';
Image
Emna Mrabet
Docteure et ATER en études cinématographiques
Emna Mrabet est l’auteure de l’ouvrage intitulé Le cinéma d’Abdellatif Kechiche : Prémisses et Devenir (Riveneuve, 2016), et a également écrit des articles mettant en perspective et en questionnement les spécificités des œuvres du cinéaste Abdellatif Kechiche. Elle enseigne notamment en esthétique du cinéma, en réalisation documentaire et en analyse de films et en programmation dans le cadre du Master valorisation à l'Université Paris 8. Elle collabore régulièrement avec des réseaux de recherche anglo-saxon et intervient comme critique (revue Culturopoing), programmatrice et experte en cinématographies du Maghreb et du Moyen Orient. Actuellement, ses recherches portent sur les cinématographies du Maghreb et du Moyen Orient et sur le cinéma « guérilla ».
Activités scientifiques

Communications & publications

  • Le cinéma d’Abdellatif Kechiche : prémisses et devenir. Paris : Éditions Riveneuve, 2016.
  • « Femmes réalisatrices en Tunisie : une tradition révolutionnaire ? », Les filières cinématographiques en Afrique et au Moyen-Orient au prisme du genre : Enjeux, questionnements et terrains, Patricia Caillé, Raluca Calin et Ayse Toy (Eds), Collection Images plurielles : scènes et écrans (A paraître) ;
  • « La diffusion des films tunisiens postrévolutionnaires », Diffusion et distribution des cinémas d’Afrique et du Levant, Françoise Naudillon (Eds) (A paraître) ;
  • « L’hétérotope du film guérilla », revue Création Collective au Cinéma n°5, sous la direction de Mélisande Leventopoulos, Katalin Por et Caroline Renouard (A paraître) ;
  •  « L’institut culturel français en Tunisie : un acteur du renouveau cinématographique », Des ciné-goûters aux séances pour les cinéphiles : le cinéma aux Instituts français et aux Alliances françaises, Giusy Pisano (Eds) (A paraître) ;
  • « Donoma de Djinn Carrénard et Rengaine de Rachid Djaïdani: pour une « nouvelle donne » du cinéma français ? », Le film guérilla : au-delà de l’indépendance, Kira Kitsopanidou, Emna Mrabet et Cécile Sorin (Eds) (A paraître) ;
  • « Akerman et Kechiche au prisme de la représentation de la sexualité », Genre, sexualité et politique dans le monde francophone, Jimia Boutouba (Eds), Nouvelles études francophones, 2020 ;
  • « Le corps à l’œuvre chez Abdellatif Kechiche », Décadrages, cinéma à travers champs n°43 : Abdellatif Kechiche, Selim Krichane et Achilleas Papakonstantis (Eds), 2020 ;
  • « 1985, Naissance d’un cinéma « beur » ? », Le cinéma en mouvements depuis la Nouvelle Vague, Serge Le Péron (Eds), Collections Arts 8, p. 68 -77, 2019 ;
  • « The immigrant in Abdellatif Kechiche’s work: transcending the question of origins », Véronique Macheldion, Patrick Saveau (Eds), Reimagining North African immigration: Identities in flux in French literature, television and film, 2018 ;
  • « Contestation et défense des droits humains chez les cinéastes Abdellatif Kechiche et Rabah Ameur  Zaïmeche », Studies in French Cinema, Volume 14, Issue 2, p. 119-131 Mai, 2014 ;
  • « De la citation à la performance : processus en œuvre(s) dans le cinéma d’Abdellatif Kechiche », Les œuvres d’art dans le cinéma de fiction, Antony Fiant, Pierre-Henry Fragne et Gilles Mouëllic (Eds), p. 91-102, 2014 ;
  • « La représentation cinématographique des immigrés maghrébins : mutations et évolutions esthétiques et langagières », http://teteschercheuses.hypotheses.org/1107, Février 2014 ;
  • « La question identitaire chez les cinéastes issus de l’immigration maghrébine », « L’identité nationale » à l’épreuve des identités culturelles en Allemagne, en France, au Royaume-Uni : une approche critique, p. 63-77, 2013.
  • « Figures féminines et subversion chez Chantal Akerman », Colloque International WIF Femmes dérangées, femmes dérangeantes, Maynooth University, Irlande- Grande Bretagne,) 7-9 mai 2021 ;
  • « Femmes réalisatrices en Tunisie : une tradition révolutionnaire ? », Les filières cinématographiques en Afrique et au Moyen-Orient au prisme du genre : Enjeux, questionnements et terrains, Université de Galatassaray/ Institut Français d’Istanbul, Turquie, janvier 2021 ;
  • « Corps féminins et prise de pouvoir chez les cinéastes tunisiennes Raja Amari et Kaouther Ben Hnia »,WIF Women and Power, Leeds, Grande Bretagne, Mai 2019 ;
  • « L’Institut Culturel Français en Tunisie : un acteur du renouveau cinématographique ? »,Le développement de la cinéphilie et la promotion des cinémas français et locaux. La contribution des Instituts français et des Alliances françaises, Université de Galatasaray / Institut Français d’Istanbul, Novembre 2018 ;
  • « La diffusion des films tunisiens postrévolutionnaires : étude de cas », Diffusion, distribution et réception des cinémas d’Afrique et du Levant, Université de Concordia, Montréal, Canada, Avril 2018 ;
  • « De Clouzot à Kechiche : enjeux et polémiques dans la direction d’acteurs », Création partagée entre l’acteur, le réalisateur et les autres membres de l’équipe », Université de Toulouse Jean Jaurès, Février 2018 ;
  • « Représentation du corps et enjeux politiques chez Chantal Akerman et Abdellatif Kechiche : étude comparative »Imagining the Body in France & the Francophone World, University of Birmingham, Janvier 2018 ;
  • « L’hétérotope du film guérilla », La création cinématographique : coopérations artistiques et cadrages industriels, Université de Metz, Novembre 2017 ;
  • « Donoma de Djinn Carrénard : pour une « nouvelle donne » du cinéma français ? », Le film guérilla : au-delà de l’indépendance, Paris, France, Février 2017 ;
  • « La mémoire dans l’œuvre de Yamina Benguigui », Studies in French Cinema, King’s College, Londres, Grande Bretagne, Juin 2016 ;
  • « Filmer au Moyen Orient, villes et empreintes de guerre », Écrire la ville, Université Paris 8, Mai 2016 ;
  • « Abdellatif Kechiche’s Vénus noire: from the spectacle of humiliation to white and racial supremacy denunciation », International Black Venus: Body, Desire, Figuration, and Narrative, Bergen University, Norvège, Avril 2014 ;
  • « 1985, Naissance d’un cinéma beur ?», Les mouvements dans le cinéma mondial depuis la Nouvelle Vague, Université Paris 8, Mai 2013 ;
  • « La représentation cinématographique des immigrés maghrébins : mutations et évolutions esthétiques et langagières », Identité / identités, la construction identitaire dans les arts et la culture, Lyon 3, France, Mars 2013 ;
  • « Contestation et défense des droits humains chez les cinéastes Abdellatif Kechiche et Rabah Ameur Zaïmeche », Le cinéma francophone postcolonial et la contestation, King’s College, Londres, Grande Bretagne, Juin 2012 ;
  • Sorin, C., Mrabet, E. « De la citation à la performance : processus en œuvre(s) dans le cinéma d’Abdellatif Kechiche », Les œuvres d’art dans le cinéma de fiction, Université Rennes 2, France, Mars 2012 ;
  • « La question identitaire chez les cinéastes issus de l’immigration maghrébine », « L’identité nationale » à l’épreuve des identités culturelles en Allemagne, en France, au Royaume-Uni : une approche critique », Université Paris Descartes, Mars 2012 ;
  • « L’héritage maghrébin et la relation à la France dans l’œuvre de Cinéastes issus de l’immigration maghrébine », Brassages franco-maghrébins, Florida State University, Tallahassee, USA, Novembre 2011 ;
  • « Le cinéma colonial au Maghreb », L’Autre et son espace dans la peinture, le cinéma et les littératures française et maghrébine », Université de Gafsa, Tunisie, Novembre 2011.
  • « Une traversée de l’histoire du cinéma égyptien », formation pour les enseignants dans le cadre du dispositif Collège au cinéma, Cinémathèque Française, 2021 ;
  • « Figures Féminines de la révolte dans les films de fiction tunisiens (2000-2020) », Journées pédagogiques de l’histoire de l’IMA, 2020 ;
  • « Le contournement des images médiatiques dans L’esquive et Wesh wesh qu’est ce qui se passe ? », Atelier Représentations médiatiques du nord parisien, 2018 ;
  • « La banlieue filmée : état des lieux », Journée d’études Audiovisuel, numérique et dynamiques territoriales : regards croisés, 2016.
Projets filmiques

Réalisations

  • Réalisation du film documentaire VERTIGE INTÉRIEUR 10min – Processus en cours, 2021 ;
  • Documentaire À L’Aube de nos rêves42 min Sindbad Production/ Association Clockwork, 2019. Sélection : Rendez-vous de l’histoire de Blois, compétition officielle documentaire, Festival du Cinéma Méditerranéen de Tétouan 26ème édition (2020), Panorama des Cinémas du Maghreb et du Moyen Orient 14ème édition (2019), Séance en partenariat avec l’ADDOC (Association des cinéastes documentaristes).
  • Court-métrage ABSENCE (8min) Festival du Film Tunisien à Paris, 2010 ;
  • Documentaire PAROLES D’EXILÉS (19 min), Université Paris 8. Projections Cinéma L’Écran à Saint Denis, Festival du film tunisien à Paris, Festival Panorama des Cinémas du Maghreb et du Moyen Orient, Festival « La Nuit Blanche » en Ukraine, Mois du Film Documentaire à Paris.
Sujets d’études

Mots-clés

  • Cinémas du Maghreb et du Moyen Orient
  • Le cinéma d’Abdellatif Kechiche
  • Études postcoloniales
  • Cinéma tunisien
  • Cinéastes Femmes arabes
  • Cinéma de banlieue
Estca