (Carine May, Hakim Zouhani, 2011), ou encore Brooklyn (Pascal Tessaud, 2012), etc. Ce colloque pluridisciplinaire propose d’explorer cette nouvelle forme d’exigence cinématographique.
Ce colloque est porté par l’IRCAV à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, l’ESTCA à l’Université Paris 8, ainsi que Clare-Artes de l’Université de Bordeaux 3. Il est partie prenante du projet de recherche pluridisciplinaire ANR « Cluster 9-3 » qui analyse l’ancrage territorial des activités audiovisuelles sur le Nord parisien, notamment les dynamiques existant avec le tissu créatif et culturel non lucratif.

Comité d’organisation : Joël Augros, Hélène Fleckinger, Kira Kitsopanidou, Emna Mrabet, Cécile Sorin

INHA : 2 Rue Vivienne – 75002 Paris M° Bourse

Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord : 20 avenue George Sand – 93210 St-Denis la Plaine M° Front Populaire

En savoir plus

Mar
1
mer
2017
Ludovic Cortade : Elie Faure, penseur du cinéma et de la société @ Ecole Normale Supérieure
Mar 1 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Ludovic Cortade :  Elie Faure, penseur du cinéma et de la société @ Ecole Normale Supérieure | Paris | Île-de-France | France

Séminaire inter-universitaire sur la critique
Ludovic Cortade, NYU : Elie Faure, penseur du cinéma et de la société
Connu pour sa réflexion sur l’histoire de l’art, Elie Faure (1873-1937) a exercé un rôle important dans l’histoire de la réflexion sur le cinéma dans la première moitié du XXe siècle. Nous nous interrogerons sur la façon dont le cinéma constitue pour lui un vecteur universel de cohésion sociale par le truchement de la forme afin d’« agir sur la transformation esthétique et sociale de l’homme ».
ENS Salle des conférences

Mar
8
mer
2017
Kevin B. Lee, l’art de l’observateur distrait @ Ecole Normale Supérieure
Mar 8 @ 14 h 30 min – 18 h 30 min
Kevin B. Lee, l'art de l'observateur distrait @ Ecole Normale Supérieure | Paris | Île-de-France | France

Kevin B. Lee, l’art de l’observateur distrait

ENS Salle de Conférence

Quels mouvements suivent nos yeux devant un écran d’ordinateur, quand ils sont confrontés à une pluralité de signes visuels, écrits et sonores ? Et que devient ce regard itinérant quand la vidéo nous fait traverser, sur ce format d’image réduit, différents pans de l’histoire du cinéma, y compris des blockbusters au montage parfois ultra- rapide ? En quoi, dès lors, notre vision n’est-elle pas condamnée à devenir distraite ou flottante ? Comment les expériences de distraction mises en place par Kevin B. Lee nous permettent en retour de questionner les types d’attention que nous portons aux images animées ?

Atelier organisé par Dork Zabunyan et Chloé Galibert-Laîné (doctorante SACRe, ED 540). Premier atelier international du projet « Politiques de la distraction »


Equipe ESTCA (Paris 8), ED 540 – École doctorale transdisciplinaire Lettres/Sciences (ENS)

Cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet intitulé « Politiques de la distraction », porté par Paul Sztulman (ENSAD) et Dork Zabunyan (ESTCA, Paris 8).

Cet atelier bénéficie d’une aide
de l’ANR au titre du programme Investissements d’avenir (ANR-10- LABX-80-01).

Télécharger le programme

Avr
20
jeu
2017
Peter Snowdon. Démonter le temps, remonter la révolution. @ Maison des sciences de l'Homme Paris Nord
Avr 20 @ 10 h 30 min – 16 h 30 min
Peter Snowdon. Démonter le temps, remonter la révolution. @ Maison des sciences de l'Homme Paris Nord | Saint-Denis | Île-de-France | France

Peter Snowdon. Démonter le temps, remonter la révolution.
Maison des sciences de l’Homme Paris Nord – Salle 408

En 2011, Peter Snowdon suit à distance, sur son ordinateur, les soulèvements arabes qui touchent alors plusieurs pays : la Tunisie, l’Egypte, la Libye, la Syrie, mais aussi le Yémen et jusqu’au petit royaume de Bahreïn. Quel régime de perception adopte-t-il alors pour examiner, en temps réel, ces événements qui se déroulent parfois simultanément ? Comment s’orienter par ailleurs dans la masse considérable d’images dites « amateurs » que Peter Snowdon collecte en ligne, en se concentrant sur certaines d’entre elles, et en en découvrant d’autres au détour d’une observation distraite ? Et de quelle manière le cinéma peut-il mimer ces jeux entre focalisation et distraction pour rendre sensible la portée historique de ces images de soulèvements ?

Labex Arts-H2H, ESTCA (Paris 8)
Ce second atelier international s’inscrit dans le cadre du projet Arts-H2H intitulé
« Politiques de la distraction », porté par Paul Sztulman (ENSAD) et Dork Zabunyan (ESTCA, Paris 8).
Ce projet bénéficie d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme Investissements d’avenir (convention attributive d’aide ANR-10-LABX-80-01).
Télécharger le programme

Mai
10
mer
2017
Jack Ralite : Politique cinématographique et audiovisuelle à Aubervilliers @ Salle du Conseil municipal
Mai 10 @ 14 h 00 min – 16 h 00 min
Jack Ralite : Politique cinématographique et audiovisuelle à Aubervilliers @ Salle du Conseil municipal  | Aubervilliers | Île-de-France | France

Jack Ralite : Politique cinématographique et audiovisuelle à Aubervilliers
Salle du Conseil municipal, Aubervilliers

Jack Ralite, 
ancien ministre, ancien sénateur, maire honoraire d’Aubervilliers fera une intervention intitulée :
« Politique cinématographique et audiovisuelle à Aubervilliers »
Ce séminaire comprendra une présentation des fonds audiovisuels de la commune
(projection vidéo) en partenariat avec les archives municipales.
La fabrique du territoire audiovisuel nord-parisien
Projet ANR « Cluster audiovisuel et dynamiques créatives locales sur le territoire nord-parisien »
Évènement gratuit sur inscription en ligne :  Accéder au formulaire d’inscription

Mai
17
mer
2017
Hervé Joubert-Laurencin : La critique de cinéma comme critique de la vie @ INHA
Mai 17 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Hervé Joubert-Laurencin : La critique de cinéma comme critique de la vie @ INHA | Paris | Île-de-France | France
Hervé Joubert-Laurencin (Université Paris Nanterre, Har) : La critique de cinéma comme critique de la vie
INHA salle Mariette

« La critique de cinéma des films peut-elle encore exister ? La critique de cinéma de la vie, en tout cas, a la vie dure. » (Serge Daney, Libération, « Le Salaire du zappeur », 24 décembre 1987)
De Massimo Onofri avec la « Critique comme critique de la vie » (La critica come critica della vita. La letteratura e il resto, collectif, dir. Silvia Lutzoni, Rome, Donzelli, 2015) à Marielle Macé avec la « Critique de nos formes de vie » (Styles, Paris, Gallimard, 2016), les chercheurs en littérature suivent aujourd’hui la piste d’un aspect, c’est le moment de le dire, « vital » de la critique. Il est temps d’interroger celle qui s’occupe du plus vitaliste des arts, et d’ouvrir enfin le cadeau de Noël 1987 de Serge Daney : la critique de cinéma de la vie existe-t-elle ?

Juin
2
ven
2017
Séances des années folles. Salles Pratiques Techniques. @ CNC
Juin 2 @ 9 h 00 min – 21 h 45 min
Séances des années folles. Salles Pratiques Techniques. @ CNC | Paris | Île-de-France | France
Séances des années folles. Salles Pratiques Techniques.
CNC, Salle des Fresques.

Introduction au projet de recherche « Séances de cinéma : sémantique, pratiques et imaginaires » porté par les membres de Kinétraces, cette journée d’études vise à engager une réflexion sur la notion de séance dans la France des années folles, en interrogeant plus particulièrement ici les éléments alors en pleine mutation qui la définissent, tels que la salle, les pratiques et les techniques, ainsi que les liens entre cinéma et architecture, théâtre, littérature ou encore musique. Les années 1920 sont en effet charnières pour l’étude de l’évolution des conditions de monstration des films, entre stratégies de standardisation, développements de secteurs spécialisés et non-commerciaux, et usages créatifs de la séance. La journée se clôture par une reconstitution de séance de projection du film La Tierra de los toros (1924) réalisé par Musidora, à la fois œuvre cinématographique et théâtrale, spectacle mixte intégrant des numéros de danse et de chant sur scène.

Comité d’organisation (Université Paris 3 / Université Paris 8) : Manon Billaut, Emmanuelle Champomier, Agnès Curel, Marién Gómez Rodríguez, Céline Pluquet, Élodie Tamayo.

Télécharger le programme

Séances des années folles. Salles Pratiques Techniques. @ CNC
Juin 2 @ 19 h 30 min – 21 h 45 min
Séances des années folles. Salles Pratiques Techniques. @ CNC | Paris | Île-de-France | France
Séances des années folles. Salles Pratiques Techniques.
Reconstitution de séance et projection

Introduction au projet de recherche « Séances de cinéma : sémantique, pratiques et imaginaires » porté par les membres de Kinétraces, cette journée d’études vise à engager une réflexion sur la notion de séance dans la France des années folles, en interrogeant plus particulièrement ici les éléments alors en pleine mutation qui la définissent, tels que la salle, les pratiques et les techniques, ainsi que les liens entre cinéma et architecture, théâtre, littérature ou encore musique. Les années 1920 sont en effet charnières pour l’étude de l’évolution des conditions de monstration des films, entre stratégies de standardisation, développements de secteurs spécialisés et non-commerciaux, et usages créatifs de la séance. La journée se clôture par une reconstitution de séance de projection du film La Tierra de los toros (1924) réalisé par Musidora, à la fois œuvre cinématographique et théâtrale, spectacle mixte intégrant des numéros de danse et de chant sur scène.

Présentation de la séance par Marién Gómez Rodríguez (Université Paris 3)
Projection du film La Tierra de los toros de Musidora (1924) avec reconstitution des intermèdes chantés et dansés (100’)
Interprète : Marie-Claude Cherqui
Accompagnement musical au piano : Adelon Nisi, élève de la classe
d’improvisation de Jean-François Zygel (CNSMDP) Accompagnement musical à l’accordéon : Michel Viennot
Projection 35 mm, copie en provenance des AFF/CNC

Tous nos remerciements à l’association Les Amis de Musidora

Comité d’organisation (Université Paris 3 / Université Paris 8) : Manon Billaut, Emmanuelle Champomier, Agnès Curel, Marién Gómez Rodríguez, Céline Pluquet, Élodie Tamayo.

Télécharger le programme 

Juin
7
mer
2017
Marielle Macé : L’intention documentaire @ EHESS
Juin 7 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Marielle Macé : L’intention documentaire @ EHESS | Paris | Île-de-France | France
Marielle Macé (Ehess, CRAL) : L’intention documentaire
EHESS, salle 13, 6e étage.
Métro : Saint-Placide, Notre-Dame des Champs

« On témoigne d’événements, de faits, d’histoires, mais on documente des formes de vie. On témoigne de quelque chose qui survient, mais on documente quelque chose qui persiste, circule, se perd, se transforme, revient ; des gestes, des régimes d’existence et de relations, des habitudes, des habitats, des modes de l’exister […] Sur la scène du jugement, le témoignage fait comparaître des actes et des personnes (et des armées, et des nations) ; sur la scène du jugement, le documentaire fait comparaître des formes de vie et ceux qu’elles rassemblent ou qu’elles divisent, ceux qui les habitent ou qu’elles quittent. » (« Petit éloge du documentaire », Styles. Critique de nos formes de vie, Paris, Gallimard, 2016, p. 310-311)

Juin
15
jeu
2017
Le cinéma muet italien au croisement des arts : Peinture, sculpture et arts décoratifs (1905-1928) @ Villa Médicis
Juin 15 @ 9 h 00 min – Juin 16 @ 18 h 30 min
Le cinéma muet italien au  croisement des arts : Peinture, sculpture et arts décoratifs (1905-1928) @ Villa Médicis | Rome | Latium | Italie

Colloque international « Le cinéma muet italien au croisement des arts : Peinture, sculpture et arts décoratifs (1905-1928) à la Villa
Médicis de Rome. Programme mis en ligne ultérieurement.

Juin
16
ven
2017
Yves Citton, Capitalisme attentionnel et distraction @ INHA , Salle mariette
Juin 16 @ 10 h 30 min – 16 h 30 min
Yves Citton, Capitalisme attentionnel et distraction @ INHA , Salle mariette | Paris | Île-de-France | France
Yves Citton, Capitalisme attentionnel et distraction

INHA, Salle Mariette

Depuis plusieurs années, Yves Citton propose l’analyse minutieuse d’une « économie de l’attention » qui caractérise le fonctionnement du capitalisme contemporain. En crise, car source d’un régime attentionnel toujours plus dispersif – nous sommes continuellement sollicités par des signes visuels et sonores en tout genre –, cette économie est elle-même entretenue par un système
où l’attention divisée devient la condition d’une action efficace (dans le monde de la finance, par exemple). Par-delà l’opposition convenue entre « trouble de l’attention » et « règne de la distraction », Yves Citton cherche à tracer une voie critique à partir de réappropriations d’outils numériques qui favorisent habituellement une attention clivée, tout en esquissant une pensée de la distraction qui s’émancipe de la déploration catastrophiste.
Yves Citton est professeur de littérature et médias à l’Université Paris 8, après avoir enseigné à l’Université Grenoble Alpes et à l’Université de Pittsburgh (USA). Il co-dirige la revue Multitudes, il a publié récemment Pour une écologie de l’attention (Seuil, 2014) et a dirigé le volume collectif L’économie de l’attention : stade ultime du capitalisme ? (La Découverte, 2014). Son prochain ouvrage, intitulé Médiarchie, est à paraître au Seuil en septembre 2017.

En partenariat avec :
Labex Arts-H2H et ESTCA (Paris 8).
Ce troisième atelier s’inscrit dans le cadre du projet « Politiques de la distraction », porté par Paul Sztulman (ENSAD) et Dork Zabunyan (ESTCA, Paris 8). Il bénéficie d’une aide de l’ANR au titre du programme Investissements d’avenir (ANR-10-LABX-80-01.

Télécharger le programme

Juin
25
dim
2017
La Grèce dans la tourmente cinématographie. Projections-rencontres. @ Cinéma L'Écran
Juin 25 @ 2 h 00 min – 9 h 30 min
La Grèce dans la tourmente cinématographie. Projections-rencontres. @ Cinéma L'Écran | Saint-Denis | Île-de-France | France
La Grèce dans la tourmente cinématographie. Quels regards politiques par temps de crise ?

Cette journée de projections-rencontres se poursuivra le 26 juin dans le cadre de la journée d’étude organisée à la Maison de la recherche de l’Université Paris 3, salle Claude Simon, 4 rue des Irlandais 75005, Paris.  Voir l’évènement.

14H Suntan d’Argyris Papadimitropoulos (tarif unique, 4 euros 50, film en programmation)
Grèce-Allemagne/2016/couleur/VO sous-titrée/1H44
L’île d’Antiparos devient l’été le lieu d’un amour fou et non réciproque qui conduit un médecin quarantenaire à l’obsession érotique.

16H Park de Sofia Exarchou (entrée libre)
Grèce-Pologne/2016/couleur/VO sous-titrée/1H40
Parcours croisés d’adolescents dans les ruines du village olympique construit pour les Jeux d’Athènes de 2004, Park entreprend de brosser le portrait d’une génération en déshérence.
>>> Projection suivie d’un débat avec la cinéaste Sofia Exarchou animé par Evgenia Giannouri, Mélisande Leventopoulos, Achilleas Papakonstantis, organisateurs de la journée d’études.

18H30 Interruption de Yorgos Zois (entrée libre)
Grèce-France-Croatie/2015/couleur/VO sous-titrée/1H49
Un groupe de jeunes gens armés interrompt une représentation théâtrale post-moderne de l’Orestie d’Eschyle. La parole est désormais aux spectateurs sommés de décider du dénouement de la pièce.
>>> Projection suivie d’un débat avec le cinéaste Yorgos Zois animé par Evgenia Giannouri, Mélisande Leventopoulos, Achilleas Papakonstantis.

Un pot amical conclura la journée.
Cette programmation est réalisée grâce au soutien des laboratoires IRCAV de l’université Paris 3 et ESTCA de l’université Paris 8 ainsi qu’avec celui de l’université de Lausanne.

Juin
26
lun
2017
La Grèce dans la tourmente cinématographique. @ Université Paris 3, Maison de la recherche, Salle Claude Simon
Juin 26 @ 9 h 30 min – 18 h 00 min
La Grèce dans la tourmente cinématographique. @ Université Paris 3, Maison de la recherche, Salle Claude Simon | Paris | Île-de-France | France
La Grèce dans la tourmente cinématographique. Quels regards politiques par temps de crise ?

Salle Claude Simon

Cette journée souhaite revenir sur le formidable bouillonnement créatif du jeune cinéma grec que critiques, universitaires et arpenteurs de festivals observent depuis 2009 où la Grèce a été touchée de plein fouet par une crise économique d’ampleur européenne. Le renouvellement se situe tant au niveau des scénarios que des formes filmiques alors qu’un sentiment d’étrangeté caractérise une part de ces fictions peu diffusées en France. On interrogera une absence, ou tout du moins un défaut de présence explicite de l’élément politique dans le cinéma hellénique, pourtant conçu dans un temps de précarité économique, de conflictualité politique et de mobilisation sociale à l’encontre des mesures d’austérité. En effet, les longs métrages politiques paraissent constituer un genre impossible dans le contexte contemporain de crise tandis qu’ils ont représenté un pan majeur du nouveau cinéma grec des années 1970-1980. La production de documentaires sur les mouvements sociaux s’est néanmoins accrue mais les cinéastes de fiction semblent préférer l’allégorie sociale à la représentation des luttes. Où réside malgré tout le politique dans la filmographie produite depuis le début de la crise ?

Comité d’organisation : Evgenia Giannouri (IRCAV, Paris 3), Mélisande Leventopoulos (ESTCA, Paris 8), Achilleas Papakonstantis (UNIL).

Aide à l’organisation : Eirini Androulaki et Boualem Khelifati, étudiants et Claire Demoulin, doctorante, à Paris 8.

Télécharger le programme

Sep
16
sam
2017
Le collectif Abounaddara @ INHA, Auditorium
Sep 16 @ 19 h 00 min – 20 h 30 min
Le collectif Abounaddara @ INHA, Auditorium | Paris | Île-de-France | France
Le collectif Abounaddara

Depuis le début du soulèvement en Syrie au mois de mars 2011, le collectif Abounaddara s’est notamment engagé dans une critique sans répit de l’orientalisme qui façonne notre regard sur ce pays. À partir de la projection d’une sélection de ses films, il s’agira de montrer comment Abounaddara déplace notre perception du territoire syrien, de son patrimoine historique comme de ses destructions en cours. Il s’agira aussi, dans un second temps, de mettre en évidence comment ces films se distinguent d’autres types d’images (médiatiques, propagandistes, documentaires…) qui servent de vecteur à la représentation de ce que l’on appelle le « conflit syrien ».

Présentation et modération Dork Zabunyan (ESTCA / Université Paris VIII)
Sep
18
lun
2017
Géographies de la distraction @ ENSAD
Sep 18 @ 10 h 30 min – 16 h 30 min
Géographies de la distraction @ ENSAD | Paris | Île-de-France | France
Géographies de la distraction
ENSAD, Salle 308

Sous l’intitulé « Géographies de la distraction », cette journée d’études se propose de faire entendre les diverses acceptions que connaissent les notions de distraction et de divertissement selon les langues de différents pays : français, anglais, italien, russe, allemand, japonais et grec. La séance proposera plusieurs éclairages sur l’utilisation de ces termes et les in exions spéci ques que leur donnèrent certains auteurs ou pratiques. À travers Pier Paolo Pasolini, Sergei Eisenstein, Busby Berkeley, Max Neuhaus, Giovanni Anselmo, Georges Méliès, Alexei Guerman, ou encore Noburo Ofuji, parmi d’autres, on parlera d’entertainment, d’afairési et de diaskedasi, d’otvlechenie et de razvletchenie, d’engeikai et de goraku, de Geistesabwesenheit et de Zerstreuung, de distrazione et de divertimento.
Les participants interviendront en tandem pour chaque langue : Ada Ackerman, Madeleine Aktypi, Joël Augros, Daniele Balit, Emmanuel Dreux, Marie Pruvost-Delaspre, Antonio Somaini, Cécile Sorin,
Paul Sztulman, Barbara Turquier, Anne Zeitz et Eugénie Zvonkine.
Journée d’études organisée par Paul Sztulman et Dork Zabunyan.

EN PARTENARIAT AVEC :
Labex Arts-H2H, ENSAD, ESTCA (Université Paris 8)
Cette journée s’inscrit dans le cadre du projet Arts-H2H intitulé « Politiques de la distraction », porté par Paul Sztulman (ENSAD) et Dork Zabunyan (ESTCA, Université Paris 8).
Cette journée bénéficie d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme Investissements d’avenir (convention attributive d’aide ANR-10-LABX-80-01).

Télécharger le programme

 

Sep
28
jeu
2017
Colloque Antonioni et après ? @ Archives Nationales
Sep 28 @ 10 h 30 min – Sep 29 @ 17 h 00 min
Colloque Antonioni et après ? @ Archives Nationales | Pierrefitte-sur-Seine | Île-de-France | France
Colloque Antonioni et après ? La postérité de Michelangelo Antonioni Dix ans après sa disparition.

A l’occasion des dix ans de la mort de Michelangelo Antonioni ( le 30 juillet 2017), ce colloque se propose d’interroger la postérité du cinéaste. Une décennie après sa disparition et treize ans après son dernier film ( Le périlleux enchaînements des choses), comment Antonioni est -il encore présent dans la création artistique et dans la réflexion critique, théorique et universitaire aujourd’hui ?

Comité scientifique : Damien Angelloz-Nicoud, Véronique Buyer, Nicolas Droin, Dork Zabunyan.

Archives Nationales, Salles de commissions 1&2

En savoir plus

 

Oct
7
sam
2017
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070
Oct 7 @ 15 h 00 min – 18 h 00 min
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070 | Saint-Denis | Île-de-France | France
Problématique de la fabrication

Séminaire « Problématique de la fabrication » consacré à l’étude de l’articulation technique/esthétique. Dirigé par Frédéric Sabouraud.
Introduction du cycle et première approche théorique de la relation technique/esthétique.
En savoir +

Oct
11
mer
2017
Décryptage « La révolution » @ Forum des images, Forum des Halles
Oct 11 @ 7 h 00 min – 8 h 30 min
Décryptage "La révolution" @ Forum des images, Forum des Halles  | Paris-1ER-Arrondissement | Île-de-France | France
Décryptage « La révolution »

Débat animé par Géraldine Mosna-Savoye en présence de Dork Zabunyan (critique, chercheur-enseignant en cinéma) et Gaspard Glanz (journaliste)

Le Forum des images inaugure un nouveau rendez-vous mensuel où il sera question d’analyser les représentations, les constructions imaginaires liées à un sujet de fond ou à l’actualité, véhiculées par le cinéma, l’internet, la publicité, la presse, bref par toutes les images qui nous entourent. Ce mois-ci, on explore les diverses représentations de la révolution.

Le premier thème abordé est « La Révolution » avec Dork Zabunyan, professeur en arts et cinéma à l’Université de Paris 8 et auteur notamment de « L’insistance des luttes – Images, soulèvements, contre-révolutions » (De L’Incidence éditeur, 2016), et Gaspard Glanz, fondateur du site d’information militante Taranis News.

Comment les images des révolutions se fabriquent-elles ? En quoi la représentation des révoltes de notre présent résonne-t-elle avec les images et les figures emblématiques des soulèvements passés, devenues parfois de véritables icônes de la culture populaire, comme ces portraits du Che reproduits à l’infini sur des T-shirts ?

© images, Che Guevara, Wallpapers Wide.

Oct
14
sam
2017
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070
Oct 14 @ 15 h 00 min – 18 h 00 min
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070 | Saint-Denis | Île-de-France | France
Problématique de la fabrication

Séminaire « Problématique de la fabrication » consacré à l’étude de l’articulation technique/esthétique. Dirigé par Frédéric Sabouraud.

Réflexion plus spécifique sur l’introduction de la technologie numérique et les principaux enjeux esthétiques, économiques, politiques qu’elle recoupe.

En savoir +

Oct
18
mer
2017
Sur la critique @ INHA - Salle Fabri de Peiresc
Oct 18 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Sur la critique @ INHA - Salle Fabri de Peiresc | Paris-2E-Arrondissement | Île-de-France | France
Séminaire inter-universitaire sur la critique

Cécile Sorin (ESTCA, Université Paris 8, ESTCA), Hervé Joubert-Laurencin (HAR, Université Paris-Ouest-Ehess), Marc Cerisuelo (LISAA, Université de Paris-Est), Antoine de Baecque (Ecole Normale Supérieure).

Présentation du Séminaire Critique de L’Institut d’Histoire Critique. Compte-rendu du colloque « Serge Daney, dans le texte » (Université de Liège, 28/29 septembre 2017), avec Claire Allouche, Pierre Eugène, Igor Krtolica.

Salle : Fabri de Peiresc
Oct
21
sam
2017
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070
Oct 21 @ 15 h 00 min – 18 h 00 min
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070 | Saint-Denis | Île-de-France | France
Problématique de la fabrication

Séminaire « Problématique de la fabrication » consacré à l’étude de l’articulation technique/esthétique. Dirigé par Frédéric Sabouraud.

Rencontre avec Pascal Martin, professeur à l’ENS Louis Lumière autour de la question du cinéma en relief à l’heure du numérique.

En savoir +

Oct
28
sam
2017
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070
Oct 28 @ 15 h 00 min – 18 h 00 min
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070 | Saint-Denis | Île-de-France | France
Problématique de la fabrication

Séminaire « Problématique de la fabrication » consacré à l’étude de l’articulation technique/esthétique. Dirigé par Frédéric Sabouraud.

Rencontre avec Jean-Louis Comolli, réalisateur, critique, théoricien du cinéma autour des enjeux du numérique.

En savoir +

Nov
4
sam
2017
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070
Nov 4 @ 15 h 00 min – 18 h 00 min
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070 | Saint-Denis | Île-de-France | France
Problématique de la fabrication

Séminaire « Problématique de la fabrication » consacré à l’étude de l’articulation technique/esthétique. Dirigé par Frédéric Sabouraud.

Rencontre avec Laurent Callonnec, responsable technique et administratif du cinéma L’Ecran de Saint-Denis autour des nouveaux enjeux numériques, notamment concernant la projection.

En savoir +

Nov
13
lun
2017
Émergence de l’art vidéo en Europe (1960-1980) @ Bibliothèque nationale de France - Salle Louis Lumière . Rez de Jardin.
Nov 13 @ 9 h 00 min – Nov 14 @ 19 h 00 min
Émergence de l’art vidéo en Europe (1960-1980) @ Bibliothèque nationale de France - Salle Louis  Lumière . Rez de Jardin.  | Paris | Île-de-France | France
Émergence de l’art vidéo en Europe : historiographie, théorie, sources et archives (1960-1980).

Suite  au colloque  organisé  en mai 2016,  le  programme  « Émergence  de  l’art vidéo en Europe : historiographie, théorie, sources et archives (1960 -1980) » du Labex  Arts – H2H
organise  son  premier  séminaire – atelier de  recherche.

Ces séminaires seront semestriels durant la durée du projet.
Cette  rencontre entre  spécialistes  européens  de  l’art  vidéo sera  l’occasion de poursuivre  les  échanges initiés  lors du  précédent  colloque.  Elle  permettra de partager   des   connaissances, mais surtout de   mettre   en   place   le   réseau d’historiens   de   l’art, d’artistes,   de   témoins,   de   responsables   de   fonds d’archives,   préalable   nécessaire   à   l’établissement d’une   cartographie des événements et des acteurs de cet art sur la période des années 1960 – 1980.

Porteurs du programme Émergence
François Bovier (École cantonale d’art de Lausanne / Maître d’enseignement et de recherche, Université de Lausanne)
Alain Carou (Conservateur, BNF)
Larisa Dryansky (Maître de conférences, Université Paris – Sorbonne)
Grégoire Quenault (Maître de conférences, Université Paris 8)
Assistés de :
Ségolène Liautaud (Ingénieure d’études, Labex Arts – H2H)
Collaborateurs invités
Slavko Kacunko (Professeur, Université de Copenhague)
Miklos Peternak (Directeur du C3 de Budapest)
Tomasz Zaluski (Professeur assistant, Université de Łódź)

→ Voir le programme des deux journées

→ En savoir plus sur le projet Émergence

© Rebecca Horn, Sean Kelly Gallery

 

Le cinéma comme expérience esthétique @ INHA
Nov 13 @ 15 h 00 min – 18 h 00 min
Le cinéma comme expérience esthétique @ INHA | Paris | Île-de-France | France
Séminaire « Le cinéma comme expérience esthétique »

Séance spéciale

Dirigé par Christa Blümlinger
Stefanie Diekmann (Université Hildesheim, Allemagne) : « Backstage in cinema » (« La représentation des coulisses au cinéma »), débat en anglais et en français

Lien pour accéder à la présentation du séminaire du 1er semestre

Nov
15
mer
2017
Soutenance de Doctorat de Gabriel Bortzmeyer @ MSH - Paris Nord
Nov 15 @ 14 h 00 min – 18 h 00 min
Soutenance de Doctorat de Gabriel Bortzmeyer @ MSH - Paris Nord  | Saint-Denis | Île-de-France | France

Soutenance de Doctorat de Monsieur Gabriel Bortzmeyer

MSH Paris Nord, Salle 414.

 

Ecole doctorale « Esthétiques, sciences et technologies des arts »
Discipline : Esthétique, sciences et technologies des arts – spécialité cinéma et audiovisuel

Titre de la thèse : « Figures du peuple dans le cinéma contemporain. Chine, révolutions, France.»

Directrice de recherche: Madame Christa BLUMLINGER

Membres du Jury :

Monsieur Antoine de BAECQUE
Madame Judith REVEL
Madame Corinne MAURY
Monsieur Dork ZABUNYAN

Nov
16
jeu
2017
« Vers la tendresse » @ Université Paris 8 - AMPHI X
Nov 16 @ 18 h 15 min – 21 h 00 min
"Vers la tendresse" @ Université Paris 8 - AMPHI X | Saint-Denis | Île-de-France | France

« Vers la tendresse »

Rencontre avec la cinéaste Alice Diop et projection du film Vers la tendresse (36 minutes, César du court-métrage en 2017).

La rencontre, animée par Eric Fassin et Céline Gailleurd, est co-organisée par le Laboratoire d’études de genre et de sexualité (LEGS), le projet Genre et sexualité en migration, et l’atelier de rencontres du Master cinéma (ESCTA) — Esthétique, Sciences et Technologies du Cinéma et de l’Audiovisuel.

Nov
18
sam
2017
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070
Nov 18 @ 15 h 00 min – 18 h 00 min
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070 | Saint-Denis | Île-de-France | France
Problématique de la fabrication

Séminaire « Problématique de la fabrication » consacré à l’étude de l’articulation technique/esthétique. Dirigé par Frédéric Sabouraud.

Rencontre avec Alain Sarlat, enseignant à l’ENS Louis Lumière autour de la sensitométrie à l’époque du numérique.

En savoir +

Nov
23
jeu
2017
La création cinématographique. Coopérations artistiques et cadrages industriels. @ Université de Lorraine. Campus du Saulcy.
Nov 23 @ 9 h 30 min – Nov 24 @ 18 h 00 min
La création cinématographique. Coopérations artistiques et cadrages industriels. @ Université de Lorraine. Campus du Saulcy. | Metz | Grand Est | France
Colloque international
La création cinématographique. Coopérations artistiques et cadrages industriels.

Comité d’organisation :
Mélisande Leventopoulos (Université Paris 8)
Jean-Marc Leveratto (Université de Lorraine)
Katalin Pór (Université de Lorraine)
Caroline Renouard (Université de Lorraine)

Avec l’aide de Catherine Raban (2L2S) et Marie Pottier (UFR ALL)

 

Jeudi 23 novembre
Salle A214 (Matinée)
Salle A32 (Après-midi)

Vendredi 24 novembre
Salle A127

→ Voir le programme complet

 

Rencontre avec le réalisateur Arthur Harari @ Université Paris 8 - Salle de projection A1-181
Nov 23 @ 18 h 15 min – 20 h 30 min
Rencontre avec le réalisateur Arthur Harari @ Université Paris 8 - Salle de projection A1-181 | Saint-Denis | Île-de-France | France

Rencontre avec le réalisateur Arthur Harari, animée par Eugénie Zvonkine et Céline Gailleurd.

Nov
24
ven
2017
Soutenance de doctorat de Romain Lefèbvre @ Université Paris 8 - ESPACE DELEUZE - Bâtiment A, 1er étage
Nov 24 @ 12 h 30 min – 17 h 00 min
Soutenance de doctorat de Romain Lefèbvre @ Université Paris 8 - ESPACE DELEUZE - Bâtiment A, 1er étage  | Saint-Denis | Île-de-France | France
Soutenance de doctorat de Romain Lefèbvre

Titre de la thèse
 » Hong Sang-soo, un cinéma de la croyance.
Continuités, discontinuités, conflits d’images et mutation des personnages. »

 

Directeur de recherche

Monsieur Dork ZABUNYAN

Membres du Jury   

Madame Emmanuelle ANDRE

Monsieur Antony FIANT

Madame Fabienne COSTA

Monsieur Frédéric SABOURAUD

 


Nov
25
sam
2017
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070
Nov 25 @ 15 h 00 min – 18 h 00 min
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070 | Saint-Denis | Île-de-France | France
Problématique de la fabrication

Séminaire « Problématique de la fabrication » consacré à l’étude de l’articulation technique/esthétique. Dirigé par Frédéric Sabouraud.

Rencontre avec Vincent Sorrel, chercheur, autour des technologies numériques, leurs usages et leurs détournements.

En savoir +

Rencontre autour du dernier livre de Raymond Bellour @ Librairie du Cinéma du Panthéon
Nov 25 @ 16 h 00 min – 19 h 30 min
Rencontre autour du dernier livre de Raymond Bellour @ Librairie du Cinéma du Panthéon | Paris | Île-de-France | France

Les éditions Rouge Profond ont le plaisir de vous annoncer deux rencontres autour du dernier livre de Raymond Bellour, Dans la compagnie des oeuvres. Entretien avec Alice Leroy et Gabriel Bortzmeyer.

Fruit d’entretiens conduits sur plus d’une année, voici la biographie intellectuelle de Raymond Bellour, écrivain français, critique et penseur du cinéma. Il a notamment fondé la revue Artsept dans les années 1960 et participé trente ans plus tard, aux côtés de Serge Daney, à la création de la revue Trafic.

Nov
29
mer
2017
Sur la critique @ ECOLE NORMALE SUPERIEURE - Salle 235B
Nov 29 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Sur la critique @ ECOLE NORMALE SUPERIEURE - Salle 235B | Paris | Île-de-France | France
Séminaire inter-universitaire sur la critique
 ENS, Salle 235B

Cécile Sorin (ESTCA, Université Paris 8, ESTCA), Hervé Joubert-Laurencin (HAR, Université Paris-Ouest-Ehess), Marc Cerisuelo (LISAA, Université de Paris-Est), Antoine de Baecque (Ecole Normale Supérieure).

« La critique argentine de cinéma, hier et aujourd’hui ». Rencontre avec Roger Koza, critique du journal « La Voz del Interior » (Argentine).

Déc
1
ven
2017
Paris 8 fait son cinéma #6 @ Au Clos Sauvage - M° Ligne 7
Déc 1 @ 19 h 00 min – 22 h 00 min
Paris 8 fait son cinéma #6 @ Au Clos Sauvage - M° Ligne 7  | Aubervilliers | Île-de-France | France
Paris 8 fait son cinéma #6

Avec les étudiants de Paris 8, et Gabrielle Salem, Garance Rigoni, Nicolas Droin
Paris 8 fait son cinéma est un événement créé par des étudiant.es en cinéma de Paris 8 pour les étudiant.es. L’idée est de présenter tous les films (à condition que la/le réalisatrice/teur soit présent.e pour le présenter), sans sélection, afin de donner un espace de diffusion aux créations de nos étudiant.es, de nos cours, ateliers… Cet espace permet aux étudiant.es et enseignant.es de découvrir les films qui se font dans les autres cours, de partager aussi sur les pratiques, les pédagogies, les exercices… C’est aussi un espace de rencontre entre les étudiant.es et entre les « niveaux » puisque étudiant.es en Master, en L1, L2, et L3 se mélangent, échangent… Enfin nous nous associons à chaque fois à des squats, lieux associatifs, ouverts, en marge, pour inventer, ensemble, une autre programmation que celle uniquement commerciale, ou « sur sélection » (prix, palmarès et autres concours…) du cinéma. Nous avons présenté plus de 60 films depuis environ deux ans.

Nous présenterons en ouverture l’un des films réalisé par Nicolas Garmendia et ses camarades, en hommage à Nicolas. Nicolas était venu présenter ce film lors de l’une de nos précédentes projections.

 

Déc
2
sam
2017
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070
Déc 2 @ 15 h 00 min – 18 h 00 min
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070 | Saint-Denis | Île-de-France | France
Problématique de la fabrication

Séminaire « Problématique de la fabrication » consacré à l’étude de l’articulation technique/esthétique. Dirigé par Frédéric Sabouraud.

Rencontre avec Alain Cavalier, réalisateur, autour de l’usage de la caméra numérique et les formes d’écriture cinématographique qu’elle permet autour de l’intime.

En savoir +

Déc
5
mar
2017
La Novellisation. Études de cas @ Université Paris 8 - Bâtiment B - Salle 106
Déc 5 @ 9 h 30 min – 17 h 30 min
La Novellisation. Études de cas @ Université Paris 8 - Bâtiment B - Salle 106 | Saint-Denis | Île-de-France | France
La Novellisation. Études de cas

Cette Journée d’études du 5 décembre 2017 se veut la poursuite du travail effectué lors d’une première Journée qui a eu lieu le 10 décembre 2014 et qui s’intitulait : « La Novellisation – Peut-on parler d’adaptation ? ». Des questions d’ordre théorique et historique y seront de nouveau abordées, par d’autres intervenants, mais il s’agira surtout d’étudier précisément des œuvres – d’où le titre « études de cas » – qui sont des « adaptations à l’envers », ou des écrits littéraires renvoyant à l’univers du cinéma et des films, ou à certains films en particulier.
La Journée devrait permettre de montrer que les types de transpositions à partir d’un film ou d’un scénario sont nombreux. Que la Novellisation est un phénomène complexe, polymorphe, visant des lectorats assez différents, et qui répond à des projets, des intentions diverses – artistiques, idéologiques, commerciales…

Organisation : Enrique Seknadje
Aide à l’organisation : Quentin Flaicher
Équipe d’accueil : Esthétique, Sciences et Technologies du Cinéma et de l’Audiovisuel [ESTCA]

→ Télécharger le programme

Le cinéma expérimental italien revisité 1960/70 @ Istituto italiano de cultura
Déc 5 @ 19 h 00 min – 20 h 30 min
Le cinéma expérimental italien revisité  1960/70 @ Istituto italiano de cultura | Paris | Île-de-France | France
Le cinéma expérimental italien  des années 1960/70 revisité

Autour de la Cooperativa Cinema Indipendente Roma et des films retrouvés de Gianfranco Brebbia.

Au cours des années 1960, émergèrent dans le monde entier des groupes de cinéastes expérimentaux organisés en coopératives indépendantes. Parmi ces courants, le mouvement italien, parfois autoproclamé underground, se caractérise par son originalité et sa diversité esthétique, dans laquelle Paolo Bertetto a notamment distingué le cinéma d’artiste, le cinéma « auto-expressif » et le cinéma déconstructif. Cette projection en propose un aperçu, avec une première sélection de quelquesuns des films les plus marquants de la Cooperativa Cinema Indipendente (CCI) de Rome, présentée par Massimo Bacigalupo, cinéaste et écrivain ayant participé au mouvement underground italien, et Paolo Bertetto, professeur et spécialiste des avantgardes cinématographiques, en compagnie de Dominique Willoughby, cinéaste et enseignant à l’Université Paris VIII.

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Réservation recommandée

Déc
6
mer
2017
Le cinéma expérimental italien revisité 1960/70 @ INHA, Auditorium
Déc 6 @ 9 h 15 min – 17 h 30 min
Le cinéma expérimental italien revisité 1960/70 @ INHA, Auditorium | Paris | Île-de-France | France
Le cinéma expérimental italien  des années 1960/70 revisité

Autour de la Cooperativa Cinema Indipendente Roma et des films retrouvés de Gianfranco Brebbia.

Au cours des années 1960, émergèrent dans le monde entier des groupes de cinéastes expérimentaux organisés en coopératives indépendantes. Parmi ces courants, le mouvement italien, parfois autoproclamé underground, se caractérise par son originalité et sa diversité esthétique, dans laquelle Paolo Bertetto a notamment distingué le cinéma d’artiste, le cinéma « auto-expressif » et le cinéma déconstructif.

Manifestation co-organisée par Grains de Lumière et Cinédoc Paris Film Coop, Le laboratoire ESTCA et la commission de Recherche de l’Université de Paris 8, avec le soutien du CNC.

Déc
7
jeu
2017
Le film musical hollywoodien / The hollywood musical @ Maison des Sciences de l'Homme, Amphithéâtre
Déc 7 @ 9 h 30 min – 17 h 45 min
Le film musical hollywoodien / The hollywood musical @ Maison des Sciences de l'Homme, Amphithéâtre | Saint-Denis | Île-de-France | France
Le film musical hollywoodien en contexte médiatique et culturel / The hollywood film musical in its mediatic and cultural context

Ce colloque de clôture dressera le bilan des travaux menés dans le cadre du programme de trois ans « Musical MC² – le film musical hollywoodien en
contexte médiatique et culturel ». L’accent sera mis sur la présentation de l’outil numérique développé dans le cadre de ce projet : la conception, le fonctionnement et les usages possibles de la base de données « Musical MC² ».

This conference aims at assessing the work undertaken during the three years of the MC² program, “The Musical Film in its Mediatic and Cultural Context.” We will put emphasis on the presentation of the digital tool that was developed by MC², focusing on the conception and the possible uses of the database on the Hollywood film musical.

Direction scientifique et organisation :

Marguerite Chabrol et Pierre-Olivier Toulza

→ Télécharger le programme complet

Déc
8
ven
2017
Le film musical hollywoodien / The hollywood film musical @ Maison des Sciences de l'Homme, Auditorium
Déc 8 @ 9 h 30 min – 18 h 00 min
Le film musical hollywoodien / The hollywood film musical @ Maison des Sciences de l'Homme, Auditorium | Saint-Denis | Île-de-France | France
Le film musical hollywoodien en contexte médiatique et culturel / The hollywood film musical in its mediatic and cultural context

Ce colloque de clôture dressera le bilan des travaux menés dans le cadre du programme de trois ans « Musical MC² – le film musical hollywoodien en
contexte médiatique et culturel ». L’accent sera mis sur la présentation de l’outil numérique développé dans le cadre de ce projet : la conception, le fonctionnement et les usages possibles de la base de données « Musical MC² ».

This conference aims at assessing the work undertaken during the three years of the MC² program, “The Musical Film in its Mediatic and Cultural Context.” We will put emphasis on the presentation of the digital tool that was developed by MC², focusing on the conception and the possible uses of the database on the Hollywood film musical.

Direction scientifique et organisation :

Marguerite Chabrol et Pierre-Olivier Toulza

→ Télécharger le programme complet

Déc
9
sam
2017
Le film musical hollywoodien / The hollywood film musical @ Université Paris Diderot - Salle Pierre Albouy - Bâtiment des Grands Moulins, 6ème ét.
Déc 9 @ 10 h 00 min – 16 h 15 min
Le film musical hollywoodien / The hollywood film musical @ Université Paris Diderot - Salle Pierre Albouy - Bâtiment des Grands Moulins, 6ème ét.  | Paris | Île-de-France | France
Le film musical hollywoodien en contexte médiatique et culturel / The hollywood film musical in its mediatic and cultural context

Ce colloque de clôture dressera le bilan des travaux menés dans le cadre du programme de trois ans « Musical MC² – le film musical hollywoodien en
contexte médiatique et culturel ». L’accent sera mis sur la présentation de l’outil numérique développé dans le cadre de ce projet : la conception, le fonctionnement et les usages possibles de la base de données « Musical MC² ».

This conference aims at assessing the work undertaken during the three years of the MC² program, “The Musical Film in its Mediatic and Cultural Context.” We will put emphasis on the presentation of the digital tool that was developed by MC², focusing on the conception and the possible uses of the database on the Hollywood film musical.

Direction scientifique et organisation :

Marguerite Chabrol et Pierre-Olivier Toulza

→ Télécharger le programme complet

Pédagogies farockiennes @ Centre Pompidou - Petite Salle
Déc 9 @ 15 h 00 min – 19 h 00 min
Pédagogies farockiennes @ Centre Pompidou - Petite Salle  | Paris | France
Pédagogies farockiennes

Dans le cadre du Festival d’Automne, le Centre Pompidou présente la rétrospective la plus importante consacrée à Harun Farocki en France, à travers près de cinquante films. Parallèlement, une exposition en accès libre réunit douze de ses vidéos et installations, de la première, Section (1995), à la dernière, Parallèle I-IV (2012-2014).
En partenariat avec le projet « Politiques de la distraction », deux tables rondes seront animées par Christa Blümlinger (enseignante-chercheuse à l’Université Paris 8, responsable de l’édition des textes de Farocki en français) et Dork Zabunyan (critique et enseignant-chercheur à l’Université Paris 8) autour des mécanismes d’apprentissage, du fonctionnement de la mémoire et des procédés de distraction, cristallisés entre autres chez Farocki dans des processus de jeu (comme le jeu vidéo, le sport ou encore le jeu de rôle).

La première table ronde s’intéresse aux formes variées de la pédagogie farockienne et à sa manière de mobiliser la mémoire du cinéma. Elle réunit Raymond Bellour (critique et chercheur au CNRS, membre du comité de la revue Trafic), Volker Pantenburg (enseignant chercheur à la FU Berlin, membre du conseil du Harun Farocki Institut Berlin) et Christa Blümlinger. Modération : Dork Zabunyan.

La seconde table ronde s’intéresse aux figures de jeux et de reprises dans l’oeuvre de Farocki et réunit Nora Alter (enseignante-chercheuse, spécialiste du film d’essai, en particulier de Chris Marker et Harun Farocki, Temple University à Philadelphie), Constanze Ruhm (artiste et commissaire d’expositions, ancienne collègue de Farocki à l’Académie des Beaux-Arts de Vienne) et Dork Zabunyan. Modération : Christa Blümlinger

Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070
Déc 9 @ 15 h 00 min – 18 h 00 min
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070 | Saint-Denis | Île-de-France | France
Problématique de la fabrication

Séminaire « Problématique de la fabrication » consacré à l’étude de l’articulation technique/esthétique. Dirigé par Frédéric Sabouraud.
Exposés : « Numérique et transhumanisme » (titre provisoire) par Lorenzo Bianchi; «Algorythmage: création et réalisation expérimentale», par Rémy Dauvergne.
Retour sur certains des textes théoriques présentés en introduction du séminaire.

En savoir +

Rencontre autour de La Dernière photographie. Sarabande de Ingmar Bergman. @ Librairie du Cinéma du Panthéon
Déc 9 @ 16 h 00 min – 19 h 30 min
Rencontre autour de La Dernière photographie. Sarabande de Ingmar Bergman. @ Librairie du Cinéma du Panthéon | Paris | Île-de-France | France

Les Editions de La Lettre volée ont le plaisir de vous annoncer une rencontre autour de :
La Dernière photographie. Sarabande de Ingmar Bergman
de Isabelle Rèbre
Ed. La Lettre volée, Collection Palimpsestes, 2017

Isabelle Rèbre s’entretiendra avec Dominique Dussidour
et Bernard Bloch lira des extraits du livre

Ingmar Bergman réalise Sarabande à quatre-vingt six ans alors qu’il pensait en avoir fini avec le cinéma. Ce tournage apparaît comme la seule issue aux tourments qui s’emparent de lui en cette fin de vie. Le cinéaste y pose la question du dialogue avec les morts : la réponse tient ici à l’utilisation de la photographie. Ainsi, place-t-il au cœur de son film le portrait d’une défunte : c’est paradoxalement cette image fixe qui va mettre en mouvement les personnages, et provoquer leur déplacement. La sarabande n’est-elle pas d’abord une danse ? Ultime et subtil renversement d’un cinéma qu’on pensait hanté par la mort.

Concert Hollywood Heroines @ Fondation des États-Unis
Déc 9 @ 19 h 00 min – 20 h 30 min
Concert Hollywood Heroines @ Fondation des États-Unis | Paris | Île-de-France | France
Concert Hollywood Heroines

En clôture du colloque Le Film musical hollywoodien en contexte médiatique et culturel, la Fondation des États-Unis a le plaisir d’accueillir le duo Todd Decker et Kelly Daniel-Decker pour le concert Hollywood Heroines. Ce concert est un hommage à cinq grandes stars féminines du musical hollywoodien classique : Judy Garland, Barbra Streisand, Shirley Jones, Irene Dunne et Jeanette MacDonald. Le programme comporte des chansons des grands auteurs et compositeurs américains, Jerome Kern, Harold Arlen, Johnny Mercer, Rodgers and Hammerstein et Jule Styne, et sera l’occasion d’analyser quelques éléments de la carrière de ces stars et de leurs succès musicaux.

→ Télécharger le programme complet du colloque

 

 

Déc
11
lun
2017
Emanuele Quinz. Design et Distraction @ ENSAD - salle 308
Déc 11 @ 10 h 00 min – 13 h 00 min
Emanuele Quinz. Design et Distraction @ ENSAD - salle 308 | Paris | Île-de-France | France
Emanuele Quinz Design et Distraction

Dans un essai de 1972, Psychologie de l’espace, Abraham A. Moles et Elisabeth Rohmer proposent la définition d’un “nouveau design” qui étend son horizon des objets aux agencements de l’espace et du temps, et vise une “programmation des relations entre homme et environnement”.

Le principe de programmation, que le design applique aux dimensions physiques mais aussi sociales et politiques de l’espace et du temps, s’étend également à la “régulation scientifique d’atomes de comportement”. Dans cette perspective les déviations sont programmées, selon une “partition de chocs”, où des surprises “artistiques” prédisposées composent un contre-point à la rigidité des conduites fonctionnelles. Cet épisode méconnu de l’histoire du design et de l’architecture semble renvoyer à un délire cybernétique, où contrôle et distraction s’opposent comme les termes d’une équation, et où l’informatique devient l’instrument non seulement de l’analyse mais du design de la société : une utopie – ou dystopie ? – qui se diffuse entre les années 1960 et 1970, et dont les fantasmes semblent s’étendre jusqu’à aujourd’hui, à l’âge du tout numérique, des big data et des smart cities.

Emanuele Quinz est commissaire d’exposition. Maître de conférences à l’Université Paris 8 et enseignant-chercheur associé à l’EnsadLab, Ecole Nationale Supérieure des Arts décoratifs, où il co-dirige le séminaire doctoral. Ses recherches explorent les convergences entre les disciplines dans les pratiques artistiques contemporaines : des arts plastiques à la musique, de la danse au design. Il est l’auteur de Le cercle invisible. Environnements, systèmes, dispositfs (Les presses du réel, 2017) et il a dirigé ou codirigé plusieurs ouvrages dont Strange Design (avec J. Dautrey, éditions it :, 2014), Esthétique des systèmes (Les presses du réel, 2015), Behavioral Objects I (avec S. Bianchini, Sternberg, 2016), Uchronia (avec F. Apertet et A. Vigier (les Gens d’Uterpan), Sternberg, 2017).

Organisé par Paul Sztulman & Dork Zabunyan.

 

Déc
12
mar
2017
Danses libres et corps rythmiques @ Fondation Jérôme Seydoux - Pathé
Déc 12 @ 18 h 30 min – 20 h 30 min
Danses libres et corps rythmiques @ Fondation Jérôme Seydoux - Pathé | Paris | Île-de-France | France
Danses libres et corps rythmiques

La naissance du cinéma comme nouvelle forme artistique à la fin XXe siècle est concomitante du renouvellement profond des pratiques et théories relatives à un autre art, la danse. Le modernisme chorégraphique entretient en effet des relations fructueuses avec le cinéma, l’analyse des discours produits sur le corps en mouvement nourrissant les réflexions naissantes sur le nouvel art. Ce sont ces croisements épistémologiques et méthodologiques que cette intervention à deux voix souhaite mettre en lumière à partir de l’exemple de films italiens produits pendant cette période, dont certains extraits viendront ponctuer l’argumentation. Les théories du mouvement corporel (de François Delsarte, Emile Jaques- Dalcroze et Rudolf Steiner, entre autres) et les conceptions chorégraphiques des pionniers de la danse moderne (comme Loïe Fuller, Ruth St. Denis et Isadora Duncan) seront confrontées aux films contemporains afin de mesurer leur influence sur la danse à l’écran.
La séance sera suivie de la projection de Caligula (La tragica fine di caligula imperatore) (1917) d’Ugo Falena, comprenant une scène de danse mythique interprétée par la grande Stacia Napierkowska.
Le film a été récemment restauré par la Cinémathèque de Bologne, à partir d’éléments provenant de la Cinémathèque française et de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, dans le cadre du projet « Decadenza. Le cinéma muet italien ». La projection de cette version restaurée est la première en France.

Partenaires

Université Paris 8 – Laboratoire ESTCA (Esthétique, Sciences et Technologies du
Cinéma et de l’Audiovisuel), Université Paris Nanterre, Université Paris Lumières,
ENS Louis-Lumière, BnF, Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, Cineteca di Bologna,
EYE Film Instituut Nederland.

→ En savoir +

Déc
16
sam
2017
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070
Déc 16 @ 15 h 00 min – 18 h 00 min
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070 | Saint-Denis | Île-de-France | France
Problématique de la fabrication

Séminaire « Problématique de la fabrication » consacré à l’étude de l’articulation technique/esthétique. Dirigé par Frédéric Sabouraud.

Rencontre avec le chef opérateur Renato Berta (qui a travaillé notamment avec Jean-Luc Godard, Louis Malle, Manoel de Oliveira, Alain Resnais) autour de l’usage des nouvelles caméras numériques.

En savoir +

Déc
18
lun
2017
Le cinéma comme expérience esthétique @ INHA - Salle Fabri de Peiresc
Déc 18 @ 16 h 00 min – 19 h 00 min
Le cinéma comme expérience esthétique @ INHA - Salle Fabri de Peiresc | Paris | Île-de-France | France
Séminaire « Le cinéma comme expérience esthétique »

Séance spéciale

Dirigé par Christa Blümlinger
Thomas Elsaesser (Université d’Amsterdam et Columbia University) : « Film History as Media Archeology », débat en anglais et en français. Suite à cette séance, le film de Thomas Elsaesser, « The Sun Island » (2016) va être présenté en salle Benjamin (à 18h00).

Lien pour accéder à la présentation du séminaire du 1er semestre

Déc
23
sam
2017
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070
Déc 23 @ 15 h 00 min – 18 h 00 min
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070 | Saint-Denis | Île-de-France | France
Problématique de la fabrication

Séminaire « Problématique de la fabrication » consacré à l’étude de l’articulation technique/esthétique. Dirigé par Frédéric Sabouraud.

Rencontre avec Brice Barbier, DIT (digital Imaging technician) à propos de la réorganisation du travail et de la chaine de production (workflow) avec l’usage des technologies numériques.

En savoir +

Jan
13
sam
2018
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070
Jan 13 @ 15 h 00 min – 18 h 00 min
Problématique de la fabrication @ Université Paris 8 - Salle A070 | Saint-Denis | Île-de-France | France
Problématique de la fabrication

Séminaire « Problématique de la fabrication » consacré à l’étude de l’articulation technique/esthétique. Dirigé par Frédéric Sabouraud.

Conclusion des rencontres

En savoir +

Jan
16
mar
2018
Les états du cinéma – Cinéma religieux des premiers temps @ INHA - salle Mariette
Jan 16 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Les états du cinéma - Cinéma religieux des premiers temps @ INHA - salle Mariette | Paris | Île-de-France | France
Les états du cinéma, Séminaire doctoral

Dirigé par Dominique Willoughby

Cinéma religieux des premiers temps

« Un cinéma qui fascine, le rôle du corps et des sens dans le dispositif de réception du cinéma religieux des premiers temps » par Ferdinando Gizzi (Università di Firenze) et Céline Pluquet (ESTCA, Paris 8)

Mêlés à la dimension extraordinaire et nouvelle du spectacle cinématographique, les “scènes religieuses” du cinéma des premiers temps peuvent prendre une dimension miraculeuse provoquant surprise et étonnement du public. Inversement, cette réappropriation de l’iconographie religieuse par le cinématographe exploite la notion de plan comme tableau vivant dont l’alternance entre fixité et mouvement parviendrait à mettre le spectateur dans un état de contemplation.

Une première intervention analysera les inspirations iconographiques du  Christ marchant sur les eaux réalisé par Méliès en 1899 (repris par Pathé comme tableau de sa Passion en 1902 et 1907). Elle permettra de replacer ce film dans l’évolution du traitement artistique du thème (c’est-à-dire, du traitement que ce même thème reçoit dans les arts figuratifs officiels, comme la peinture, la sculpture, etc.) entre la seconde moitié et la fin du XIXe siècle. Ce sera également l’occasion de retrouver les racines de sa conception en trompe-l’oeil, haptique et frontale, s’adressant  directement au spectateur en essayant littéralement d’en incorporer l’acte de vision, dans les mouvements les plus populaires de la culture visuelle de fin de siècle.

Ensuite, une étude d’une partition composée par Charles Quef en 1907 spécialement pour accompagner le film La Vie de Jésus en 40 tableaux produit par Pathé la même année permettra de voir en quoi la dimension sonore de la projection participerait à la fois à l’expérience miraculeuse du spectacle cinématographique en réutilisant les codes esthétiques de l’accompagnement musical religieux mais aussi servirait d’outil permettant “un retour à la raison” du spectateur une fois le miracle passé.

→ Lire la suite

Jan
17
mer
2018
Rencontre avec Benedikt Reichenbach @ INHA - salle Fabri de Peiresc
Jan 17 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Rencontre avec Benedikt Reichenbach @ INHA - salle Fabri de Peiresc | Paris | Île-de-France | France

Rencontre avec Benedikt Reichenbach

À l’occasion de la réédition en anglais de l’ouvrage de Michele Mancini et Giuseppe Perrella Pier Paolo Pasolini, corpi e luoghi (première édition : Theorema, 1981) qu’il a dirigée.

Discussions autour du livre avec Cécile Sorin (Paris 8), Anne-Violaine Houcke (Paris Nanterre), Giovanni Careri (Ehess), et Hervé Joubert-Laurencin (Paris Nanterre-Ehess).

Corpi e luoghi est un livre exceptionnel connu de ceux qui étudient l’œuvre de Pasolini pour la richesse de son iconographie, puisque sa première édition dit contenir 1802 photogrammes sélectionnés dans l’intégralité de ses films, répertoriés et classés dans des chapitres brièvement présentés et justifiés par les deux auteurs, critiques de cinéma.

Michele Mancini et Giuseppe Perella, qui avaient également organisé divers expositions de ces images rendant compte de l’œuvre de Pasolini quelques années après sa mort, entendaient faire œuvre de critique de cinéma à travers l’iconographie et l’édition, et tenir un discours sur l’œuvre filmique qui serait à la hauteur du sérieux anthropologique dont avait fait preuve Pasolini dans le choix des Corps et des Lieux.

Jan
18
jeu
2018
Rencontre autour de La Dernière photographie. Sarabande de Ingmar Bergman. @ Librairie Les Nouveautés
Jan 18 @ 19 h 00 min – 21 h 00 min
Rencontre autour de  La Dernière photographie. Sarabande de Ingmar Bergman. @ Librairie Les Nouveautés | Paris | Île-de-France | France

Les Editions de La Lettre volée ont le plaisir de vous annoncer une rencontre autour de :
La Dernière photographie. Sarabande de Ingmar Bergman
de Isabelle Rèbre
Ed. La Lettre volée, Collection Palimpsestes, 2017

Ingmar Bergman réalise Sarabande à quatre-vingt six ans alors qu’il pensait en avoir fini avec le cinéma. Ce tournage apparaît comme la seule issue aux tourments qui s’emparent de lui en cette fin de vie. Le cinéaste y pose la question du dialogue avec les morts : la réponse tient ici à l’utilisation de la photographie. Ainsi, place-t-il au cœur de son film le portrait d’une défunte : c’est paradoxalement cette image fixe qui va mettre en mouvement les personnages, et provoquer leur déplacement. La sarabande n’est-elle pas d’abord une danse ? Ultime et subtil renversement d’un cinéma qu’on pensait hanté par la mort.

Fév
1
jeu
2018
Cycle mélodrames italiens : un cinéma à la croisée des arts @ Fondation Jérôme Seydoux-Pathé
Fév 1 @ 19 h 00 min – Fév 17 @ 22 h 00 min
Cycle mélodrames italiens :  un cinéma à la croisée des arts @ Fondation Jérôme Seydoux-Pathé | Paris | Île-de-France | France
Mélodrames italiens :  un cinéma à la croisée des arts
Soirée d’ouverture

Du 31 janvier au 17 février 2018, une rétrospective exceptionnelle sur le cinéma muet italien associe la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé et le Laboratoire d’excellence des arts et médiations humaines (Labex Arts-H2H) de l’Université Paris 8, autour du projet porté par Céline Gailleurd : « Le cinéma muet italien à la croisée des arts européens (1896-1930) ».

Giovanni Pastrone, Carmine Gallone, Nino Oxilia, Roberto Roberti et Febo Mari, cette programmation sera l’occasion de découvrir les chefs-d’œuvre méconnus de ces cinq cinéastes italiens. Elle plongera ainsi les spectateurs de la Fondation dans l’univers esthétique, historique et socio-culturel de la production italienne des années 1910-1920.

  • La soirée d’ouverture jeudi 1 février à 19h sera en présence de Emmanuel Dreux, Gian Luca Farinelli, Dork Zabunyan. Le film projeté sera accompagné par Jean-François Zygel.
  • Ouverture du cycle par Céline Gailleurd (Université Paris 8)
  • Présentation des mélodrames italiens par Gian Luca Farinelli (Directeur de la Cineteca di Bologna)
  • A 20h Projection du film Sangue Bleu (Nino Oxilia, 1914). En version restaurée en 2014 par la Cineteca di Bologna et accompagné au piano par un élève de la classe d’improvisation de Jean-François Zygel (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris).

→ Télécharger le programme complet du cycle

 

 

 

Fév
7
mer
2018
Marc Cerisuelo : Chiasme chez Godard @ INHA - salle Fabri de Peiresc
Fév 7 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Marc Cerisuelo : Chiasme chez Godard @ INHA - salle Fabri de Peiresc | Paris | Île-de-France | France
Marc Cerisuelo : Chiasme chez Godard
Séminaire interuniversitaire sur la critique

« Il ne faut pas vivre pour manger mais manger pour vivre ». Qu’il le respecte ou non,  chacun connaît l’adage et même la figure de style qui renverse (ou remet à l’endroit) les liens de causalité dans un énoncé : il s’agit du chiasme, ou réversion, ou encore antimétabole…Jean-Luc Godard en usa et (peut-être) en abusa dans le dialogue de ses films, dans ses cartons ou incrustations, voire dans l’agencement de ses plans ; mais surtout et avant tout dans ses textes critiques. Figure de la réinvention et de la contradiction, du retournement et de la « remise en place », le chiasme se révèle un instrument opératoire, un outil de la pensée en acte, une arme de la critique – la fondation du godardisme.
Je voudrais donner à lire certaines de ces saillies d’auteur, intéressantes pour et par elles-mêmes, mais aussi en les contextualisant. En « interne », comme on peut s’y attendre, c’est-à-dire en référence à l’époque, aux revues (les Cahiers du cinéma et Arts) et au sein même du discours critique, « mondain » ou « professionnel » ; mais aussi, et d’ailleurs en premier lieu, à l’intérieur de l’histoire de la figure, en rhétorique comme en philosophie – car la chiasme vient de loin et frappe toujours juste. Il appelle d’ailleurs à la modestie : ce ne sera pas une conférence juste, mais juste une conférence.
Marc Cerisuelo est professeur à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée.

Fév
27
mar
2018
Les états du cinéma – Les espaces de la ciné-danse @ INHA - salle Mariette
Fév 27 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Les états du cinéma - Les espaces de la ciné-danse @ INHA - salle Mariette | Paris | Île-de-France | France
Les états du cinéma, séminaire doctoral

Dirigé par Dominique Willoughby

Les espaces de la ciné-danse 

« L’expérience du mouvement dans l’espace filmique, du cinéma pur au direct film : espaces écraniques abstraits et cinégraphies impossibles » par Bárbara Janicas (ESTCA, Paris 8)

Depuis les années 1920, certains cinéastes se sont emparés d’idées de danse pour explorer des espaces filmiques qui ne peuvent exister que sur pellicule. En explorant les effets visuels engendrés par l’interaction entre les objets mouvants et la lumière pour enregistrer sur la surface photosensible des mouvements purs et imperceptibles (Dulac, Man Ray), ou en travaillant directement sur le support filmique pour donner à voir des chorégraphies abstraites de formes géométriques (Len Lye, McLaren), ils ont réussi à créer des espaces écraniques fondés et façonnés sur des expériences kinétiques pures. De quelle manière la pellicule peut-elle être travaillée comme une matière plastique propre à la danse ? Comment l’écran de cinéma devient-il une scène pour des chorégraphiques impossibles ? Dans quelle mesure ces expérimentations sont à l’origine des postérieures explorations spatiales en ciné-danse ?

« Panorama des espaces de la ciné-danse, de Maya Deren à Mitchell Rose : effets chorégraphiques et implications dramaturgiques » par Sophie Walon (THALIM, ENS)

L’une des caractéristiques les plus frappantes des ciné-danses est leur propension à filmer la danse dans des lieux très divers et parfois insolites. Sortant la danse des théâtres, les « choréalisateurs » filment la danse dans des aires urbaines (rues, parkings, centres commerciaux, gares), des sites naturels (forêts, plages, montagnes, rivières), des espaces domestiques ou encore des environnements virtuels. Quels effets ces espaces ont-ils sur les corps et les mouvements ? Est-ce que, réciproquement, les corps dansants ont une action, un impact sur ces lieux ? Comment ces espaces, qui sont aussi des contextes, façonnent-ils le sens de ces films ?

(Séance en collaboration avec le séminaire du groupe de recherche Ecrans Chorégraphiques)

→ Lire la suite

Mar
14
mer
2018
Sam Di Iorio : Les adieux du Mac-Mahonisme @ INHA - salle Fabri de Peiresc
Mar 14 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Sam Di Iorio : Les adieux du Mac-Mahonisme @ INHA - salle Fabri de Peiresc | Paris | Île-de-France | France
Les adieux du Mac-Mahonisme

Séminaire interuniversitaire sur la critique
Di Iorio (Hunter College, CUNY New York)
Il s’agit de retracer l’évolution de l’esthétique mac-mahonienne en se concentrant sur les écrits de Michel Mourlet et de Jacques Lourcelles. Puis de revenir notamment sur la brouille avec la rédaction des Cahiers du cinéma à la fin des années cinquante, sur la place des Mac-Mahoniens dans les débats sur la modernité cinématographique, et sur « Journal de 1966, » le long texte que Lourcelles fait paraître dans le dernier numéro de Présence de Cinéma. Voici donc approché le chant du cygne de ce que certains nommèrent, au cours des vives polémiques d’une époque éminemment politique, la « critique fasciste de cinéma ».
Mar
20
mar
2018
Christophe Kihm, distraction et animalité @ Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs
Mar 20 @ 10 h 00 min – 13 h 00 min
Christophe Kihm, distraction et animalité @ Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs | Paris | Île-de-France | France
Christophe Kihm, distraction et animalité

Si la distraction n’est pas un objet partagé par les études éthologiques, c’est une notion que retiennent majoritairement les études vétérinaires, dont les applications pratiques sont immédiates dans les éducations animales. Nous ouvrirons l’étude de la distraction au comportement animal en nous attachant à relever et à discuter la pertinence de cette notion dans les analyses et études qui y ont été consacrées, jusqu’en anthropologie où elle a pu décrire, dans certains travaux, les modalités de présence du chien domestique.
Nous essaierons de comprendre, dans un second temps, à partir de l’exemple de chiens d’aveugle et de chiens de sourds, puis en appui sur des recherches récentes développées en éthologie cognitive et constructive, sous quelles conditions on peut qualifier le chien domestique d’animal distrait, comme habitant entre deux mondes et dans ses pratiques d’attention partagée.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet « Politiques de la distraction », porté par : Paul Sztulman (EnsAD) et Dork Zabunyan (ESTCA) et bénéficie d’une aide de l’ANR au titre du programme Investissements d’avenir (ANR- 10-LABX-80-01).

Partenaires :
Labex Arts-H2H
ESTCA (Université Paris 8) EnsAD — PSL.

Mar
26
lun
2018
« C’est dans la rue que ça se passe… » ? @ Université Paris 8 - Maison des étudiants
Mar 26 @ 10 h 00 min – Mar 29 @ 18 h 00 min
"C'est dans la rue que ça se passe..." ? @ Université Paris 8 - Maison des étudiants  | Saint-Denis | Île-de-France | France
« C’est dans la rue que ça se passe… » ?

Dans le cadre de le cadre de la Semaine des arts, Hélène Fleckinger, pour la Mission Cinquantenaire de Paris 8, vous invite à l’exposition-ateliers « C’est dans la rue que ça se passe… » ? L’Université de Paris 8 se manifeste de Vincennes à Saint-Denis« , à la Maison des étudiant.es, à l’occasion des 50 ans de mai-juin 1968 et de la préparation du Cinquantenaire de Paris 8.

En écho, un Forum sera organisé le 30 mars de 11h à 13h (amphi Y), sur le thème « Exposer 1968 / Paris 8 ».
→ Plus d’informations ci-joint et dans le programme de cette 5e édition de la Semaine des arts.
Ciné Rues, une semaine de films expérimentaux en forme de rues @ Université Paris 8
Mar 26 @ 16 h 00 min – Mar 30 @ 18 h 00 min
Ciné Rues, une semaine de films expérimentaux en forme de rues @ Université Paris 8  | Saint-Denis | Île-de-France | France
Ciné Rues, une semaine de films expérimentaux en forme de rues

Dans le cadre de La Semaine des Arts à Paris, ce programme en 5 séances et un ciné-concert, présente une trentaine de films dont la rue est le sujet et l’objet d’expérimentations cinématographiques, une traversée à plusieurs dimensions, non seulement des rues de Berlin, Kiev, Łódź, Los Angeles, Moscou, New-York, Odessa, Paris, Pékin, Prague, Richmond, Telč, Varèse, mais aussi d’une diversité de formes cinématographiques originales de toutes époques.

Programme conçu et présenté par Grégoire Quenault, Jennifer Verraes et Dominique Willoughby. Université Paris 8, ESTCA

Télécharger le programme complet

 

Avr
5
jeu
2018
Penser le cinéma au prisme de l’enfance @ Maison de la Recherche Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
Avr 5 @ 9 h 30 min – Avr 6 @ 16 h 00 min
Penser le cinéma au prisme de l'enfance @ Maison de la Recherche Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 | Paris | Île-de-France | France
Penser le cinéma au prisme de l’enfance et l’enfance au prisme du cinéma
Avec le colloque « Penser le cinéma au prisme de l’enfance et l’enfance au prisme du cinéma », nous souhaitons réfléchir aux films eux-mêmes en même temps qu’aux discours cinéphiliques, théoriques, poïétiques et à leur ancrage dans des contextes historiques, culturels et idéologiques. Que disent-ils du cinéma, de l’enfance et du rapport de l’un à l’autre ? Comment l’enfance est-elle mise en scène, représentée et pensée au travers des films ? L’enfant, comme figure, comme acteur et comme spectateur, permet-il de penser le cinéma aujourd’hui ou de soutenir une approche spécifique dans les politiques d’éducation à l’image ?

Ce colloque succède à un premier symposium qui s’est tenu à Brême en 2016 (Internationales Bremer Symposium zum Film,  à l’université de Brême), dont il se veut complémentaire. Ce premier événement, organisé par l’université de Brême en coopération avec l’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, a pris ces discours comme point de départ pour poser des questions plus générales sur la figure de l’enfant et l’enfant acteur au cinéma, sur l’enfance comme dimension de l’expérience créatrice et de l’expérience spectatorielle. Le présent colloque, organisé par l’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 en coopération avec l’université de Brême, souhaite à présent cibler la recherche commune sur l’histoire et le fonctionnement de ces discours, et réfléchir sur leur valeur pour une pensée contemporaine du cinéma et de l’enfance, dans une perspective pédagogique notamment.

Une publication dans la revue Théorème est envisagée à l’issue du colloque.

Avec Alain Bergala, Hervé Joubert-Laurencin, Antonio Somaini, Teresa Castro, Emmanuel Siety, Pierre Gabaston, Bettina Henzler, Deborah Martin, Annette Kuhn, Dork Zabunyan.

Une projection sera organisée au Studio des Ursulines le jeudi 5 avril.

→ Télécharger le programme complet

Organisation :

Perrine Boutin et Emmanuel Siety
Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3
Bettina Henzler
Universität Bremen

 

Avr
18
mer
2018
Célébrons le centenaire d’André Bazin @ INHA salle Mariette
Avr 18 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Célébrons le centenaire d'André Bazin @ INHA salle Mariette | Paris | Île-de-France | France
Séminaire inter-universitaire sur la critique
Célébrons le centenaire d’André Bazin !

Dans le cadre du séminaire sur la critique de cinéma « IDEC » le laboratoire HAR (Paris Nanterre) ses directeurs Hervé Joubert-Laurencin et Rémi Labrusse vous invitent cordialement à partager un verre en mémoire du critique de cinéma André Bazin (18 avril 1918 Angers-11 novembre 1958 Bry-sur-Marne).

Cette année de commémoration nationale verra la sortie courant octobre de ses Écrits complets aux éditions Macula d’un film documentaire, Bazin roman, réalisé par Marianne Dautrey et Hervé Joubert-Laurencin de colloques internationaux organisé à Chicago en octobre par Daniel Morgan et Dudley Andrew et à Paris en décembre par le groupe IDEC.

 

Mai
23
mer
2018
Eric Rohmer’s Film Theory (1948-1953) @ INHA - salle Mariette
Mai 23 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Eric Rohmer’s Film Theory (1948-1953) @ INHA - salle Mariette | Paris | Île-de-France | France

Séminaire Inter-universitaire sur la critique
Eric Rohmer’s Film Theory (1948-1953)
Conférence de Marco Grosoli (Habib Université)

Eric Rohmer’s Film Theory (1948-1953) : from ‘école Schérer’ to ‘Politique des auteurs’, qui vient d’être publié par Amsterdam University Press, est le premier de deux livres consacrés à une relecture radicale de la politique des auteurs, s’appuyant sur des centaines de textes (généralement pas très lus) écrits par les « jeunes turcs » principalement sur les Cahiers et sur Arts. Il se concentre notamment sur sa toute première phase, quand le groupe se forma autour d’Eric Rohmer, dont la conception du cinéma venait justement de se cristalliser (selon l’avis de Rohmer lui-même) vers 1950 tout en exerçant une influence capitale sur les autres jeunes critiques.

Cette conférence présentera le livre en abordant un de ses aspects en particulier, à savoir le rejet, de la part de Rohmer, de l’existentialisme sartrien qui l’avait marqué au début, pour adopter une perspective (surtout) kantienne. C’est autour de ce rejet que se formera l’« école Schérer » (comme la baptisa Pierre Kast), dont les premiers pas seront décrits pendant la conférence tout en traçant le contour de ce « big bang » à l’origine de l’« école Schérer » (et ensuite de la politique des auteurs elle-même) qu’on peut aussi appeler, de façon quelque peu énigmatique mais au demeurant très convenable, « l’achèvement de la caméra-stylo ».

Mai
25
ven
2018
Workshop Représentations médiatiques du Nord Parisien @ Institual National d'Histoire de l'Art
Mai 25 @ 9 h 30 min – 17 h 15 min
Workshop Représentations médiatiques du Nord Parisien @ Institual National d'Histoire de l'Art
Workshop « Représentations Médiatiques du Territoire »

Cet atelier fait suite au colloque sur le film guérilla (INHA – MSH PN 23-24 février 2017) qui, en se focalisation sur des auto productions issues en grande partie de Seine Saint-Denis, a pu mettre en évidence l’importance systématique du refus des représentations médiatiques du territoire comme élément moteur de cette création cinématographique indépendante. Qu’il s’agisse de Wesh wesh, qu’est-ce qui se passe ?1 ou de Rue des Cités, 20111, ces films, bien que très différents, ont été motivés par le rejet des images du territoire véhiculées par les reportages télévisés et la production cinématographique institutionnelle. Le film guérilla répond ainsi la double exigence de porter une autre image du Nord parisien tout en cherchant activement une organisation de la production cinématographique à même de ne pas reproduire ces représentationsmainstream.

Cet atelier se propose donc d’analyser, de façon précise et systématique, les représentations médiatiques du Nord parisien. Il s’agira donc, dans ce workshop, de mobiliser différents corpus (archives départementales, films de patrimoines, production cinématographique et audiovisuelle, images des mass media et nouveaux médias) afin de construire une lecture comparée des représentations du Nord parisien.

Dans le cadre du projet Cluster9-3

→ Consulter le programme de la journée

Juin
6
mer
2018
Chantier Bazin @ INHA salle Mariette
Juin 6 @ 18 h 00 min – 20 h 00 min
Chantier Bazin @ INHA salle Mariette | Paris | Île-de-France | France
Séminaire inter-universitaire sur la critique
Chantier Bazin

De l’intérêt et de la manière de publier les écrits complets d’un critique de cinéma.

Dernier séminaire de l’année, autour du livre en préparation : André Bazin, Écrits complets, en 3 volumes, Préface et notes par Hervé Joubert-Laurencin.
Hervé Joubert-Laurencin, directeur de l’ouvrage, Pierre Eugène, qui fut ingénieur de recherche lors d’une étape de son élaboration et qui y collabore toujours, Véronique Yersin, directrice des éditions Macula, ainsi que d’autres membres de l’équipe disponibles actuellement au travail sur le bouclage de cette édition exceptionnelle, viendront présenter l’état de la science et l’état de l’objet.

 

Sep
20
jeu
2018
Un état de distraction permanent : le cas Donald J. Trump, par D. Zabunyan @ INHA Auditorium
Sep 20 @ 15 h 30 min – 16 h 30 min
Un état de distraction permanent : le cas Donald J. Trump, par D. Zabunyan @ INHA Auditorium | Paris | Île-de-France | France
Un état de distraction permanent: le cas Donald J. Trump

Conférence de Dork Zabunyan

Donald Trump gouverne par distraction, non seulement en transformant la politique en pur spectacle, mais aussi, et par là même, en éloignant ses concitoyens des problèmes effectifs qui affectent leur existence au quotidien.
Images et discours à l’appui, il s’agira de revenir sur une présidence à nulle autre pareille, où une nation entière semble prise au piège d’une «politique de la distraction» qui la transit tout entière autant qu’elle la divise.

Evénement dans le cadre du lancement de l’École Universitaire de Recherche ArTeC.

 

Sep
27
jeu
2018
Corps politiques et critique des médias : pour une télévision impure, par D. Zabunyan @ INHA Auditorium
Sep 27 @ 14 h 00 min – 15 h 00 min
Corps politiques et critique des médias : pour une télévision impure, par D. Zabunyan @ INHA Auditorium | Paris | Île-de-France | France
« Corps politiques et critique des médias : pour une télévision impure »

Conférence de Dork Zabunyan

Premier workshop : « Changer, échanger, Serge daney au milieu du gué » dans le cadre du projet « Serge Daney and queer cinephilia » oreganisé par Kate Ince, Marc Siegel et Pierre Eugène. Partenaires : Goethe Universität, University of Birmingham, HAR.

 

Oct
19
ven
2018
Gouverner par distraction : culture de masse et propagande à l’ère de Donald Trump, par D. Zabunyan. @ Cité Universitaire - MAISON HEINRICH HEINE
Oct 19 @ 10 h 45 min – 11 h 30 min
Gouverner par distraction : culture de masse et propagande à l’ère de Donald Trump, par D. Zabunyan. @ Cité Universitaire - MAISON HEINRICH HEINE | Paris | Île-de-France | France
Gouverner par distraction : culture de masse et propagande à l’ère de Donald Trump.

Une conférence de Dork Zabunyan

Dans le cadre du Colloque : « Cinéma, masses et propagande : autour de Kracauer et Benjamin. »

Organisation : Olivier Agard (Sorbonne Université) et Stephanie Baumann (Université de Valenciennes/Polytechnique Hauts-de-France)

→ Télécharger le programme complet

L’Aveu filmé – Ateliers annuels @ INHA, Galerie Colbert, Salle du CIRHAC
Oct 19 @ 14 h 30 min – Oct 20 @ 18 h 00 min
L’Aveu filmé - Ateliers annuels @ INHA, Galerie Colbert, Salle du CIRHAC  | Paris | Île-de-France | France
Ateliers annuels du groupe de recherche « Théâtres de la mémoire »

L’Aveu filmé

Créé en 2003, le groupe de recherches Théâtres de la mémoire réunit des chercheurs en études cinématographiques de quatre universités (Paris 1, Paris 3, Paris 7, Paris 8) en proposant une approche pluridisciplinaire des images en mouvement.

Considérant le dispositif d’enregistrement et de projection du cinéma comme un « théâtre » de la mémoire, le travail de l’équipe vise à définir historiquement et théoriquement les rapports qu’entretiennent images reproductibles et histoire, technologie et archive, fiction et documentaire, écriture de soi et écriture de l’histoire.

Dans le prolongement des motifs abordés au cours des années antérieures et à la confluence des recherches menées sur le témoignage filmé et l’usage des archives audiovisuelles, la question de l’aveu filmé apparaît offrir une perspective essentielle sur la puissance propre à l’enregistrement filmique. → Lire la suite

Co-direction
Christa BLÜMLINGER (ESTCA/Paris 8)
Michèle LAGNY (IRCAV/Paris 3)
Sylvie LINDEPERG (CERHEC/Paris 1)
Sylvie ROLLET (IRCAV/Poitiers)
Marguerite VAPPEREAU (CLARE/Bordeaux Montaigne)

Oct
24
mer
2018
Enjeux analytiques de la représentation des luttes populaires @ ENS, Salle Assia Djebar
Oct 24 @ 18 h 15 min – 20 h 15 min
Enjeux analytiques de la représentation des luttes populaires @ ENS, Salle Assia Djebar | Paris | Île-de-France | France
Séminaire inter-universitaire sur la critique

« Enjeux analytiques de la représentation des luttes populaires au sein des Cahiers du Cinéma dans les années soixante-dix » par Frédéric Chandelier (Université de Nanterre)

Cette intervention revient sur les arguments critiques développés dans les Cahiers du Cinéma au cours des années soixante-dix à propos de la représentation des luttes.  La conception de l’Histoire et de la mémoire des minorités par l’idéologie bourgeoise implique alors une redéfinition de l’analyse filmique axée sur la récupération des révoltes par l’État. En 1974 Michel Foucault est invité à commenter les mutations esthétiques impliquant l’identification du spectateur. Retour sur les implications critiques de l’analyse filmique élaborée par Serge Daney et la rédaction de la revue afin d’intervenir sur l’éthique des fictions et des documentaires traitant de l’histoire des masses populaires.

→ Consulter le programme du séminaire

 

Nov
13
mar
2018
Apparition de l’objet ‘musique de cinéma’ @ INHA - salle Mariette
Nov 13 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Apparition de l'objet 'musique de cinéma' @ INHA - salle Mariette | Paris | Île-de-France | France
LES ÉTATS DU CINÉMA, SÉMINAIRE DOCTORAL

Dirigé par Dominique Willoughby

« 1906-1909, apparition de l’objet ‘musique de cinéma’ » par Céline Pluquet (ESTCA, Paris 8)

Alors qu’on assiste à partir de 1906 à une phase d’institutionnalisation de l’industrie cinématographique, et notamment, de l’exploitation, la question de la musique qui accompagne les projections cinématographique alimente les débats. Il s’agira lors de cette invention de voir si on assiste à cette période à l’apparition de l’objet musique de cinéma à travers l’étude de trois cas : la partition de La Vie de Jésus, joué en 1907 au Théâtre des Folies Dramatiques, l’adaptation du spectacle pantomime L’Enfant prodgique à l’initiative d’Edmond Benoît-Lévy en 1907 et le programme des Visions d’Art, salle Charras en 1908.

→ Consulter le programme du séminaire

 

Nov
14
mer
2018
Cinéma et vidéo à Paris – Chantier ouvert @ Université Paris 8 - Amphi X
Nov 14 @ 11 h 00 min – Nov 16 @ 19 h 00 min
Cinéma et vidéo à Paris - Chantier ouvert @ Université Paris 8 - Amphi X | Saint-Denis | Île-de-France | France
Cinéma et vidéo à Paris 8 – Chantier Ouvert 

Ateliers-projections-rencontres organisées par l’équipe du Cinquantenaire et les étudiant-es du cours de Master 1 « Cinéma et vidéo à Paris 8 : collecte, sauvegarde et valorisation des archives »

À l’occasion de la numérisation et de la restauration de nombreux films de Paris 8 par la BnF et le CNC, l’équipe du Cinquantenaire de l’Université et les étudiant-es du cours de Master 1 « Cinéma et vidéo à Paris 8 : collecte, sauvegarde et valorisation des archives » préparent trois jours d’ateliers-projections-rencontres, les 14, 15 et 16 novembre prochains, à Paris 8 (amphi X).

– La première journée (11h-17h) sera centrée sur des questions méthodologiques liées aux archives filmiques de l’Université (collecte, sauvegarde, indexation, éditorialisation, valorisation…), et permettra d’évoquer l’histoire des services audiovisuels de Paris 8 ainsi que des pratiques audiovisuelles transversales aux départements et fondamentalement interdisciplinaires ;

– La seconde journée sera consacrée plus spécifiquement à l’histoire du département cinéma, de Vincennes à Saint-Denis, autour d’une intervention de Serge Le Péron (12h-14h45). Précédée et suivie de projections de films courts (11h-11h45 puis 15h-16h), elle sera l’occasion d’interroger les modalités d’enseignement du cinéma à Paris 8, sur un temps long, et d’aborder l’épineuse et récurrente question de l’articulation entre théorie et pratique ;

– Enfin, la troisième journée sera entièrement consacrée à des projections-rencontres autour de films réalisés à Paris 8 et récemment restaurés par la BnF et le CNC (11h-19h) et suivie d’un pot. → Lire la suite

 

Nov
22
jeu
2018
Projection-rencontre autour de SCUM Manifesto @ Salle de Recherche de la BU de Paris 8 Vincennes - Saint-Dennis
Nov 22 @ 17 h 00 min – 19 h 30 min
Projection-rencontre autour de SCUM Manifesto @ Salle de Recherche de la BU de Paris 8 Vincennes - Saint-Dennis | Saint-Denis | Île-de-France | France
Projection-rencontre autour de « SCUM Manifesto » suivie de lecture mise en scène

Nous avons le plaisir de vous inviter à une projection-rencontre autour de « SCUM Manifesto » (1976, 27 min), lecture mise en scène d’extraits du manifeste de Valerie Solanas par Carole Roussopoulos et Delphine Seyrig, ce jeudi 22 novembre à 17h à l’Université Paris 8 en salle de la recherche de la Bibliothèque universitaire.

Organisée à l’occasion de la parution chez Naïma éditions d’un livre numérique rassemblant des textes inédits et des documents d’archives autour de la vidéo restaurée par la BnF, la projection sera suivie d’une présentation en présence des autrices et auteurs, puis d’un pot amical. Vous trouverez plus d’informations sur le site de la Bibliothèque universitaire & sur la Page Facebook de l’événement.
Nov
26
lun
2018
AnthropOcean, imaginaires océaniques @ Grand Hall, FMSH
Nov 26 @ 18 h 00 min – 20 h 30 min
AnthropOcean, imaginaires océaniques @ Grand Hall, FMSH  | Paris | Île-de-France | France
Soirée « AnthropOcean, imaginaires océaniques »

En septembre 2018, Information sur les Sciences Sociales a publié un numéro spécial sur le thème AnthropOcean. Afin de poursuivre cette perspective au-delà du champ académique et de la rendre accessible au plus grand nombre, la FMSH organise une soirée-événement qui mettra en exergue l’idée d’AnthropOcéan par le biais de divers modes de transmission.

Dans une perspective pluridisciplinaire, ce numéro spécial embrasse la thématique de l’anthropologie sensorielle océanique : il s’agit de penser, de sentir et d’imaginer les dynamiques propres à l’océan dans le contexte de la crise écologique contemporaine.

Pour ce faire, les approches choisies dépassent le seul cadre théorique, pour s’intéresser à la fiction, aux carnets ethnographiques, aux témoignages, aux rencontres inter-espèces avec les habitants de l’océan. Ainsi, dans un processus profond de transformation de notre présent, peut-on rêver d’autres rêves que ceux de l’exploitation industrielle ?

Programme de la soirée
  • Présentation du numéro spécial et de la notion d’AnthropOcéan par Fabien Clouette et Jeremie Brugidou, tous deux doctorants à l’Université Paris 8 et réalisateurs ;
  • Projection d’une proposition visuelle, qui dialogue avec le numéro spécial par Fabien Clouette (GTM-CRESPPA) et Jeremie Brugidou (EDESTA-ESTCA) ;
  • Performance sonore par l’artiste Robertina Šebjanič : Inspirée par la citation de Paul Celan, « There are still songs to sing beyond mankind », le travail artistique de Robertina Šebjanič porte sur les enjeux culturels, biopolitique et écologiques de l’empreinte humaine au sein de l’environnement aquatique et ses conséquences pour une meilleure compréhension de notre environnement terrestre ;
  • Performance de Clifton Evers (Université de Newcastle) : La performance de Clifton Evers portera sur les implications du tourisme de loisir (notamment le surf), sur les transformations écologiques affectant l’océan, et l’agentivité de la pollution en tant que telle sur les pratiques ;
  • Dialogue en anglais entre artistes et chercheurs : Robertina Šebjanič, Clifton Evers (Université de Newcastle), Fabien Clouette et Jeremie Brugidou ;
  • Du 26 novembre au 7 décembre 2018, Exposition temporaire A Toxic Love Affair: Polluted Leisure in ‘Blue Spaces’ organisée par Clifton Evers et James Davoll : L’exposition sera composée d’une œuvre vidéo, une œuvre sonore, et des photographies, portant sur la pollution comme un agent actif de transformations. Les œuvres proviennent d’une collaboration de photographes, d’activistes, de sculpteurs, poètes, cinéastes afin d’interroger les contradictions, paradoxes, et tensions de ce qu’on peut appeler le « loisir pollué », notamment au travers des pratiques des surfeurs.

 

Nov
29
jeu
2018
Philippe Garrel, le temps incorporé @ Université Paris Nanterre Salle des conférences, Bâtiment Pierre Grappin [B]
Nov 29 @ 9 h 00 min – 9 h 15 min
Philippe Garrel, le temps incorporé @ Université Paris Nanterre Salle des conférences, Bâtiment Pierre Grappin [B] | Nanterre | Île-de-France | France
Colloque international Philippe Garrel, le temps incorporé

À l’occasion des soixante-dix ans de Philippe Garrel, ce premier colloque international organisé en France propose de faire un état de l’art sur l’ensemble du parcours et de la filmographie du cinéaste, et souhaite apporter de nouveaux éclairages sur cette œuvre exigeante, qui reste en partie « hors saisie ».

International Symposium Philippe Garrel, Embodied Time

Celebrating Philippe Garrel’s seventieth birthday, this first international symposium held in France offers a state of the art on the artist’s whole career and his filmography. It wishes to bring a new light on this demanding work which remains difficult to grasp.

→ Télécharger le programme version pdf

Colloque organisé par :

Fabien Boully et Valérie Jottreau

Comité scientifique :

Fabien Boully (Université Paris Nanterre)
Nicole Brenez (Université Paris 3, Fémis)
Fergus Daly (Critique indépendant)
Valérie Jottreau (Université Paris 8)
Adrian Martin (Monash University)
Dork Zabunyan (Université Paris 8)

Partenaires :

HAR (Paris Nanterre)
ESTCA (Paris 8)
Idefi CréaTIC
EDESTA (Paris 8)
UFR Phillia (Paris Nanterre)
INA
Institut d’Études Avancées de Paris
Cinéma L’Arlequin

Nouvelles du front au Brésil – Carte blanche à Victor Guimarães @ ENS Ulm, Salle Weil
Nov 29 @ 20 h 00 min – 23 h 00 min
Nouvelles du front au Brésil - Carte blanche à Victor Guimarães @ ENS Ulm, Salle Weil | Paris | Île-de-France | France
Séminaire doctoral pluridisciplinaire “Penser la création contemporaine dans le Cône Sud”

Nouvelles du front au Brésil : Non réconciliés ou Seule l’invention aide là où le mensonge règne. Carte blanche à Victor Guimarães

Nous ouvrirons la séance avec la projection des trois films suivants avant de dialoguer avec Victor Guimarães :

  • Noir Blue (Ana Pi, 2017, 27’), en présence d’Ana Pi ;
  • Estamos Todos Aqui (Chico Santos et Rafael Mellim, 2017, 20’) ;
  • Vando Vulgo Vedita (Andreia Pires et Leonardo Mouramateus, 2017, 20’)

Victor Guimarães est critique de cinéma, programmateur et professeur à Belo Horizonte au Brésil. Il est critique pour la revue Cinética, et il a également collaboré avec Senses of Cinema (Australie), Desistfilm (Pérou), El Agente Cine (Chili), Lumière (Espagne) et La Furia Umana (Italie), en plus de nombreux livres, catalogues de festivals et rétrospectives de films au Brésil, en Argentine et en France. Il a été professeur au Centro Universitário UNA (Belo Horizonte), à la Universidade Positivo (Curitiba) et à la Vila das Artes (Fortaleza). Il a été l’un des coordinateurs du FestCurtasBH (2014) et il a fait partie des commissions de sélection du forumdoc.bh (entre 2012 et 2015). Il a notamment programmé Sabotadores da Indústria (Sesc Palladium, 2014), Argentina Rebelde (Caixa Cultural, 2015), Corpos em Lutas (CachoeiraDoc, 2017), Anacronias (Semana – Festival de Cinema, 2017) et Palavras de Desordem (Festival Lumiar, 2018). Il est doctorant en Communication Sociale à la UFMG, et a réalisé un séjour de recherche à l’Université Sorbonne-Nouvelle (Paris 3).

Séance réalisée dans le cadre du séminaire doctoral interdisciplinaire et interuniversitaire “Penser la création contemporaine dans le Cône Sud”, organisé par Ignacio Albornoz (Université Paris 8, EDESTA, ESTCA), Claire Allouche (Université Paris 8, EDESTA, ESTCA), Leslie Cassagne (Université Paris 8, EDESTA, Scènes du monde), Célia Jésupret (Université Lyon 2, ED3LA, Passages), Baptiste Mongis (IHEAL).

 

Nov
30
ven
2018
Philippe Garrel, le temps incorporé @ Institut d’Études Avancées de Paris Hôtel de Lauzun Salle des Gardes
Nov 30 @ 8 h 30 min – 19 h 00 min
Philippe Garrel, le temps incorporé @ Institut d’Études Avancées de Paris Hôtel de Lauzun Salle des Gardes | Paris | Île-de-France | France
Colloque international Philippe Garrel, le temps incorporé

À l’occasion des soixante-dix ans de Philippe Garrel, ce premier colloque international organisé en France propose de faire un état de l’art sur l’ensemble du parcours et de la filmographie du cinéaste, et souhaite apporter de nouveaux éclairages sur cette œuvre exigeante, qui reste en partie « hors saisie ».

International Symposium Philippe Garrel, Embodied Time

Celebrating Philippe Garrel’s seventieth birthday, this first international symposium held in France offers a state of the art on the artist’s whole career and his filmography. It wishes to bring a new light on this demanding work which remains difficult to grasp.

→ Télécharger le programme version pdf

→ Réservation requise : cliquer ici

 

Colloque organisé par :

Fabien Boully et Valérie Jottreau

Comité scientifique :

Fabien Boully (Université Paris Nanterre)
Nicole Brenez (Université Paris 3, Fémis)
Fergus Daly (Critique indépendant)
Valérie Jottreau (Université Paris 8)
Adrian Martin (Monash University)
Dork Zabunyan (Université Paris 8)

Partenaires :

HAR (Paris Nanterre)
ESTCA (Paris 8)
Idefi CréaTIC
EDESTA (Paris 8)
UFR Phillia (Paris Nanterre)
INA
Institut d’Études Avancées de Paris
Cinéma L’Arlequin

Déc
2
dim
2018
Philippe Garrel, le temps incorporé @ Cinéma L'Arlequin
Déc 2 @ 19 h 30 min – 23 h 00 min
Philippe Garrel, le temps incorporé @ Cinéma L'Arlequin | Paris | Île-de-France | France
Projection Débat organisée au Cinéma L’Arlequin

19h30 Les Amants réguliers en présence de Philippe Garrel

avec Louis Seguin

Déc
5
mer
2018
Séance exceptionnelle autour de Textes critiques de Jacques Rivette @ INHA, salle Fabri de Peiresc
Déc 5 @ 19 h 00 min – 20 h 00 min
Séance exceptionnelle autour de Textes critiques de Jacques Rivette @ INHA, salle Fabri de Peiresc | Paris | Île-de-France | France
SÉMINAIRE INTER-UNIVERSITAIRE SUR LA CRITIQUE

Séance autour de Textes critiques de Jacques Rivetteavec Véronique Rivette, Michel Armas, Luc Chessel, Jacques Bontemps et Jean Narboni

Cette séance exceptionnelle du séminaire IDEC (Institut D’Etudes Critiques) sera consacrée à l’édition tant attendue des Textes critiques de Jacques Rivette, publiée chez Post-éditions le 21 novembre.

Nous aurons le grand plaisir d’accueillir Véronique Rivette accompagnée des editors Miguel Armas et Luc Chessel, ainsi que Jacques Bontemps et Jean Narboni, anciens des Cahiers du cinéma « époque Rivette » (1964-1969). Ils apporteront leur témoignage après la présentation et ouvriront le débat à propos du critique de cinéma qui fut d’abord considéré en son temps (les années 1950) et par ses pairs (à commencer par Jean-Luc Godard) comme la principale autorité au sein du groupe des Cahiers du cinéma.

La proximité du cinéaste de Paris nous appartient avec la jeune génération du milieu des années 1960 et sa grande curiosité intellectuelle vont ensuite profondément renouveler le geste critique au sein d’une revue qui a changé de direction (Rivette a remplacé Rohmer ), de format (nous sommes passés fin 1964 de la  revue  « jaune » aux Cahiers « Filipacchi ») et certains de ses intérêts (les « nouveaux cinémas ») tout en conservant sa ligne et son aura.

→ Consulter le programme du séminaire

Au musée imaginaire – Études sur Monet @ Goetha-Institut Paris
Déc 5 @ 19 h 30 min – 22 h 30 min
Au musée imaginaire - Études sur Monet @ Goetha-Institut Paris | Paris | Île-de-France | France
Projection de « Au musée imaginaire – Études sur Monet » de Klaus Wyborny

(In imaginären Museum – Studien zu Monet)
Film – essai, 103 minutes, 2014, DCP
Première française, présentée par Dario Marchiori.

« Il y a environ 140 paysages peints par Monet à Pourville au cours de quatre longs séjours entre 1882 et 1897. Le paysage de la côte a à peine changé depuis. Wyborny présente un panorama historiquement enrichi de cette côte en superposant les peintures de Monet à la réalité actuelle des lieux. Ce film-essai est dédié à Harun Farocki en comporte un entretien avec Michael Snow dont le film « La Région Centrale » est considérée comme un sommet de la réflexion artistique sur la représentation des paysages ».

En partenariat avec l’équipe de recherche ESTCA et Cinédoc Paris Films Coop, à l’occasion du colloque « Le cinéma expérimental allemand » organisé le 7 décembre à l’Institut National d’Histoire de l’Art.

→ Plus d’infos sur le colloque

 

Déc
6
jeu
2018
Soutenance de Doctorat de Mélanie Forret @ Université de Paris 8
Déc 6 @ 14 h 00 min – 18 h 00 min
Soutenance de Doctorat de Mélanie Forret @ Université de Paris 8 | Saint-Denis | Île-de-France | France

Soutenance de Doctorat de Madame Mélanie Forret

Université Paris 8, Salle A280.

 

Ecole doctorale « Esthétiques, sciences et technologies des arts »
Discipline : Esthétique, sciences et technologies des arts – spécialité cinéma et audiovisuel

Titre de la thèse : « Le cinéma de Guy Gilles : une œuvre à contretemps »

Directeur de recherche: Monsieur Serge LE PERON, professeur, Paris 8

Membres du Jury :

Mme Giusy Pisano, Professeur, ENS Louis Lumière
M. Antoine de Baecque, Professeur, ENS -ULM
Mme Cécile Sorin, Professeur, Université Paris 8
M. Gaël Lépingle, réalisateur
Déc
7
ven
2018
Cinéma expérimental allemand – Hamburger Filmmacher Cooperative @ Auditorium de l'Institut National d’Histoire de l’Art
Déc 7 @ 9 h 00 min – 17 h 30 min
Cinéma expérimental allemand - Hamburger Filmmacher Cooperative @ Auditorium de l'Institut National d’Histoire de l’Art | Paris | Île-de-France | France
Projections-Rencontres-Colloque : CINÉMA EXPÉRIMENTAL ALLEMAND : DORE O. / KLAUS WYBORNY

Hamburger Filmmacher Cooperative (1968 – 1972)

La Coopérative des cinéastes de Hambourg est fondée en 1968 par un groupe de cinéastes et d’étudiants de diverses disciplines – parmi lesquels Werner Nekes, Klaus Wyborny, Dore O, Hellmut Costard, Lutz Mommartz, Helmut Herbst – en opposition aux festivals de Mannheim et d’Oberhausen, aux normes strictes d’autocensure de l’industrie cinématographique allemande, et au manifeste d’Oberhausen de 1962 préconisant la « prise de contrôle » des longs métrages par un « jeune cinéma », attitude qu’ils jugent au final conformiste et paternaliste.

Parmi les cinéastes qui ont poursuivi la réalisation de films expérimentaux de façon conséquente, Dore O. et Klaus Wyborny, deux des membres cofondateurs de la Coop de Hambourg, sont invités à présenter une sélection de leurs films de 1968 à 2014 et à échanger avec le public et les communications de spécialistes à propos de l’histoire et de l’actualité esthétique du mouvement expérimental allemand.

Manifestation co-organisée par Cinédoc Paris Films Coop avec le soutien du CNC, le laboratoire ESTCA et la Commission Recherche de l’Université Paris 8, remerciements au Goethe Institut de Paris.

→ Télécharger le programme version pdf

 

Déc
11
mar
2018
Colloque Kinétraces – Performer la séance @ Institut National d'Histoire de l'Art
Déc 11 @ 8 h 30 min – Déc 12 @ 18 h 30 min
Colloque Kinétraces - Performer la séance @ Institut National d'Histoire de l'Art | Paris | Île-de-France | France
Colloque Kinétraces Quand montrer c’est faire : performer la séance

Deux journées d’études et de projections en présence de chercheurs, programmateurs, archivistes et artistes — pour penser l’archéologie et les formes de la séance cinématographique en tant qu’acte performatif.

« Il n’a d’autre référent que sa profération : c’est un performatif », énonce Roland Barthes pour définir le discours amoureux dans ses célèbres Fragments. La séance cinématographique peut, elle aussi, s’envisager sous l’angle de la performance : le film étant projeté, agit, activé, par la tenue de la séance. Faire de la séance de cinéma un acte, penser ce qui fonde l’expérience cinématographique, voilà̀ ce qui intéresse l’association Kinétraces. La notion de séance requiert en effet une attention renouvelée, suivant les évolutions esthétiques, technologiques et sociales qui touchent au médium filmique et à ses modalités de monstration.

Un évènement organisé dans le cadre du Dispositif Projet innovant de l’Université Paris 3, avec le soutien des laboratoires IRCAV (Paris 3), ESTCA (Paris 8) et Cérilac (Paris 7).

→ Télécharger le programme version pdf.

 

Esthétique et politique du passage de la période de la Stagnation à la Perestroïka en URSS : compte à rebours @ Institut National d'Histoire de l'Art
Déc 11 @ 16 h 00 min – 18 h 00 min
Esthétique et politique du passage de la période de la Stagnation à la Perestroïka en URSS : compte à rebours
avec Olga Kobryn (Paris 3, Université de Lorraine Metz), Eugenie Zvonkine (Paris 8) / discussion avec Birgit Beumers (Aberystwyth University)

Séance dans le cadre du séminaire de recherche en histoire et esthétique du cinéma « Régimes d’historicité dans le cinéma des années 1960 à nos jours : crises de temps, traces, (re)construction ».

Assa (1987) est un film réalisé par Sergueï Soloviov peu de temps avant la chute du mur de Berlin (1989) et la dislocation de l’URSS (1991), en pleine période politique de la Perestroïka et au tout début de la glastnost. Devenu culte, ce véritable manifeste politique et esthétique réunit pour la première fois sur grand écran et rend « visibles » l’ensemble des artistes de la culture « underground », principalement issus du milieu bohémien saint- pétersbourgeois et moscovite (milieu Rock, conceptualisme de Moscou, mouvement AptArt – « apartment art », cinéma expérimental). Si le film se construit sur des éléments documentaires et historiques, un grand nombre d’anachronismes (évocation de l’histoire de la Russie du début du XIXème siècle, références au cinéma expérimental des années 1950 – 1960, présence des éléments historiquement postérieurs à l’action du film qui se déroule en 1980) complexifient le rapport à l’Histoire et soulèvent la question de la stratification et de la « crise de temps » définie comme tension et distance entre le champ d’expérience et l’horizon d’attente (Hartog). Loin de représenter un simple symptôme de l’« époque des changements », Assa participe à la réécriture du régime historique dominant et à la construction d’un nouveau régime d’historicité.

Leto de Kirill Serebrennikov, qui sort le 5 décembre en France, dialogue à son tour avec Assa et d’autres films des années 1980 dans un rapport intertextuel serré et inventif et s’éloigne du biopic, proposant à son tour un nouveau régime d’historicité.

→ Consulter le programme du séminaire

Déc
13
jeu
2018
André Bazin, et après ? – Colloque international @ Ecole Normale Supérieure
Déc 13 @ 9 h 15 min – 12 h 15 min
André Bazin, et après ? - Colloque international @ Ecole Normale Supérieure
Rencontres internationales sur la cinéphilie et la critique ANDRÉ BAZIN, ET APRÈS ?

À l’occasion du centenaire d’André Bazin, conçu en regard de la programmation de films de la Cinémathèque Française, en accordant une large place à la parole critique, aux jeunes chercheurs comme à la recherche internationale, ce colloque rend hommage aussi bien au rayonnement de la pensée bazinienne qu’à la puissance de sa cinéphilie.

 

Programme de la matinée :

9h30 : conférence inaugurale d’Angela Della Vacche (Georgia Institut of Technology, Atlanta)

10h45-12h15, table-ronde : Bazin dans la mémoire des Cahiers du cinéma, animée par Cécile Sorin, avec Jean Narboni, Serge Le Péron, Pascal Bonitzer, Emmanuel Burdeau, anciens critiques des Cahiers du cinéma

→ Télécharger le programme version pdf

 

 

Colloque Kinétraces – Performer la séance télévisée @ Cinéma Le Grand Action
Déc 13 @ 20 h 30 min – 23 h 30 min
Colloque Kinétraces - Performer la séance télévisée @ Cinéma Le Grand Action | Paris | Île-de-France | France
Soirée de clôture du Colloque Kinétraces 2018, dans le cadre du projet Séance(s)

Performer la séance télévisée 
Projection de Uno contro tutti, avec Carmelo Bene (Italie, Maurizio Constanzo Show, 1994), présentée par Federico Lancialonga, Elodie Tamayo et Carlos Tello et suivie d’un cocktail.

En partenariat avec l’association Image et Parole.

→ Plus d’infos sur le colloque

Déc
14
ven
2018
André Bazin, et après ? – Colloque international @ Ecole Normale Supérieure
Déc 14 @ 9 h 15 min – 12 h 15 min
André Bazin, et après ? - Colloque international @ Ecole Normale Supérieure
RENCONTRES INTERNATIONALES SUR LA CINÉPHILIE ET LA CRITIQUE ANDRÉ BAZIN, ET APRÈS ?

À l’occasion du centenaire d’André Bazin, conçu en regard de la programmation de films de la Cinémathèque Française, en accordant une large place à la parole critique, aux jeunes chercheurs comme à la recherche internationale, ce colloque rend hommage aussi bien au rayonnement de la pensée bazinienne qu’à la puissance de sa cinéphilie.

 

Programme de la matinée :

9h15 : conférence de Damien Marguet (Paris 8) : Bazin et l’acte de création

10h : conférence de Bamchade Pourvali (Paris Est) : « Le cinéma selon André Bazin ». L’essai cinématographique

11h15-12h45, table-ronde : Regards récents sur Bazin, animée par Antoine de Baecque, avec Olivier Alexandre, Patrice Blouin (sous réserve), Emmanuel Burdeau, Laurent Le Forestier

→ Télécharger le programme version pdf

 

Déc
15
sam
2018
André Bazin, et après ? – Colloque international @ Institut National d'Histoire de l'Art
Déc 15 @ 9 h 00 min – 13 h 00 min
André Bazin, et après ? - Colloque international @ Institut National d'Histoire de l'Art
RENCONTRES INTERNATIONALES SUR LA CINÉPHILIE ET LA CRITIQUE ANDRÉ BAZIN, ET APRÈS ?

À l’occasion du centenaire d’André Bazin, conçu en regard de la programmation de films de la Cinémathèque Française, en accordant une large place à la parole critique, aux jeunes chercheurs comme à la recherche internationale, ce colloque rend hommage aussi bien au rayonnement de la pensée bazinienne qu’à la puissance de sa cinéphilie.

 

Programme de la matinée :

9h45 : conférence de Marco Grosoli (Habib University, Karachi) : Les mythes avec ou sans l’enfance. Bazin passeur entre photogénie et critique de l’idéologie


11h15 : table ronde : Les Bazin, aujourd’hui, animée par Marc Cerisuelo (Université Paris Est)

→ Télécharger le programme version pdf

 

 

Déc
18
mar
2018
Rencontre autour de Geste filmé, gestes filmiques @ INHA - Salle Walter Benjamin
Déc 18 @ 16 h 00 min – 18 h 00 min
Rencontre autour de Geste filmé, gestes filmiques @ INHA - Salle Walter Benjamin | Paris | Île-de-France | France
Discussion autour de Geste filmé, gestes filmiques, dirigé par Christa Blümlinger et Mathias Lavin

Nous avons le plaisir de vous annoncer une rencontre autour de l’ouvrage collectif dirigé par Christa Blümlinger et Mathias Lavin, Geste filmé, Gestes filmiques, paru en août 2018, aux éditions Mimésis.
En présence des deux directeurs de la publication et de plusieurs contributeurs, le débat sera animé par Dork  Zabunyan et Damien Marguet, le mardi 18 décembre, à l’INHA, salle Walter Benjamin, de 16h à 18h.

 

 

Déc
20
jeu
2018
Italian silent cinema – Eye Filmmuseum @ Auditorium of the Eye Collection Centre
Déc 20 @ 9 h 30 min – Déc 21 @ 17 h 30 min
Italian silent cinema - Eye Filmmuseum @ Auditorium of the Eye Collection Centre
2-DAY WORKSHOP  ITALIAN SILENT CINEMA A DIVE INTO THE COLLECTIONS OF THE EYE FILMMUSEUM
This two-day workshop will bring together researchers and people from the archives of different nationalities, in order to explore and comment on the film and non-film collections related to Italian silent cinema, held at the Eye Filmmuseum. We will work on a corpus of films selected by researchers and the Eye, but also on advertising material that will highlight the richness and inventiveness of the decorative arts and graphics of this period, as well as the international influence this cinema has experienced. The exchanges will be animated by a sincere endeavour to decompartmentalize and will emphasize aesthetic questions, offering a renewal on the entire period studied.

→ Télécharger le programme version pdf

 

 

Jan
15
mar
2019
Approches du mouvement dans les films de Marie Menken @ INHA - salle Mariette
Jan 15 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
Approches du mouvement dans les films de Marie Menken @ INHA - salle Mariette | Paris | Île-de-France | France
LES ÉTATS DU CINÉMA, SÉMINAIRE DOCTORAL
Dirigé par Dominique Willoughby

« Approches du mouvement dans les films de Marie Menken : entre caméra somatique et cinéma poétique », par Bárbara Janicas (doctorante ESTCA, Paris 8) et Stéphanie Herfeld (chercheuse, Paris-Ouest-Nanterre).

Dans les films que Marie Menken réalisa caméra à bout de bras, en investissant son regard et son corps dans une exploration jouissive du monde, nous avons affaire à des images abstraites qui, par leur caractère de mobilité et spontanéité, créent des véritables poèmes visuels et rythmiques suscitant des expériences du mouvement proches de la danse. En privilégiant la dimension somatique et matérielle du travail de Menken, cette séance propose d’aborder ses films comme le domaine d’expérimentation d’un autre cinéma poétique au sein de l’avant-garde américaine, anticipant également certaines pratiques de la ciné-danse qui émergea en tant que genre filmique entre les années 1940 et 1970.

Intervention de Bárbara Janicas : Cette communication propose d’aborder le cinéma de Marie Menken, souvent rapproché de la peinture et parfois aussi de la danse, comme le domaine d’affirmation d’un autre cinéma poétique « matérialiste » au sein de l’avant-garde américaine des années 1940-1970. En privilégiant la dimension expérientielle et matérielle de son travail avec le support filmique, nous allons montrer que la poésie des films de Menken tient moins au modèle lyrique célébré à l’époque par Maya Deren, qu’à l’idée du « ciné-poème » véhiculée par les avant-gardes des années 1920. En nous appuyant sur les témoignages de Stan Brakhage et Jonas Mekas, qui furent les premiers à louer la capacité de Menken à traduire la réalité filmée en « poésie d’images vibrantes de mouvement », nous allons essayer de montrer comment sa pratique filmique expérimentale invite à l’expérience somatique d’une forme d’expression poétique des objets, de la lumière, et du corps-mobile invisible derrière l’appareil.

Intervention de Stéphanie Herfeld (invitée) : L’originalité du parcours de Marie Menken permet un passage entre plusieurs pratiques artistiques, de la peinture abstraite au cinéma expérimental à l’art performatif. Et l’économie modeste et intime de ses travaux explique sans doute la liberté et la nouveauté de ses gestes. Dès lors, si l’on approche ses films au prisme de la pensée de Gilles Deleuze, on peut non seulement réaffirmer les enjeux de l’Image-mouvement, mais surtout penser l’expérimental, ainsi que le lien entre les gestes de l’Image-temps et la création de pensée.  Ce qui indique une richesse  encore peu explorée de sa production visuelle.

 

→ Consulter le programme du séminaire

 

« La lettre à Serge Daney » de Gilles Deleuze : les trois âges de l’image @ Institut National d'Histoire de l'Art
Jan 15 @ 16 h 00 min – 18 h 00 min
« La lettre à Serge Daney » de Gilles Deleuze : les trois âges de l’image
avec Dork Zabunyan (Université Paris 8) / Discussion avec Ophir Lévy (Université Paris 8)

Séance dans le cadre du séminaire de recherche en histoire et esthétique du cinéma « Régimes d’historicité dans le cinéma des années 1960 à nos jours : crises de temps, traces, (re)construction ».

Il s’agira de rebondir sur la périodisation esquissée par Deleuze dans sa « lettre à Serge Daney », qui distingue trois âges de l’image. Les deux premiers sont traités en profondeur dans L’Image- mouvement et L’Image-temps, mais le troisième – où le cinéma affronte toujours davantage d’autres types d’images animées, dont celles de la télévision – est surtout investie dans la « lettre », et un peu, mais à peine, à la toute fin de L’Image-temps. Cela nous permettrait de rejouer certaines réflexions sur l’impureté du cinéma, et de les investir à partir du cinéma italien (Fellini, Moretti, mais aussi Lina Wertmüller), pour ensuite étudier comment ce nouveau « régime d’historicité » qui apparaît là-bas dans ces années-là permet d’entrer, ou du moins de penser ce troisième âge dont parle Deleuze.

→ Consulter le programme du séminaire