';
side-area-logo

Thématique 1

Construire le réel, penser le contemporain
En savoir plus

Thématique 2

Faire des films, faire le cinéma
En savoir plus

Thématique 3

Mémoires du cinéma et écritures de l’histoire
En savoir plus

Thématique 4

Hybridations et métamorphoses

 

En savoir plus

À noter sur votre agenda

Colloques
Le film « guérilla » : au-delà de l’indépendance

Le film « guérilla », pour reprendre la terminologie d’usage employée par les réalisateurs qui s’en réclament, se caractérise par l’indépendance économique et institutionnelle assumée ...

Continue
Intolerance de David Wark Griffith

Le centenaire d' Intolerance, sorti en septembre 1916, est l’occasion pour nous de revivre l’étonnement suscité par ce film-monstre de David Wark Griffith.

Continue
Politiques du musical hollywoodien

L’atelier vise à étudier les enjeux idéologiques propres au film musical, emblème par excellence de la culture de masse à Hollywood./This workshop will tackle the ideological questions at stake with…

Continue
Emna Mrabet

Le cinéma d’Abdellatif Kechiche Prémisses et devenir

Quels procédés esthétiques et cinématographiques dans l’oeuvre d’Abdellatif Kechiche ? Et quel contexte particulier que celui de l’évolution de la représentation cinématographique de la population d’origine maghrébine en France ? Une analyse esthétique d’un corpus de films choisis permet d’observer les prémisses de cette oeuvre en devenir et d’appréhender la spécificité d’un mouvement qui débute dans les années soixante-dix et s’affirme au milieu des années quatre- vingt avec la sortie du film Le Thé au harem d’Archimède de Mehdi Charef. Il s’agit par là même d’interroger l’appellation « cinéma beur » employée pour désigner les cinéastes franco-maghrébins qui émergent dans le sillage de Mehdi Charef.

Image module
Image module
TRAFIC 100, L’ÉCRAN, L’ÉCRIT

Christa Blümlinger, Fabrice Revault, Frédéric Sabouraud et Dork Zabunyan

Voir, lire, écrire (nos vingt-cinq ans)
Pour célébrer le 50e numéro de Trafic, nous avions posé à un grand nombre de contributeurs une question aussi vaste qu’inépuisable : « Qu’est-ce que le cinéma ? » Pour fêter nos vingt ans, le numéro 80 était composé de vingt textes consacrés à vingt films réalisés depuis la création de la revue. À l’occasion de cette 100e livraison, nous avons proposé aux auteurs d’écrire non pas sur un film mais sur un texte ou un ouvrage consacré au cinéma (ou dont le cinéma n’est pas l’objet mais qui peut être lu d’un point de vue cinématographique).

INTERVIEW

Pier Paolo Pasolini

Paroles de

Cinéastes
Nous trouver

Le laboratoire ESTCA prendra connaissance avec intérêt de vos propositions et suggestions.

Contactez-nous !

Adresse : FRANCE

Téléphone:

 Cliquez ici pour accéder au formulaire de contact